• Les Belges peuvent quand même aller en Allemagne

    La durée du séjour sera toutefois limitée à 24 heures

    Les Belges pourraient quand même franchir la frontière allemande, a-t-on finalement appris ce vendredi. Mais avec deux gros bémols : ce ne serait valable que pour les Länder voisins et pour pas plus de 24 heures.

    Tous les Belges sont ainsi autorisés par la Rhénanie du Nord - Westphalie et la Rhénanie - Palatinat de passer la frontière, dès ce samedi, mais pour un délai maximal de 24 heures et sans restriction (ce qui autorise donc les emplettes de l’autre côté de la frontière). Une mesure à laquelle le ministre-président Armin Laschet, à la tête du plus gros Land allemand, est particulièrement sensible, puisqu’il provient d’Aix et a des origines familiales en Belgique.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 3 octobre 2020

  • 4.000 visiteurs à l’antenne touristique des Trois Bornes

    Durant la saison estivale ce sont ainsi pas moins de 4.000 visiteurs qui ont franchi le pas de la porte et qui se sont Capture d’écran 2020-10-03 à 09.13.36.pnginformés quant aux activités à réaliser dans notre région. « Cette antenne, située au pied de l’imposante tour Baudouin est une véritable vitrine pour notre commune et tout le Plateau de Herve. Des touristes locaux mais aussi des visiteurs venus des pays voisins ont ainsi découvert les nombreux atouts dont dispose notre commune », se réjouit Nadine Schyns, l’échevin en charge du Tourisme.

    Au total, plus de 700 personnes se sont inscrites aux différentes activités. Rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine. 

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 3 octobre 2020

  • Bientôt une épicerie dans le centre

    Une nouvelle épicerie devrait prochainement voir le jour au centre du village de Plombières et plus précisément rueCapture d’écran 2020-10-03 à 09.11.26.png Hack 6. C’est en tout cas le souhait de la majorité qui a proposé, lors du conseil communal de ce jeudi, de mettre à disposition un bâtiment dont elle est propriétaire. « En proposant ce service, la commune poursuit un objectif d'intérêt général. Son ambition est double : assurer une activité commerciale au cœur du village de Plombières et donc favoriser et créer de l'emploi dans la commune, mais aussi de répondre aux besoins d’un monde en transition écologique et durable », a indiqué Joseph Austen le 1er échevin.

    Le projet devra répondre à certaines conditions. L'épicerie devra en effet favoriser l'émergence des circuits courts et des partenariats avec les producteurs locaux devront être envisa-gés. Le recours à la production locale ainsi que la commercialisation de produits sains et de qualité sont les principaux critères d'attribution de cette concession. L'épicerie devra également faire des efforts en matière de réduction des déchets, avec une gestion qui minimalisera les gaspillages et qui incitera la clientèle à utiliser ses propres contenants. 

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 3 octobre 2020

     

  • Les matchs de ce dimanche à 15 heures

    P2B

    Tilff A - Hombourg A

    Tr. Frontières - Oupeye

    P4G

    Bellevaux - Hombourg B

     

  • 52 cas en plus en deux semaines: une école et une maison de repos sont notamment concernées

    Capture d’écran 2020-10-03 à 08.57.13.pngLe plateau de Herve semble être assez touché par les nouveaux cas de covid. Après Herve, Thimister-Clermont et Aubel, c’est désormais à Plombières que l’on constate un pic impressionnant de nouveaux cas ce vendredi. Une maison de repos et une école maternelle ont été touchées.

    Il faut bien distinguer la période de mars à mai avec ce que nous vivons actuellement en termes de covid. À l’époque, n’étaient testés que ceux qui étaient véritablement malades alors qu’à l’heure actuelle, on teste au moindre symptôme vaguement lié au covid-19. Si on teste plus, on trouve plus et des cas moins graves. Pourtant, on peut quand même s’étonner de voir que dans les deux dernières semaines ce sont 52 cas qui ont été dépistés du côté de Plombières. La commune aux 10.500 habitants totalise 126 cas depuis le mois de mars. 41 % des cas ont donc été trouvés dans les deux dernières semaines !

    D'un article d'ADRIEN RENKIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 3 octobre 2020

  • P2B : le quintuplé de Salimou n’a pas suffi

    C’est un véritable ascenseur émotionnel que les deux équipes ont vécu jeudi. Malgré un quintuplé de Salimou, Trois-Frontières n’a pu décrocher mieux qu’un nul. « On reste sur notre faim après être revenu à 2-2 et avoir mené 4-2, mais on ne peut s’en prendre qu’à nousmêmes », explique Geoffrey Foguenne, T1 des locaux.

    « C’était un match bizarre, engagé mais correct. Trooz était techniquement plus fort. On a donné des cadeaux, eux aussi. On a perdu le fil en 2 e période, on concède un penalty et une rouge stupide puis on revient au caractère. » « On avait le match en main puis après 20 minutes, onn’a plus produit le même foot, on fait deux erreurs défensives et on prend une rouge avant le repos », raconte le coach troozien, Collins. « Le 4-3 nous rebooste avant qu’on ne fasse encore une erreur sur le 5-5. » 

    J. G. dans LA MEUSE VERVIERS du 2 octobre 2020

    Lire la suite

  • GRAIN D’ORGE AU TOP

    Le samedi 26 septembre dernier, les lauréats des concours de ferme au lait cru, de bières et de vins, organisés par la province de Liège, ont été désignés au château de Harzé.

    La brasserie hombourgeoise Grain d’orge a remporté trois catégories, la brasserie waimeraise les Mûriers deux et la brasserie Peak Beer Belgium de Sourbrodt une.

    Quand on effectue le bilan de cette 2e édition du concours de bières de la province de Liège, on peut se réjouir des résultats pour nos brasseries régionales.

    La Brasserie hombourgeoise Grain d’orge a raflé trois médailles d’or, une d’argent et deux en bronze. Un bilan tout simplement exceptionnel.

    D'un article de CHARLES BOURYà lire dans LA MEUSE VERVIERS du 2 octobre 2020

  • Plus question de traverser la frontière pour des raisons non essentielles comme aller faire du shopping

    Mauvaise nouvelle pour les habitants des communes frontalières de l’Allemagne. Ce mercredi soir, nos voisins ont classé la Belgique en zone rouge en raison des chiffres de l’épidémie du coronavirus. Plus question donc pour nos compatriotes de traverser la frontière pour des raisons non essentielles.

    Si le centre de crise d’Aix-la-Chapelle a déjà indiqué qu’il ne procéderait pas à des contrôles aux frontières, les resquilleurs sont prévenus de cette interdiction… « Ils prennent évidemment des risques puisqu’ils s’exposent à un contrôle une fois la frontière franchie », conclut Oliver Paasch. Et au paiement d’une amende.

    Dérogation pour les Germanos

    Ce jeudi soir, Olivier Paasch a annoncé qu’une dérogation de 24h était autorisée pour aller en Rhénanie-Palatinat et en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Cela ne vaut que pour les habitants de la Communauté germanophone. 

    D'un article de FRANÇOISE PEIFFER dans LA MEUSE VERVIERS du 2 octobre 2020

  • Trois-Frontières joue ce jeudi soir

    Deux matchs en retard vont se disputer ce jeudi soir (20h) en P2B. Il s’agit de Houtain-Milanello Tilff et Trois-Frontières Trooz. Trois-Frontières va tenter de profiter de ce match pour engranger sa première victoire de la saison.

  • Des Val’heureux distribués à la place de chèques cadeaux

    On adopte la monnaie citoyenne pour favoriser le commerce local

    Bientôt, les chèques communaux offerts aux habitants de Plombières à l’occasion de naissances, noces d’or ou autres événements seront remplacés par des Val’heureux. Une monnaie locale qui circule déjà ailleurs dans l’arrondissement. Mais avec quel succès ?

    Né en 2014 du côté de Liège, le Val’heureux a pour vocation de favoriser l’économie locale en introduisant une monnaie valable uniquement dans certains endroits. Rapidement, le projet a pris de l’essor au point de sortir des frontières de la Cité ardente pour s’implanter un peu partout dans la province. L’arrondissement de Verviers n’est pas en reste, puisque les Val’heureux peuvent être utilisés dans 57 commerces répartis sur 13 communes. Theux et Spa sont les deux communes avec le plus de commerces participants, puisque chacune des communes en compte 11. Le podium est complété par Plombières, avec 8 commerces situés à Gemmenich, Montzen et Moresnet.

    D'un article de JULIEN DENOËL à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 1er octobre 2020