- Page 3

  • Hombourg file vers le gain de la 2e tranche

    FOOTBALL – PROVINCIALE 3D

    Déjà vainqueur de la première tranche et solide leader du championnat, Hombourg ne lâche rien cette saison en P3D. Les hommes de Christian Fitschy, qui ont renoué avec le championnat samedi après une trêve longue de 9 semaines, sont allés s’imposer sur le plus petit écart à Goé. Et ce, dans le cadre d’un match comptant pour la deuxième tranche. Conséquence, les Hombourgeois se rapprochent du gain de cette deuxième tranche. Ils comptent 22 points après 8 des 10 matchs à jouer. Faymonville est la dernière équipe qui peut encore empêcher Hombourg de la remporter : le Turkania pointe à six longueurs, mais avec un match de moins.

    Avec tout ça, si Hombourg ne fléchit pas, des places risquent de se libérer pour le tour final et la lutte va faire rage pour figurer dans le top 5 en fin de saison. À12 matchs du terme du championnat (13 pour certaines formations et 11 pour d’autres), les prétendants sont encore nombreux.

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 19 février 2015 

  • Il traite ses collègues de «SS» et de «nazis»

    20140122-__007.gif 

    Lambert, un fonctionnaire du SPF Intérieur détaché à la commune de Plombières, vient d’obtenir l’annulation de la sanction que l’administration lui avait infligée. Pourtant, les faits n’étaient pas bénins : l’employé avait insulté ses collègues directs, les traitant de «SS», de «nazis» et de « jeune hitlérienne »...

    Les faits s’étaient déroulés fin 2012. Une mésentente entre collègues avait éclaté : certains avaient déplacé du mobilier sans en avertir Lambert. Ce dernier avait vu rouge et avait traité ces collègues des « nazis », entre autres.
    Un incident qui était évidemment remonté jusqu’à sa hiérarchie et au collège communal, qui avait décidé de demander la sanction de l’intéressé. Entendu sur son comportement et ses propos, ce dernier avait réitéré ses insultes. Suite à quoi, une plainte avait été déposée au niveau du parquet pour « insultes publiques ».

    UN BLÂME PLUTÔT QUE LA MUTATION

    On lui reprochait aussi le retard dans son travail, et l’accueil peu chaleureux de certains habitants germanophones, dans cette commune proche des Cantons de l’Est. Il était en effet arrivé à Lambert de refuser de servir une personne ne parlant pas le français.

    L’intéressé estimait que « l’autorité exagérait », que ses propos étaient déformés et que le retard dont on l’accusait dans son boulot était, en réalité, minime. L’administration avait d’abord évoqué son déplacement disciplinaire à Bruxelles, puis aux services du gouverneur de la Province de Liège pour réduire ses trajets. Finalement, elle lui avait infligé un blâme.

    Mais Lambert avait lancé, sans l'aide d'un avocat, une procédure pour faire annuler ce blâme par le Conseil d’État.
    Le fonctionnaire, affecté au service « population », avait été déplacé à l’accueil de la Maison du site minier, puis à l’Agence de Développement Local le temps de la procédure. Il vient donc d’obtenir gain de cause devant la VIIIème Chambre du Conseil d'Etat le 27 janvier 2015..

    Mais l’administration pourrait relancer une nouvelle procédure à son encontre.

    Avec L.P. (dans LA MEUSE VERVIERS du 18 février 2015).

    PUBLICATION OBLIGATOIRE (21 septembre 2015)

    Fautes déontologiques dans un article de SudPresse 

    Le Conseil de déontologie journalistique a constaté ce 16 septembre 2015 que SudPresse a commis un plagiat dans un article publié le 18 février 2015 à propos de Lambert V., un fonctionnaire de Plombières. 

    Cet article annonçait que le Conseil d’Etat avait annulé une sanction disciplinaire prise contre ce fonctionnaire mais mentionnait à l’indicatif les faits ayant entraîné cette sanction, comme s’ils étaient avérés. La journaliste a ainsi reproduit la démarche unilatérale de l’autorité disciplinaire que le Conseil d’Etat a invalidée. De plus, l’article 22 du Code de déontologie journalistique exigeait de donner au fonctionnaire l’occasion de répliquer aux accusations graves lancées contre lui dans l’article, ce que la journaliste n’a pas fait. Par contre, le CDJ n’a pas constaté de parti-pris ni d’atteinte à la vie privée dans cet article. 

     

    L’avis complet du CDJ peut être consulté ici

  • La Une de La Meuse Verviers de ce mardi 17 février.

    LM.jpg

    A la Une de La Meuse Verviers de ce mardi 17 février: retour sur le parcours de l'un des deux djihadistes verviétois présents sur la dernière vidéo de l'état islamique. Il voulait faire venir femme et enfant avec lui en Syrie.
    Mais également:
    - la brasserie le Jardin des Elfes victime d'un braquage à la kalachnikov
    - Verviers: rencontre entre le bourgmestre et des jeunes musulmans
    - Verviers se prépare à l'arrivée des conteneurs à puce pour 2019
    - retour sur les carnavals de La Calamine et Eupen
    - et encore bien d'autres sujets dans nos pages.
     
     
     
     
     
  • Décès de Madame Antoinette TAETER, Veuve de Monsieur Pierre LASCHET

    Laschet tante.jpgLa famille annonce le décès de Madame Antoine Taeter, veuve de Monsieur Pierre Laschet, née à Aubin-Neufchâteau le 4 décembre 1923 et décédée ce 16 février 2015 à Montzen.

    La défunte repose au funérarium à Aubel où la famille recevra les visites de 17 à 18 h.30.

    Une veillée d'adieu aura lieu ce mercredi 18 février en l'église paroissiale de Hombourg

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière de Hombourg, sera célébrée le jeudi 19 février 2015 à 10 h.30 en l'église paroissiale de Hombourg.

  • Décès de Monsieur Alfred JASPAR, veuf de Régine PITZ

    Capture d’écran 2015-02-16 à 16.18.05.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Alfred JASPAR, veuf de Madame Régine PITZ, compagnon de Madame Laurence VAN WISSEN-HICK, C.R.A.B. 1940, Président d’honneur de la Société Royale de tir Saint-Lambert de Sippenaeken, né à Pondrôme (Beauraing) le 6 juillet 1923 décédé à Eupen le 16 février 2015.

    La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation au cimetière de Welkenraedt, sera célébrée en l’église Saint-Jean-Baptiste de Welkenraedt, LE JEUDI 19 FEVRIER 2015 A 10 HEURES.

    La veillée d’adieu aura lieu en la même église le mercredi 18 février 2015 à 19 h 30.

    Le défunt repose au funérarium Hausman (salon Mozart), rue de l’Ecole 51b à Welkenraedt (parking dans la cour à côté de la Croix-Rouge), où la famille sera présente le mardi 17 et le mercredi 18 février 2015 de 17 à 19 heures.

  • Il était sous surveillance policière

    PLOMBIÈRES – CORTÈGE CARNAVALESQUE 2015 

    Capture d’écran 2015-02-16 à 08.03.10.png

    Branle-bas de combat samedi en début d’après-midi aux alentours de la place du Troisième Millénaire : le 1er cortège carnavalesque de l’Est de la province de Liège rassemble près de 1.400 participants lorsqu’il s’élance dans les rues de Plombières. Un record pour jamais atteint en vingt-neuf éditions ! 

    Le bourgmestre Thierry Wimmer n’a pas pris des mesures exceptionnelles : « Le carnaval doit rester une période d’amusement pour tous », explique-t-il. « Donc pas d’interdictions particulières, masques et autres grimages sont les bienvenus. Bien sûr, si j’avais pu percevoir la moindre provocation au niveau des costumes ou des slogans, je serais intervenu. Mais là, tout se passe bien, dans la bonne humeur générale. Je ne crois d’ailleurs pas que nous puissions intéresser le moindre fauteur de troubles. Mais si c’était le cas, nous sommes prêts ».

    Même avis du côté des pandores qui, instructions fédérales obligent, patrouillent désormais en binôme. Une présence discrète, renforcée par des patrouilles volantes sur le tracé du cortège. Avec une seule conséquence pour le comité carnavalesque plombimontois : cette fois c’est le comité lui-même qui a dû fournir la voiture-balais munie d’un gyrophare. Car pas question en effet d’y laisser un policier seul à la tâche.

    F.H. (dans LA MEUSE VERVIERS du 16 février 2015)

  • Deux victoires pour deux matches.

    LIÈGE 3 D

    Plombières-Recht : 5 - 1

    Hombourg ne jouait pas ce week-end, mais garde solidement la tête.

    LIÈGE 4  

    Gemmenich-Jalhay 3-0 

    Gemmenich prend la tête de la deuxième tranche.

  • Plombières: sous surveillance policière... triplée: 6 au lieu de 2

    Capture d’écran 2015-02-14 à 19.18.28.png

    Branle-bas de combat samedi en début d’après-midi sur et aux alentours de la place du Troisième Millénaire : le premier cortège carnavalesque de l’Est de la province de Liège rassemble près de 1400 participants lorsqu’il s’élance dans les rues de Plombières. Un record pour jamais atteint en vingt-neuf éditions !

    De quoi tirer quelques larmes d’émotion au Prince Johnny 1 er  et donner des cheveux blancs aux policiers, trois fois plus nombreux, soit... six au lieu des deux habituellement présents, chargés de veiller au grain en cette période incertaine.

  • Un seul match de football à annoncer

    Gemmenich a joué vendredi soir contre Jalhay en P4D.

    Le seul match du week-end sera celui de Hombourg qui se déplacera ce samedi après-midi à 15 heures à Goé.

  • Carnaval

    CARNAVAL 

    À Plombières village, le cortège carnavalesque aura lieu samedi, dès 13 heures. Ce 29e cortège verra 55 chars défiler, deux de plus qu’en 2014. Cette année, 1.400 personnes sont inscrites, soit 200 de plus que l’an dernier.

    À Gemmenich, le cortège du carnaval aura lieu dimanche à 13 h 30.

    À Hombourg, un bal du carnaval se déroulera samedi, à 20 heures, à la salle St-Brice. Prix d’entrée 7 euros.