Tourisme - Page 8

  • Le cheval de trait à l’honneur

    Comme 44 autres communes wallonnes, Aubel, Eupen et Plombières ont répondu à un appel à projet lancé par le ministre de la Ruralité, René Collin, visant à soutenir l’utilisation moderne et innovante du cheval de trait au sein des communes. Elles bénéficieront de subsides pour mettre en place leurs projets. 

    Pour Plombières et Aubel, il s’agit d’un projet transcommunal qui permettra la valorisation du patrimoine touristique en proposant une offre de balades en calèche. « Le projet n’en est encore qu’à ses débuts. Aucun itinéraire ni modalités pratiques n’ont encore été définis », explique Freddy Lejeune, échevin aubelois du Tourisme. Et de poursuivre : « A priori, les chevaux de trait devraient être issus de l’exploitation d’un habitant de Hombourg ». Pour la mise en oeuvre de ces balades en calèche, les communes obtiennent chacune un subside de 12.500 euros. Eu- pen, le chef-lieu de la Communauté germanophone, se voit, pour sa part, attribuer un subside de 10.000 euros pour son projet qui prévoit, entre autres, de pouvoir relier la ville haute et la ville basse, en calèche durant les mois d’été et la saison touristique. « C’est une manière de repenser la mobilité en proposant des alternatives à la voiture, tout en rapprochant les citoyens de la nature », se réjouit l’échevine eupenoise Claudia Niessen. 

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 5 novembre 2016

  • La route de la bière aussi chez nous ?

    La députée Jenny Baltus-Möres souhaite que notre région y soit incluse

    Le ministre wallon travaille actuellement à la création d’une route du vin en Wallonie, mais il souhaite aussi instaurer une route de la bière wallonne. Cette future route de la bière wal- lonne, traversera-t-elle notre arrondissement qui compte de nombreuses brasseries et micro-brasserie ? Un souhait défendu par la députée germanophone Jenny Baltus-Möres.

    Le ministre wallon du Tourisme, René Collin (cdH) entend bien mettre tous les atouts de la Wallonie en avant et souhaite placer l’année 2017 sous le signe de « La Wallonie gourmande ». Pour ce faire, il souhaite mettre sur pied une route wallonne des vins, mais aussi de la bière ou encore du fromage. Une initiative saluée par plusieurs députés wallons, dont la germanophone Jenny Baltus-Möres (MR), mais qui soulève certaines interrogations.

    Lire la suite

  • Dimanche 30 octobre 2016 à Hombourg - « La colline du Schaesberg »

    Cette balade nous mènera sur les crêtes de Hees jusqu'à la croix du Schaesberg et son panorama sur les vallées de la Gueule au nord, et de la Gulp au sud. Cette crête au silex abondant culmine à 300m d'altitude. Durant plusieurs siècles, on y exploita la craie et le calcaire utiles à l'agriculture et aux constructions rurales.

    Lieu de rendez-vous : devant l'église de Hombourg

    Horaire : départ à 9h30

    Distance : 8 km

    Durée : 2h30

    Guide : Albert Stassen

  • Une nouvelle balade cyclo

    La maison du tourisme du Pays de Herve et le Gracq (Les Cyclistes Quotidiens - locale Basse-Meuse) inaugurent le samedi 8 octobre à 13h une nouvelle promenade balisée de 31 km pour cyclotouristes, appelée « Balade des Su- reaux ». Une 4e boucle qui complète les balades des pommiers, poiriers et cerisiers qui forment un réseau d’environ 120km de circuit balisé. « Les noms ont été choisis en fonction de ce qu’on rencontre et qui est le plus caractéristique de la région traversée », explique Anne Zinnen, directrice de la maison du tourisme qui invite tout qui le souhaite à venir tester ce nouveau parcours à travers le Pays de Herve, en passant par les communes d'Aubel, Welkenraedt, Lontzen, La Calamine et Plombières.

    Ce circuit s’intègrera dans le futur réseau cyclable points-nœuds «Au Pays des Vergers » qui s’étendra, à terme, sur le territoire de la province de Liège. « Le balisage devrait débuter au printemps, on espère pouvoir l’inaugurer en juillet », ajoute Anne Zinnen. Concrètement, à chaque point- noeud, le cycliste aura le choix de poursuivre son itinéraire de base ou d’obliquer pour raccourcir ou rallonger le trajet. Rendez-vous donc le samedi 8 octobre à 13h à Aubel avec votre vélo. Le départ s'effectuera à l'ancienne locomotive de long de la Ligne 38 (Rue de la Kan – 4480 Aubel). Le retour est prévu vers 16h30.

    Info: 087/69.31.70 (Maison du tourisme du Pays de Herve)

  • Dimanche 25 septembre 2016 à Gemmenich (Trois Bornes) - « En longeant les frontières »

    Capture d’écran 2016-09-22 à 12.36.10.pngAu départ des Trois Bornes, nous longerons la frontière allemande dans la magnifique forêt de Preuss. Traversée de l'ancien territoire de Moresnet-Neutre, du chemin des Pèlerins, passage sur le RAVel Ligne 39 jusque Völkerich pour rejoindre la frontière néerlandaise au Parc des Trois Frontières. Retour au point de départ en suivant les bornes (NL-B). Prévoyez votre pique-nique !

    Lieu de rendez-vous : site des Trois Bornes, au pied de la tour (Route des Trois Bornes 99 - 4851 Gemmenich)

    Horaire : départ à 9h30

    Distance : 15,5 km

    Durée : 6h

    Guide : Jean-Louis Merken

  • Moresnet 3e lieu le plus visité de la province

    Après Banneux et le Monde sauvage. Les quatre cinquièmes des visiteurs viennent d’Allemagne

    Capture d’écran 2016-08-17 à 08.16.50.png

    Avec le 15 août s’ouvre une période de haute fréquentation pour le site de Moresnet-Chapelle. Un des pôles touristiques de la province puisqu’il attire environ 150.000 fidèles et visiteurs l’an. Certes, ici on ne paie pas pour déambuler dans le parc ou s’incliner devant l’ancienne Vierge du 18e siècle dans sa chapelle. N’empêche, les visiteurs convergent encore vers ce site méconnu pour beaucoup, mais qui attire des foules d’habitants du Limbourg néerlandais mais aussi et surtout d’Allemands. « La voie de pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle venant d’Aix passe aussi par ici », explique le bourgmestre, Thierry Wimmer.

    Avec une fréquentation annuelle estimée à 150.000 pèlerins, Moresnet Chapelle est, selon toute vraisemblance, le troisième site (non sportif) le plus visité de la province. Loin derrière Banneux, où l’on estimait le nombre de visiteurs à un demi-million, voici quatre ans, et le Monde sauvage et les grottes de Remouchamps qui, à deux, comptabilisent 384.000 visiteurs (dont les trois quarts pour le parc animalier). Avec 150.000, Moresnet devance largement Blegny-mine (101.000), l’Aquarium de Liège (92.000), le domaine de Wégimont (91.000), le Musée de la Vie wallonne (72.000) ou le Grand Curtius.

    Cette fréquentation est répartie de manière inégale dans le calendrier. Deux temps forts : mai, que l’Église catholique considère comme le mois de Marie, et septembre. Avec quelques temps forts supplémentaires jalonnant une saison des pèlerinages qui s’échelonne entre mai et le deuxième dimanche d’octobre. Dont ce lundi de la fête de l’Assomption, où l’on a évalué l’affluence à au moins 2.000 personnes, explique Marc Bindels, au secrétariat du pèlerinage.

    Les Allemands sont traditionnellement très présents et pèsent pour environ 80 % des fidèles. Ce qui s’explique historiquement par le fait qu’on est près d’Aix, mais aussi par la présence depuis 1875 de franciscains allemands chassés de leur patrie par le chancelier Bismarck. Un pèlerinage hebdomadaire de 24 kilomètres aller et retour part aussi d’Aix, à travers bois, le mercredi, depuis 1863. « On s’appelle d’ailleurs le pèlerinage des trois frontières, car ici, tout est traduit pour être présenté en trois langues », souligne Marc Bindels. Ce caractère transfrontalier reste bien ancré dans le village. Les franciscains, principalement germanophones, qui se sont succédé sur le site du pèlerinage l’ont quitté en 2005. Mais, l’évêque de Liège, Jean-Pierre Delville, est parvenu à ramener une autre communauté, d’origine germano-néerlandaise, celle « de l’amour crucifié et ressuscité », en 2014. Les visiteurs se rendent à la chapelle, pour y invoquer la Vierge à l’origine du pèlerinage, mais aussi dans le parc voisin de 2,4 hectares, aménagé entre 1901 et 1904. Quatorze grottes y abritent un chemin de croix. Le parcours y est jalonné d’arbres impressionnants, qui attirent même des classes d’écoles d’horticulture. Le roi Baudouin et Fabiola étaient aussi des habitués, mais discrets, des lieux.

    YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 17 août 2016.

    Lire la suite

  • Balade guidée à la découverte du Site Minier

    Dimanche 14 août - départ à 14h de la Maison du Site Minier - rue du Chemin de Fer 25 à 4850 Plombières

    Venez découvrir cette réserve naturelle unique, abritant de nombreuses pelouses calaminaires.

    Capture d’écran 2016-08-11 à 17.51.43.png

  • Olivier Colle est descendu du viaduc en rappel

    Il y avait du monde ce samedi au départ de la 6e étape du Beau Vélo de RAVeL. Selon Francis Hubin, réalisateur de l’émission, environ 5.000 cyclistes ont enfourché leur bicyclette pour une balade de 36 km dans les Capture d’écran 2016-08-01 à 08.24.30.pngdifférents villages de la commune de Plombières. L’étape la plus longue et la plus vallonnée de la saison mais aussi l’une des plus belles avec des vues exceptionnelles sur le pays de Herve. L’étape du jour, qui s’est déroulée sous un ciel menaçant mais sans une goutte de pluie, a traversé les six villages de la commune mais le viaduc de Moresnet, qui célèbre ces 100 ans cette année, était la star du jour. Pour marquer le coup, Olivier Colle, l’animateur radio qui présente l’émission est descendu du gigantesque pont ferroviaire en rappel avant de donner le départ de la randonnée cycliste.

    « Le plus compliqué, c’était de passer le parapet et de se lancer dans le vide », raconte l’animateur originaire de la région. « Une fois là-haut, le panorama est magnifique mais pour y arriver, c’était plutôt sportif. On est monté par l’un des côtés puis on a marché sur le viaduc jusqu’environ la moitié. C’est à cet endroit que le viaduc est le plus haut soit 58 mètres ». Et si marcher sur le viaduc de Moresnet était une première pour Olivier Colle, la voix de Vivacité avoue avoir déjà franchi un autre viaduc de la région. « Quand j’étais jeune, je me suis déjà promené de manière non officielle évidemment sur le viaduc de Hergenrath », se souvient-il.

    Une fois les pieds au sol, Olivier Colle et les quelque 5.000 participants ont pris le départ d’une balade de 36 km. Et de l’aveu de nombreux participants, dont le bourgmestre Thierry Wimmer, il s’agissait là de l’une des plus belles étapes de la saison. « Même si cela ne se voit pas, j’ai un peu d’entraînement et il faut bien reconnaître que ça monte », plaisante Thierry Wimmer, visiblement très satisfait de la réussite de cette journée tout comme le premier échevin Hubert Duyckaerts. « 5.000 participants... C’est génial ! Surtout qu’avec la pluie qui est tombée ces derniers jours, on n’était même pas certain que l’étape pourrait se tenir. Finalement tout a été mis en œuvre et les ouvriers communaux étaient encore au travail ce samedi matin pour empierrer certains endroits ». Les efforts ont porté leurs fruits puisqu’aucun incident n’est à déplorer et que les participants sont ravis.

    La journée s’est terminée en beauté avec les concerts d’Helmut Lotti, du groupe Xamanek et de Florent Brack, le vainqueur de The Voice 4. De nombreux spectateurs, qui n’avaient pas pris part à la balade sont venus assister aux différentes anima- tions organisées par Vivacité. Les plus téméraires se sont même lancés dans une descente en death-ride de 58 mètres, soit la hauteur du viaduc à cet endroit. 

    FRANÇOISE PEINER dans LA MEUSE VERVIERS du 1er août 2016

  • Journées Portes Ouvertes à Hombourg

    CF3F vous invite les 6 et 7 août à Hombourg !!! Dans le prix de l'entrée des "Journées Portes Ouvertes", la revue de 60 pages du CF3F est gratuite (prix normal supérieur au prix de l'entrée ) !!! L'entrée coûte 5 Euros, 1 Euro de plus pour l''épouse, 0 Euro pour les enfants jusque 1,46 M de haut !!! Toute la journée est basée sur l'exposition de l'artiste régional Monsieur Watersckoot dont 2 des oeuvres sont en photos ici (les oeuvres sont souvent très grandes ) et pour le reste honneur aux enfants, à la photo et à la famille. Pour manger tout est prévu de même pour boire et ce à des prix démocratiques.

    Le dimanche 7 un rassemblement de Fiat 500 avec cortège jusque Raeren et visite de la gare de Raeren est prévu

  • Balade guidée dans les Fourons - Dimanche 28 août 2016

    - Départ à 13h00 en voitures (covoiturage possible) devant l'église de Hombourg

    - Départ de la balade à 13h30 à l'église de Fouron-le-Comte (Pley)

    - Distance: 10,5 Km - Guide: Jean-Louis Merken

    - P.A.F.: 3€