Trois-Frontières a de quoi être fier !

Le FC Trois-Frontières (P2B) a de quoi être fier de la copie rendue ce dimanche sur la pelouse détrempée de Raeren-Eynatten. Les joueurs de Geoffrey Foguenne ont fait jeu égal en première période. Il a d’ailleurs fallu attendre la 44e pour trouver trace du premier tir cadré des Raerenois, qui évoluent pourtant deux étages au-dessus, en D3 ACFF. Dès la reprise, Pirnay était au bon endroit pour ouvrir le score en faveur des visiteurs. Dans la foulée, sans un double arrêt de Longaretti, TroisFrontières doublait l’écart. À la place, l’égalisation tombait à la 51e des pieds de Stochkov, via le poteau. À la 69e, on croyait Raeren-Eynatten définitivement lancé suite au joli solo de Lauffs (2-1), mais Trois-Frontières trouvait les ressources pour recoller immédiatement, à nouveau via Pirnay (2-2 à la 70e). Gatez repoussait ensuite l’échéance via sa latte, avant que Klauser (87e) puis Mangaya (90e) n’offrent la victoire à Raeren-Eynatten sur le score de 4-2. De quoi aller à Stockel (P1 brabançonne) lors du deuxième tour.

« Cela n’a pas été le plus grand match de Raeren-Eynatten, mais malgré un scénario digne d’un vrai match de Coupe, on a su rester serein et faire la différence sur quelques actions, avec un happy end comme on les aime. Dans le jeu, on a encore beaucoup de choses à régler. Je tiens aussi à adresser un grand bravo au FC Trois-Frontières, qui a livré un match très solide. Ce dimanche, notre adversaire méritait bien mieux que ce 4-2 final ! », signalait Jonathan Negrin, le coach raerenois.

Dans le camp d’en face, Geoffrey Foguenne nourrissait une fierté bien légitime au regard de la prestation accomplie par ses joueurs. « Je pense qu’on n’a pas vu les deux divisions d’écart sur tout le match. Même physiquement, on n’était pas en dessous. Ce sont des faits de match qui ont fait qu’on est battu. Ainsi, on est passé près du 0-2 et au lieu de ça, c’est 1-1. Cela a en tout cas été un beau match de foot, on a offert une bonne opposition à une équipe qui a joué la tête en D3 Amateurs la saison passée. On les a bien ennuyés et on peut être fier », commente le coach du FC Trois-Frontières.

O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 31 août 2020

RAEREN-EYNATTEN . . . . . . . . . . . 4

TROIS-FRONTIÈRES . . . . . . . . . . . 2

Les buts : 47e Pirnay (0-1), 51e Stochkov (1-1), 69e Lauffs (2-1), 70e Pirnay (2-2), 87e Klauser (3-2), 90e Mangaya (4-2)

Raeren-Eynatten : Longaretti, Niro, Laschet (46e Collubry), Stoffels, F. Offerman (80e Mangaya), Akdim (70e Becirovic), Klauser, I. Evertz, Stochkov, Lauffs, C. Evertz

Trois-Frontières : Gatez, Wattieau, Renardy, Nicolaije, Sangiovanni, Cornet (36e Carlier), Amata, Delaire, Jungblut, Pirnay, Salimou

Cartes jaunes : 34e Jungblut, 35e Sangiovanni, 43e Akdim, 75e Stochkov, 77e Wattieau, 78e Lauffs, 88e Delaire

Arbitre : M. Alfieri

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel