Alerte aux chenilles urticantes sur le Plateau

Capture d’écran 2020-07-13 à 10.03.11.pngAlerte aux chenilles processionnaires ! Leurs nids se multiplient au Pays de Herve. Et au rythme où elles progressent, elles devraient atteindre Verviers au plus tard en 2022, selon Philippe Wegnez. Avec de gros soucis de santé publique à redouter...

Alerte, au Pays de Herve, et très probablement aussi d’ici peu à Verviers et alentours : Philippe Wegnez a été appelé pour des nids de chenilles processionnaires en plusieurs endroits du Plateau ou a lui-même repéré certaines colonies sur des chênes. Or, ces bêtes, avant de muer en papillon, peuvent causer de gros soucis de santé pour l’homme et de nombreux animaux, en raison de leurs poils urticants. En ce début d’été, le constat est alarmant : les chenilles processionnaires avancent sur le front du Pays de Herve. Philippe Wegnez, de Herve, est souvent appelé pour éliminer un nid. Récemment, il est intervenu à La Calamine et du côté de Plombières. Mais la tâche est loin d’être finie. Ainsi, un autre chêne colonisé a été repéré à Thimister, où le voisinage a reçu pour consigne de ne plus ouvrir les fenêtres. Et lui-même en a repéré un le long de la route de Maastricht, près d’Enersol et de la Ligne 38, par laquelle transitent cyclistes et piétons. Avec le risque que d’autres arbres longeant cette régionale soient aussi atteints.

D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 13 juillet 2020.

Les commentaires sont fermés.