• Une cellule bien-être suite à la mort de 2 jeunes

    En six semaines, la commune de Plombières a dû faire face au décès tragique de deux de ses jeunes habitants. Le Capture d’écran 2020-05-30 à 08.25.03.png22 mars, le corps sans vie de Charles Johnen était retrouvé dans la Meuse à Liège. Quelques semaines plus tard, un adolescent mettait fin à ses jours.

    Déjà particulièrement pénibles à vivre, ces séparations ont été rendues encore plus éprouvantes par le confinement. Ni les familles, ni les amis de ces deux jeunes n’ont pu leur rendre hommage comme ils l’auraient souhaité. « On a pris conscience que le confinement rendait ces périodes de deuil compliquées. Les jeunes avaient besoin d’échanger et de vivre ensemble leurs émotions. Malheureusement, les mesures liées à la crise sanitaire rendaient cela impossible », a indiqué la bourgmestre Marie Stassen. Consciente d’un besoin, la commune a décidé de mettre en place une cellule bien-être. « Avec le soutien du service d’aide aux victimes de la police du Pays de Herve, nous avons réuni, en vidéoconférence, tous les acteurs de la jeunesse ainsi qu’une quinzaine de personnes, essentiellement des jeunes de nos villages. Ils avaient besoin de s’exprimer par rapport à la situation vécue », ajoute la bourgmestre. Marie Stassen espère que ce groupe va pouvoir s’étendre et aborder d’autres thématiques relatives à la jeunesse comme par exemple les dépendances ou encore le harcèlement.

    La majorité ne se soucie pas uniquement du bien-être des jeunes puisqu’elle souhaite accompagner la population tout au long du déconfinement mais aussi lorsque la vie reprendra son cours normal. « Avec le plan de cohésion sociale, nous publions quotidiennement sur le site de la commune “le petit journal du (dé)confiné”, qui dispense des trucs et astuces pour vivre au mieux cette période particulière. Au mois de juin, nous avons également planifié une réunion pour voir de quelles manières nous pourrons accompagner la population après ce confinement qui va sans doute laisser des traces chez nombre de nos concitoyens », conclut la bourgmestre. 

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 30 mai 2020

  • Evolution de la COVID-19

    Point COVID-19 hebdomadaire de ce vendredi 29 mai 2020, pour Plombières et ses environs, pour la dernière semaine (les 7 derniers jours):
    • 38 cas recensés à Aubel (+0/semaine, 18 jours consécutifs)
    • 144 cas à Herve (+1/semaine)
    • 38 cas à Dahlem (+1/semaine)
    • 30 cas à Fourons (+1/semaine)
    • 56 cas à Plombières (+0/semaine, 19 jours consécutifs)
    • 30 cas à Thimister-Clermont (+0/semaine, 9 jours consécutifs)
    • 55 cas à Welkenraedt (+0/semaine, 12 jours consécutifs)
    3 nouveaux cas cette semaine sur l'ensemble des communes répertoriées ici (~ 60.000 habitants) contre 8 la semaine précédente. A titre de comparaison, il a été recensé 56 cas en tout pour toute la Province de Liège sur la même période. On voit donc ici qu'il y a de moins en moins de cas détectés dans les environs, mais qu'il reste néanmoins un "réservoir".
    Pas de panique, pas de paranoïa non plus: les chances de se faire contaminer sont minces, surtout en continuant d'appliquer les gestes barrière, la distanciation sociale et le port du masque lorsque c'est nécessaire.
    • Graphique 1: progression cumulée des cas sur Aubel, depuis le 31 mars (ci-dessus).
    • Graphique 2: progression cumulée à Aubel et dans les communes limitrophes.

      courbes.jpg

    • Graphique 3: progression cumulée à Aubel et dans les communes limitrophes, en fréquence (cas/1000 hab.).

      courbes_par_1000.jpg


      La moyenne dans la Province de Liège est d'environ 6,1 cas pour 1000 habitants.
    Rappel: je compile ces graphiques à partir des données publiques disponibles (source: https://epistat.wiv-isp.be/Covid/) afin de permettre à mes concitoyens proches de visualiser les données locales nous concernant, ce qui n'est pas chose aisée sinon. Ensuite, à chacun de se faire une opinion informée. 
    Je vous souhaite un bon week-end, prenez-soin de vous et de vos proches.
    A vendredi prochain!
     
    PIERRE BOULLE
  • Trois-Frontières l’a mauvaise, Hombourg fait avec

    Après avoir terminé à une très belle quatrième place la saison passée en série C, Hombourg devrait figurer dans la série B la saison prochaine. Entraîneur du club, Xavier Stassen semblait assez serein après avoir appris cette nouvelle. « Je n’ai pas de réaction particulière pour être honnête. On préfère ne pas faire de vagues dans ce cas-là. J’espère juste que Monsieur Collard-Bovy prendra bien note que nous ne sommes pas amusés comme certains la saison passée à rentrer dans des batailles juridiques et à nous rendre jusqu’à Namur pour bloquer le championnat. »

    Grand rival de Hombourg, Trois Frontières ne partage pas le même point de vue. Pour Geoffrey Foguenne, qui va faire son retour au club, ces séries n’ont aucun sens et sont l’issue de copinages : « Je ne vais pas me faire des amis mais on voit que les amitiés et les copinages ont encore fonctionné. Il me semble que Monsieur Spirlet a beaucoup à dire dans la région » affirme-t-il, un peu agacé, « Il y a trois semaines, il avait dit dans la presse qu’il trouvait normal que Trois Frontières et Hombourg aillent en 2B et c’est ce qui s’est passé. C’est bizarre. Je ne comprends pas, il n’y a aucune logique dans ce qui a été fait. On ne va pas s’éterniser là-dessus mais je ne pensais pas que Monsieur Spirlet avait autant de pouvoir. »

    De quoi demander, pour le 3 juin au plus tard, un changement de série, comme c’est permis par le Comité provincial en cas d’accord avec un autre club ? Pour Foguenne, cela s’annonce très compliqué : « Le problème, c’est que tous ceux qui sont en série C sont contents d’être là. Il faudrait trouver quelqu’un susceptible de vouloir changer mais personne ne l’est. À mon avis, on va l’avoir dans l’os. »

    Aubel B (où David Malta n’y voit pas de problème), Minerois (qui avait été champion en P2B lors de la saison 2018-2019), le CS Verviers (qui avait demandé à évoluer en 2B) et Olne (qui y était déjà la saison passée) sont les autres clubs de l’arrondissement qui joueront en P2B la saison prochaine.

    Lire la suite

  • Conseil communal du 28 mai 2020

    La prochaine séance du conseil communal se tiendra dans la salle culturelle de l'asbl communale « Sports et Culture », rue César Franck, 163 à 4851 Gemmenich, le jeudi 28 mai 2020 à 19h30.
    Le public est autorisé à assister à la séance du Conseil communal, dans le strict respect des mesures de distance physique d'application pendant cette période de crise sanitaire.
    Le port du masque est vivement recommandé, tant pour les mandataires que pour le public.

    146 points sont inscrits à l'ordre du jour, dont les comptes des fabriques d'églises.

  • Décès de Monsieur Yvon FRANCK, époux de Madame Ghislaine HERZET

    Capture d’écran 2020-05-27 à 08.23.24.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Yvon FRANCK, époux de Madame Ghislaine HERZET, né à Montzen le lundi 29 juillet 1946 et décédé à Verviers le lundi 25 mai 2020 à l'âge de 73 ans.

    En raison des circonstances actuelles les visites auront lieu dans l'intimité familiale.

    Lire la suite