- Page 2

  • Un nul et 3 victoires

    P2C

    Hombourg - Honsfeld: 1 - 1

    Après 16 matches en 2ème Provinciale C, Hombourg a récolté 28 points et se classe 4ème.

    P3D

    Pepinster - Plombières: 2 - 3

    Plombières est aller chercher la victoire à Honsfeld pour son 16ème match. Avec 21 points, Plombières se classe onzième.

    P4D

    Gemmenich -Stembert: 8 - 0

    Après 14 matches, Gemmenich possède 29 points et se classe deuxième.

     

    P4H

    Hombourg B - Pepinster B

    Toujours premier, Hombourg B a récolté 32 points en 12 matches.

    Lire la suite

  • Réforme de l’IPP des Luxos

    Plombières ne recevra pas 13.127 € prévus dans son budget 2015.

    Yves BASTIN explique dans LA MEUSE VERVIERS du 23 novembre 2015 pourquoi nos communes perdent cette recette des transfrontaliers.

  • Décès de Monsieur Nicolas REIP, époux de Madame Nenette BECHET

    La famille annonce le décès de Monsieur Nicolas REIP, époux de Madame Nenette BECHET, né à Montzen le 21 novembre 1932 et décédé à Verviers le 21 novembre 2015.

    Le défunt repose au funérarium de l'avenue Victor David 65 à Dolhain-Limbourg où la famille recevra les visites ce lundi 23 novembre de 17 à 19 heures.

    L'absoute, suivie de l'incinération, aura lieu en l'église Notre-Dame de la Visitation à Dolhain le mardi 24 novembre 2015 à 10 heures 30.

    L'urne sera déposée au columbarium du cimetière de Dolhain dans l'intimité familiale.

  • Décès de Madame Elvire MEES

    La famille annonce le décès de Madame Elvire MEES, née à Verviers le 15 septembre 1956 et décédée à Plombières le 18 novembre 2015.

    La crémation, suivie de la dispersion des cendres au Centre funéraire Neomansio, rue de l'ter 146-148 à Welkenraedt, a eu lieu dans l'intimité familiale.

  • Une note dans le frigo peut sauver la vie d’un senior

    PAYS DE HERVE – PRÉVENTION DISPARITION

    Chaque jour, en Belgique, environ 5 disparitions de personnes âgées – le plus souvent atteintes de démence ou d’Alzheimer – sont signalées. Pour travailler efficacement à la recherche de nos seniors disparus, la police de la zone du Pays de Herve s’est adjoint les conseils d’un spécialiste de la police fédérale. Tout ce petit monde s’est réuni ce vendredi matin, en présence des directeurs de maisons de repos, pour échanger sur tout ce qui peut être mis en œuvre pour faire en sorte que les personnes qui disparaissent soient retrouvées saines et sauves, au plus vite. Et, surprise, une note dans le frigo peut leur sauver la vie. Voici deux ans que la cellule des personnes disparues a mis en place ce protocole pour retrouver  au plus vite, et ainsi éviter bien des drames, ces personnes âgées désorientées. Concrètement que peut-on faire ? « La première chose est de s’engager à contacter les services de police dans les 20 minutes où l’on constate la disparition d’une personne», insiste David Rimaux, commissaire pour la cellule des personnes disparues de la police fédérale. De manière préventive, il est bon de dresser une liste des endroits clés de la personne, ses points de chute (ceux où elle pourrait avoir envie de se rendre), avoir une photo récente d’elle ou encore savoir combien de temps elle est capable de marcher par exemple. Pour bien faire, toutes ces informations doivent se retrouver sur une fiche individuelle. Et parce que la police n’a pas le temps de chercher cette fiche durant plusieurs heures dans une maison si la personne vit toujours à son domicile, elle doit être toujours rangée au même endroit : dans le frigo ! « C’est un lieu commun, tout le monde a un frigo chez soi et puis comme les personnes qui ont Alzheimer ont toujours tendance à déplacer les choses, là c’est plus discret, il y a moins de risque qu’on la déplace », explique une responsable de la ligue Alzheimer.

    Lire la suite

  • Les matches de ce dimanche 22 novembre à 14h.30

    P2C

    Hombourg - Honsfeld

    P3D

    Pepinster - Plombières

    P4D

    Gemmenich -Stembert

    P4H

    Hombourg B - Pepinster B

     

  • C’est en 1865 que tout a commencé

    Gemmenich.png

    Le Comité, le Directeur et les membres de la Société Royale « L’HARMONIE » de Gemmenich, ont le plaisir de vous inviter au Concert historique et documentaire, le samedi 05 décembre 2015 à 20 heures à la Salle Culturelle de Gemmenich.

    Ce concert marque le début des festivités du 150ième Anniversaire de l’Harmonie.

    L’histoire de la société vous sera présentée en musique et en images. La troupe de théâtre « LIEBHABERBÜHN » sera également de la partie et présentera plusieurs sketches.

    Le groupe des jeunes musiciens de l’Harmonie fera également partie du spectacle et vous présentera ses œuvres sous la direction de Thomas CORMAN.

    En fin de soirée, une surprise vous attendra. Donc ne ratez ce concert sous aucun prétexte.

    Le prix d’entrée est fixé à 7 EUR.                                  Invitation cordiale à tous.

  • Exposition d'œuvres de l’artiste Karin Odendahl

    Le collectionneur, sculpteur et monteur d’exposition Dieter Schlusche présente dans sa galerie régulièrement des travaux d’artistes renommés : les 6, 13 et 20 décembre 2015 ainsi que le 3 janvier 2016 entre 14 et 18 heures ou sur rendez-vous (Centre de Rencontre Culturelle «Maison art Pütz»:  rue de Hombourg 2, B- 4850 Montzen - Tel. : 0032 87 786225) il présente les œuvres de l’artiste Karin Odendahl, qui écrit sur son exposition : Rewind and Play – Associer, Relier, Reconnaitre le Nouveau dans le Vieux, le Vécu dans l’œuvre actuelle. Fast forward vient de toute façon …

    Toujours dans le vent, mais toujours reconnaissable – les travaux des dernières années montrent une vue générale du fil rouge – ou plutôt des différents fils - tiré dans sa vie artistique. Elle représente toujours des femmes ;  projections de thèmes, de pensées, d’illusions, porteuses de souhaits. La poésie et la littérature l’inspire. Des extraits de textes apparaissent. Certaines séries portent des titres de musique de David Bowie par Pink Floyd à l’effondrement de maisons modernes. www.karin-odendahl.de

    Dans une pièce d’exposition séparée de l’ancienne maison patricienne du 18ème siècle sont exposées les expressives statues de pierre de Dieter Schlusche. 

  • Après-Midi pétanque des pensionnés

    Capture d’écran 2015-11-20 à 11.51.41.png

    QUAND ? Mercredi 09.12 de 14h00 à 17h00

    OU ? Salle Culture et Loisirs de Montzen

    POUR QUI ? Les plus de 60 ans ayant le statut de pensionné

    Entrée gratuite

    Activité en salle, seul ou par équipe de trois personnes.

    Café et tartes seront au rendez-vous !

    Capture d’écran 2015-11-20 à 11.56.16.png

  • EN P3D : QUENTIN HUBERT (LA CALAMINE B) S’OFFRE UN TRIPLÉ FACE À PLOMBIÈRES !

    « La Division 3, ça ne se refuse pas »

    Quentin Hubert, le jeune joueur de la formation de La Calamine, a inscrit son premier triplé de la saison, le week-Capture d’écran 2015-11-19 à 08.25.19.pngend dernier contre Plombières, un club qu’il connaît bien. « C’était un match spécial pour moi car j’ai porté les couleurs de Plombières jusqu’en préminime. De plus, j’habite le village de Plombières. Je connais donc beaucoup de monde dans ce club. Ils me connaissent également, ils savaient tous que je n’allais pas les laisser gagner (rires). L’ambiance était super pour ce derby », explique le numéro 7 de La Calamine.

    Depuis le début de saison, le capitaine est déjà l’auteur de 13 buts. L’année dernière en P4, il avait marqué pas moins de 50 buts ! « Cette saison, mon objectif est d’atteindre une vingtaine de buts et le tour final. Mais je dois également bien aider l’équipe. Nous avons plus de mal cette saison. Le jeu pratiqué en P3 est plus physique que celui que nous connaissions en P4.

    Maintenant, nous sommes habitués. À la fin de la saison, notre objectif est d’être dans la colonne de gauche et si possible dans les 5 premières places. Pour le moment, nous sommes 6e. Tout est possible. Nous sommes satisfaits de notre début de saison mais nous avons perdu des points faciles face à des équipes moins bien classées que nous. » À 21 ans, Quentin Hubert est le capitaine de cette équipe. « Certaines personnes disent que je suis fort jeune pour porter le brassard de capitaine mais j’essaie de faire de mon mieux. Le coach me fait confiance et j’essaie de faire mon maximum. J’ai été réserviste de l’équipe de D3, j’ai acquis une certaine expérience. »

    La D3, ce n’est plus l’objectif principal du numéro 7. « S’ils ont besoin de moi, je répondrai favorablement à l’invitation car ça ne se refuse pas ! Mais je n’en fais pas une fixation », s’exclame le capitaine. 

    GILLES DEROANNE dans LA MEUSE VERVIERS du 19 novembre 2015