Jogging et trail - Page 2

  • Dortu et Remacle en force à Millau

    Ils ont pu s’entraîner dans un cadre idéal

    Suite à un stage avec le Team Trail LBFA à Millau en France, nos régionaux Patrick Dortu et Olivier Remacle se sont illustrés lors d’une épreuve à Roquefort où ils ont raflé la deuxième et la sixième place...

    Sélectionnés dans le Team Trail LBFA (Ligue Belge Francophone d’Athlétisme), Olivier Remacle et Patrick Dortu viennent de participer à un stage en France à Millau. « Il se situait au pied du célèbre viaduc, soit un endroit parfait pour une préparation même avec les conditions météorologiques aléatoires de haute montagne. » Patrick laissait la parole à Olivier. « Si le climat n’était pas pluvieux, le thermomètre affichait seulement entre 5 et 10 degrés avec un peu de vent. » Nos deux régionaux ajoutaient sur les entraînements : « Tous les types de terrains étaient réunis et il y avait beaucoup de traileurs locaux pour nous renseigner sur les parcours balisés. Les séances préparées par Dimitri Neimry (NDLR : entraîneur fédéral) étaient assez corsées et bien spécifiques à la discipline du Trail. En fait, il n’y avait pas un seul entraînement où nous avons pu dire « c’est facile » sur plus de 100 kilomètres avec un dénivelé positif de 5000m, sans chercher le volume à outrance mais la qualité. Outre les techniques de marche et course sur le demi-kilomètre vertical, les enchaînements côtes-descentes, les longues côtes et la vma ascensionnelle, il y avait du spécifique en longue descente que l’on ne retrouve pas chez nous. » En compagnie du spécialiste belge du trail, le Tubizien Étienne Van Gasse, nos deux régionaux se trouvaient au départ d’une épreuve à Roquefort avec des jambes bien entamées, tout en évitant les blessures et en mettant en pratique tout le travail du stage, Étienne devançait Patrick à la première place et Olivier terminait 6e suite à des quadriceps courbaturés. « Je serai au départ du Trail de La Reid ce samedi dans le cadre de ma préparation pour le marathon du mont-Blanc fin juin. Entre-temps, il y aura un stage à Chamonix de 5 jours à la mi-mai. » Patrick laisse la conclusion à Olivier. « Mon objectif est la Sky Race du 9 juillet à Montgenèvre et je gère le sport avec mon travail. » 

    ALAIN SIEMES dans LA MEUSE VERVIERS du 14 avril 2016

  • Sylvia et Robert Pinckaers au Marathon de Rotterdam

    Très belle performance pour Robert Pinckaers et son épouse Sylvia au Marathon de Rotterdam dimanche dernier.

    Dans sa catégorie des plus de 50 ans, Robert Pinckaers a parcouru la distance du marathon en 3 heures 15 minutes et 18 secondes. Il s'est ainsi classé 1341me sur les 12811 concurrents classés).

    Son épouse Sylvia a réussi le temps de 59 minutes et 20 secondes sur la distance de 10,50 km. 

    Ils étaient accompagnés d'amis dont vous trouverez les résultats ici.

  • Olivier Remacle s'est imposé sur 21 km au Trail du Hérisson

    Le week-end passé était dédié à la course nature. Samedi avait lieu la première édition, très réussie, du jogging du fort de Chaudfontaine. Un parcours sélectif de 10 Km a vu la victoire de l’excellent Benoît Lambotte, sa première depuis longtemps, devant Jean-François Charlier, le spécialiste du trail qui faisait l’impasse sur l’épreuve du lendemain. Effectivement, dimanche, au trail du Hérisson, une manche du challenge Cours La Province, dans la région fouronnaise, c’est Olivier Remacle (Montzen) qui prenait le meilleur sur Patrick Dortu, sur le 21 Km tandis que Jo Vrancken gagnait les 10 km. Enfin Amaury Paquet, dans son jardin, a remporté le jogging de Charneux et a pulvérisé, accessoirement, le record de l’épreuve. 

  • 6ème jogging

    Le comité d'action de la Société Royale "L'Harmonie" de Gemmenich organisera le 6ème jogging de la commune de Plombières le samedi 3 octobre à Gemmenich.

  • 1ère édition du Jogging de Hombourg

    Jogging.jpg

    Cette première édition du jogging de Hombourg se déroulera le samedi de la kermesse à la Salle St Brice (Rue de Belven - Hombourg Haut). L'événement comprendra deux épreuves, une (gratuite) pour les enfants de primaire sur un parcours de +/- 1500 m et l'autre pour les adultes et adolescents de plus de 12 ans sur un parcours qui devrait faire +/- 7,8 km. Après l'effort, le réconfort avec la soirée de la kermesse 2015.

    Une reconnaissance de ce jogging est organisée ce mercredi 22/7 à 19 h. RDV devant la salle. Une collation sera offerte à chaque participant.... 

  • Non à l’asphaltage total de la ligne 38

    PAYS DE HERVE – MOBILITÉ 

    20140727_492.gif

    Déjà lancée puis abandonnée en 2006, l’idée d’asphalter la ligne 38 entre Melen et Hombourg est réapparue ces derniers mois. Un collectif d’opposants à l’asphaltage de la piste en cendrée, baptisé «Nous sommes la ligne 38 », a vu le jour. Plutôt que s’opposer à tout, il propose une solution intermédiaire.

    Leur idée, c’est d’asphalter la moitié de la piste actuelle entre Melen et le fort de Battice, le tronçon le plus densément peuplé. Puis de laisser une piste en revêtement doux et perméable de 3 mètres entre le fort de Battice et Hombourg, avec néanmoins un trottoir en asphalte d’1,5 mètre dans les tronçons « urbains » d’Aubel et Thimister. Voilà ce qu’ils proposent dans un toutes-boîtes qui sera distribué la semaine prochaine dans les communes d’Aubel, Thimister- Clermont et de Plombières.
    « Nous avons décidé de faire ce toutes-boîtes parce que depuis 6 mois qu’on discute de ce projet, on s’est rendu compte que beaucoup de personnes n’étaient pas au courant. Et quand on en parlait avec elles, elles étaient généralement de notre avis », explique Stéphane Willemsens, pour « Nous sommes la ligne 38». «En tout cas les gens ne se plaignent pas de l’état de la ligne 38. Les usagers ne sont donc pas demandeurs d’un asphaltage ! »
    La ligne 38, c’est l’ancienne ligne de chemin de fer du pays de Herve, qui reliait autrefois Chênée à Plombières. Elle est en cendrée, un revêtement perméable et « doux » pour les articulations, et fait le bonheur de nombreux cyclistes, coureurs, cavaliers et promeneurs. Mais en décembre dernier, nous vous révélions que le Service Public de Wallonie (SPW) et les com
    munes se dirigeaient vers un asphaltage, pour que ce Ravel soit utilisable par tous les temps, notamment pour permettre aux élèves de se rendre à l’école.

    Mais cette solution ne fait pas le bonheur de nombreux utilisateurs quotidiens. Clubs de vététistes, de marcheurs et de cavaliers, jeunesses, écoles... ne veulent pas que la ligne 38 perde son charme particulier et sa convivialité. Le projet du SPW évoque la création d’une bande asphaltée d’environ 2,50 m avec une bande plus « molle » de 1,5 mètre de Melen à Hombourg. « On comprend que la cendrée ce n’est pas pratique, c’est très salissant. C’est pourquoi on propose entre le fort de Battice et Hombourg de remplacer la cendrée par un autre matériau comme de la dolomie, du schiste concassé... Presque tous les chemins sont déjà asphaltés au pays de Herve », poursuit Stéphane Willemsens. 

    Ils espèrent arriver à un accord avec les communes et le SPW.

    B.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 15 juin 2015 

  • Beau plateau au jogging de Montzen

    Capture d’écran 2015-04-30 à 10.13.59.png

    Dimanche à Montzen, le plateau était bien plus relevé (qu'à Jehanster) avec les présences au départ de Ludwig Lefebvre, Nicolas Schyns, Olivier Remacle, Cédric Brennenraedts et Gaël Dethier. Sans grosse surprise, même s’il a été obligé de batailler ferme après son retour d’un voyage en Thaïlande, le citoyen de Nivezé récent vainqueur des Crêtes de Spa, Ludwig Lefebvre, s’est imposé de 12 secondes devant le triathlète Cédric Brennenraedts et l’Aubelois Olivier Remacle, qui complétait le podium. Sur une distance de 8,2 km, 414 participants ont franchi la ligne d’arrivée de cette belle organisation avec un succès pour la Verviétoise Aline Pesser chez les dames, devant la jeune Chloé Brever et Marie Franck.

    ALAIN SIEMES dans LA MEUSE VERVIERS du 30 avril 2015. 

  • Rendez-vous à Montzen

    TRAIL ET JOGGING 

    Dimanche à 11 heures, la première édition du jogging de Montzen avec un tracé de 8,3 km.