Hombourg toujours sur son petit nuage

L’équipe a remporté 80 % de ses matchs officiels depuis fin août et ne cesse d’impressionner

Après un beau parcours en Coupe de Belgique, les Hombourgeois ont réalisé un démarrage parfait en P2B, s’imposant lors des deux premières journées de championnat.

On aurait pu craindre que l’avant-saison couplée à ce périple en Croky Cup ne pèse trop dans les jambes des Hombourgeois. Il n’en est rien. Vaux-Chaudfontaine et Saive l’ont constaté en tombant face à une muraille orange très solide.

« On est sur un petit nuage, oui, mais on ne doit jamais le rester trop longtemps », estime l’attaquant de 24 ans, Thomas Bauwens. « On sait tous qu’en Coupe, il y a une certaine magie et souvent un ‘Petit Poucet’ qui peut se dégager. Après Mons, on a su remettre les pieds sur terre. On est une bande de potes qui ne se prend pas trop la tête et qui possède des entraîneurs arrivant à nous calmer. »

Les échos rapportés de leurs deux rencontres en championnat décrivent un Hombourg « à dix derrière » mais disposant d’« une intelligence et un courage au-dessus de la moyenne ».

« On joue avec nos armes », répond Thomas, qui a connu la P2B avec Warsage.

« En match, j’ai vu directement ce dont à quoi je m’attendais. Mais la série est nouvelle pour le club. Vaux et Saive étaient des inconnues. Offensivement, on a su mettre les goals qu’il fallait. Contre

Saive, on a été très solide défensivement. On se doutait qu’ils avaient une équipe assez technique et qui jouait bien football, on n’allait pas s’engager vers l’avant. On est là avant tout pour gagner, pas pour proposer du football et se prendre cinq goals derrière. Chez nous, tout le monde travaille pour tout le monde. Il n’y a pas de clans comme j’ai pu connaître dans d’autres clubs. »Capture d’écran 2020-09-23 à 08.20.05.png

Pour Thomas Bauwens, auteur de deux buts en Coupe, il y a aussi un autre élément à mettre en évidence.

« Ceux qui n’ont pas joué en Coupe de Belgique se montrent. Il y a un système de tournante qui a été instauré, les choix sont difficiles à faire. Il n’y en a pas un moins fort que l’autre. Ce week-end, quand on voit que notre capitaine Schnackers est sur le banc tout comme Meunier ou Hick qui étaient titulaires, on se dit que personne n’est à l’abri. Puis, le danger peut venir de partout. On a déjà trois défenseurs qui ont marqué. » Ce dimanche face à HoutainMilanello, bien qu’il n’ait raté aucun match depuis la reprise, Bauwens sera cette fois absent.

« Je pars en week-end avec ma copine pour mon anniversaire. Xavier (Stassen) m’a permis d’y aller car il estimait que je le méritais, pour soi-disant ‘raviver la flamme’ dans mon couple (rires). Je n’en ai pas du tout besoin, tout se passe bien mais c’est ça qui est bien dans ce groupe, on peut se charrier, c’est toujours bon enfant ! » -

JOACHIM GILLES dans LA MEUSE VERVIERS du 23 septembre 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel