Pas de crainte de voir les Allemands débarquer en masse

Dès ce mercredi, l’Allemagne entrera dans une période de confinement plus stricte. Parmi les mesures annoncées ce dimanche par la chancelière Angela Merkel, il y a notamment la fermeture des écoles, des crèches mais aussi des magasins dits non-essentiels. Cette fermeture des commerces pourrait avoir des répercussions sur les communes frontalières.

Si certains Belges ont pour habitude de traverser la frontière pour faire leurs emplettes, on pourrait imaginer que nos voisins allemands profiteraient de la proximité avec la Belgique pour y faire leurs achats en vue de Noël. Mais du côté des communes frontalières comme à La Calamine, on ne s’inquiète pas de cette situation.

« UNE BONNE NOUVELLE POUR NOS COMMERCES »Capture d’écran 2020-12-14 à 08.19.02.png 

« Si certains Allemands décident de venir faire du shopping en Belgique, c’est plutôt une bonne nouvelle pour nos commerçants qui ont particulièrement souffert de la crise sanitaire » indique Luc Frank, le bourgmestre calaminois qui ne s’attend pas à une traversée massive de la frontière.

« Je penche plutôt pour une importante progression du commerce en ligne. La TVA étant de 16 % en Allemagne, même avec frais de port les prix y sont toujours plus attractifs que chez nous », détaille le bourgmestre. S’il n’est pas en mesure de se prononcer quant au nombre d’Allemands qui franchiront la frontière pour faire leurs achats, Luc Frank ne craint pas une recrudescence de l’épidémie due au commerce transfrontalier. Dès le début du second confinement en Belgique, certains Belges sont allés faire du shopping dans les pays voisins où les boutiques étaient encore accessibles. « Je constate que certaines personnes sont toujours bien coiffées malgré la fermeture des salons de coiffure. Il est évident que des Belges de notre région, ont profité de ces services qui étaient encore accessibles en Allemagne… » Malgré cela, le nombre de contamination n’a pas grimpé en flèche dans les communes frontalières.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel