Il veut nettoyer les tombes

Le décès d’un être cher n’est jamais simple à gérer sur le plan émotionnel. Et pour peu qu’il s’agisse d’un membre rapproché, il faut en plus organiser ses funérailles dans un contexte difficile. Et après ? Il faut entretenir la sépulture. Bien souvent, au bout d’un certain temps, le nettoyage des tombes se fait moins régulier voire ne se fait plus du tout, pour diverses raisons.
Il arrive que certaines personnes ne soient tout simplement plus capables d’effectuer ce travail. Parce qu’elles vivent trop loin, qu’elles sont trop âgées, incapables de se déplacer. .. Partant de ce constant, Ludovic Monnard a décidé de proposer ses services afin de nettoyer et fleurir les tombes. «Avec le confinement, je me suis demandé comment je pourrais aider les gens. J’ai donc eu cette idée », explique ce facteur de Welkenraedt qui travaille comme indépendant complémentaire dans les pompes funèbres. « Dans le milieu des pompes funèbres, je me
suis renseigné et j’ai vu que deux entreprises existaient mais personne ne les connaissait. On m’a dit que c’était une bonne idée de faire ça », expose-t-il. Souvenirs en beauté, c’est le nom de son entreprise, propose diverses formules, allant de la simple pose de fleurs sur la tombe au nettoyage occasionnel et même mensuel combiné au fleurissement. Autant de formules que de cas existants, finalement. «Je compte environ lh ou lh30 par tombe», pré-cise-t-il.
Pour les fleurs, il s’est associé avec une fleuriste de Hodi-mont, Flodartia. «Je la connais bien et je lui ai demandé pour qu’on bosse ensemble. On a décidé de proposer dix bouquets. Un nombre limité qui permet aux clients de choisir plus facilement et à la fleuriste de travailler plus efficacement aussi », explique Ludovic Monnard. Actuellement, c’est dans les cimetières de la région verviétoise que Ludovic Monnard compte travailler. «Plombières, Montzen, Hombourg, Verviers, Welkenraedt, Henri-Chapelle, Dison, Pepinster, Stembert, Dolhain, Limbourg, Goé sont les cimetières que je connais le mieux avec mon boulot. Mais cette liste n’est pas exhaustive. J’espère me développer et aller dans d’autres cimetières», présente-t-il. 
J.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 31 juillet 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel