- Page 4

  • L’incendiaire cagoulé met le voisin en joue

    Il avait un pistolet et a mis le feu pour la quatrième fois en trois jours dans cet immeuble de Gemmenich

    Nouveau et terrifiant rebondissement dans l’affaire de l’appartement ciblé par des incendiaires à Gemmenich (Plombières), rue de Moresnet. Après avoir bouté volontairement le feu deux fois mercredi et une fois jeudi soir, le ou les truands ont remis le couvert vendredi, aux alentours de 12h30. Cette fois un homme a menacé un voisin avec une arme avant de jeter un cocktail molotov sur les compteurs élec- triques du rez-de-chaussée du bâtiment.

    Capture d’écran 2016-05-14 à 07.47.50.png

    Trois feux volontaires en deux jours dans le même apparte- ment de Gemmenich, rue de Moresnet, c’était déjà assez grave. Mais voilà que cette fois, en prime, un incendiaire a car- rément menacé d’une arme à feu le voisin du Calaminois qui semblait expressément ciblé de- puis le début de cette histoire. La thèse du règlement de compte se confirme mais de nombreuses questions restent en suspens. D’autant plus que cette fois, le truand a agi en pleine journée, muni d’une arme, et a mis le feu dans une partie du bâtiment partagée par tous les locataires avant de prendre la fuite. « Ce sont les compteurs électriques du rez-de-chaussée qui ont brûlé. Il y a eu beaucoup de dégâts de fumée qui ont rendu l’appartement du 1er étage inhabitable lui aussi », indiquent les pompiers de la zone de secours 4. Le nouvel incendie – le quatrième en trois jours – s’est déclaré aux alentours de 12h30 et a été rapidement circonscrit. Mais cela ne console pas le locataire du 1er étage, jeune papa, qui doit être relogé avec sa famille et son jeune bébé après avoir été menacé directement d’un pistolet. Il descendait de son appartement quand il s’est retrouvé nez à nez avec un homme, seul, et armé. Il l’a menacé de son arme avant de mettre le feu, probablement à l’aide d’un cocktail molotov, aux compteurs électriques de l’habitation alors que l’immeuble n’était pas vide. Un membre du laboratoire de la police scientifique se trouvait au deuxième étage en train de faire des analyses. Malgré la frayeur à nouveau provoquée, cette fois encore personne n’a été blessé. Ce n’est pas la première fois que ce voisin est confronté aux actions de truands s’en prenant, à première vue, au Calaminois qui habite l’appartement du deuxième étage, juste au-dessus de chez lui. « Le locataire de l’appartement du deuxième a été victime de plusieurs faits depuis fin avril. On a déjà fracturé la porte de son voisin du 1er étage pour prendre des couteaux afin de les planter dans la porte de son appartement », indique le substitut de garde au parquet, rappelant l’histoire de cette note menaçante placardée, dont nous vous parlions dans notre édition d’hier, où était écrit « On t’aura fils de p... ». Des faits pour lesquels personne n’avait porté plainte. D’ailleurs, interrogé par la police au sujet des incendies à répétition dans son appartement, le locataire du 2e s’obstine à dire qu’il ne se connaît aucun ennemi.

    Lire la suite

  • Décès de Monsieur Thomas BRANDT, veuf de Madame Eléonore ALDENHOF

    La famille annonce le décès de Monsieur Thomas BRANDT, veuf de Madame Eléonore ALDENHOF, Ancien combattant de la guerre 1940-1945, né à Montzen le 24 novembre 1917 et y décédé le 13 mai 2016.

    Le défunt repose à la chapelle ardente de la résidence Pannesheydt. rue de Hombourg. 76 à 4850 Montzen. où la famille recevra les visites le dimanche 15 mai de 17 à 19 heures.
    La liturgie des funérailles, suivie de l’incinération, sera célébrée en l'église Saint-Etienne à Montzen le mardi 17 mai 2016 à 9 heures.

    La dispersion des cendres au cimetière d’Elsaute aura lieu dans l’intimité familiale.
    Ni fleurs, ni couronnes.

  • Décès de Madame Louise BAUMSTEIGER, épouse de Monsieur Alfons MEIJS

    La famille annonce le décès de Madame Louise BAUMSTEIGER, épouse de Monsieur Alfons MEIJS, née à Hombourg le 10 mars 1949 et y décédée le 12 mai 2016.Capture d’écran 2016-05-13 à 14.50.49.png

    La liturgie des funérailles sera célébrée en l’église Saint-Brice de Hombourg, le MARDI 17 MAI 2016 A 10 H 30.

    La crémation, suivie de la mise en columbarium au cimetière de Hombourg, aura lieu dans l’intimité familiale.
    La veillée d’adieu aura lieu en l’église paroissiale de Hombourg le lundi 16 mai 2016 à 19 heures.
    La défunte repose au funérarium Hausman (salon Mozart), rue de l’Ecole 51b à Welkenraedt (parking dans la cour à côté de la Croix-Rouge), où la famille sera présente le samedi 14 et le dimanche 15 mai 2016 de 17 à 19 heures.

  • Décès de Madame Madeleine DIDION, veuve de Monsieur Fernand LEPONCE

    La famille annonce le décès de Madame Madeleine DIDION, veuve de Monsieur Fernand LEPONCE, née à Liège le 26 octobre 1917 et décédée à Gemmenich le 9 mai 2016.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'incinération, aura lieu au crématorium à Welkenraedt le vendredi 13 mai 2016 à 14 heures.

    La dispersion des cendres aura lieu dans l'intimité familiale.

  • Excursion des aînés à Stavelot et Malmedy

    Le Plan de Cohésion sociale a la plaisir de vous convier à l’excursion annuelle des Aînés.
    Cette année nous prenons la direction de Stavelot et sa magnifique abbaye.
    Programme:
    - Abbaye de Stavelot: Accueil Café & Croissants + Visite des musées de la principauté et du circuit de Francorchamps

    Image2.png

    - Repas de midi dans l'Abbaye et possibilité de dégustation de la bière

    Image4.png

    - Visite du musée Baugnez 44 concernant la bataille des Ardennes

    Image5.png

    - Visite de la brasserie Bellevaux

    Image7.png

    Image6.png

    Date: 9 juin 2016 / Prix: 39 euros
    Départ: entre 7:00 et 8:00 suivant les villages | Retour Commune 19:30
    Voyage en cars simple étage | Accès aisés aux activités | 90 places
     
    Boissons non comprises dans le forfait
    Rens: Pierre CALMEAU | 087/33.96.64 / pcsplombieres@gmail.com
  • Au pays de Herve le 1er juin

    Capture d’écran 2016-05-13 à 08.01.55.pngL’actuel chef de corps faisant fonction de la zone de police Vesdre prendra bientôt possession de son nouveau bureau à la zone de police du Pays de Herve. En effet, le 31 mai Vincent Corman prêtera serment avant d’entrer officiellement dans ses nouvelles fonctions de chef de corps de la zone de police du Pays de Herve le 1er juin. 

    Un changement de taille pour la zone Vesdre, où Marc Adans-Dester devrait succéder à Vincent Corman comme chef de corps f.f.. De son côté, Daniel Boemer, qui assurait l’intérim entre le départ de Michel Goffard, l’ancien chef de corps de la zone du Pays de Herve, et l’arrivée de Vincent Corman, reprendra son ancien poste de commissaire.

  • Championnat provincial Juniors à Plombières samedi

    « Renard et Douhard sont favoris »

    Champion de Wallonie chez les Débutants l’an dernier, Robin Radoux tentera de rééditer l’exploit dans la catégorie supérieure. Sa mission débutera ce samedi, à Plombières, par le Championnat provincial, pour lequel le Bassengeois se place en embuscade des favoris.

    « Je ne suis pas au niveau des meilleurs Wallons. » Ton posé, timbre assuré, propos lucides. Robin Radoux dresse un constat fidèle à son printemps. Fidèle à lui-même aussi, conscient et réaliste quant à la marge qui le sépare encore de l’élite affiliée à la fédération wallonne, emmenée par les... Flamands Huys et Reynders suivis par Baude, Lowie, Grignard, Bero ou encore Moniquet, dans une catégorie Juniors qu’il découvre toujours. « Forcément, j’ai envie de gagner. Comme chaque épreuve. Mais la tâche s’annonce compliquée, donc je préfère ne pas m’asséner une pression excessive. » Il y a douze mois, le représentant du CC Chevigny troquait pourtant sa combinaison orange pour le maillot rouge et or griffé du coq wallon de Champion FCWB Débutants. Régularité récompensée au terme des trois manches déterminant le meilleur sudiste. « Cette formule, bien qu’enlevant du charme d’une course d’un jour, m’avantage évidemment », concède le Bassengeois, souvent placé, rarement gagnant, encore troisième à Jesseren fin avril.

     

    Lire la suite

  • L’incendie serait un règlement de compte

    Un paillasson suivi d’un divan en feu ce mercre- di soir dans un appartement à Gemmenich. Cela pourrait paraître banal, sauf que les deux incendies espacés de quelques heures sont manifestement volontaires. Selon le voisinage, il s’agirait d’un règlement de compte. L’habitant des lieux ayant déjà reçu plusieurs menaces. La police enquête mais s’étonne du manque de coopération de la victime qui dit ne se connaître aucun ennemi. Hier soir, peu avant 19h, un troisième incendie s’est déclaré chez lui.

    L’eau ruisselle encore, jeudi midi, dans le hall d’entrée de cette maison de la rue de Moresnet à Gemmenich où les pompiers ont dû intervenir mercredi soir. La veille, un divan en feu a causé un début d’incendie dans l’un des appartements, celui situé au deuxième étage. Les dégâts sont importants, mais personne heureusement n’a été blessé. Selon les pompiers, les habitants de l’appartement devront être relogés. Les hommes du feu ont pourtant rapidement maî- trisé l’incendie et sont rentrés après avoir pris le temps de ranger leur matériel deux heures plus tard à la caserne. Un fait divers en apparence banal, sauf que le feu ne s’est pas déclaré de manière accidentelle. Il y a bien une ou des personnes mal intentionnées derrière cet incendie que la police qualifie de volontaire plutôt que criminel. « On parle de criminel quand il y a un danger réel ou potentiel pour des personnes, détaille l’officier de garde à la zone de police Pays de Herve. Ici, l’auteur s’est bien assuré que le logement était vide, c’est donc un incendie volontaire. » Et comme si deux fois ne suffisaient pas, il a remis le couvert hier soir, peu avant 19 heures, en boutant le feu au second divan de l’appartement. Selon le voisinage, un ou des individus se seraient introduits Capture d’écran 2016-05-13 à 07.40.46.pngdans le bâtiment par les jardins, à l’arrière, et auraient mis le feu au paillasson dans l’après-midi. « Ils sont revenus le soir alors que mon voisin était parti 15-20 minutes et ils ont mis le feu à l’intérieur », déclare une voisine que les pompiers ont fait évacuer, enfant sous le bras, par mesure de précaution.

    Il était alors passé 22 heures, mercredi soir.

    La police a ouvert une enquête mais juge cette affaire assez particulière. « La victime dit qu’elle ne se connaît pas d’ennemi », ponctue l’officier de garde à la zone de po- lice Pays de Herve. Or, des auditions des voisins, il ressort que ce n’est pas la première fois que ce Calaminois est victime de menaces et intimidations. Dernièrement, selon eux, un mot attaché à sa porte d’entrée à l’aide de cou- teaux indiquait : « On t’aura fils de p... ». De cela, aucune trace dans les fichiers de la police. « Il n’y a jamais eu de plainte et sans la coopération de la victime, l’enquête sera plus compliquée », reconnaît la police qui n’a aucune piste sérieuse pour l’instant.

    Présent hier midi sur les lieux du sinistre, l’occupant de l’appartement incendié n’a souhaité faire aucun commentaire « pour ne pas nuire à l’enquête et envenimer encore plus les choses. » Les traits tirés par les événements de la veille, l’homme semblait très affecté par l’incendie.

    Y.F. dans LA MEUSE VERVIERS du 13 mai 2016

  • Aubel et Hombourg joueront pour la P1

    Nous y reviendrons évidemment dans notre édition de ce samedi. Mais ce week-end, Aubel (contre Banneux, samedi à 19H) et Hombourg (à Melen, dimanche à 15h) joueront pour une place en P1. Le vainqueur de ces deux rencontres évoluera parmi l’élite provinciale la saison prochaine.

  • Incendie volontaire dans un appartement rue de Moresnet à Gemmenich: heureusement il n'y a pas eu de blessé

    Un incendie s’est déclaré ce mercredi soir, vers 22 heures, dans un appartement rue de Moresnet à Gemmenich (Plombières). Pour l’occupant des lieux, cela ne fait aucun doute, l’incendie est d’origine criminelle. Une information que nuance la police qui parle d’incendie volontaire puisque le ou les auteurs se sont assurés que le logement était inoccupé avant d’y bouter le feu. Une enquête est en cours.

    Le feu a pris au deuxième étage chez un jeune Calaminois. L’incendie a été rapidement maîtrisé, il n’y a pas eu de blessé, mais les dégâts sont importants à l’intérieur du bâtiment. L’eau ruisselait encore dans le hall d’entrée ce jeudi midi. Selon le voisinage, il s’agirait d’un règlement de compte.

    Capture d’écran 2016-05-12 à 14.37.52.png

    Plus d’informations dans La Meuse Verviers de ce vendredi 13 mai.

    De la Rédaction en ligne de LA MEUSE.