Pompiers - Page 4

  • L’AD Delhaize évacué à cause d’un congélateur

    Ce jeudi, à 13h22, les pompiers de la zone 4 Welkenraedt et Plombières ont été appelés pour un feu de congélateur à l’AD Delhaize de Welkenraedt, situé rue Gérard Delvoye.Capture d’écran 2017-03-24 à 10.59.05.png

    Au moment d’arriver sur place, ils ont constaté que tous les clients du magasin avaient déjà été évacués. Le feu, qui a pris au niveau des câbles électriques du congélateur, a rapidement été éteint par des membres du personnel. Les pompiers de Welkenraedt ont donc simplement ventilé l’intérieur de l’AD Delhaize et ce, afin d’évacuer la fumée. Aucun blessé n’est à déplorer.

    Contactée par nos soins, la direction de l’AD Delhaize parle d’un problème minime. « On a évacué les clients car l’odeur était prenante mais pas nocive. L’incendie a été vite maîtrisé. On a tout de même appelé les pompiers par mesure de précaution », explique-t-on. Et de conclure : « il n’y a aucun dégât. Même le congélateur en lui-même sera à nouveau utilisable dès demain. » Le magasin a pu rouvrir ses portes vers 15h. 

  • Les pompiers dans le purin pour sauver une vache

    Ce vendredi matin, les pompiers de la zone de secours Vesdre-Hoëgne et Plateau ont été appelés sur une intervention peu banale à Moresnet, sur la commune de Plombières. Une vache s’est retrouvée coincée au fond d’une fosse à purin, ensevelie jusqu’au cou. Pour lui venir en aide, plusieurs pompiers ont dû se jeter dans la fosse à ses côtés. Au bout d’un peu plus d’une heure, la bête est finalement sortie de sa prison pestilentielle grâce à la rampe fabriquée par les pompiers avec des gîtes de bois. Les pompiers en étant ressorti eux-mêmes dans un triste état, il a fallu leur apporter des vêtements à la caserne pour qu’ils puissent continuer leur journée.

  • Une trentaine d’interventions suite aux intempéries

    Le vent et la pluie tombés ce jeudi après-midi ont causé plusieurs embarras de circulation un peu partout en région verviétoise.

    Du côté de Limbourg, l’accès au Thier de Villers a dû être bloqué à cause d’un arbre tombé en travers de la route. La route a été fermée durant une heure le temps que les pompiers interviennent.

    À Mont-Theux, les branches tombaient littéralement sur les voitures qui circulaient sur la nationale.

    À Stembert, les pompiers ont été appelés pour un échafau- dage menaçant de s’effondrer.

    Dans la soirée, les pompiers de la zone de secours 4 Vesdre-Hoëgne et Plateau, nous ont signalé qu’ils avaient dû intervenir sur une trentaine d’interventions au total. Les services de secours sont principalement intervenus sur le territoire des communes de Verviers, Herve, Plombières, Welkenraedt et Jalhay. La majorité des interventions concernait des arbres couchés sur la chaussée ou des objets menaçants. Aucun blessé n’est à déplorer. Selon les pompiers, l’alerte est maintenue jusqu’à vendredi 04h00 du matin au moins.

    Deux victimes originaires d'Aubel sont signalées sur la N608 Merckhof - Berneau.

  • Cinq jours après, le feu reprend

    Dans la nuit du 14 au 15 janvier, une ferme de la rue de Beusdael, à Sippenaeken prenait feu. Ce mercredi, les pompiers sont à nouveau retournés sur les lieux. Le feu, qui couvait vraisemblablement depuis lors, a repris. L’incident a été vite réglé : l’endroit est inhabitable depuis l’incendie du week-end et plus aucun animal ne se trouvait sur place.

    Les dégâts causés à la ferme suite au premier incendie étaient déjà énormes. Quasiment tout le bâtiment, qui avait été rénové voici quelques années, est parti en fumée. La ferme a été ravagée par les flammes. Le week-end passé, les pompiers de la zone de secours Vesdre-Hoëgne et Plateau avaient dû lutter toute la nuit pour éteindre les flammes. Durant 11h, les hommes du feu avaient dû lutter pour maîtriser les flammes. À noter que tous les animaux qui se trouvaient à l’intérieur de la ferme avaient pu être sauvés à l’exception de quelques poules. 

    V.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 20 janvier 2017

  • 11h de lutte contre le feu

    Un problème électrique à l’origine de cet incendie à Sippenaeken qui a ravagé la ferme et tué des animaux

    Un important incendie s’est déclaré durant la nuit de samedi à dimanche, dans une ferme de la rue de Beusdael, à Sippenaeken. Les habitants des lieux sont saufs, mais les dégâts matériels sont excessivement importants puisque grande partie de ce bâtiment en U qui avait été rénové voici quelques années est partie en fumée. De nombreux pompiers ont lutté contre les flammes durant plusieurs heures.

    Important déploiement de services de secours ce dimanche peu avant 4 heures du matin, rue de Beusdael à Sippenaeken. Il était précisément 3h48, lorsque les pompiers de la zone de secours 4, Vesdre Hoëgne et Plateau, ont été alertés.

    Un incendie venait de se déclarer dans une ferme.

    Selon les premières informations, c’est l’agriculteur lui-même qui a prévenu les services de secours. Il aurait découvert les flammes, dans la grange à l’arrière du bâtiment alors qu’il se levait pour la traite.

    Immédiatement, les habitants, qui se trouvaient dans le corps de logis ont quitté les lieux. Ils étaient d’ailleurs dehors à l’arrivée des services de secours. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cet incendie a mobilisé un grand nombre de pompiers venus des zones voisines pour porter main-forte, notamment en matière d’approvisionnement en eau aux pompiers de la zone 4. Outre les hommes du feu de Plombières, Theux et Welkenraedt, les pompiers de Lontzen, la Calamine et Fourons ont été dépêchés sur les lieux du sinistre. Vers 10 heures, ce dimanche, le colonel Vincent Bastin, indiquait que « la situation est complètement maîtrisée. Aucun blessé n’est à déplorer et tous les animaux ont pu être sauvés, à l’exception de plusieurs poules ». Les dégâts matériels sont cependant très importants.

    Les images témoignent de la violence des flammes qui ont ravagé toute la partie gauche de cette bâtisse en U qui avait été complètement rénovée voici quelques années.

    Selon la zone de police du pays de Herve, qui était présente sur les lieux, un problème électrique serait à l’origine de l’incendie qui prive une famille de son habitation.

    Le couple d’agriculteurs et ses enfants sont relogés par des proches. 

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 16 janvier 2016

  • 19 communes vont payer plus pour leurs pompiers

    Sans les contributions financières des communes (et donc indirectement des citoyens via les taxes communales), Capture d’écran 2016-12-17 à 08.00.39.pngune zone de secours ne peut fonctionner. Pour la zone de secours Vesdre-Hoëgne & Plateau qui se compose des postes d’incendie de Battice, Herve, Limbourg, Pepinster, Plombières, Spa, Theux, Verviers et Welkenraedt, c’est d’autant plus vrai que les dotations communales globales s’élèvent à plus de 9 millions d’euros par an.

    Et pour 2017, ce sera encore un peu plus. Une manœuvre pour afficher un budget 2017 à l’équilibre. Les dotations passent de 9.262.569 € à 9.491.257 €. Une différence de 228.688 € qui sera répartie entre les 19 communes qui composent la zone à savoir Aubel, Baelen, Blegny, Dalhem, Dison, Herve, Jalhay, Limbourg, Olne, Pepinster, Plombières, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Thimister-Clermont, Trooz, Verviers et Welkenraedt.

    « Les dépenses de fonctionnement ont baissé de 9 %, par contre, les dépenses de personnel augmentent de manière logique puisqu’on engage 6 sapeurs pros à Verviers », détaille rapidement en séance publique Philippe Boury, bourgmestre de Theux et président du conseil de zone pour parler du budget ordinaire 2017. Pour l’extraordinaire, la zone prévoit des dépenses en 2017 pour 1.285.000 € ventilées principalement autour des deux projets de construction de nouvelles casernes. L’une pour Herve- Battice (495.000 € budgétés pour l’auteur de projet pour la construction) et l’autre pour Verviers (720.000 € pour l’auteur de projet pour la construction). Les 115.000 € restants sont prévus pour l’achat d’une ambulance.

    L’acte d’acquisition du terrain de la nouvelle caserne du Plateau, au Chesseroux entre Herve et Battice, a d’ailleurs été voté hier au conseil de zone. Un point qui n’a soulevé aucune question et a été voté à l’unanimité par les bourgmestres présents (à peine une dizaine alors qu’ils sont 19 à pouvoir siéger). 

    Y.F. dans LA MEUSE VERVIERS du 17 décembre 2016

  • Une rue fermée pour un feu de cheminée

    Les pompiers de Plombières ont été appelés ce dimanche vers 17h30 pour un feu de cheminée survenu rue de Vaals sur la nationale 608 à Gemmenich. Un ramonage du conduit de cheminée a suffi pour régler la situation. Cependant, pendant toute l’intervention, la rue de Vaals a été fermée à la circulation dans les deux sens pendant près d’une heure. L’intervention se déroulait dans un virage. Les pompiers ont quitté le lieu d’intervention vers 18h30. La police de la zone est restée sur place pour sécuriser la chaussée devenue glissante. Elle a pu quitter le lieu vers 20h.

  • Vincent Bastin: «Je ne veux plus être commandant de la zone 4»

    En octobre, au moment de l’annonce de la relance de la procédure pour la nomination du chef de corps de la zone de secours 4 qui englobe les 2/3 de l’arrondissement de Verviers, Vincent Bastin, commandant de zone f.f. réagissait : «  C’est lourd. Je m’en serais bien passé  ».

     

    Lire la suite

  • 1m70 d’eau dans 3 caves

    Fuite dans une cave, rue de la Poste, à Montzen, où les pompiers locaux sont intervenus dimanche, de 16 à 18h20. Une conduite avait cédé et deux caves voisines ont été aussi inondées. Il y avait 1m70 d’eau. 

  • Le gaz souffle la maison d’Édith et Yvon

    Une bonbonne de gaz qui se trouvait sur la terrasse arrière du couple est à l’origine de l’explosion

    La semaine a commencé de manière atroce pour Edith et Yvon Scaramuzza. La maison du couple de septuagénaires, dans la rue du Bois à Montzen a littéralement explosé ce lundi matin. Dans son malheur, le couple a eu de la chance. Si tous les deux sont très choqués, seul Yvon est blessé, et juste très légèrement. Il se trouvait à quelques pas de sa porte d’entrée quand l’explosion d’une bonbonne de gaz, située à l’arrière de sa maison, a soufflé toute son habitation.

    Capture d’écran 2016-10-18 à 09.48.02.png

    Meubles renversés, plafonds arrachés, vitres explosées… Même le poêle d’Edith et Yvon Scaramuzza a traversé la pièce. L’intérieur du 55 de la rue du Bois, à Montzen fait penser à un champ de bataille rempli de gravats et de plâtre.

    La maison du couple de septuagénaires a été soufflée par une explosion de gaz ce lundi matin, peu avant 9h30. « Il y a deux bouteilles de gaz sur une terrasse extérieure. Il y a eu un feu dans l’abri de jardin à l’arrière de la maison et donc probablement, par rayonnement, les raccords en caoutchouc d’une des bouteilles ont fondu. La bouteille a explosé en provoquant des dégâts dans les habitations et la seconde bouteille a été projetée dans un jardin à une centaine de mètres », explique le commandant des pompiers, Didier Berghmans. L’explosion a ravagé l’habitation des Scaramuzza mais a également touché les maisons voisines. « Pour un des voisins c’est sa cuisine, dans une annexe à l’arrière, qui est fortement endommagée. Toutes les cloisons vitrées sont tombées. Chez l’autre voisin direct, c’est un mur qui a bougé, une paroi de véranda », indique le commandant des pompiers de la zone de secours Vesdre-Hoëgne et Plateau. 

    Lire la suite