Religion - Page 2

  • Moresnet 3e lieu le plus visité de la province

    Après Banneux et le Monde sauvage. Les quatre cinquièmes des visiteurs viennent d’Allemagne

    Capture d’écran 2016-08-17 à 08.16.50.png

    Avec le 15 août s’ouvre une période de haute fréquentation pour le site de Moresnet-Chapelle. Un des pôles touristiques de la province puisqu’il attire environ 150.000 fidèles et visiteurs l’an. Certes, ici on ne paie pas pour déambuler dans le parc ou s’incliner devant l’ancienne Vierge du 18e siècle dans sa chapelle. N’empêche, les visiteurs convergent encore vers ce site méconnu pour beaucoup, mais qui attire des foules d’habitants du Limbourg néerlandais mais aussi et surtout d’Allemands. « La voie de pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle venant d’Aix passe aussi par ici », explique le bourgmestre, Thierry Wimmer.

    Avec une fréquentation annuelle estimée à 150.000 pèlerins, Moresnet Chapelle est, selon toute vraisemblance, le troisième site (non sportif) le plus visité de la province. Loin derrière Banneux, où l’on estimait le nombre de visiteurs à un demi-million, voici quatre ans, et le Monde sauvage et les grottes de Remouchamps qui, à deux, comptabilisent 384.000 visiteurs (dont les trois quarts pour le parc animalier). Avec 150.000, Moresnet devance largement Blegny-mine (101.000), l’Aquarium de Liège (92.000), le domaine de Wégimont (91.000), le Musée de la Vie wallonne (72.000) ou le Grand Curtius.

    Cette fréquentation est répartie de manière inégale dans le calendrier. Deux temps forts : mai, que l’Église catholique considère comme le mois de Marie, et septembre. Avec quelques temps forts supplémentaires jalonnant une saison des pèlerinages qui s’échelonne entre mai et le deuxième dimanche d’octobre. Dont ce lundi de la fête de l’Assomption, où l’on a évalué l’affluence à au moins 2.000 personnes, explique Marc Bindels, au secrétariat du pèlerinage.

    Les Allemands sont traditionnellement très présents et pèsent pour environ 80 % des fidèles. Ce qui s’explique historiquement par le fait qu’on est près d’Aix, mais aussi par la présence depuis 1875 de franciscains allemands chassés de leur patrie par le chancelier Bismarck. Un pèlerinage hebdomadaire de 24 kilomètres aller et retour part aussi d’Aix, à travers bois, le mercredi, depuis 1863. « On s’appelle d’ailleurs le pèlerinage des trois frontières, car ici, tout est traduit pour être présenté en trois langues », souligne Marc Bindels. Ce caractère transfrontalier reste bien ancré dans le village. Les franciscains, principalement germanophones, qui se sont succédé sur le site du pèlerinage l’ont quitté en 2005. Mais, l’évêque de Liège, Jean-Pierre Delville, est parvenu à ramener une autre communauté, d’origine germano-néerlandaise, celle « de l’amour crucifié et ressuscité », en 2014. Les visiteurs se rendent à la chapelle, pour y invoquer la Vierge à l’origine du pèlerinage, mais aussi dans le parc voisin de 2,4 hectares, aménagé entre 1901 et 1904. Quatorze grottes y abritent un chemin de croix. Le parcours y est jalonné d’arbres impressionnants, qui attirent même des classes d’écoles d’horticulture. Le roi Baudouin et Fabiola étaient aussi des habitués, mais discrets, des lieux.

    YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 17 août 2016.

    Lire la suite

  • Les 150 ans de la paroisse de Plombières

    Le 10 août 1866, à la suite de l’essor pris par l’agglomération de Plombières, Mgr de Montpellier, évêque de Liège, promulgua un mandement disant : « En conséquence, nous avons décidé de procéder à l’érection de l’endroit nommé Plombières en nouvelle paroisse". 
    Le centenaire de cette érection a été célébré avec faste en 1966 et, à cette occasion, F.S. avait publié l'histoire de la paroisse de Plombières dans "Le Journal d'Aubel" du 7 mai 1966.

    Lire la suite

  • "Clabatter" ici, "caquiat" dans le Jura suisse

    A Hombourg, (mais aussi ailleurs dans l’entité de Plombières) , l’usage des « clabatter » (nom francique des crécelles) est toujours vivant et a lieu depuis la fin du « Gloria » à la messe du jeudi-saint, jusqu’au début du « gloria » à la messe de la vigile pascale.

    Les acolytes remplacent pendant cette période l’usage des sonnettes (par exemple à la consécration) par celui des crécelles. 

    En effet les sonnettes sont supposées se rendre aussi à Rome comme les cloches dans la tradition populaire et c’est pourquoi elles sont muettes durant cette période et remplacées par les crécelles.

    Françoise Lempereur de l'Université de Liège a mené des études au sujet de cette tradition dans toute la Wallonie et il faut avouer qu'elle disparaît très vite. Ainsi, dans l'arrondissement de Virton, 33 paroisses sur 74 avaient encore plus ou moins maintenu la tradition en 2005. Hélas, voulant actualiser les données récoltées, elle a refait du terrain et a constaté alors qu'une seule de ces 33 paroisses connaissait encore plus ou moins la coutume.

    La tradition existe aussi dans le village du Jura suisse de Châtillon où un artisan fabrique encore l'instrument (photo).

  • Passion du Christ et Compassion avec les hommes, les femmes et les enfants qui souffrent.

    La Communauté de Base de Gemmenich vous invite le dimanche 20 mars à 10h à la chapelle des Pères Oblats ( Collège Notre-Dame).
    Nous célébrerons le dimanche des Rameaux et les grands moments de la Semaine Sainte. Passion du Christ et Compassion avec les hommes, les femmes et les enfants qui souffrent.
    Nous écouterons le témoignage de 2 réfugiés syriens Ahmad et Mahmoud. Ahmad est archéologue et Mahmoud avocat.

    Vous pouvez parquer sur le parking du collège et aller à pied en longeant les barrières de protection, prendre l'escalier qui mène à la porte à côté de la plaque 'Missionaires Oblats'. Dans le couloir, c'est la 2ème porte à droite.

  • Programme de Noël du Pèlerinage Marial Moresnet-Chapelle

    Veillée de Noël (jeudi 24 décembre)

    18.00 h. Ste. Messe de Noël

    1. Jour de Noël vendredi 25 décembre)

    10.30 h.: Ste. Messe

    2. Jour de Noël (samedi 26 décembre)

    10.30 h.: Ste. Messe (musique par la Communauté)

    Dimanche, 27 décembre

    10.30 h.: Ste. Messe

    Jeudi, 31 décembre - Saint Sylvestre.

    18.00 h.: Ste. Messe de remerciement pour nos bienfaiteurs

    Vendredi, 1 janvier 2016 Nouvel An

    10.30 h.: Ste. Messe

    Dimanche, 3 janvier Fête des Rois Mages

    10.30 h.: Ste. Messe

    19.00 h.: Ste. Messe (musique par la Communauté)

     

  • L’Année Sainte de la Miséricorde à Moresnet-Chapelle

    Durant L’ANNÉE SAINTE DE LA MISÉRICORDE (du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016) avec le thème suivant :

    «Miséricordieux comme le Père !», nous fêtons la miséricorde de Dieu, surtout en recevant le sacrement de réconciliation. En même temps nous voulons, durant cette année, ouvrir notre cœur à tous ceux qui ont besoin de miséricorde.

    Mgr. J.P.Delville, évêque de Liège, a pris la décision que le sanctuaire de Moresnet-Chapelle ferait partie des églises comportant une « Porte Sainte », c.à.d. qu’on peut obtenir la miséricorde divine par l’indulgence du Jubilé en passant par la « Porte Sainte », en se confessant et en participant à l’eucharistie. En même temps un appel fort devrait se propager de cette église, afin d’encourager les œuvres de miséricorde corporelles et spirituelles.

    L’ANNEE SAINTE DE LA MISERICORDE DIVINE - CELEBRATION D'OUVERTURE DE LA « Porte Sainte »

    (PORTE DE LA MISÉRICORDE) EN NOTRE SANCTUAIRE .

    DIMANCHE 20.12.2015 - 15.00 HRS

    Lire la suite

  • La crèche de Plombières: une visite s'impose

    Elle est magnifique, la crèche installée dans le choeur de l'église Notre-Dame de l'Assomption à Plombières. J'ai choisi de vous la montrer partiellement pour que vous la découvriez sur place.

    Une visite s'impose. Elle est à voir tous les jours jusqu'au lendemain des fêtes de Noël. Et il suffit d'une pièce de 0,50 à 2 € pour la voir s'animer.

  • Découverte du Calvaire de Moresnet et du Bois de Preuss

    La Maison du Tourisme du Pays de Herve vous convie à sa traditionnelle balade dominicale de fin du mois.

    Ce dimanche 29 novembre à 9h30, partons à la découverte Calvaire de Moresnet et du Bois de Preuss en compagnie de Jean-Louis Merken, votre guide pour la matinée.

    Moresnet-Chapelle, lieu calme de pèlerinage avec son célèbre Calvaire, se trouve sur le Chemin de Compostelle. La Forêt de Preuss (Preusswald) présente des aspects magnifiques de la nature mais fut aussi le théâtre où se joua l'Histoire. En suivant le Chemin des Pèlerins d'Aix-la-Chapelle, nous découvrirons une ancienne carrière de silex, des bornes frontalières de Moresnet-Neutre ou encore des bornes bourguignonnes dans la Forêt du Roi...

    bois preuss 2.jpg

     

    Lieu de rendez-vous : à l’entrée du calvaire de Moresnet (devant la chapelle) - Pélérinage Marial (Place Arnold Franck 1 - 4850 Moresnet - Chapelle)

    Horaire : départ à 9h30

    Distance : 6,5 km

    Durée : 2h30

    Guide : Jean - Louis Merken

    PAF : 3 €

    Info : 087 69 31 70

  • Désaffectation du presbytère de Moresnet et report de l'affectation sur la maison vicariale

    77_20150806_264.gif

    La commune de Plombières est propriétaire du presbytère situé rue du Village, 77 à Moresnet. Ce bâtiment sera affecté à l’usage des services administratifs de l’AIOMS, moyennant un accord avec la fabrique d’église Saint-Remy de Moresnet et l’Evêché de Liège.

    La commune devra laisser l’usage d’un des garages de l’ancien presbytère à la disposition de la fabrique d’église.

    93_20150806_263.gif

    La fabrique d’église Saint-Remy de Moresnet est propriétaire  de la maison vicariale située rue du Village, 93 à Moresnet ; ce bâtiment peut se prêter aux  obligations communales visant à fournir un presbytère au curé ou au desservant, moyennant adaptations ; le titre et les qualités de presbytère seront donc être affectés à ce bâtiment.   

    93_20150806_265.gif

    La commune prend en charge des travaux d’aménagement du futur presbytère, à savoir l’aménagement au premier étage d’une salle de réunion et d’un local verrouillable à destination de la fabrique d’église, l’aménagement au deuxième étage d’un appartement pour une ou deux personnes et la réalisation d’un escalier extérieur. Le réaménagement de la maison vicariale se réalisera sur fonds propres communaux et la fabrique d’église de Moresnet sera le maître d’ouvrage pour ces travaux.

    Ces décisions ont été approuvées à l'unanimité par le conseil communal le 2 juillet 2015 et elles avaient déjà été approuvées antérieurement par le ministre Furlan (tutelle), par l'Evêché de Liège et par la Fabrique d'église Saint-Remy.