Enduro - Page 2

  • 3e titre consécutif pour Cédric Crémer

    Et de 3 pour Cédric Crémer. Après les titres de 2014 et 2015, le pilote de Plombières ajoute un 3e titre national consécutif à sa jeune mais déjà copieuse carrière. Pour inscrire son nom au palmarès 2016 du Championnat de Belgique Enduro, Cédric Crémer a inscrit les points suffisants qui lui manquaient avant la dernière manche, disputée ce week-end à Esneux. Et de quelle manière... « Avec 14 points d’avance sur Cédric Mélotte, mon plus coriace rival cette saison, je pouvais me contenter d’une 10e place au général », explique le pilote KTM. « Je ne voulais pas absolument gagner mais je me sentais très bien sur la moto. Dès la 1re spéciale, j’ai pris 9 secondes à Cédric (Mélotte). Après il est bien revenu et on a fait jeu égal toute la journée de sorte que j’ai gardé ces 9 secondes d’avance. » La cerise sur le gâteau pour celui qui fut le meilleur tout au long de la saison. « Cédric était vraiment trop fort cette année », explique Mélotte. « En effet, Cédric a réalisé un presque sans faute en gagnant 6 des 7 manches au programme de cette saison 2016. Rien à dire sur ce titre. Mon rival mais néanmoins ami le mérite plus que quiconque. » 3 saisons au guidon de la KTM 350 EXCF et autant de titres, l’osmose semble parfaite entre le pilote et la machine. « Selon moi, c’est la meilleure moto pour le championnat de Belgique d’enduro », confirme le Plombimontois. « Elle est suffisamment puissante et très maniable par rapport à une plus grosse cylindrée. Et elle convient parfaitement à mon pilotage. » Des constats qu’ont pu faire tous les autres pilotes... Éric TRIPPAERS dans LA MEUSE VERVIERS du 7 septembre 2016

  • Viellevoye, Crémer et Gauniaux à La Chinelle

    MOTO - ENDURO

    Capture d’écran 2016-08-12 à 11.23.15.pngQui dit week-end du 15 août dit 12 Heures de la Chinelle. Comme chaque année, les amateurs d’Enduro se donneront rendez-vous dans le Namurois pour cette endurance unique en Belgique. Un tour d’horloge Enduro avec un départ donné à... minuit.

    Vainqueur des 2 dernières éditions, Cédric Crémer devrait à nouveau être l’homme à battre du côté de Franchimont... « Il y a 300 pilotes au départ dont certaines pointures », rétorque le citoyen de Plombières. N’empêche que la KTM n° 33 qu’il partagera avec Thierry Klutz devrait vite pointer aux avant-postes. Autre KTM qui aimerait faire partie des ténors, celle de Kévin Gauniaux. Légèrement en retrait par rapport à son pote en Championnat Enduro, le pilote de Dison compte bien sur les 12 heures de la Chinelle pour se refaire une santé. Et on peut même parler de match à 3 chez KTM quand on évoque les pilotes régionaux puisqu’un autre Kévin, Viellevoye, sera également de la partie pour ce qui s’annonce déjà comme une belle bagarre sur les 7 km du tracé. Et une belle fête dans les paddocks du circuit...

    Car pour le Batticien, spécialiste du... Supermoto, l’objectif sera d’être à l’arrivée tout en se frottant aux meilleurs. « C’est ma 2e participation à La Chinelle. Nous avons terminé 5e en 2015 et nous visons le Top 3 ce week-end. On sait que la concurrence sera rude, peut-être même plus relevée que l’an dernier. Mais nous avons une bonne équipe et je compte bien profiter de ma forme du moment. Cela dit, on sait que 12 heures, c’est long... » 

    ERIC TRIPPAERS dans LA MEUSE VERVIERS du 12 août 2016

  • Crémer toujours leader du championnat

    Déjà la 7e manche du Championnat de Belgique qui se déroulait il y a quelques jours... en France. Pour cette escapade ardennaise du côté de Rocroi, 4 spéciales et un peu plus de 300 kilomètres de liaison étaient au programme d’une épreuve qui regroupait également le championnat français « Champagne-Ardenne » et le championnat national suisse.

    Parmi les 450 pilotes présents, et un plateau plus que relevé, Cédric Crémer s’est refait une belle santé outre-Quiévrain.

    En terminant 2e du classement tout championnat confondu, le pilote de Plombières a réalisé une course consistante. Même s’il ‘laisse’ la victoire à Cédric

    Mélotte pour... 1,53 secondes ! «Sur un total de près de 40 minutes sous le chrono », avance le pilote KTM. « J’étais très bien en début de journée et je menais la course avec 2 ou 3 secondes d’avance sur Cédric Mélotte. La pluie arrivée en début d’après-midi a redistribué les cartes... Les 2 spéciales suivantes sont devenues un peu glissantes. J’ai certainement voulu assurer un peu trop car je lui ai concédé 9 secondes. Il me restait la dernière spéciale pour arracher la victoire. J’ai tout donné et j’ai repris 5 secondes mais c’était insuffisant pour l’emporter. Dommage mais j’ai passé une bonne journée. La plupart des chemins étaient agréables à parcourir et j’ai pris beaucoup de plaisir en spéciale.

    Encore merci au club de Rocroi. » Il reste 3 manches à disputer dans ce championnat 2015. La lutte pour le titre se poursuit entre les 2 Cédric. Crémer gardant toujours un avantage de 3 points sur Mélotte et 11 sur Jef Goblet. Entre le Champion de Belgique 2013 (Crémer) et celui de 2014 (Mélotte), les paris (difficiles) sont ouverts pour savoir qui coiffera la couronne 2015 fin août du côté d’Esneux. Prochaine manche, le 5 juillet du côté de Lierneux. « Après cela, je profiterai du passage du Championnat du Monde dans notre pays pour affronter le gratin de la discipline. Ce sera à Saint-Hubert le week-end des 11 & 12 juillet. »

    ERIC TRIPPAERS dans LA MEUSE VERVIERS du 10 juin 2015