Ecole de Sippenaeken sauvée

Tout le petit village de Sippenaeken s’était mobilisé pour éviter une déconvenue pour son école maternelle. Là, on misait tout d’abord sur 14 élèves. Finalement ils ont été 12 à fréquenter régulièrement les bancs de la classe. Suffisamment pour qualifier Sippenaeken d’école en sursis. Elle pouvait donc « se contenter » des 12 durant quelques années avant d’impérativement retrouver 14 élèves au minimum dans un futur proche. Là aussi, il y a une bonne nouvelle en 2020. Non seulement le nombre de 12 sera atteint, mais en plus on pourrait même atteindre les 14. « On ne serait donc plus une école en sursis », déclare Marie Stassen, la bourgmestre, qui veut cependant rester prudente : « On ne sait pas encore si tous les enfants vont fréquenter assidûment les classes. Il faut voir, mais il est possible qu’on arrive à 14. On verra bien si tous les parents qui nous ont promis d’inscrire leur enfant les mettront bien. » Par ailleurs, cette année, le programme sera un peu différent puisque les enfants auront la chance de profiter d’une sortie hebdomadaire afin de voir un peu le monde extérieur. Il s’agira de les éveiller aux joies de la nature.

D'un article d'ADRIEN RENKIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 1er septembre 2020

Les commentaires sont fermés.