• Les matchs du week-end

    P2B

    Tr. Frontières - RFC Trooz A (samedi à 19 h 30)

    Saive A - Hombourg A (dimanche à 15 h 00)

    P4G

    GW Amel B - Hombourg B (dimanche à 15 h 00)

  • Déjà un calendrier de l'Avent

    Actuellement, la brasserie hombourgeoise turbine à plein régime pour réapprovisionner les commerces avec ses propres bières, après un arrêt dû au confinement et aux incertitudes quant au redémarrage de l’horeca. Elle vient de sortir son calendrier de l’avent, constitué de 12 bières sous marque propre à Grain d’orge et d’autant de bières à façon. En la matière, il est vrai que le Grain d’orge a l’embarras du choix : on y produit plus de 80 bières pour des clients, selon des recettes différentes. Ce calendrier se trouvera dans le commerce au prix de 59,9 €.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 septembre 2020

  • Décès de Monsieur Marcel GILESSEN

    Capture d’écran 2020-09-18 à 15.45.24.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Marcel GILESSEN, né le 10 juin 1955 et décédé le 16 septembre 2020.

    Un moment de recueillement aura lieu au cimetière de Plombières le samedi 19 septembre 2020 à 10 heures 30.

  • Hombourg gagne malgré la fatigue

    Avec la Coupe dans les jambes, Hombourg a pataugé contre Vaux mais s’en est finalement sorti.

    « On était à plat physiquement », explique le coach hombourgeois Xavier Stassen. « Paradoxalement, on met notre 1 er but sur notre 1 ère occasion, et on doit même faire le break. Quand on redémarre la 2 e période, Vaux avait la maîtrise. Malgré une première rouge, on a tenu. On n’était pas nécessairement là pour faire le jeu mais on a opté pour un football efficace. Je leur ai donné l’égalisation sur un plateau car je me plante sur un dégagement mais leur joueur la met à côté au point de penalty. »

    « Hombourg a beaucoup balancé et est souvent resté à 10 derrière », raconte le T1 de Vaux, Fabrice Dejardin. « Ils ne sortaient pas puis partaient en contres. On leur donne un penalty et on rate une très grosse occasion à la fin. Notre prestation était correcte mais pas suffisante, on prend des goals de « carnaval ». » -

    J.G. dans LA MEUSE VERVIERS du 18 septembre 2020

    Lire la suite

  • Décès de Monsieur Martin SCHOONBROODT, veuf de Madame Hannelore LAUFFS

    Capture d’écran 2020-09-16 à 11.57.34.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Martin SCHOONBROODT, veuf de Madame Hannelore LAUFFS,  né le 7 juillet 1939 à Hombourg et décédé le 15 septembre 2020 à La Calamine.

    Lire la suite

  • Saccaro et Gatez ont limité la casse à Olne et Trois-Frontières

    Les deux gardiens se sont distingués.

    Capture d’écran 2020-09-16 à 07.59.18.pngLeurs équipes respectives se sont inclinées mais les deux keepers ont été salués par les entraîneurs de leurs adversaires.

    Pour Olnois et Plombimontois, le bilan est peu reluisant bien que leurs revers à l’extérieur se soient limités à 2-1. Mais leurs portiers ont été les éclairs dans la grisaille. Gaspard Raia, T1 de MCS Liège, a salué la prestation du gardien de Trois-Frontières, Jonathan Gatez.

    D'un article de JOACHIM GILLES à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 16 septembre 2020

  • Une bière brassée contre le racisme

    « Black is beautiful », le nom de cette bière noire.Capture d’écran 2020-09-15 à 12.26.12.png

    Les réactions musclées et même sanglantes de policiers américains en intervention face à des citoyens de couleur ont soulevé l’indignation un peu partout dans le monde. Et notamment dans une brasserie américaine, qui a encouragé des confrères à brasser une bière très noire, la « Black is beautiful », dont les bénéfices iront à des mouvements antiracistes. Un appel auquel Grain d’orge a répondu comme plus de 1.100 autres entreprises brassicoles.

    Grain d’orge a fait de cette bière US un one-shot. Le brasseur et son épouse avaient été émus par la mort de George Floyd, le quadragénaire noir asphyxié à Minneapolis le 25 mai par un policier blanc. Sa mort avait déclenché des manifestations antiracistes à travers les États-Unis et le monde. Le brassin de « Black is beautiful » représente 1.000 litres, répartis en 2.000 bouteilles de 50 cl. La bouteille sera en vente au prix de 5 €, au MRAX ou au Grain d’orge, mais aussi au Pub au centre du village de Hombourg ainsi que dans des commerces spécialisés de la région.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 septembre 2020

  • M.C.S. LIÈGE - TROIS-FRONTIÈRES : 2-1

    Les buts : 24 e Pirnay (0-1), 35 e Ben Abdeslam (1-1), 43 e Palleschi (2-1). 2 M.C.S.

    Liège : Afkir, Di Crescenzo, Dioum, Trubia, Schurgers, Asrar, Ben Abdeslam, El Garrouji (87 e Raia), Conrad, Sferrazza (75 e Colombi), Palleschi (80 e Amrani).

    Trois-Frontières : Gatez, Collinet, Renardy (77 e Couvreur), Sangiovanni, Pirnay, Cornet, Amata, Guillemin (46e Carlier), Leisten, Nicolaje, Salimou.

    Cartes jaunes : Ben Abdeslam, Nicolaje, Sferrazza, Di Crescenzo, Amrani, Leisten.

    Arbitre : M. Deckers.

  • Hombourg sort avec les honneurs aux tirs buts face à Mons

    « Ce qui est sûr, c’est qu’on a tout donné »

    Que dire du parcours en Coupe de Belgique de Hombourg? La magie de la Coupe de Belgique a failli s’opérer encore une fois ce dimanche. Face à la D3 amateurs de la Renaissance Mons 44, Hombourg s’est incliné de justesse aux tirs au but. Auteurs d’une très bonne première mi-temps, les ‘Oranges’ menaient pourtant à la mi-temps.
    Le keeper-coach Xavier Stassen était « fier » de son équipe :
    « Nous avons joué avec nos armes et si la Coupe nous a bien appris quelque chose, c’est de ne laisser aucun espace. Les équipes de Division 3 ACFF essaient toujours de trouver la latéralité et en première mi-temps, nous les avons très bien bloqués. Je pense que nous avons eu deux occasions sur la rencontre et par bonheur, la deuxième était au fond grâce à une belle action collective. En seconde période, nous avons souffert, mais pendant plus d’une demi-heure, nous avons résisté aux nombreux assauts montois. En fait, nous avons joué le match parfait. Mon regret personnel est de ne pas avoir sorti le premier penalty, mais je suis très fier du groupe.

    Notre belle histoire prend fin, mais même si nous sommes éliminés, c’était une après-midi magique », affirme le gardien, auteur de multiples arrêts décisifs.
    Grand fan de foot depuis tout petit, Stassen a réalisé un de ses rêves : jouer au stade Tondreau, ancien pensionnaire de D1, où il était déjà venu avec Aubel il y a deux ans.
    « C’était incroyable, plus d’une centaine de supporters avaient fait le déplacement pour venir nous voir ici à l’Albert. Les supporters de Mons ont mis une ambiance incroyable tout au long du match. À notre niveau, jouer dans ce genre d’ambiance, c’est rare et unique. Par le passé, je venais voir jouer des gars comme Alessandro Cordaro et aujourd’hui, j’ai joué contre lui. C’est un gars très classe et très doué. Je n’ai pas de mots pour décrire l’après-midi de rêve vécue aujourd’hui. On a profité pendant 90 minutes et ce qui est sûr, c’est qu’on a tout donné. Cela fait un an que nous avons relancé quelque chose de chouette autour de ce club. » 

    CHARLY MERCIER dans LA MEUSE VERVIERS du 14 septembre 2020

     

    Lire la suite