La zone investit pour la santé des pompiers

Afin d’éviter que ses hommes rentrent d’intervention avec des vêtements contaminés par les fumées et les particules qui restent dessus et sur la peau, la zone VHP a investi dans du matériel de décontamination. Elle a lancé ce lundi un véhicule « Refit » qui permet d’améliorer la procédure de décontamination post-incendie. En gros, chaque homme échangera son matériel sale contre du propre avant de rentrer à la caserne. Avec ce dispositif, la zone a pour objectif de préserver au maximum la santé et la sécurité de son personnel.

Des pyjamas pour les pompiers

La Zone Vesdre Hoëgne & Plateau a procédé à un autre investissement important pour tous les hommes.
 
En effet, elle vient de distribuer récemment à l’ensemble de son personnel des sous-vêtements feu «pyjamas» afin de limiter la contamination croisée (contamination en cascade des véhicules, des casernes, des habitations privées... ). « Les hommes devront les porter pour toutes les interventions de type incendie», détaille le Major Quentin Grégoire. « On a décidé d’investir dans ces pyjamas car ils pourront directement être lavés dans des laveries aménagées dans tous les postes, y compris les postes volontaires. Les 350 volontaires et les 100 pompiers professionnels en seront équipés. Les volontaires auront un deuxième exemplaire à domicile en cas d’appel nocturne. Avant, les pompiers volontaires qui venaient par exemple de leur travail partaient en jeans lors des interventions. Ils ramenaient donc des particules de fumée. Avec ces pyjamas, cela permettra d’éviter de revenir avec des vêtements sales car ceux qui auront servi à des hommes pour les interventions seront directement enlevés et nettoyer dans les laveries. »
 
Il s’agit d’un investissement conséquent de 140.000 euros pour la zone VHP. 
 
D'une page de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 9 novembre 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel