• Hombourg et 3 Frontières en Coupe de Belgique

    Le Comité provincial a publié ce vendredi après-midi la liste des 16 équipes provinciales de Liège qualifiées pour la Coupe de Belgique messieurs 2020-2021. Une compétition dont le premier tour aura lieu le weekend des 8 et 9 août.

    Parmi ces 16 équipes, on en retrouve 9 de la région verviétoise, à savoir Hombourg, 3 Frontières, Minerois, Rechain, Elsaute, Aubel A, Aubel B, Ster-Francorchamps B et Spa. On notera au passage le joli doublé du Royal Aubel Football Club, dont les deux équipes sont allées loin dans leur Coupe provinciale respective cette saison. Les sept autres clubs des séries provinciales liégeoises qualifiés pour la Croky Cup sont le FCB Sprimont B, Fize, Blegny B, Sart Tilman, Vaux Chaudfontaine, Huccorgne et Tilleur.

    Trois autres clubs issus de l’arrondissement de Verviers prendront également part à la Croky Cup 20202021, à savoir Raeren-Eynatten et Dison (pensionnaires de D3 Amateurs) ainsi que l’AS Eupen (Division 1A). Comme tous les autres clubs de D1A, Eupen entrera en lice au stade des 16es de finale.

    Cela porte donc à 12 le nombre de clubs régionaux qui participeront à cette compétition nationale la saison prochaine.

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 6 juin 2020

  • Point COVID-19 hebdomadaire de ce vendredi 5 juin 2020

    Point COVID-19 hebdomadaire de ce vendredi 05 juin 2020, pour Plombières et ses environs, pour la dernière semaine (les 7 derniers jours):
    • 39 cas recensés à Aubel (+1/semaine)
    • 145 cas à Herve (+1/semaine)
    • 39 cas à Dahlem (+1/semaine)
    • 30 cas à Fourons (+0/semaine, 11 jours consécutifs)
    • 56 cas à Plombières (+0/semaine, 26 jours consécutifs)
    • 31 cas à Thimister-Clermont (+1/semaine)
    • 55 cas à Welkenraedt (+0/semaine, 19 jours consécutifs)
    4 nouveaux cas cette semaine sur l'ensemble des communes répertoriées ici (~ 60.000 habitants) contre 3 la semaine précédente. A titre de comparaison, il a été recensé 43 cas en tout pour toute la Province de Liège sur la même période. Le virus circule donc toujours.
    Pas de panique, pas de paranoïa non plus: les chances de se faire contaminer sont de plus en plus réduites, surtout en continuant d'appliquer les gestes barrière, la distanciation physique et le port du masque lorsque c'est nécessaire. En cas de test positif, il est extrêmement important de répondre favorablement au traçage téléphonique, et de suivre les instructions de quarantaine.
    • Graphique 1: progression cumulée des cas sur Plombières, depuis le 31 mars (ci-dessus).
    • Graphique 2: progression cumulée à Aubel et dans les communes limitrophes.

      courbes.jpg

    • Graphique 3: progression cumulée à Aubel et dans les communes limitrophes, en fréquence (cas/1000 hab.). La moyenne dans la Province de Liège est d'environ 6,8 cas pour 1000 habitants.

    101983993_10221662510694306_6180492247142760448_n.jpg

    Je vous souhaite un bon week-end sous la pluie... une bonne raison pour rester chez soi, prendre soin de soi et de ses proches.
    A vendredi prochain!
    Pierre BOULE
  • L’ex-Calaminois Bouli Lanners s’engage dans la lutte contre l’enfouissement des déchets nucléaires

    La question de l’enfouissement des déchets nucléaires en province de Luxembourg, au Pays de Herve ou dans la région de Stavelot a déjà fait couler beaucoup d’encre. L’ONDRAF (Organisme national des déchets nucléaires et des matières fossiles enrichies) a ouvert une enquête publique à ce sujet le 15 avril dernier. Chacun est invité à donner son opinion sur la situation. D’ici une semaine, le samedi 13, il sera trop tard. Bouli Lanners, figure emblématique du cinéma belge, originaire de La Calamine et attaché à ses racines ardennaises, veut mobiliser le citoyen luxembourgeois.

    Un entretien de CLÉMENT GLESNER avec BOULI LANNERS à lire dans LA MEUSE VERVIERS du5  juin 2020

  • Tour de Wallonie : Plombières aura son départ d’étape

    Nous vous en parlions la semaine passée : le Tour de Wallonie a retrouvé une nouvelle date dans le calendrier Capture d’écran 2020-06-03 à 11.49.45.pngcycliste, du 16 au 19 août. Dans la version initiale de l’épreuve qui devait avoir lieu en juillet, Plombières devait accueillir le départ de l’avant-dernière étape vers Soumagne. Mais  la nouvelle mouture ayant été rabotée d’un jour et le parcours n’ayant pas encore été dévoilé, l’incertitude planait concernant Plombières. Finalement, la commune plombimontoise aura bel et bien son départ d’étape, ainsi que nous l’a confirmé Nadine Schyns, l’échevine des sports, ce mardi après-midi. « Le départ aura lieu le mardi 18 août, ce sera pour la troisième étape », dit notre interlocutrice. « De notre côté, la volonté était là et on souhaitait accueillir cette épreuve, qui servira de préparation au Tour de France aussi. Il y aura un beau plateau. »

    Il fallait aussi voir avec les autres organisations potentielles sur la commune à ce moment-là, notamment les kermesses, qui sont toujours conditionnées aux décisions qui seront prises par le Conseil National de Sécurité. Mais tout s’imbrique et Plombières aura bel et bien son départ d’étape lors du prochain Tour de Wallonie.

    Cela représente une excellente nouvelle pour la commune qui, après avoir accueilli l’année passée une arrivée d’étape du Tour de la Province de Liège, franchit une étape supplémentaire. Le lieu de départ est lui aussi déjà connu : ce sera la place communale à Montzen. « C’est l’endroit qui se prête le mieux. »

    Reste à présent à connaître les modalités pratiques de ce départ (huis clos ou pas, notamment) et de la suite de l’étape. Dans la première mouture de l’épreuve, il était en effet question de parcourir une boucle sur le territoire de la commune de Plombières et de repasser par Montzen avant de quitter l’entité. La volonté était bien présente, reste à présent à la confirmer dans la nouvelle version de l’épreuve, que les organisateurs doivent redessiner avec un jour de course en moins. « On attend aussi le prochain Conseil National de Sécurité », reprend Nadine Schyns, bien consciente qu’il reste encore pas mal de questions en suspend à l’heure actuelle pour l’organisation de ce départ. 

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 3 juin 2020

  • Le FC 3 Frontières accepte d’évoluer en P2B

    Versé en P2B avec Hombourg, Aubel B, le RCS Verviers, Minerois et Olne, le FC 3 Frontières a décidé d’accepter la décision du Comité provincial, ainsi que nous vous l’annoncions dès samedi soir sur notre édition digitale : « Nous acceptons bien la série pour la saison prochaine », indique le comité. Pour rappel, Hombourg et Gemmenich (qui a ensuite fusionné avec Plombières pour devenir le FC 3 Frontières) ont déjà évolué de concert en P2B. C’était lors de la saison 2006-2007. 

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 2 juin 2020

  • Des urnes pour les masques superflus

    Avec les dons, la commune souhaite équiper les mouvements de jeunesse

    Capture d’écran 2020-06-02 à 08.29.42.pngLes masques commandés par la conférence des bourgmestres vont être livrés prochainement à Plombières. De nombreux citoyens étant déjà équipés, certains risquent de ne pas utiliser les masques fournis par la commune. Pour éviter que ces protections ne terminent à la poubelle ou dans un tiroir, des urnes visant à récupérer les masques superflus sont installées dans les boulangeries du village.

    Comme on pouvait s’en douter, lors du conseil communal de Plombières, on a reparlé du coronavirus et des différentes mesures prises pour endiguer sa propagation. Le port du masque en fait partie. En terres plombimontoises, comme ailleurs, les citoyens ont déjà reçu les précieux sésames. Alors que des couturières locales se sont mises à l’ouvrage il y a plusieurs semaines déjà, ces masques arrivent un peu tard, alors que beaucoup de citoyens sont déjà équipés.

    « Avec la conférence des bourgmestres, on a décidé de faire une commande commune. Il aurait été utopique de croire qu’on allait éviter la propagation du virus en ne fournissant en masques que les habitants de la commune. Ca a pris un peu de temps mais on couvre plus largement l’arrondissement », a expliqué la bourgmestre Marie Stassen qui reconnaît que pour certains Plombimontois déjà équipés ses masques peuvent être superflus. « Des urnes vont être placées dans les boulangeries de nos villages et les citoyens qui estiment qu’ils n’ont pas besoin de ces masques fournis par la commune pourront les y déposer. Avec les dons de masques, on espère pouvoir par exemple équiper les mouvements de jeunesse et les camps qui ne sont pas forcément munis de machines à lessiver» détaille la bourgmestre.

    Autre sujet discuté, la provenance de ces masques livrés par la société welkenraedtoise Starsmade mais fabriqués au Pakistan.

    QUESTION ÉTHIQUE

    « On s’est immédiatement assurés qu’il n’y avait pas d’enfant qui travaillait dans ces entreprises mais il faut savoir que tout de suite après l’annonce du confinement, la commune a acheté du tissus et des couturières locales se sont mises, bénévolement, au travail. Entre 30 et 45 minutes étaient nécessaires à la confection d’un masque. Si on voulait en distribuer deux à tous les habitants, il en fallait 22.000 ! On ne pouvait pas demander à ces gens de coudre autant de masques bénévolement. La question éthique s’est posée mais si on veut produire des choses en Belgique, il faut accepter de payer le juste prix », conclut Marie Stassen. 

    FRANÇOISE PEIFFER dans LA MEUSE VERVIERS du 2 juin 2020