Hombourg - Page 3

  • Décès de Monsieur Mathieu Otten, veuf de Joséphine Kever et de Hubertine Kever

    20040320_019 Mathieu Otten.jpgLa famille annonce le décès de Monsieur Mathieu Otten, veuf de Joséphine Kever et de Hubertine Kever, né à Hombourg le 26 août 1930 et décédé le 11 octobre 2020.

     

    Lire la suite

  • Les résultats du week-end

    P2B

    HOMBOURG - WARSAGE : 4-1

    Les buts : 45e Martin (1-0), 65e Schwontzen (2-0), 68e/pén. Baltus (3-0), 83e Degueldre (4-0), 85e/pén. Mascolo (4-1).

    Hombourg : T. Beckers, Schnackers, Degueldre, Dorthu, Baltus, Duthoo (81e Monie), Martin, Hick, Bayard, Bauwens (76e T. Beckers), Meunier (52e Schwontzen).

    Warsage : Dehecq, Schonbroodt, Crenier (46e Mascolo), Vanderbeck, Scherpereel, Hungs, Longaretti (71e Jeunehomme), De Iuliis, Renauld (15e Heydens), Mbazoa, Nelissen.

    Cartes jaunes : Meunier, Mbazoa, Hungs, Longaretti, Heydens, Schonbroodt, Duthoo,

    Carte rouge : 40e Nelissen (2 jaunes)

    Arbitre : M. Wassink.

    OLNE - TROIS-FRONTIÈRES : REMIS

    P4G

    Hombourg B-Faymonv. B : remis

  • Après la Flèche Wallonne et L-B-L, Paris-Tours pour Kevin Van Melsen

    Invité surprise au départ de la Flèche Wallonne mercredi dernier, le Hombourgeois Kevin Van Melsen (Circus - Wanty Gobert) a enchaîné quatre jours plus tard avec Liège-Bastogne-Liège, où il a accompli son travail d’équipier pour le Hervien Loïc Vliegen jusqu’aux environs de Mont-leSoie. Preuve que les sensations étaient bonnes et que sa blessure encourue à Isbergues appartient au passé, il fait aussi partie de la sélection pour Paris-Tours, qui aura lieu ce dimanche.

    « Ça va mieux. J’ai participé à la Flèche Wallonne et à LiègeBastogne-Liège, ce qui n’était pas prévu à la base, et j’ai accompli ma part de boulot. Dimanche, sur Liège-Bastogne-Liège, j’ai bien bossé. Je savais que l’enchaînement Wanne – Stockeu – Haute-Levée serait compliqué. En outre, il y avait énormément de vent et il ne fallait pas que Loïc Vliegen y soit confronté. Lorsqu’il a connu son ennui mécanique avant Mont-le-Soie, j’ai travaillé pour le ramener dans le peloton », indique le Hombourgeois du team Circus Wanty Gobert, qui n’a pas rallié l’arrivée à Liège, mais se dit satisfait de ses bonnes sensations sur la bécane.

    Le voilà donc prêt à enchaîner ce dimanche avec Paris-Tours, une ‘classique des feuilles mortes’ qui ne figurait initialement pas à son programme, contrairement à l’Amstel Gold Race, finalement annulée par les organisateurs néerlandais. « Les sélections ont été faites cette semaine et ont dû être remaniées, sachant aussi qu’il y a Gand-Wevelgem en même temps. Personnellement, je suis donc passé de l’Amstel à Paris-Tours, une épreuve à laquelle je n’ai pas encore participé depuis que c’est le nouveau parcours avec les chemins de terre. On verra bien… Mon rôle ? Je ne sais pas encore trop ce que l’équipe attendra de moi, qu’il s’agisse d’intégrer une échappée ou de travailler pour les leaders et les protéger, sachant aussi qu’on n’aura pas que la carte de Loïc Vliegen à jouer. On aura aussi Aimé De Gendt, qui avait fait un bon résultat en 2019. On verra aussi où en seront les sensations », reprend le sympathique cycliste hombourgeois.

    CE DEVRAIT ÊTRE SA DER’ EN 2020

    Quid de la suite, sachant qu’il y a encore quelques courses et non des moindres au calendrier ? « Je suis réserviste pour le Tour des Flandres et le Grand Prix de l’Escaut et je dois donc me tenir prêt, mais théoriquement, Paris-Tours sera ma dernière course de l’année », reprend Kevin Van Melsen, ravi de voir sa formation actuelle accéder, sauf retournement de situation, l’année prochaine au WorldTour, soit le plus haut niveau mondial, avec l’assurance de prendre part à toutes les plus grandes courses cyclistes du monde. « J’ai commencé dans cette structure en 2009 et quand je vois tout ce que Jean-François Bourlart a fait comme travail, c’est juste extraordinaire ! Sa force à lui, c’est qu’il y est allé étape par étape et cela lui permet d’atteindre le sommet mondial. C’est une juste récompense pour tout son travail. En tant que coureur, même si je ne suis pas encore fixé pour l’année prochaine, ce serait un niveau supérieur, avec beaucoup de grandes courses qui vont s’ajouter. Si j’en ai l’opportunité, je préfère rester dans cette structure, c’est ma première équipe pro et c’est là que j’ai fait toute ma carrière. Finir là serait d’ailleurs super, mais je ne me fixe pas de date sur ce plan-là. » 

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 9 octobre 2020

     

     

  • Hombourg : 9 sur 12

    Pour le coach et gardien Xavier Stassen, aucun Hombourgeois n’était à mettre en lumière après le revers subi contre Houtain-Milanello. Mais face à Tilff, ses joueurs se sont rachetés. « Contre Houtain, aucune consigne tactique n’avait été respectée. C’était un ‘off day’ total à tous les niveaux. Mais il fallait qu’une défaite arrive à un moment donné. Même en étant mauvais, on avait failli accrocher le nul. »

    Mais dimanche, c’était une tout autre ambiance. « Je n’ai rien eu à reprocher à mes joueurs. On a encore concédé quelques occasions, mais ça a un peu mieux tourné. Contre Tilff, on a retrouvé cette abnégation. C’est vrai qu’en face, ils ont manqué d’efficacité et que je sors quatre face-à-face, mais je retiens énormément de positif de cette rencontre. »

    Du positif, tout comme le but victorieux de Martin Schwontzen. « De plein jeu, c’est lui qui en a mis le plus, bien que Baltus ait inscrit plus de goals. C’est un jeune qui vient d’Elsaute et qu’on suivait déjà l’année d’avant. D’ici un ou deux mois, il devrait être à 100 % ! »

    J.G. dans LA MEUSE VERVIERS du 7 octobre 2020

  • RSC TILFF - HOMBOURG : 0 - 1

    P2B

    Les joueurs ont fait le boulot cet après-midi en ramenant la victoire de Tilff par le plus petit écart et en gardant le 0 derrière ! 0-1 grâce à un but de Marti  Schwontzen ! (FB)

    Le but: 43e Schwontzen.

    RSC Tilff: Blavier, Aksoy, Boulanger (29e Ridelle), Mattioli, Fofana, Munioka, Deraoui, Coulée, Ballois (63e Bassene), Böhm, El Farsi (63e Ngieme Nganampwa).

    AC Hombourg: Stassen, Degueldre, Dorthu, Bayard (73e Schnackers), Baltus, Hick, Duthoo (68e Potoms), Bauwens, Beckers (79e Martin), Meunier, Schwontzen.

    Carte jaune: Schwontzen.

    Arbitre: M. Addai.

    P4G

    Le match Bellevaux-Hombourg B a été remis.

  • Régionaux dans LIÈGE-BASTOGNE-LIÈGE

    Après avoir volontairement fait l’impasse mercredi sur la Flèche Wallonne, qui démarrait pourtant de chez lui, à Herve, Loïc Vliegen, qui prend de plus en plus de galon dans sa fonction de leader du team Circus – Wanty Gobert, s’alignait ce dimanche au départ de la Doyenne des classiques, Liège-Bastogne-Liège, avec des ambitions. Il souhaitait en effet « jouer un rôle » dans la finale de l’épreuve.

    Au final, il a franchi la ligne d’arrivée 58 secondes après le vainqueur du jour, le Slovène Primoz Roglic, qui a dépassé le Français Julian Alaphilippe sur la ligne. Loïc Vliegen prend la 24 e place finale.

    De Liège-Bastogne-Liège, on retiendra aussi la présence du Hombourgeois Kevin Van Melsen dans les rangs du team Circus – Wanty Gobert. Il n’a toutefois pas rallié l’arrivée. -

    D'un article d'O.D. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 5 octobre 2020

  • Les matchs de ce dimanche à 15 heures

    P2B

    Tilff A - Hombourg A

    Tr. Frontières - Oupeye

    P4G

    Bellevaux - Hombourg B

     

  • GRAIN D’ORGE AU TOP

    Le samedi 26 septembre dernier, les lauréats des concours de ferme au lait cru, de bières et de vins, organisés par la province de Liège, ont été désignés au château de Harzé.

    La brasserie hombourgeoise Grain d’orge a remporté trois catégories, la brasserie waimeraise les Mûriers deux et la brasserie Peak Beer Belgium de Sourbrodt une.

    Quand on effectue le bilan de cette 2e édition du concours de bières de la province de Liège, on peut se réjouir des résultats pour nos brasseries régionales.

    La Brasserie hombourgeoise Grain d’orge a raflé trois médailles d’or, une d’argent et deux en bronze. Un bilan tout simplement exceptionnel.

    D'un article de CHARLES BOURYà lire dans LA MEUSE VERVIERS du 2 octobre 2020

  • Kevin Van Melsen au départ de la Flèche Wallonne

    Le Hombourgeois du team Circus - Wanty Gobert sera le seul régional au départ ce mercredi à Herve

    Ce n’était pas attendu, mais c’est officiel depuis ce mardi : le Hombourgeois Kevin Van Melsen, bien qu’il ne soit pas totalement remis de sa chute encourue à Isbergues il y a un peu plus d’une semaine, sera au départ ce mercredi de la Flèche Wallonne à Herve. Le Hombourgeois du team Circus Wanty Gobert, en l’absence du Hervien Loïc Vliegen et du Thimistérien Boris Vallée, sera le seul régional au départ. On fait le point avec lui sur le présent, mais aussi sur son avenir.

    Un entretien de Kevin Van Melsen avec OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 30 septembre 2020

  • Le choix gagnant de Charly Meessen

    Depuis son retour à Walhorn, Charly Meessen s’épanouit clairement, avec déjà quatre buts depuis le début du championnat. Il est l’un des principaux artisans de l’excellent début de saison des Germanophones.

     

    Décidément, Walhorn ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Les hommes de Daniel Broich ont pris le meilleur sur les Hautes Fagnes dimanche sur le score de 0-3. Ils enchaînent avec une troisième victoire en autant de rencontres. Et comme à chaque sortie depuis le début de la compétition, Charly Meessen a encore fait parler la poudre. L’offensif est l’auteur de deux buts ce week-end, ce qui porte son total à quatre réalisations et lui permet d’être en tête du classement des buteurs à égalité avec Daniel Henkes (Honsfeld).

    Rappelons-le, Charly Meessen n’aurait pas dû porter la vareuse de Walhorn cette saison. En effet, il avait choisi de rejoindre Hombourg avant de se rétracter à la fin août et finalement opter pour un retour à Walhorn où il était encore quelques mois auparavant. « Pour l’instant, je ne suis pas du tout déçu de mon choix », assure-t-il. « Mais je vois que Hombourg a également parfaitement géré le début de saison. Tant mieux pour eux, mais pour ma part, je suis heureux d’être revenu au club. » Pourtant, il ne pensait pas que tout se passerait ainsi. « J’avais une petite appréhension avant de faire mon retour. Certains auraient pu le prendre mal de voir arriver de la concurrence sur la toute fin du mercato. Pourtant, j’ai été très bien accueilli. Au final, c’est comme si je n’étais jamais parti et tout se passe à merveille sur le terrain, puisque je marque quelques buts. »

    PAS L’ÉQUIPE POUR JOUER LE TITRE

    Après trois journées de championnat, le club germanophone occupe seul la première place de la P2C avec un bilan quasi parfait : 3 matchs, 3 victoires, 9 buts inscrits et 3 clean sheets. « On ne s’attendait vraiment pas à ce début de saison. Il faut dire que tout roule pour nous en ce moment et ce sont des points qui ne sont plus à prendre. » Mais le joueur de 27 ans sait que rien n’est joué. « Même si je l’espère, je ne pense pas qu’on va s’éterniser en haut du classement et jouer le titre. Il y a énormément de qualités, mais pas assez d’expérience pour ça. Il faut être réaliste, surtout en P2C. Depuis le début, les équipes qu’on affronte ne nous attendent pas spécialement et ça a aussi joué en notre faveur. »

    Pour avancer cela, il s’appuie sur une expérience personnelle qui le renvoie une nouvelle fois à… Hombourg. « Je me souviens quand on est monté en P1. On a super bien démarré le championnat et on était premier après cinq journées. Finalement, on a fini par descendre en P2 au terme de la saison ! Même ce n’est pas comparable car le niveau de la P1 est tout autre. On n’a joué que trois rencontres et beaucoup de choses peuvent se passer, surtout dans cette série. Néanmoins, on ne boude pas notre plaisir en ce moment. » En tout cas, peu de personnes, et nous les premiers, auraient parié sur ce début de saison du côté de Walhorn. À Charly Meessen et ses coéquipiers de confirmer, et c’est certainement le plus dur.

    ARNO CHANDELLE dans LA MEUSE VERVIERS du 29 septembre 2020