Santé - Page 2

  • Plus de policiers que d’habitude aux fêtes

    On s’attend à beaucoup de délation pour Noël…

    Pas de grosses fêtes prévues pour la fin d’année, pas de festin familial autorisé mais ça n’empêchera pas les policiers de nos zones locales d’être très présents. Et même plus qu’à la même période une année sans covid, pour ceux de la zone Stavelot-Malmedy. On s’attend à devoir intervenir sur beaucoup de fêtes clandestines renseignées par délation.

    DES CONTRÔLES DIFFÉRENTS

    Dans la zone de police du Pays de Herve (Herve, Baelen, Limbourg, Welkenraedt, Aubel, Thimister-Clermont, Plombières, Olne), on a justement discuté du dispositif ce lundi, rapporte le chef de corps, Vincent Corman. « On a prévu de le renforcer, mais comme chaque année aux fêtes. Grosso modo ce sera la même chose. Comme toujours au réveillon, on s’attend à des débordements. » Là où, avant, les policiers axaient davantage sur les contrôles routiers, on sait évidemment que les choses seront différentes cette année. « Il y aura moins de circulation mais ça ne nous empêchera pas d’être vigilant et de contrôler le respect du couvre-feu et la conduite sous influence. Si les policiers constatent qu’il y a un grand nombre de véhicules devant une maison, il y aura également des vérifications. » 

    D'un article de VICTORIA MARCHE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 9 décembre 2020

  • Aucune commune de la région dans le top 10

    Le gros de la deuxième vague semble désormais loin derrière nous au sein de l’arrondissement verviétois

    Depuis le mois d’août, on peut constater que les communes de la région verviétoise sont aux avant-postes en matière de covid. Régulièrement elles figurent parmi les plus touchées. Cette semaine, plus aucune de nos cités ne figure dans le top 10 national. Attention à ne pas se réjouir trop vite cependant : l’épidémie montre des signes interpellants de stabilisation.Capture d’écran 2020-12-08 à 08.30.27.png

    Parmi les communes de la région, Verviers, Herve, Waimes, Thimister-Clermont, Aubel, Plombières, Jalhay et surtout Butgenbach, ont longtemps figuré dans le top belge des villes les plus contaminées d’après les chiffres de Sciensano. Depuis le mois d’août, dès qu’on jette un œil sur les données covid du jour, on constate que le taux d’incidence sur 14 jours (le nombre de contaminations par 100.000 habitants) est systématiquement plus élevé dans nos communes qu’ailleurs. Dernièrement encore, on constatait que Stavelot était la deuxième commune la plus infectée de Belgique selon ce calcul. Cette semaine, il y a du neuf. Plus aucune commune de la région ne figure dans le top 10.

    D'un article d'ADRIEN RENKIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 8 décembre 2020

  • Un restaurateur propose des repas de fêtes suspendus

    Offrir un menu de fête à 29 € pour une personne dans le besoin

    L’idée est originaire d’Italie. Là, le café suspendu est légion depuis des décennies. Fabrice Lejar, un restaurateur de Moresnet a décidé d’adapter cette tradition napolitaine. En cette période de Noël, il propose donc d’offrir un véritable menu de fête au plus nécessiteux de la commune. Pour offrir un menu, il vous faudra débourser 29€.

    Coquilles Saint-Jacques, truffe, dinde et douceurs en tous genres, pour les repas de fêtes, le Belge n’a pas l’habitude de lésiner sur les moyens. Tous n’ont pourtant pas la chance de pouvoir s’offrir ces mets d’exception qui agrémentent traditionnellement les soirées de réveillon. Fabrice Lejar, un restaurateur Plombimontois, a imaginé une formule qui permet de faire preuve de solidarité envers les plus démunis. « Je me suis inspiré des cafés suspendus italiens. J’ai adapté l’idée pour en faire des menus de fêtes suspendus », explique le patron de « La Véranda ».

    D'un article de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 5 décembre 2020

  • Schreiber occupée par la vaccination

    Alors que l’on évoque la possibilité d’installer des infrastructures permettant d’organiser la vaccination, l’entreprise Schreiber, de Lontzen, se retrouve à nouveau aux avant-postes. Elle avait déjà été sollicitée pour installer dans un délai record un hôpital de campagne sur le site du CHR Verviers. Une infrastructure dont la mise en place avait suscité l’attention de médias internationaux, espagnols notamment, mais aussi de France 2.

    Rebelote avec la vaccination et le testing, qui se développe. Cette fois, Marc Fabry est contacté pour de plus petites structures permettant d’abriter les personnes qui viennent entre autres pour recevoir une des doses susceptibles de les immuniser contre le coronavirus. On veut prendre les devants afin de faire face à une marée humaine désirant recevoir ces injections. Ce ne serait probablement pas sous ces bâches que l’on piquerait. Mais elles seraient nécessaires pour gérer les distances entre personnes venant pour une injection. Et pour éviter aussi que ceux qui voudraient se prémunir du covid ramassent un gros coup de froid qui pourrait leur causer bien du souci…

    C’est par un petit chapiteau de ce type que la ministre Christie Morreale est passée pour accéder au premier village de testing wallon, à Liège Airpport, qu’elle a inauguré ce lundi après-midi.

    Une structure de quelque 100 m2 sous laquelle on devrait pouvoir assurer une distanciation sociale à une soixantaine de personnes, jauge Marc Fabry.

    Le patron de chez Schreiber souligne qu’actuellement, même si les marchés de Noël ont été interdits, il y a une forte demande pour de telles structures, également très prisées dans la logistique et le transport. De nombreux artisans tels que les bouchers et les boulangers réclament aussi des chapiteaux de taille réduite pour permettre aux clients de patienter jusqu’à ce qu’une place se libère dans leurs magasins, sans devoir affronter la pluie et le vent.

    YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 1er décembre 2020

  • Plusieurs carnavals déjà annulés chez nous, les autres en attente

    La saison des carnavals et laetare risque d’être bien morose en 2021. En effet, de nombreux comités et communes ont déjà fait le choix d’annuler les festivités prévues l’hiver prochain. Et d’autres pourraient encore suivre.

    Pour éviter de reproduire les foyers de contaminations de l’an dernier, et ne sachant pas quelles mesures seront d’application d’ici là, plusieurs communes ont d’ores et déjà annulé les festivités de 2021.

    C’est le cas à Malmedy (le Cwarmê était prévu du 13 au 16 février), Dolhain, Teuven et Plombières (13 février), La Calamine, Eupen et Mouland (15 février), Fouron-le-Comte (16 février), Herbiester (20 février) et Fouron-Saint-Martin (21 février) où les cortèges et autres soirées n’auront pas lieu. « Nous verrons début 2021 si la situation a évolué et s’il est tout de même possible d’organiser quelque chose de discret. Mais ce sera de toute façon sans les cortèges », souffle Alain Brock, du comité organisateur du carnaval d’Eupen.

    Lire l'article de JULIEN DENOËL dans LA MEUSE VERVIERS du 16 novembre 2020.

  • Le taux d'incidence de Plombières baisse !

    Le nombre moyen d'infections au coronavirus est passé à 9.487 par jour entre le 30 octobre et le 5 novembre, selon le bilan de l'Institut de santé publique Sciensano publié ce lundi. Cela représente une baisse de 40% par rapport à la période de sept jours précédente. Le nombre de contaminations en Belgique s'élève à 500.789 lundi, contre 494.168 dimanche, depuis le début de l'épidémie.

    L'incidence prend en compte la population dans son calcul. Depuis début septembre, l'institut fédéral de santé Sciensano diffuse l'incidence sur les 14 derniers jours. Un chiffre de 1 000 signifie par exemple que 1 % de la population a été infectée au cours des 14 derniers jours. Contrairement à la semaine passée, plus aucune commune le dépasse une incidence de 5000, sept communes comptent plus de 4% de cas positifs parmi leur population: Aubel, Jalhay, Lierneux Pecq, Vresse-sur-Semois, Spa et Pepinster.

    Comparaison européenne

    À titre de comparaison, le seuil d'alerte le plus élevé du Centre européen de contrôle des maladies (ECDC) est de 240. L'incidence de la commune d'Aubel est plus de 23 fois supérieure à ce seuil. Aucune des 580 communes belges n'est en dessous du seuil de 240.

    Les chiffres régionaux du taux d'incidence:
    Coronavirus: taux d'incidence commune par commune
    Le taux d'incidence = le nombre de cas (somme des 14 derniers jours) x 100.000 divisé par la population
     
    Aubel 4687
    Dalhem 3379
    Fourons 2659
    Plombières 2346
    Visé 3475
       

     

  • UN COUVRE-FEU BIEN RESPECTÉ

    Capture d’écran 2020-11-06 à 08.29.32.pngL’interdiction de circuler entre 22 heures et 6 heures du matin depuis une dizaineCapture d’écran 2020-11-06 à 08.30.15.png de jours, tout le monde est courant. Ce que l’on sait un peu moins, c’est la réponse répressive de la police en cas de non-respect du couvre-feu. Et autant dire que les méthodes divergent un peu que l’on se trouve dans la région d’Eupen ou… partout ailleurs.

    Dans la zone du Pays de Herve (Herve, Limbourg, Baelen, Welkenraedt, Aubel, Olne, Plombières, Thimister-Clermont) on en est à environ 15 P.-V. dressés sur les deux dernières semaines. Pas grand chose comparé aux collègues d’à côté et pourtant, ce n’est pas faute de contrôler, explique Jacques Maton, commissaire. Sur les 15 P.-V. dressés, 8 se rapportent au non-respect du couvre-feu. De manière générale, les règles sont bien respectées, estime le commissaire. « La plupart des personnes que l’on croise le soir sont sur le chemin du travail et ont le justificatif de leur employeur. »

    D'un article de VICTORIA MARCHE dans LA MEUSE VERVIERS du 6 novembre 2020.

  • Le cortège du lundi des roses annulé à cause du covid

    On planche sur l’organisation d’un carnaval d’été

    Le coronavirus aura finalement eu raison du carnaval de La Calamine. Comme dans beaucoup d’autres communes, toutes les festivités, même prévues dans plusieurs mois, font l’objet d’annulation. Le traditionnel lundi des roses ne fait pas figure d’exception, au grand dam des amateurs de carnaval.

    D'un article de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 6 novembre 2020

  • ARRÊTÉS COMPLÉMENTAIRES de la Gouverneur ff. pour la province de Liège

    La gouverneur faisant fonction de la Province de Liège, Catherine Delcourt, vient de prendre une série de mesures complémentaires concernant la crise sanitaire. Tous les événements sont annulés en Province de Liège jusqu’au 19 novembre, et tous les marchés de Noël jusqu’au 31 décembre.

    Vu les chiffres des contaminations et des hospitalisations encore plus inquiétants en Province de Liège que dans le reste du pays, la gouverneur faisant fonction, Catherine Delcourt, vient de prendre une série d’arrêtés complémentaires applicables dans toute la Province.

    Ainsi, en matière d’événements, à partir de ce lundi 26 octobre et jusqu’au 19 novembre inclus :

    – tous les événements organisés par les communes, ou soumis à l’autorisation des autorités communales sont interdits ;

    – les cérémonies des 11 et 15 novembre sont maintenues, mais limitées à quatre personnes ;

    – les célébrations de fêtes religieuses et laïques sont interdites ;

    – les marchés de Noël sont interdits jusqu’au 31 décembre 2020. Cet arrêté reprend par ailleurs les dispositions déjà d’application relatives au travail du sexe et aux salons de prostitution, à la consommation d’alcool sur la voie publique et dans les espaces publics, et aux activités commerciales, ludiques ou caritatives réalisées en porte-à-porte.

    Des mesures spécifiques en matière de commerce sont également prises du 26 octobre au 19 novembre. Ainsi :Capture d’écran 2020-10-25 à 08.33.07.png

    – Le nombre de personnes qui peuvent faire leurs courses conjointement est limité à deux, indépendamment des moins de 12 ans ;

    – les commerces alimentaires, les night shops, les salles de jeux, bureaux de paris, casinos ainsi que les magasins accolés à une station-service ne peuvent ouvrir au-delà de 20h ;

    – la vente d’alcool est interdite dans les stations-services situées sur les autoroutes.

    Enfin, en matière de couvre-feu, son entrée en vigueur est effective toutes les nuits de 22 heures à six heures, à partir de ce samedi 24 octobre et jusqu’au 19 novembre. Tous les déplacements non-essentiels sont interdits. Les déplacements considérés comme essentiels ainsi que ceux justifiés par un cas de force majeure (situations de violences conjugales ou intrafamiliales) sont permis.

    Toutes ces mesures ont été concertées vendredi après-midi avec les bourgmestres de la Province. 

    LUC GOCHEL dans 7DIMANCHE du 25 octobre 2020

  • Verviers détient le top 4 des communes les plus contaminées

    La situation ne s’améliore pas ! Sur les 20 communes les plus touchées de Belgique, 19 sont de la province. Les quatre premières sont verviétoises.

    D'un article d'ADRIEN RENKIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 22 octobre 2020

    NOTRE PETIT TABLEAU REGIONAL (chiffres Sciensano d'aujourd'hui)

      Hier Depuis le 1/9 Incidence (*) Total
    Aubel 7 147 2591 194
    Dalhem 22 187 1783 241
    Fourons 9 78 1365 112
    Plombières 15 340 2175 401
    Visé 48 497 1863 619

    * = à savoir le nombre d’infections cumulé sur les 14 derniers jours, en rapport à la population de chaque commune et reporté sur 100.000 habitants pour favoriser la comparaison.