- Page 5

  • Les castors font des ravages sur la Gueule

    Depuis un peu plus d’un an, des castors ont établi leur domicile dans la Gueule, occasionnant de nombreux dégâts aux arbres qu’ils abattent sans ménagement. Des saules pleureurs centenaires ont même fait les frais de ces gros rongeurs qui peuvent atteindre plus de 20 kilos à l’âge adulte.

    Si vous vous promenez le long de la Gueule, vous découvrirez à certains endroits d’impressionnants barrages ou des arbres rongés.Capture d’écran 2019-02-07 à 10.35.35.png

    Ces dégâts sont l’œuvre de couples de castors qui ont élu domicile dans les parages du cours d’eau voici quelques années mais qui n’ont pas cessé de se multiplier. « Les castors ne sont pas arrivés de manière naturelle. Ils ont été introduits par l’homme », explique d’emblée Philippe Crémers, président de l’association de pêche moresnetoise (APM).

    Si l’an passé seul un couple avait été aperçu, il semble que les rongeurs herbivores se sont rapidement reproduits. « Sur toute la longueur de la Gueule, on dénombre trois couples mais il faut savoir que cinq petits par portée peuvent voir le jour », ajoute le président de l’association de pêche. À cette allure, nul doute que les rongeurs, protégés, seront de plus en plus nombreux.

    Lire la suite

  • Décès de Monsieur Baudouin « Peng » HOCKS, époux de Madame Olga JÄGERS

    Capture d’écran 2019-02-07 à 11.13.45.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Baudouin « Peng » HOCKS, époux de Madame Olga JÄGERS, né à Hombourg le 30 août 1950 et décédé à Eupen le 5 février 2019.

    Le défunt repose au funérarium Radermecker-Spronck, rue Mitoyenne 299 à Welkenraedt, où la famille reçoit les visites samedi et dimanche de 17 à 19 heures.

    La cérémonie d’adieu, suivie de l’incinération, aura lieu, dans l’intimité familiale, le lundi 11 février 2019.

    L’urne sera déposée au cimetière de Walhorn.

    En lieu et place de fleurs, la famille propose un don à « La Fondation contre le Cancer » au compte BE45 0000 0000 8989 avec la mention « Baudouin HOCKS ».

    Faire-part.

  • Jean-Marie Houben va faire son retour à Aubel

    Aubel poursuit son redéploiement à tous les niveaux, y compris chez les jeunes. Le club a ainsi annoncé, lundi soir, le retour de Jean-Marie Houben en vue de la saison prochaine. L’ancien joueur de Liège, Seraing et d’Anderlecht, international belge à deux reprises, deviendra le Responsable Technique de la Formation des Jeunes. Une tâche cruciale et accaparante au sein d’un club qui compte de très nombreux jeunes.Capture d’écran 2019-02-06 à 07.55.54.png

    Le citoyen de Julémont, qui a débuté le foot à Hombourg, a déjà été joueur en équipe première à Aubel, avant de devenir T2 puis T1. Un poste qu’il occupera 1,5 an. C’était il y a une quinzaine d’années. Il s’est ensuite tourné vers les équipes de jeunes, avec des passages à Foot 2000, à Liège, au RCS Verviers et plus récemment à l’AS Eupen, où il a coaché les jeunes durant 5 saisons. Il a quitté le Kehrweg en juin dernier et entraîne cette saison des jeunes à Wiltz, au Luxembourg. Une fonction qu’il quittera en fin de championnat pour se consacrer à 100 % à Aubel.

    Là, il travaillera en collaboration avec Richard Meunier, l’actuel directeur technique, qui a fait part de son souhait de ralentir un peu la cadence. « On va travailler ensemble, je compte sur lui. Dès la semaine prochaine ou les suivantes, on va programmer quelques rendez-vous pour procéder à un état des lieux. Pour commencer sur de bonnes bases, il faut que j’aie un aperçu global et je prendrai officiellement mes fonctions en juin-juillet pour démarrer la saison prochaine. En principe, c’est une collaboration pour plusieurs années », nous a confié Jean-Marie Houben, ravi de trouver un tel challenge aussi près de chez lui. « Aubel, c’est à 10 minutes de chez moi. C’est rare de pouvoir joindre l’utile à l’agréable. À Aubel, j’ai l’opportunité de travailler dans la formation et la post-formation. Le but sera notamment d’aider tous les entraîneurs des jeunes, mais aussi d’assurer la transition des jeunes vers l’équipe première. Le club veut continuer sur cette lancée et cela me convient à merveille », dit encore l’ancien Anderlechtois, qui a gardé de très nombreuses connaissances à Aubel. Dont René Ernst, le coach de l’équipe première. 

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 6 février 2019.

  • 12 communes sur 20 sans cellule de sécurité

    L’organisation de ces réunions visant à prévenir la radicalisation est pourtant obligatoire depuis septembre.

    Chaque commune devrait en avoir une et pourtant, en région verviétoise, au 1 er janvier 2019, 12 communes sur 20 n’avaient pas encore mis sur pied de cellule de sécurité intégrale locale (CSIL-R). Gênant alors que ces cellules servent à prévenir le radicalisme et sont imposées par le fédéral aux communes depuis le mois de septembre 2018. Le point en région verviétoise.

    D'une page de V.M.& F.DE H. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 5 février 2019.

  • Gérer et communiquer avec des personnes atteintes de démence

    Formation organisée dans le cadre du Plan de Cohésion sociale de Plombières.

  • La crèche Les p’tites grenouilles opte pour les couches lavables

    Les p’tites grenouilles, une crèche qui fait la part belle à l’écologie a ouvert ses portes voici une quinzaine de jours à Hombourg, sur le territoire de la commune de Plombières. Stéphanie Gilles et Pauline Gerhards, les deux accueillantes non conventionnées qui gèrent cet établissement qui peut accueillir jusqu’à dix bambins, ont opté pour les couches lavables, plus écologiques et plus économiques.

    Une page de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 4 février 2019.

  • Pas de subside pour l’extension de l'école de Moresnet

    Le budget 2019 a fait l’objet de discussions jeudi soir, lors du conseil communal de Plombières. Parmi les projets à l’extraordinaire figurent notamment la rénovation de la salle Culture et loisirs de Montzen, l’aménagement du site minier ou encore réalisation d’une extension à l’école de Moresnet.

    Si pour l’école de Moresnet la majorité espérait obtenir des subsides du FRIC, il n’en est finalement rien.

    « Malheureusement, ces travaux ne pourront pas être subsidiés par le FRIC (Fonds régional pour les investissements communaux)», a indiqué la bourgmestre, Marie Stassen. Un budget, d’un million d’euros en fonds propres, est donc prévu au budget à cet effet. Une décision qui ne plaît pas à l’opposition URP qui aurait préféré que des mesures provisoires soient prises, dans l’attente de l’obtention de subsides PPT (Programme Prioritaire de Travaux).

  • Hombourg aura sa nouvelle école

    Une solution a enfin été trouvée en vue de la construction d’une nouvelle école à Hombourg. Alors que le dossier était sur les rails et qu’une promesse de subsides avait été obtenue, un problème subsistait : l’acquisition du terrain, rue de Sippenaeken, où doit être construit le bâtiment. Alors qu’une procédure d’expropriation avait été lancée, un accord pour une acquisition de gré à gré est finalement intervenu entre les propriétaires de la parcelle et la commune de Plombières.

    Lire la suite

  • STATUE EN MÉMOIRE DES ENFANTS JUIFS DÉPORTÉS inaugurée à LONTZEN

    Témoignage on ne peut plus poignant que celui livré, ce dimanche à Lontzen, par Henri Roanne, à l’occasion de l’inauguration d’un monument en mémoire des convois d’enfants Juifs passés par l’ancienne gare d’Herbesthal. Il était l’un de ses 136 enfants israélites entrés en Belgique le 7 mars 1939.

    Un article de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 28 janvier 2019

    wagon.jpg

    Wagon donné par l'a.s.b.l. CF3F de Hombourg pour le centenaire de la guerre 14/18 au musée de Kommern près de Euskirchen . Remise en état CF3F ASBL concernant les boiseries et la toiture.