Tourisme - Page 7

  • 160 km de randonnée pour découvrir le Pays de Herve

    Avis aux amateurs de balades en plein air, l’ASBL Les Sentiers de Grande Randonnée vient de sortir un nouveau topoguide. 160 km de randonnée sont proposés passant par des villages comme Aubel, Herve ou encore Dison. C’est un tour complet de notre région qui est à présent disponible.

  • La maison du tourisme Pays de Herve s’agrandit

    Dans le cadre du nouveau décret tourisme, initié par la Région wallonne et porté par le ministre du Tourisme René Collin, qui vise à diminuer le nombre de maisons du tourisme wal-lonnes, celle du Pays de Herve a opéré quelques changements. Désormais elle n’englobe plus 6 communes mais bien 11 : Aubel, Blegny, Dalhem, Fléron, Herve, Olne, Pepinster, Plombières, Thimister-Clermont, Visé et Welkenraedt.Capture d’écran 2017-04-25 à 08.09.32.png

    Les nouveaux venus sont Visé (où un centre d’accueil sera maintenu rue des Béguines n°7), Blegny et Dalhem pour la Basse-Meuse, ainsi que Pepinster et Fléron. Le personnel de la Basse-Meuse rejoindra celui du Pays de Herve. La maison du tourisme garde son nom (rendu célèbre par la parodie chantée des Black Eyed Peas en 2010) et a donc la particularité de couvrir la zone de l’Entre-Vesdre-et-Meuse.

    La signature du contrat-programme rédigé par les futures communes partenaires de cette ASBL se fera d’ailleurs ce mercredi soir en présence du ministre.

  • Une taxe de 400 € par an pour les logements Airbnb

    Une taxe sur les logements non affectés à la résidence principale, qui s’applique d’ordinaire aux hôtels, gîtes et chambres d’hôtes sera désormais d’application à Plombières. L’objectif de cette modification est de pouvoir prélever cette taxe également chez les personnes qui mettent en location, tout ou une partie de leur habitation, en y étant domiciliées. Via des sites comme Airbnb par exemple.Capture d’écran 2017-04-22 à 08.18.08.png

    « Il y a actuellement une forme de discrimination entre ceux qui ouvrent des chambres d’hôtes légalement, en passant par le CGT (NDLR : Commissariat Général au Tourisme) et ceux qui louent leur logement ou une partie de leur habitation via des sites internet comme Airbnb », explique le bourgmestre Thierry Wimmer. Plus question donc d’échapper à cette taxe qui s’élève à 400 euros par an pour les logements entiers qui comptent jusqu’à six lits. Pour chaque lit supplémentaire, il faudra s’ac-quitter d’un montant annuel de 66 euros. Pour ceux, par contre, qui louent des chambres, la taxe applicable sera de 100 euros par chambre à un lit et 200 euros par chambre à 2 lits. Pour chaque lit supplémentaire, il faut y ajouter un montant de 70 euros.

    Si en pratique cette taxe est déjà d’application sur le territoire de la commune, elle est ainsi formalisée, précise le directeur financier.

    Une autre modification apportée à cette taxation concerne les maisons de repos. Les personnes, résidant à long terme, dans une maison de repos plombimontoise devront s’y domicilier sans quoi elles seront soumises à une taxe annuelle de 250 euros.

    FRANÇOISE PEIFFER (dans LA MEUSE VERVIERS du 22 avril 2017)

  • 9 panneaux avec 40 balades

    De nouveaux panneaux touristiques ont été installés ces derniers jours dans les six villages de la commune de Plombières. Ces panneaux qui font 1,50 sur 1,30 mètre, présentent au centre, une carte du village sur laquelle figure les balades possibles. Une légende et des pictogrammes renseignent les châteaux, les musées, les panoramas et les sites incontournables.

    Un article de Françoise Peiffer à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 6 avril 2017

  • Un bus des 60’ pour balader les touristes aux 3 frontières

    L’ASBL Chemin de fer des Trois frontières (CF3F), qui compte une quarantaine de membres, ne fait pas que dans le rail : elle a aussi sur le feu un projet de restauration d’un ancien bus des années 1960, comme on en a croisé des dizaines alors, dans notre région : un Brossel made in Belgium. Objectif : faire découvrir notre région et, à l’occasion, le reste de la Wallonie, à bord d’un véhicule d’un autre âge. En région verviétoise, il pourrait conduire des visiteurs par monts et par vaux vers de petits musées comme celui de la poterie, à Raeren, celui de La Calamine, l’ancienne gare de Herbesthal, le petit musée local de Lontzen ainsi que vers l’ancienne gare de Hombourg, où sont rangés de nombreux wagons de collection. Des voyages qui pourraient démarrer de la gare de Welkenraedt, où l’on dispose d’un bon parking.

    Ce bus pourrait constituer une attraction intéressante pour une région des trois frontières où le secteur touristique est florissant et ne demande qu’à se développer.

    D'un article d'YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 28 mars 2017 et l'édition digitale

  • Balade guidée à La Calamine

    Sur les traces du passé minier de La Calamine.
    Dimanche 2 avril 2017

    L’asbl Espace Culture a le plaisir de vous inviter à une balade guidée dans les environs de La Calamine.
    Au départ de l’étang du Casino, nous traverserons la petite réserve naturelle de la «Vieille Montagne» et découvrirons le merveilleux site classé de la «Vallée du Hohnbach», égayé par une multitude de jonquilles. Par «Katharinenstift» et le «Château Thor», nous terminerons la boucle en passant par le «Château Eyneburg» (Emmaburg).

    Départ : 13h au parking près de l’étang (Chaussée de Liège à La Calamine)
    Distance : 10 km
    Durée : environ 3 h 30
    Guide : JL Merken
    Infos : 087/784366 - espacecultureasbl@gmail.com
    Participation gratuite !

  • UN GÎTE POUR COMPENSER LA CRISE DU LAIT

    À Sippenaeken, Marie-Noëlle et son mari ont transformé des bâtiments de ferme en gîtes. En cause? La crise du lait qui a obligé ces agriculteurs à découvrir un nouveau métier.

    C’est à Beusdael que Marie-Noëlle nous reçoit dans son gîte qu’elle met en location par l’intermédiaire d’Ardennes-Etape. « Nous avons repris la ferme de mes beaux-parents en 1993 et nous avons décidé d’en occuper une partie », nous explique-t-elle. « Il y avait des étables vides. Les toits étaient en mauvais état, les colombages aussi. Le prix du lait a chuté et nous avons pensé à une alternative. On s’est demandé comment rentabiliser les bâtiments. On a songé à faire des gîtes mais c’était un métier nouveau pour nous », ajoute-t-elle. Le couple a réfléchi à son projet pendant 3 ans avant de passer à l’action : un an et demi de travaux pour un gîte et la même durée pour un second.

    Lire la suite

  • Le nouveau guide touristique du Pays de Herve vient de sortir !

    La Maison du Tourisme du Pays de Herve vient de rééditer son guide touristique. Vous y trouverez une mine d’informations sur les hébergements, les musées, les produits du terroir et leurs recettes, les restaurants, un agenda, les sites touristiques, les promenades,... recensés sur le territoire des communes de Herve, Aubel, Olne, Plombières, Thimister-Clermont et Welkenraedt.

    Ce guide de 80 pages trilingue (français, néerlandais, allemand) est disponible gratuitement à la maison du tourisme, dans les syndicats d’initiatives locaux et les principaux sites touristiques de la région. Il est également distribué dans les hôtels et nombreux gîtes et chambres d’hôtes du territoire de la maison du tourisme.

    Consulter en ligne

  • Un circuit touristique des sommets du Bénélux en passant par Gemmenich

    Le petit événement autour de la venue du trio flamand ce dimanche à Waimes ("Trois Flamands gravissent tous les points culminants d’Europe et terminent dimanche à Botrange" - article d'YSALINE FETTWEIS dans LA MEUSE VERVIERS du 16 décembre 2016) relance un projet qui dormait dans la tête de l’échevin waimerais Stany Noël. Celui de faire la promotion conjointe des points culminants européens ou du moins du Bénélux.

    « Créer une sorte d’association des points culminants d’Europe, c’est sans doute excessif, mais leur projet permet d’établir des contacts entre nous », assure Stany Noël.

    Pour 2017, l’échevin aimerait qu’un panneau didactique avec une carte d’Europe soit installé au Signal de Botrange avec les noms, altitudes et quelques explications sur les autres sommets européens.

    « On peut aussi imaginer de façon plus modeste, à l’échelle du Bénélux, un parcours à vélo entre Vaals aux Pays-Bas, Botrange et le point culminant du Luxembourg. Les relier équivaut à environ 120 kilomètres. Pour les bons sportifs, cela peut se réaliser en jour. Les choses sont en réflexion, en tout cas. »

  • Balade guidée à la découverte du Site Minie

    Dimanche 13 novembre
    Découvrez une réserve naturelle unique, abritant de nombreuses pelouses calaminaires.

    Org. : Maison du Site Minier

    Infos : 087 35 53 77 - départ à 14h de la Maison du Site Minier - rue du Chemin de Fer 25 à 4850 Plombières