- Page 3

  • Alex D’Acquisto annonce sa fin de carrière

    « Je voulais finir sur une bonne note »

    À 30 ans, le Hombourgeois Alexandre D’Acquisto n’accomplira pas, normalement, une saison de plus au sein de la phalange orange et bleu car il a décidé de mettre un terme à sa carrière footballistique !Capture d’écran 2016-05-17 à 11.40.18.png

    « J’arrête, oui ! Certes, je resterai toujours à la disposition de Hombourg, et j’espère qu’ils ne devront pas faire appel à mes services. Car, je veux me consacrer à mon boulot d’électricien qui me prend pas mal de temps et surtout à ma famille que j’ai un peu délaissée ces derniers temps, surtout que je viens d’avoir un nouveau-né, le deuxième enfant de la famille ! »

    Et le futur prépensionné du football de revenir aussi sur son tir au but manqué (le troisième de la série) lors de la séance fatidique « Je pensais bien prendre ce ballon, mais j’ai vraiment mal tiré et mal placé mon envoi. Je voulais tellement finir sur une bonne note pour ce club si sympathique. Les gens sont formidables ici et Christian Fitschy également. C’est dommage que je n’aie joué qu’une saison pour ce club, mais j’ai fait un choix et je l’assume. Je vais arrêter dans la déception ». 

    PAGO dans LA MEUSE VERVIERS du 17 mai 2016

  • Il y a encore de l’espoir

    La loterie des tirs au but a décidé du sort de Hombourg qui devra passer par la finale des battus

    Hombourg n’a pas encore rejoint l’élite provinciale puisqu’il n’a pu prendre le dessus sur une équipe mélinoise bien en place. La déception était présente, mais les espoirs sont encore bien réels...

    Alors que l’on espérait acter la présence de Hombourg en P1 pour son 40e anniversaire, c’est donc Melen qui l’a fait dimanche soir, après un purgatoire de 8 saisons en P2. Évidemment, les mines étaient déconfites chez les « Oranges » qui espéraient tant de cette rencontre dominicale. Pour ceux qui en doutaient encore, Hombourg voulait rejoindre l’élite provinciale, car la tristesse et la déception se lisaient sur les visages des gars de Christian Fitschy. Mais, tout n’est pas encore perdu et peut-être que de bonnes nouvelles pourraient tomber d’ici vendredi. En tout cas, Hombourg devra se rendre ce prochain week-end à Aubel dans un derby (finale des battus) qui pourrait être explosif et... décisif. Christian Fitschy la jouait fair-play après le coup de sifflet final de l’excellent M. Dridelli. « Hombourg a montré qu’il était là. On a fait un match plein, il y a eu des occasions des 2 côtés et le nul me paraît logique. Ensuite, c’est la loterie des tirs au but qui a décidé de notre sort. On en rate deux alors qu’habituellement les 2 garçons sont efficaces aux entraînements, mais c’est la loi du sport, du jeu, du football et il faut aussi savoir l’accepter. Dommage car nous avions mieux terminé la partie que notre hôte. »

    Mais le mentor hombourgeois ne lâche pas prise pour autant : « On est déçu, c’est vrai, car on se prend au jeu et je voudrais en- core remercier nos supporters qui nous suivent chaque week-end. Un moment donné, j’avais peur qu’on laisse tomber les matches, mais on est allé jusqu’au bout et il nous reste encore une ren- contre le week-end prochain. On aurait pu obtenir ce petit brin de chance dimanche, mais je me dois aussi de féliciter Melen. » Puis de conclure avec des interrogations dans les yeux : « Avec tout ce qu’il se passe, on sera quand même en P1, non ? C’est quand même incroyable ce qu’il se passe en Belgique. On ne sait rien. On va devoir attendre... » 

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 17 mai 2016

    Lire la suite

  • Renard le plus rusé

    Le Marchinois de l’UC Seraing a décroché le titre provincial Juniors à Plombières

    Objectif réussi pour le Marchinois Simon Renard. Le sociétaire de l’UC Seraing-VOO a endossé le maillot de champion provincial chez les Juniors ce samedi à Plombières et a, dès lors, contrecarré les plans des grands blocs comme le Lotto – VC Ardennes. Le gain de l’épreuve est quant à lui revenu à Jens Reynders.

    La course au paletot provincial liégeois et aux points pour le Championnat FCWB faisait rage ce samedi dans les rues de Plombières. Une épreuve animée de part en part par la formation la plus représentée, le Verandas Willems - Toitures Crabbe - CC Chevigny et notamment le Namurois Sylvain Moniquet, présent dans quasi tous les coups. Mais c’est finalement son équipier néerlandophone, Jens Reynders, qui a pris le dessus sur tous les Wallons et qui s’est imposé en solitaire.

    Du côté liégeois, la lutte a également été serrée pour le titre provincial. À ce petit jeu, le Marchinois Simon Renard, huitième de la course, s’est montré le plus opportuniste. Ce n’est en effet que dans les six derniers tours, parmi les 17 à parcourir, que le sociétaire de l’UC Seraing – VOO s’est montré. D’abord lancé en contre-attaque, il a rejoint les cinq hommes de tête, dont Adrien Houbben, avec deux autres com- pagnons.

    Un jeu de dupe a alors débuté entre les deux seuls Liégeois présents à l’avant. « Je me suis concentré sur la lutte pour le maillot », commente Simon Renard. « Je n’ai donc pas essayé de suivre les autres sociétaires de Che- vigny lorsqu’ils ont attaqué. Avec Adrien, nous nous sommes marqués dans le dernier tour, nous avons quasiment fait du surplace. » Ce titre aurait pourtant pu échapper au Marchinois. Un groupe de huit hommes s’était en effet formé à l’avant. On y retrouvait entre autres les Liégeois Jeremy Frehen et Tom Paquot du Verandas Willems - CC Chevigny et Bastien Dethier et Alan Heye pour le Lotto - VC Ardennes. « À cet instant, j’ai pensé que la course était finie. Je comptais déjà tenter quelque chose, mais je ne pensais pas que nous pourrions revenir sur ce groupe », commente le nouveau champion provincial.

    Son dauphin, Adrien Houbben, se montrait quant à lui un peu déçu, surtout que son équipe était surreprésentée dans le groupe de tête.

    « Je n’avais plus de jus », commente-t-il. Bastien Dethier (Lotto – VC Ardennes) complète le podium provincial. 

    CÉDRIC WILLIAMS dans LA MEUSE VERVIERS du 17 mai 2016

  • CYCLISME, VERANDAS WILLEMS TRUSTE LE PODIUM AU CHAMPIONNAT WALLONIE – BRUXELLES JUNIORS

    La première manche du Championnat cycliste de la Fédération Wallonie-Bruxelles juniors s'est déroulée ce samedi à Plombières. Un circuit sélectif de 105 kilomètres avait été tracé en 17 boucles. De bout en bout, la bagarre a fait rage au sein du peloton pour consacrer finalement Jen Reynders, 17 ans. Le coureur du team Verandas Willems précède deux de ses co-équipiers !

  • LE MATCH DE FOOTBALL à revoir: 1/2 FINALE INTER SÉRIES P1 - P2, MELEN - HOMBOURG

    Revivez en intégralité le match de demi finale des inter séries P1 et P2 entre Melen et Hombourg de ce dimanche 15 mai.

    Commentaires : Michael Scholze.

  • LA CALAMINE: PINCKAERS RESTE MAIS POUR LA P3

    Tout le monde à La Calamine était suspendu aux lèvres de Raphael Pinckaers afin de savoir s’il prolongerait ou non son bail à La Calamine. Et la réponse finale est « oui », puisqu’il reste, mais... en Provinciale 3 ! En effet, le jardinier de Lontzen ne pourra effectuer la préparation, mais d’après Sebastian et Dallemagne, il pourrait peut-être entrer en ligne de compte durant l’automne et l’hiver, pour autant qu’il puisse quand même prendre part à deux séances d’entraînement. Comme on dit, il est en réserve de la république.

  • Hombourg échoue aux tirs aux penalties

    0 - 0 à l'issue du match, mais 4 - 3 après les penalties.

    C'est donc Melen qui jouera certainement en première provinciale.

    Le match des battus opposera Hombourg à Aubel et tout est encore possible.

    Plus de détails évidemment dans LA MEUSE VERVIERS de ce mardi 17 mai et sur ce blog.

  • La boucherie à la ferme à Montzen

    Leur engagement:

    Nous proposons toute l'année 6 colis de viande à des prix attractifs. http://porcs-amarelles.be/index.php?page=produits

    Nous préparons les colis suivant la demande. La viande est alors emballée sous vide par nos soins et peut évidemment être congelée.

    Toute la viande (porcs & boeuf aubrac) provient de notre exploitation de Montzen.

    Infos sur notre site www.porcs-amarelles.be / Commandes par téléphone au 473/56.65.19

  • « Ne rien changer à notre façon d’évoluer »

    Hombourg (à Melen) : un moment historique ?

    Le matricule 8284 va-t-il vivre un moment historique et écrire, de- main à Melen, une fameuse page de son histoire ? Car une victoire demain sur le terrain de l’Alliance Melen-Micheroux et c’est l’élite provinciale assurée ! Mais à Hombourg, on reste calme et surtout on ne s’emballe pas. Christian Fitschy était clair avant la joute dominicale pour laquelle il sait que pas mal de supporters hombourgeois vont rallier Micheroux.Capture d’écran 2016-05-14 à 08.04.30.png

    « On est toujours bien suivi. J’avais donné congé mardi car certains avaient des petits bobos, d’autres avaient besoin de souffler, mais on s’est très bien entraîné jeudi. La saison est longue et devient très longue. On sait que Melen est une bonne équipe et a pas mal d’individualités comme Rogister (ex-Richelle et Spa) ou encore Wislez (ex-Malmundaria). Ils ont aussi un bon gardien et un bon flanc gauche, mais je ne me focalise pas trop sur l’équipe de Christian Tombal car si Hombourg est là aujourd’hui, c’est par son jeu proposé et fourni depuis l’entame de la saison. On ne va rien changer à notre façon d’évoluer et il n’y a aucune pression sur le groupe. Je rappelle que nous n’avons aucun objectif de montée, mais on est là et on se prend au jeu. C’est normal. » D’ailleurs, le célèbre barbecue de fin de saison prévu ce dimanche depuis longue date est maintenu. Servira t-il de fiesta d’enfer pour la Pentecôte ? Car on sait faire la fête chez les « Orange » !

    Enfin, en cas défaite demain, Hombourg devra encore jouer une dernière rencontre di- manche prochain chez le per- dant d’Aubel - Banneux. 

    PATRICK GODARD dans LA MEUSE VERVIERS du 14 mai 2016

    Lire la suite

  • Aubel et Hombourg joueront en P1 la saison prochaine s’ils gagnent ce week-end

    Aubel, Banneux, Melen et Hombourg en P1 ? On en arrive alors à notre tour final P1/P2 dans lequel figure Aubel (barragiste P1) qui reçoit ce samedi soir Banneux (2A) et Hombourg (2C) qui se déplacera, demain, à Melen (2B). Comme Aubel est « considéré comme reléguable », il ne se trouve actuellement plus en P1 et devra donc gagner ce soir le droit d’y revenir. Dans l’autre joute (Melen - Hombourg), le vainqueur aura aussi son sésame pour monter dimanche en P1. Ces 2 équipes ajoutées aux 3 champions de séries de P2 (Wanze Bas-Oha, Lixhe et Minerois) complèteront bien les 5 places laissées vacantes par Tilleur et Huy qui remontent en nationale et par US Liège et Ster-Francorchamps qui descendent en P2, en plus d’Aubel qui est donc en ballotage. Si les montées annoncées de Herstal et Warnant permettent d’ajouter deux places montantes vers la P1, les vaincus des deux matchs de ce week-end seraient donc aussi en P1 la saison prochaine. Voila pourquoi le match des battus aura toute son importance le 22 mai. au cas où il n’y aurait qu’une place de plus laissée par les événéments. Reste que, dans l’attente de l’officialisation de l’arrêt du Patro Lensois par l’Union belge, on ne saurait que conseiller aux quatre équipes de ne pas lever le pied prématurément !

    D'un article de PATRICK GODARD ET JEAN-MICHEL MAGAIN dans LA MEUSE VERVIERS du 14 mai 2016