Solidarité - Page 5

  • 43 chômeurs exclus à Plombières

    Capture d’écran 2014-12-18 à 08.05.45.png

    43 exclus du chômage, dès janvier. Un véritable carnage social, au niveau wallon. 

    Lire la suite

  • Le Gand Môme de Plombières sélectionné

     Capture d’écran 2014-12-11 à 08.20.31.png

    Deux associations de notre région ont été sélectionnées par la BNP Paribas Fortis Foundation qui décerne pas moins de 746.500 € à 59 projets belges. Le Gand Môme de Plombières (5.000 €) ainsi que le Home Saint-François de Baelen (25.000 €) ont été choisis par la Fondation qui leur apportera ainsi un soutien financier d’un total de 30.000 euros pour porter à bien leurs projets éducatifs, contre l’exclusion sociale des enfants et des jeunes se trouvant dans des situations difficiles. 

  • Un livre pour Noah

    image.jpg


    Il est 3 heures du matin. Le téléphone sonne : " Vous êtes le papa de Noah ? Nous avons un cœur ». Voilà comment démarre « Avec un sourire tu es né, avec un sourire tu nous as quittés ». Le titre est provisoire bien sûr, mais les premières pages de l’histoire de Noah, ce petit garçon atteint d’une malformation cardiaque et dont la survie dépendait d’une greffe de cœur, sont déjà écrites. C’est Franck, le papa du petit Plombimontois décédé le 21 août dernier suite au rejet de sa greffe cardiaque qui en est l’auteur.

    Un article à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 7 octobre 2014.
  • 1000 cartes postales pour Noah

    1000
    C’est le nombre de cartes que le petit Noah, ce Plombimontois de 4 ans greffé du cœur, a reçu en un jour dans son hôpital allemand de Giessen où il est soigné. Un soutien énorme qui fait très plaisir aux parents qui attendent toujours que leur « petit pirate » se réveille. Après avoir vécu des mois avec un cœur artificiel externe, Noah a été opéré le 4 août dernier. Mais l’opération a été bien plus longue que prévu et le petit garçon rejetait dans un premier temps sa greffe. L’état de santé du garçonnet s’est depuis stabilisé, mais, il est toujours plongé dans un coma artificiel. Avant de le réveiller complètement, il faut être sûr qu’il n’a pas subi de dommages neurologiques.

  • Une carte pour Noah

    Capture d’écran 2014-08-14 à 11.38.15.png

    Voici des nouvelles du petit Noah communiquées hier par ses parents:

    Les médecins ont décidé de ne pas faire le scanner cérébral aujourd’hui étant donné que Noah a de nouvelles réactions.
    Càd que quand on lui pince dans le bras, il bouge ses doigts. Cela voudrait peut être dire qu’il a des sensations …
    L’équipe médicale va procéder à un nouveau lavage de sang afin de s’assurer qu’il ne reste pas d’anticorps qui pourraient s’attaquer au nouveau cœur de Noah.

    En attendant, comme ils l'ont demandé, des cartes postales continuent à arriver à la clinique et ils se réjouissent de les lire à Noah quand il sera réveillé.

    Capture d’écran 2014-08-14 à 11.29.50.png

    Ils ont aussi lancé un appel pour que Noah reçoive un maximum de cartes postales à l'adresse suivante:

    Noah De Schepper
    Kinderherzzentrum Giessen
    Uhlandstrasse 2
    D-35392 Giessen

  • Marche d’espoir à Plombières

    PLOMBIÈRES – SOLIDARITÉ 

    Ils étaient une centaine à prier pour le petit Noah Capture d’écran 2014-08-09 à 08.01.44.png

    Malgré la pluie battante, une petite centaine de Plombimontois se sont mis en marche, hier soir, du hall omnisports de Gemmenich (Plombières) vers le Calvaire de Moresnet. Une marche d’espoir à l’attention du petit Noah, un enfant du village âgé de 4 ans, dont la greffe du cœur prend mal. 

    Article à lire dans "La Meuse Verviers" du 9 août 2014.

    12.089 personnes se disent touchées par la lutte de Noah sur Facebook: https://www.facebook.com/steunnoah?fref=ts

     

  • La famille donne des nouvelles du petit Noah

    Noah.jpg

    On se rappelle les actions de solidarité entreprises à Plombières en faveur du petit Noah, 4 ans, de Gemmenich, qui fréquente l'école gardienne de La Planck. Noah est victime d’une grave anomalie cardiaque. Noah attend d’être soigné, et seule une greffe du cœur peut résoudre ses maux.

    Le petit Plombimontois est hospitalisé à Giessen, près de Francfort (330 km) depuis la fin du mois d'octobre 2013. «Son raccordement à un cœur artificiel coûte 12 000 € par jour. À cela s’ajoutent les frais de séjour au quotidien de l’un des deux parents qui doit rester en permanence auprès de lui. Et comme il n’existe pas de possibilité de loger à l’intérieur de l’hôpital, l’assurance des parents semble ne pas vouloir intervenir» expliquait Marcel Janclaes (au nom des membres de l’association de fait qui s’est mise en place).

    La famille a publié des informations sur la santé de Noah sur sa page Facebook:

    Voici quelques nouvelles de notre petit Noah.
    Après 9 mois d’attente, Noah à reçu un nouveau cœur lundi vers 9h. L’opération a duré 21 heures, cela n’a pas été sans complications car le corps de Noah produisait énormément
    d’anticorps provoquant ainsi le rejet du cœur. Mardi vers 6h., toute l’équipe des chirurgiens nous ramène Noah dans sa chambre, il est accompagné par de nombreuses machines aidant le cœur, les poumons et les reins à fonctionner . Les chirurgiens étaient épuisés mais n’on pas lachés prise, Noah à une chance inouie d’être entre les mains de cette équipe très très courageuse.
    Depuis hier matin il y a une nette amélioration, là nous reconnaissons le petit Noah battant, courageux, le petit cœur commence tout doucement à battre à un tiers de ses capacités mais ce n’est pas encore gagné. Nous avons de l’espoir, chaque jour un peu plus.
    Voila en quelques mots notre situation difficile que nous vivons actuellement à Giessen.
    Un bonjour à tous, papa, maman de Noah.

    En espérant que l’état de Noah s’améliore, une marche d’espoir se tiendra ce vendredi à 19h, au départ du centre sportif de Gemmenich, « le but n’est pas du tout de récolter des fonds mais bien de prier pour Noah et transmettre tout notre soutien à sa famille », explique Cindy Janclaes, une des personnes à l’initiative de cette action.

    Découvrez l’intégralité de ce récit dans le Sudinfo+, le journal numérique de Sudpresse et dans "La Meuse Verviers" de ce vendredi 8 août 2014.