La boucherie Amarelles, à la ferme et familiale

Installée à proximité du château de Graaf, du côté de Montzen, ça fait une dizaine d’années que la famille Roebroeks Capture d’écran 2020-08-17 à 08.42.42.pnga lancé la boucherie Amarelles, qui propose de la viande issue directement de l’élevage familial. À la base, le papa de Muriel élevait des porcs et les vendait par ailleurs. Quant à sa sœur, elle trayait des vaches. « Mais elle en a eu marre et c’est là qu’on a eu l’idée de lancer la boucherie à la ferme », rapporte Muriel Roebroeks.

Aujourd’hui, le papa s’occupe toujours des porcs et de quelques vaches. Quant aux deux sœurs Roebroeks elles s’occupent, elles, de la boucherie. « Ça nous permet de mettre en avant nos produits. On est sur des circuits fermés. Mis à part l’abattage, tout se fait à la boucherie », expose-t-elle. La découpe des porcs et des bœufs, mais également la transformation de ceux-ci en préparations bouchères ou en charcuterie.

Et ça plaît aux consommateurs ! La famille Roebroeks remarque une augmentation croissante de sa clientèle depuis quelques années, si bien qu’un agrandissement est prévu prochainement. « On propose des produits frais, sans conservateurs. Comme tout est sous-vide, ça permet une meilleure conservation des aliments », nous explique Muriel Roebroeks.

Les commentaires sont fermés.