UN COUVRE-FEU BIEN RESPECTÉ

Capture d’écran 2020-11-06 à 08.29.32.pngL’interdiction de circuler entre 22 heures et 6 heures du matin depuis une dizaineCapture d’écran 2020-11-06 à 08.30.15.png de jours, tout le monde est courant. Ce que l’on sait un peu moins, c’est la réponse répressive de la police en cas de non-respect du couvre-feu. Et autant dire que les méthodes divergent un peu que l’on se trouve dans la région d’Eupen ou… partout ailleurs.

Dans la zone du Pays de Herve (Herve, Limbourg, Baelen, Welkenraedt, Aubel, Olne, Plombières, Thimister-Clermont) on en est à environ 15 P.-V. dressés sur les deux dernières semaines. Pas grand chose comparé aux collègues d’à côté et pourtant, ce n’est pas faute de contrôler, explique Jacques Maton, commissaire. Sur les 15 P.-V. dressés, 8 se rapportent au non-respect du couvre-feu. De manière générale, les règles sont bien respectées, estime le commissaire. « La plupart des personnes que l’on croise le soir sont sur le chemin du travail et ont le justificatif de leur employeur. »

D'un article de VICTORIA MARCHE dans LA MEUSE VERVIERS du 6 novembre 2020.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel