Un cas à Plombières

Dans un bus, on peut facilement mettre une septantaine de personne si on les serre bien et qu’elles sont debout. Entre le 20 et le 26, on a enregistré très exactement 68 cas de covid dans la région. Un nombre pas si impressionnant qu’on pourrait donc caser dans un bus TEC. Mais on oublie souvent que le seuil d’alerte est de 20 personnes pour 100.000 habitants.

Il n’est pas si difficile de dépasser ce seuil d’alerte comme l’ont montré Trois-Ponts et Lierneux, qui l’avaient dépassé avec respectivement un et deux cas. Mais à l’échelle de 210.000 habitants, comme c’est le cas de 20 communes de l’arrondissement verviétois, c’est beaucoup plus pertinent. Au total, la région est bien au-delà de ce seuil, puisque 68 nouveaux malades signifient que le score pour 100.000 habitants est de 32.

Un chiffre qui incite donc à la prudence. L’épidémie reprend et elle reprend bien. À titre de comparaison, le score de la région entre le 17 et le 23 juillet était de 24 selon Sciensano. On a donc pris huit points en quelques jours.

Le grand responsable de cet accroissement est le chef-lieu : Verviers. Entre le 17 et le 23 juillet, on enregistrait 24 nouveaux malades. Ils sont 10 de plus quelques jours plus tard. Si Verviers possédait 100.000 habitants, 62 patients auraient été diagnostiqués.

TROIS NOUVELLES COMMUNES TOUCHÉES

Mais un peu partout, on voit que les chiffres grimpent. Dison passe de six à neuf, Herve de dix à douze selon les chiffres de ce lundi… Trois communes qui avaient été jusque-là épargnées par ce rebond, sont désormais touchées. Il s’agit d’Aubel qui compte deux cas et n’avait plus été touché depuis le 30 mai, Waimes et Plombières. Waimes n’avait plus connu de cas positif depuis le 26 mai alors que Plombières était débarrassée du covid depuis le 7 du même mois.

En revanche, il y a une lueur d’espoir. Tant Pepinster que Malmedy et surtout Theux, où l’on a trouvé des cas récents, n’en ont plus connu depuis plus d’une semaine. Il est donc possible de contenir le virus à l’échelon local. 

A.R. dans LA MEUSE VERVIERS du 28 juillet 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel