• Les matchs de dimanche à 14 h.30

    P2C

    Tr. Frontières - Sart A
    Herve A - Hombourg A

    P4F

    Hombourg B - Cornesse B

    Hombourg, Waimes et puis Recht, soit trois concurrents directs de Herve dans le cadre de la participation au tour final. Tel est le calendrier qui attend Herve, actuellement troisième, pour la reprise du championnat. Un calendrier corsé, estime Benoit Spirlet, le président du club, mais qu’il juge décisif.

    D’un article de L.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 18 janvier 2020.

  • La Royale Harmonie Ste-Cécile en concert


    A Montzen, depuis de très nombreuses années, le 4ème week-end de janvier est consacré à la musique. En effet, c’est à cette date que la Royale Harmonie Sainte-Cécile, classée en catégorie "Excellence" par l’APSAM et reconnue dans le cadre des «Tournées Art et Vie » par la Fédération Wallonie-Bruxelles et le Service Culture de la Province de Liège, présente traditionnellement son nouveau répertoire.
    ET CE CRU 2020 ?
    Placés pour la sixième année consécutive sous la direction de Hugo PasqualiniI, les musiciens de Montzen interpréteront des oeuvres mettant en évidence les couleurs particulièrement riches d’un orchestre à vent.
    Vous aurez ainsi le plaisir de découvrir des transcriptions de chefs d’oeuvre de Rossini (l’ouverture de « L’Italiana in Algeri »), de Respighi (« I pini della via Apppia ») ou de Bernstein (un extrait du ballet «Fancy Free») mais également plusieurs compositions originales de l’Américain Samuel Hazo (né en 1966), du Suisse Franco Cesarini (né en 1961) ou de l’Anglais Derek Bourgeois (1941-2017).
    PARSEMÉ D’UNE PETITE BRISE
    Au programme figurent aussi quelques oeuvres plus "légères" dont une reprise par Lucie Lenoir (clarinette basse au sein de l’Harmonie Ste-Cécile) du célèbre standard « Feeling Good », ou des extraits de la bande-son du long-métrage de Guy Ritchie, « Aladdin », sorti en mai dernier.
    La "Petite Harmonie", composée de musiciens en herbe, vous proposera en outre trois oeuvres sous la baguette de M. Benoît Gille.
    Qui n’y trouverait son bonheur?

    Lire la suite

  • Bingo : quinze de nos vingt communes retouchent 635.692 €


    Quinze communes de l’arrondissement viennent de recevoir un total de 635.692 € de la part de la Région wallonne. En cause : la manière de calculer du ministre Furlan pour répartir le Fonds des communes 2016. Un pactole pour certaines entités...
    La fin de l’année est la période des cadeaux sous le sapin. Pour le citoyen, mais aussi pour 15 des 20 communes francophones de l’arrondissement, cette année... En cause : le fait que le ministre wallon PS Paul Furlan les avait privées d’une partie de la dotation censée leur revenir via le Fonds des communes. Des sanctions financières calculées pour 2016 dans le cas des communes dont le taux de l’IPP était inférieur à 8 % et les additionnels au précompte immobilier sous la barre des 2.600. Nombre d’entités wallonnes, dont Jalhay et Theux, avaient sourcillé et certaines avaient pris le taureau par les cornes, lançant une procédure au Conseil d’État. Résultat des courses : la Région wallonne a compris qu’elle allait perdre, vu l’avis de l’auditeur. Et avant que tombe l’arrêt, le ministre Pierre-Yves Dermagne a retiré la décision de son prédécesseur.

    Plombières a reçu 61.207 €.

    « Cet argent nous est un peu tombé du ciel », savoure Joseph Austen, premier échevin à Plombières. Néanmoins, il n’a pas été possible d’en tenir compte lors de la confection des budgets 2020, puisque ces sommes ont été versées fin 2019. On pourrait donc en tenir éventuellement compte dans le cadre de modifications budgétaires pour financer des projets vers la mi-2020, en fonction des résultats du compte 2019.
    Pour faire quoi ? Les responsables que nous avons pu joindre se montrent évasifs. Joseph Austen, suggère d’utiliser ce coup de pouce pour l’entretien des chemins agricoles, mais il faudrait en parler au collège. « C’est une juste compensation, noyée dans un budget de 12 millions », estime Lucien Locht, l’échevin des Finances plombimontois.

    D’un article d’YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 17 janvier 2020.

  • Décès de Monsieur José HORRION, époux de Madame Lisette REINDERS

    B3D5E2B6-76FD-4F1D-B1F5-C2F6B810F062.jpegLa famille annonce le décès de Monsieur José HORRION, époux de Madame Lisette REINDERS, né à Hombourg le mercredi 26 juin 1946 et décédé à Henri-Chapelle le mercredi 15 janvier 2020 à l'âge de 73 ans.

    Le défunt repose au Funérarium HAUSMAN ( Successeur RADERMECKER Fr. et fils) (Welkenraedt) où les visites sont attendues jeudi 16 et vendredi 17 janvier 2020 de 17 à 19 heures.
    La liturgie des funérailles sera célébrée en l’église Saint-Roch de Elsaute le samedi 18 janvier à 10 heures 30.

  • Kappensitzung des Dragons Verts de Moresnet

    Le samedi 18 janvier 2020 à 20:00
    Salle au Viaduc

    Rue du Viaduc
    4850 Moresnet
    GSM : +32 (0) 479 71 55 23

  • Thierry Wimmer est le nouveau président de l’ONE

    Le libéral l’assure, il ne sera pas candidat aux élections en 2024.5FA03AE1-F36B-46E6-95A7-9C2FF563CCDE.jpeg
    Le 22 janvier prochain, le Plombimontois Thierry Wimmer deviendra officiellement le nouveau président de l’Office de la naissance et de l’enfance (ONE). Alors qu’il a été à la tête de la commune de Plombières durant 12 ans, l’avocat avait décidé de se retirer de la vie politique à la veille des élections communales de 2018. Mais le libéral l’assure, ce mandat n’est pas synonyme de son retour en politique.

    D’un article de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 janvier 2020.

  • Choucroute ou potée

  • Décès de Monsieur Luc BLESER, époux de Madame Lisette DONEA

    E6DA6827-9157-475B-B37D-19B3605C4A36.jpegLa famille annonce le décès de Monsieur Luc BLESER, époux de Madame Lisette DONEA, né le 18 octobre 1944 et décédé le 12 janvier 2020.

    Le défunt repose au funérarium à Aubel où les visites sont attendues mardi et mercredi de 17 à 19 heures.

    La veillée de prières aura lieu au funérarium à Aubel le mercredi 15 janvier à 19 heures.
    La liturgie des funérailles, suivie de l’incinération, aura lieu en l’église Saint-Jean-Baptiste à Saint-Jean-Sart le jeudi 16 janvier 2020 à 11 heures 30.

    Le dépôt de l’urne cinéraire dans le columbarium du cimetière de Hombourg aura lieu dans l’intimité familiale.

    Lire la suite

  • La commune de Plombières rembourse le précompte immobilier aux Asbl propriétaires d'infrastructures culturelles.

    Les infrastructures culturelles et sportives qui appartiennent aux villes et communes sont exemptées de précompte immobilier. C'est ainsi que la Commune de Plombières ne paie aucun impôt foncier pour ce type d'infrastructures telles que les salles culturelles de Gemmenich, Montzen, Moresnet, ainsi que pour la maison de village de Sippenaeken. Il en est de même pour les terrains de football, buvettes et vestiaires des clubs locaux, ainsi que les halls de sport et de tennis de Gemmenich. Mais sur le territoire communal, il existe également des infrastructures notamment culturelles qui appartiennent à des Asbl et qui, tout comme les infrastructures communales, sont mises à disposition des associations locales. Par contre, elles ne bénéficient pas de l'exonération fiscale telle qu'elle est octroyée à la Commune. Elles sont dès lors dans l'obligation de payer le précompte immobilier. C'est notamment le cas pour les Asbl hombourgeoises propriétaires des salles St Brice et St Joseph, la Maison des Jeunes de Moresnet et l'Asbl "Au Viaduc de Plombières", propriétaire d'un hall de chars de carnaval. Ces associations remplissent en quelque sorte des missions d'intérêt général et sans leurs infrastructures, la Commune aurait été amenée à investir elle-même dans celles-ci. Aussi, la Commune de Plombières a décidé de rembourser annuellement le précompte immobilier à ces quatre Asbl. Pour l'année 2019, un montant de 5.040,55 € vient d'ailleurs d'être versé, ce qui permet dorénavant d'établir une certaine équité entre les différentes salles.

    Lucien Locht, président du Cpas de Plombières  et échevin des finances de la Commune.