Carnaval

  • Marie Stassen a prononcé un discours féministe avant de remettre le pouvoir aux femmes

    Si Marie Stassen, la bourgmestre de Plombières, a l’habitue de participer au jeudi des femmes, c’était une première pour elle d’y assister en tant que bourgmestre. La jeune femme était d’ailleurs assez émue de remettre la clé de l’administration, symbole du pouvoir, à d’autres femmes.

    Début de matinée en fanfare ce jeudi matin pour Marie Stassen, la bourgmestre de Plombières. Dès 7 heures, la jeune femme et le collège communal se sont rendus à la salle Culture et Loisirs à Montzen où des centaines de femmes s’étaient réunies pour donner, à 07 h 11 précise, le coup d’envoi des festivités carnavalesque.

    C’est avec un peu d’émotion que la bourgmestre a prononcé son discours aux accents féministes. « Le jeudi des femmes ne devrait Capture d’écran 2019-03-01 à 08.16.49.pngfinalement pas exister. Il traduit un besoin des femmes à l’époque de s’émanciper, de faire leur place dans la société. Une société idéale, égalitaire, voudrait que celui-ci n’ait aucun sens », a, entre autres, indiqué la trentenaire qui a insisté sur l’importance de l’égalité homme-femme.

    « Au-delà du folklore, cette mise en avant du carnaval pour les femmes reste symboliquement très forte car ça nous rappelle à toutes et tous que l’égalité des genres est un combat de tous les instants, que dans toute société malade, ce  sont les femmes les premières victimes, Plombières n’étant pas en reste », a-t-elle poursuivi. Elle a ensuite encouragé les femmes à s’émanciper.

    « N’oublions pas non plus que nous sommes parfois nos propres freins en matière d’émancipation. Alors osons, engageons-nous dans cette société et aujourd’hui plus que les autres jours encore, vivons et profitons ! » Lorsqu’elle a remis les clés de l’administration, symbole du pouvoir, aux vieilles femmes, Marie Stassen reconnaît avoir été émue. « Je ne suis pas une grande féministe mais j’ai constaté que pour les nombreuses femmes présentes, c’était une fierté d’avoir une bourgmestre. Si pour les plus jeunes générations cela peut paraître normal, ce changement était perçu comme un symbole ».

    Un changement que la jeune femme tend à instaurer aussi dans le travail au quotidien. « Je ne participais pas au collège avant mais d’après mes collègues, l’ambiance et les sensibilités sont différentes » Vers 09 h 30, la joyeuse troupe a embarqué à bord d’un bus, en direction de La Calamine pour poursuivre la fête.

    Cette fois, la bourgmestre n’était pas de la partie puisqu’elle a rejoint ses anciens élèves et collègues, en excursion à Bruxelles. Mais pas de doute, le week-end s’annonce carnavalesque et festif pour Marie Stassen qui fera le cortège de La Calamine avec l’harmonie, comme à son habitude. 

    FRANÇOISE PEIFFER dans LA MEUSE VERVIERS du 1er mars 2019.

  • Cortège carnavalesque de Gemmenich

    Grand cortège de carnaval dans les rues de Gemmenich, le dimanche 3 mars 2019.

    Organisation : Société Royale "Cercle les 21" de Gemmenich.

  • Bal de carnaval

    Bal de carnaval avec Sven, Los Canonos, Baba, le samedi 2 mars 2019.

    Animation orchestrée par Bryan.

    Visite des Princes de Plombières et La Calamine !

     

    Organisation : Société Royale de Tir St-Brice de Hombourg

  • Cortège carnavalesque Plombières

    Grand cortège de carnaval dans les rues de Plombières et Montzen-Gare le samedi 2 mars 2019 dès 13h30.

    À 17h : Défilé final devant le Prince et sa suite à la Maison Communale.

    Dès 17 heures : Bal du CCCP - chapiteau sur la place devant la Maison Communale.
    Bienvenue à tous.

    Organisation : Comité du Cortège de Carnaval de Plombières (CCCP).
    Contact : Jean Hick (0496/71.63.37)

  • Premier week-end carnavalesque au programme à Plombières

    7300EEDA-BA14-425A-85F7-6ADDFE5672C1.jpegLes festivités carnavalesques reprennent tout doucement leur droit dans la région. Pour preuve, ce dimanche, à Plombières, la commune et les sociétés carnavalesques organisent la réception des Princes carnaval à 11h à la salle Au Viaduc, à Moresnet. Et le samedi, au même endroit, une après-midi festive est prévue pour les enfants.

  • Un sacre, 2 abdications, une chute

    Devant la foule des grandes soirées, à la salle culturelle de Gemmenich, l’asbl Carnaval de Plombières a procédé samedi soir à l’intronisation de son Prince. Mais avant cette partie festive, il a d’abord fallu procéder à l’abdication du Prince sortant, Henri (Monnard) 1 er , un quadragénaire issu du groupe Next Generation de Plombières, qui fêtait cette année son premier jubilé (une fois 11 ans). Que d’émotion !

    Surtout lorsque le bourgmestre Thierry Wimmer s’est avancé pour reprendre le sceptre, symbole du carnaval, et rendre à la vie « civile » cet opérateur de production chez Argifal à Chaineux. D’autant plus que le bourgmestre, très impliqué dans la refonte des festivités carnavalesques de sa commune dès son accession au mayorat voici 12 ans, devait ajouter : « Dans quelques jours, ce sera à mon tour d’abdiquer, je vais laisser ma place de bourgmestre à quelqu’un d’autre. Et je vois que cela s’avère particulièrement émouvant ! ». Il n’en fallait pas plus pour que, les yeux encombrés de larmes, l’ex-Prince ne tombe de la scène en descendant l’escalier conduisant à la salle…
    Après un moment de flottement, la place libre allait vite se combler. Salué par une solide marche, Thierry (Collins) 1 er n’a pas tardé à faire sa joyeuse entrée, précédé du bouffon Marc Gillon. Entouré des pages Stéphanie Collins et Morgane Sellier ainsi que du trésorier Adrien Schauergans, cet employé administratif de la société de logements Nosbau fait partie du Comité du Cortège de Carnaval de Plombières et assure le secrétariat de l’asbl « Carnaval de Plombières ».
    Rendez-vous le samedi 2 mars 2019 dès 13 h 30, date du cortège de Plombières qui ouvrira les défilés des carnavals de type rhénan à l’est de la province.

    F.H.

    Dans LA MEUSE VERVIERS du 19 novembre 2018

  • Marco Ier proclamé Prince carnaval

    Plus important carnaval de l’Est de la Belgique, le KeNeHeMo (Kelmis, Neu-Moresnet, Hergenrath et Moresnet) a officiellement été lancé ce samedi 3 novembre avec la 69 e proclamation du Prince Carnaval 2019, à La Calamine. C’est Marco Ier qui a été proclamé Prince Carnaval, il est âgé de seulement 24 ans. Les festivités se poursuivront jusqu’en mars prochain avec le Rosenmontag (lundi des Roses) le lundi 4 en apothéose. Le carnaval KeNeHeMo (qui regroupe les entités de La Calamine, Neu-Moresnet, Hergenrath et Moresnet) existe depuis plus de 145 ans. Depuis 1950, 69 Princes Carnaval se sont succédé durant la période de ce carnaval de tradition rhénane. Ce samedi 3 novembre, c’est Marco Ier (Marco Reul) qui a été proclamé Prince Carnaval et qui succède donc à Kroll 1er . A ses côtés se trouvent les Pages Laura Wetzels et Sally Thaeter, ainsi que le joyeux Bouffon Jérôme Poth et le Trésorier Marvin Debougnoux.

    « Le Comité du Carnaval de la Calamine se réjouit sur les bons moments à venir avec cette Suite et leur souhaite à tous une très belle session », précise-t-il dans un communiqué.

    Si la proclamation du 69e Prince Carnaval marque le coup d’envoi de ce carnaval, d’autres dates importantes figurent au menu d’un programme copieux et varié. La véritable ouverture du KeNeHeMo sera donnée lors du Küschespektakel (Spectacle du Cochon) le dimanche 11 novembre. Cet événement est un des plus importants de la session. Les bénéfices de cette 31e édition seront reversés à des œuvres caritatives.

  • Lancement du carnaval rhénan

    Plus important carnaval de l’Est de la Belgique, le KeNeHeMo (Kelmis, Neu-Moresnet, Hergenrath et Moresnet) sera officiellement lancé ce samedi 3 novembre avec la 69 e proclamation du Prince Carnaval 2019, à La Calamine. Les festivités se poursuivront jusqu’en mars avec le Rosenmontag le lundi 4 en apothéose. Le carnaval KeNeHeMo existe depuis plus de 145 ans. Depuis 1950, 69 Princes Carnaval se sont succédé. Le Prince 2019 succédera à Kroll 1er . Il devra se montrer proche des spectateurs, entouré de deux pages. Cette proclamation est l’occasion unique pour les spectateurs de voir tous les grands noms du KeNeHeMo en une soirée. 

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 3 novembre 2018

  • Raphaël meurt sous un tracteur

    Lundi soir, Raphaël, un Lontzenois de 32 ans a perdu la vie dans un accident de la route. Il a perdu le contrôle de son véhicule sur la route menant de Walhorn à Eupen alors qu’il revenait du carnaval. Il s’est encastré sous un tracteur qui conduisait l’un des chars du cortège. Les secours ne sont pas parvenus à le désincarcérer avant qu’il succombe à ses blessures.

    Un article d'OCÉANE GASPAR à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 14 février 2018.