• Serge Hauseux va quitter Raeren, Cédric Bouchez le remplacera

    Les exigences de l’ACFF (Association des Clubs Francophones de Football) sont telles que les clubs amateurs sont amenés à avoir des entraîneurs diplômés. Même si une disposition transitoire a été prise cette semaine concernant l’octroi de la licence D2-D3 Amateurs (que RaerenEynatten a demandée), cela ne change rien pour les amendes qui sont infligées aux clubs qui ne s’y conforment pas. Actuellement, Jonathan Negrin, le coach de Raeren-Eynatten, est détenteur du Brevet A et espère pouvoir avoir accès directement à la formation UEFA A (un an), mais ce n’est pas aussi simple que cela pour le moment.

    Bref, le club peut actuellement compter sur Nicolas Collubry (toujours joueur, mais diplômé UEFA A) pour répondre aux exigences en termes de diplôme, mais pas non plus sur Serge Hauseux, l’entraîneur adjoint qui s’occupe aussi des gardiens. C’est finalement cette absence de diplôme qui va mener à la fin de la collaboration, en fin de saison, entre le club germanophone et le citoyen de Montzen.

    « J’en suis à ma cinquième saison à Raeren », expose Serge Hauseux. « Je serais bien resté au club, mais le président m’a annoncé ce vendredi matin que ça se terminait en fin de saison. Et continuer juste en tant qu’entraîneur des gardiens, le président ne me l’a pas proposé. »

    Lire la suite

  • Le conseil d’état rejette le recours des voisins

    « Vin du Pays de Herve » projetait de réaliser rue Te Berg à Montzen  un chai destiné à travailler la production de cette association.

    La commune de Plombières avait octroyé en décembre 2019 le permis unique (exploitation et construction)

    Cependant des riverains de la rue Te Berg avaient introduit un recours en urgence au Conseil d’Etat contre le permis  que la commune de Plombières avait octroyé en décembre 2019 pour ce bâtiment agricole (la viticulture étant une activité agricole au sens du plan de secteur)  

    Le Conseil d’Etat vient de les débouter et le permis pourra dès lors être exécuté.

  • Van Melsen sur la touche et Johan Meens à Gand-Staden

    Au Circuit Het Nieuwblad, le Hervien Loïc Vliegen croisera son ancien équipier Philippe Gilbert. Kevin Van Melsen, blessé à la selle, est sur la touche. Le Thimistérien Boris Vallée disputera quant à lui Kuurne-BruxellesKuurne, le lendemain.

    Les Espoirs ouvrent eux aussi leur calendrier international, dimanche, avec la première manche des U23 Road Series. Bruxelles-Opwijk lancera le bal, avec un collectif très liégeois de Bingoal-Wallonie Bruxelles Development emmené par Laurenz Rex, Quentin Venner, Emerson Fontaine et Tom Paquot sous la direction de Christophe Detilloux. Leur équipier Tasset doublera lui avec Gand-Staden, ce dimanche. Le Hervien retrouvera le mosan Frehen, et le Pesant CL avec entre autres Bastien Dethier, Sven Hassert et Johan Meens.

  • Remise générale décrétée par le CP liégeois

    Comme pressenti, le Comité Provincial vient d’officialiser une remise générale, ce week-end (28, 29 février et 1 er mars), dans nos séries provinciales (P1 à P4). Une décision qui semble logique au vu des précipitations hivernales tombées ces dernières heures, alors que les prévisions météorologiques pour samedi et dimanche sont très pluvieuses, voire neigeuses par endroits. Il s’agit de la 3 e remise générale en provinciale cette saison, après celles des 1-2 et 8-9 février. Les rencontres prévues ce weekend sont reportées à Pâques, soit le week-end du 11-12 avril. Les matches amicaux sur terrain synthétique sont tolérés pour autant qu’ils soient déclarés. Les matches de la RIL sont quant à eux aussi remis. Une remise générale a aussi décrétée pour le foot amateur (ALFA) où les rencontres sont reprogrammées au week-end des 7-8 mars.

  • BPOST = toujours moins !

    Les bureaux de poste seront fermés vendredi.

    Bpost fournira un service adapté ce vendredi 28 février, a indiqué l’entreprise dans un communiqué. Les bureaux de poste seront fermés et il n’y aura pas de distribution de courrier classique, à part les avis de décès. La distribution de colis, journaux et périodiques sera, elle, assurée normalement.

    En 2020, bpost fonctionnera cinq jours en service adapté. À savoir : le 28 février, le 22 mai, le 20 juillet, le 14 août et le 6 novembre, précise le communiqué. 

  • Les francophones restent seuls

    Capture d’écran 2020-02-26 à 08.28.43.pngÖWOB et Nos Cités. Voilà ce que va devenir la société de logement Nosbau. Les communes germanophones et francophones sont en effet tenues de se séparer au vu du transfert de compétences. La scission partielle devrait être entérinée le 12 mars.

    On en sait plus sur les modalités de cette séparation. Sur les 1.800 logements qui constituent actuellement Nosbau, un peu moins d’un tiers, soit 500, rejoindront la partie francophone. Parmi les membres du personnel de Nosbau, l’équivalent de 7 temps plein seront destinés à Nos Cités. Les travailleurs conserveront leurs acquis durant au moins 5 ans. Ils garderont donc la même charge de travail ainsi que le même salaire.

    LOGEMENTS EN CONSTRUCTION

    En revanche, alors que l’on a longtemps dit que la partie francophone de Nosbau allait devoir rejoindre une autre société de logements, probablement le Foyer Malmédien, le ministre des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne ne semble pas sur la même longueur d’onde que son prédécesseur. « Il n’a pas l’air très pressé pour que nous fusionnions », glisse le bourgmestre de Thimister-Clermont. Les communes francophones vont donc vivre un certain temps au sein de Nos Cités.

    Une séparation qui va être dans un premier temps un peu compliquée financièrement. « On est en train de finaliser la construction de six logements à Plombières d’une trentaine à Welkenraedt et l’an prochain il y en aura cinq autres à Aubel. Il faut que l’on finalise ses investissements et puis on sera en meilleure santé financière par la suite », avance Lambert Demonceau qui ajoute que du côté de l’ÖWOB, les investissements sont décalés et viendront dans un futur plus éloigné.

    Il n’a pas été simple de mettre en place cette scission. Il s’agit en effet de la première du genre. Pour cela, les responsables se sont entourés d’un panel impressionnant d’experts, a précisé Lambert Demonceau au conseil communal de ce lundi. « On a essayé de faire au mieux au vu des circonstances », concluait le bourgmestre. Le siège de Nos Cités sera à Welkenraedt. 

    A.R. dans LA MEUSE VERVIERS du 26 février 2020

  • Seuls deux joueurs ne rempilent pas à Hombourg

    Capture d’écran 2020-02-25 à 08.21.15.pngDu côté de Hombourg, on mise plus que jamais sur la stabilité. En effet, le noyau complet a décidé de prolonger pour la saison prochaine.

    Seuls Yoann Dejalle et Sébastien Stassen stopperont au terme du présent championnat. Ce sont donc les deux seuls départs.

    Au rayon des arrivées, comme nous vous l’annoncions il y a une dizaine de jours, Martin Schwontzen (Elsaute), Thomas Beckers (Elsaute) et un autre Thomas Beckers (keeper à Aubel B) ont signé pour la saison prochaine à Hombourg, qui sera toujours coaché par le duo Xavier Stassen - Philippe Stassen.

  • La déclaration des Droits de l'Homme de 1948

    Ce samedi 7 mars 2020, la Société d'Histoire et d'Archéologie du Plateau de Herve vous propose une conférence par Vincent Genin, de l'Université de Liège, avec pour thème 1948 La déclaration des Droits de l'Homme.

    Aujourd'hui, les Droits de l'Homme sont bafoués dans le monde et même en Europe.  Un immense espoir est pourtant né après la seconde guerre mondiale.  Le conférencier nous rappellera le contexte de l'origine des droits de l'homme en 1948. En effet, le 10 décembre 1948, l'assemblée générale de l'ONU à Paris a proclamé la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples.

    Rendez-vous à 14 h 30 Maison Troisfontaines, Place Albert I,  41 à 4650 Herve

    PAF : membres SHAPH et famille : 3 euros; non-membres :5  euros

    Infos : André Moureau 087.67.55.62

  • Décès de Madame Nathalie LASCHET

    Capture d’écran 2020-02-24 à 15.48.51.pngLa famille annonce le décès de Madame Nathalie LASCHET, née le 7 juillet 1970 à Verviers et décédée le 22 février 2020 à Goé.

    La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation au cimetière de Plombières, sera célébrée en l’église Notre-Dame de l’Assomption à Plombières le mercredi 26 février 2020 à 10 heures 30.

    Lire la suite

  • Pesant Club Liégeois : « Viser quelques victoires »

    Les suiveurs devront aiguiser leur coup d’œil pour la reprise des compétitions, dès Villers-leTemple, ce prochain samedi. Après le TC Hesbaye et le VC Ardennes, le Pesant Club Liégeois a lui aussi pris le temps de présenter de toutes nouvelles couleurs. Fini le maillot turquoise à dominante mauve et place à un design bien plus bleuté et au goût du jour. « À la demande des coureurs », s’empresse de préciser le président Fernand Lambert, très attaché à l’inamovible violet d’origine du plus vieux matricule wallon.

    Car depuis la reprise des activités de la section « coureurs » du club organisateur de Liège-BastogneLiège, le Pesant ne cesse de franchir les échelons. L’effectif ne présente certes pas encore des coureurs capables de franchir le cap vers le milieu des professionnels comme à la fin des années 2000, mais le dernier club provincial à proposer un programme aux Espoirs et Elites-sans-contrat a consolidé encore son groupe. En conservant ses solides éléments de base régionaux, avec notamment le Thimistérien Bastien Dethier et le Hombourgeois Johan Meens ou le Néerlandais résidant à Gemmenich Sven Hassert mais aussi l’expérimenté Sébastien Carabin.

    « Même si je ne sais pas encore quand j’apparaîtrai sur la route », sourit le vététiste andrimontois de 30 ans, dont le programme s’agence déjà entre les épreuves de VTT marathon internationales et les triathlons X-Terra. « J’espère pouvoir porter à quelques reprises les nouvelles couleurs du Pesant, mais si je dispute à nouveau le Tour de Liège, ce ne sera pas dans les mêmes conditions qu’en 2019 », sourit celui qui combinait sa tâche de magasinier en matinée avant de rejoindre à toute hâte le départ de chaque étape en début d’après-midi.

     

    Lire la suite