Cyclisme

  • Nouveaux équipiers pour Kevin Van Melsen

    Après avoir officialisé la prolongation des contrats de Kevin Van Melsen, Pieter Vanspeybroeck et Andrea Pasqualon, l’équipe wallonne Circus - Wanty Gobert (qui accédera pour rappel à l’élite WorldTour la saison prochaine) a conclu de premiers transferts, en provenance de l’équipe CCC (celle-ci cesse ses activités, Circus récupère sa licence). Le grimpeur tchèque Jan Hirt (vainqueur du Tour d’Autriche) et les Allemands Jonas Koch et Georg Zimmermann vont ainsi faire le saut pour renforcer l’effectif de Jean-François Bourlart.

  • Kevin Van Melsen rempile : « Un stress en moins »

    Lorsque nous avions fait le point avec lui avant la Flèche Wallonne fin septembre, Kevin Van Melsen nous avait annoncé qu’il avait reçu la confirmation qu’il pouvait rester un an de plus chez Circus – Wanty Gobert, mais que les modalités n’avaient pas encore été discutées. Un mois plus tard, c’est officiel : le Hombourgeois rempile pour une saison dans le team wallon et va donc découvrir avec lui le WorldTour en 2021.

    « On en avait parlé avec JeanFrançois Bourlart (NDLR : le manager général de Circus Wanty Gobert) avant la Flèche Wallonne. Pour lui, c’était OK. Il fallait encore parler des modalités, mais quand il donne sa parole, il la respecte. Je suis content que c’est enfin signé, c’est un stress en moins », signale Kevin Van Melsen, qui rempile donc officiellement pour une saison au sein du team wallon, confirmant l’info de la DH.

    Voici donc le Hombourgeois en route pour une treizième saison dans la structure wallonne, où il a accompli toute sa carrière pro. « Je suis content de continuer l’aventure là où tout a commencé. Et puis, je suis satisfait aussi de passer un palier supplémentaire avec l’accession de l’équipe au WorldTour. Cela, il n’y a pas grand monde qui s’y attendait, car les licences WorldTour, c’est un sacré budget. Mais on a la chance d’avoir une équipe familiale, qui a été construite petit à petit », reprend Kevin Van Melsen, qui n’a pas encore analysé en détail le calendrier de l’année prochaine.

    Mais une chose est claire, Circus -Wanty Gobert sera au départ de toutes les plus grandes courses du monde. « On avait déjà la chance de prendre part à quasiment toutes les grandes courses, mais il y en a qui vont s’ajouter. Et puis, il y aura les trois Grands Tours (NDLR : Italie, France, Espagne). Mon rôle en 2021 sera toujours de travailler pour mes leaders et d’avoir une forme régulière », reprend notre interlocuteur.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 30 octobre 2020

  • Après la Flèche Wallonne et L-B-L, Paris-Tours pour Kevin Van Melsen

    Invité surprise au départ de la Flèche Wallonne mercredi dernier, le Hombourgeois Kevin Van Melsen (Circus - Wanty Gobert) a enchaîné quatre jours plus tard avec Liège-Bastogne-Liège, où il a accompli son travail d’équipier pour le Hervien Loïc Vliegen jusqu’aux environs de Mont-leSoie. Preuve que les sensations étaient bonnes et que sa blessure encourue à Isbergues appartient au passé, il fait aussi partie de la sélection pour Paris-Tours, qui aura lieu ce dimanche.

    « Ça va mieux. J’ai participé à la Flèche Wallonne et à LiègeBastogne-Liège, ce qui n’était pas prévu à la base, et j’ai accompli ma part de boulot. Dimanche, sur Liège-Bastogne-Liège, j’ai bien bossé. Je savais que l’enchaînement Wanne – Stockeu – Haute-Levée serait compliqué. En outre, il y avait énormément de vent et il ne fallait pas que Loïc Vliegen y soit confronté. Lorsqu’il a connu son ennui mécanique avant Mont-le-Soie, j’ai travaillé pour le ramener dans le peloton », indique le Hombourgeois du team Circus Wanty Gobert, qui n’a pas rallié l’arrivée à Liège, mais se dit satisfait de ses bonnes sensations sur la bécane.

    Le voilà donc prêt à enchaîner ce dimanche avec Paris-Tours, une ‘classique des feuilles mortes’ qui ne figurait initialement pas à son programme, contrairement à l’Amstel Gold Race, finalement annulée par les organisateurs néerlandais. « Les sélections ont été faites cette semaine et ont dû être remaniées, sachant aussi qu’il y a Gand-Wevelgem en même temps. Personnellement, je suis donc passé de l’Amstel à Paris-Tours, une épreuve à laquelle je n’ai pas encore participé depuis que c’est le nouveau parcours avec les chemins de terre. On verra bien… Mon rôle ? Je ne sais pas encore trop ce que l’équipe attendra de moi, qu’il s’agisse d’intégrer une échappée ou de travailler pour les leaders et les protéger, sachant aussi qu’on n’aura pas que la carte de Loïc Vliegen à jouer. On aura aussi Aimé De Gendt, qui avait fait un bon résultat en 2019. On verra aussi où en seront les sensations », reprend le sympathique cycliste hombourgeois.

    CE DEVRAIT ÊTRE SA DER’ EN 2020

    Quid de la suite, sachant qu’il y a encore quelques courses et non des moindres au calendrier ? « Je suis réserviste pour le Tour des Flandres et le Grand Prix de l’Escaut et je dois donc me tenir prêt, mais théoriquement, Paris-Tours sera ma dernière course de l’année », reprend Kevin Van Melsen, ravi de voir sa formation actuelle accéder, sauf retournement de situation, l’année prochaine au WorldTour, soit le plus haut niveau mondial, avec l’assurance de prendre part à toutes les plus grandes courses cyclistes du monde. « J’ai commencé dans cette structure en 2009 et quand je vois tout ce que Jean-François Bourlart a fait comme travail, c’est juste extraordinaire ! Sa force à lui, c’est qu’il y est allé étape par étape et cela lui permet d’atteindre le sommet mondial. C’est une juste récompense pour tout son travail. En tant que coureur, même si je ne suis pas encore fixé pour l’année prochaine, ce serait un niveau supérieur, avec beaucoup de grandes courses qui vont s’ajouter. Si j’en ai l’opportunité, je préfère rester dans cette structure, c’est ma première équipe pro et c’est là que j’ai fait toute ma carrière. Finir là serait d’ailleurs super, mais je ne me fixe pas de date sur ce plan-là. » 

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 9 octobre 2020

     

     

  • Régionaux dans LIÈGE-BASTOGNE-LIÈGE

    Après avoir volontairement fait l’impasse mercredi sur la Flèche Wallonne, qui démarrait pourtant de chez lui, à Herve, Loïc Vliegen, qui prend de plus en plus de galon dans sa fonction de leader du team Circus – Wanty Gobert, s’alignait ce dimanche au départ de la Doyenne des classiques, Liège-Bastogne-Liège, avec des ambitions. Il souhaitait en effet « jouer un rôle » dans la finale de l’épreuve.

    Au final, il a franchi la ligne d’arrivée 58 secondes après le vainqueur du jour, le Slovène Primoz Roglic, qui a dépassé le Français Julian Alaphilippe sur la ligne. Loïc Vliegen prend la 24 e place finale.

    De Liège-Bastogne-Liège, on retiendra aussi la présence du Hombourgeois Kevin Van Melsen dans les rangs du team Circus – Wanty Gobert. Il n’a toutefois pas rallié l’arrivée. -

    D'un article d'O.D. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 5 octobre 2020

  • Kevin Van Melsen au départ de la Flèche Wallonne

    Le Hombourgeois du team Circus - Wanty Gobert sera le seul régional au départ ce mercredi à Herve

    Ce n’était pas attendu, mais c’est officiel depuis ce mardi : le Hombourgeois Kevin Van Melsen, bien qu’il ne soit pas totalement remis de sa chute encourue à Isbergues il y a un peu plus d’une semaine, sera au départ ce mercredi de la Flèche Wallonne à Herve. Le Hombourgeois du team Circus Wanty Gobert, en l’absence du Hervien Loïc Vliegen et du Thimistérien Boris Vallée, sera le seul régional au départ. On fait le point avec lui sur le présent, mais aussi sur son avenir.

    Un entretien de Kevin Van Melsen avec OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 30 septembre 2020

  • Tasset et Vliegen au National, Van Melsen incertain

    Capture d’écran 2020-09-22 à 08.57.10.pngPlace ce mardi au championnat de Belgique de cyclisme destiné aux élites. Chez Circus-Wanty Gobert, le Hervien Loïc Vliegen sera de la partie. L’incertitude est par contre de mise pour le Hombourgeois Kevin Van Melsen, ainsi que l’a communiqué son équipe ce lundi. « La participation de Kevin Van Melsen, tombé lourdement au GP d’Isbergues ce dimanche et touché au genou et au dos, est incertaine. »

  • Isbergues : chute pour Van Melsen

    Le week-end cycliste avait bien commencé pour les Liégeois, avec le succès de Tom Paquot sur la course de côtes deCapture d’écran 2020-09-21 à 09.44.44.png Vresse-sur-Semois, vendredi. L’Espoir braivois, qui a enchaîné avec une 42 e place ce dimanche au GP d’Isbergues remporté au sprint massif par Nacer Bouhanni, n’a pourtant pas réussi à inspirer les autres provinciaux présents dans les Hauts-de-France, à savoir ses coéquipiers Tasset (52e), Venner et Fontaine (abandons), ainsi que le Hombourgeois Kevin Van Melsen, qui a chuté et souffre de contusions.

    D'un article de M.S. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 21 septembre 2020

  • Le Hervien Loïc Vliegen prolonge avec Wanty Gobert

    Loïc Vliegen a prolongé son contrat avec Circus-Wanty Gobert-Tormans jusque fin 2022, a annoncé la formation ProTeam mercredi en marge de la dernière étape du Tour de Wallonie que le Hervien de 26 ans a terminé à la 11e place du classement général final, à 32 secondes d’Arnaud Demare.Capture d’écran 2020-08-20 à 08.07.02.png

    Une chute dans la dernière étape l’a privé d’un meilleur classement. Après une accélération de Loïc Vliegen dans la Côte de Beffe, il a malheureusement chuté à 5 kilomètres de l’arrivée. Le Liégeois est revenu à deux kilomètres du but mais l’arrivée en montée à Érezée ne lui permettait plus de prétendre à une place d’honneur.

    « Cette semaine, j’ai montré que j’étais un des meilleurs, mais malheureusement ce n’est pas récompensé par un bon résultat. C’est dommage que le travail de l’équipe ne soit pas récompensé. Je ne suis pas juste déçu pour moi, mais aussi pour mes co-équipiers » expliquait-il sur le site internet de son équipe. « Le top 5 était accessible, même si ce Tour de Wallonie n’était pas suffisamment compliqué. Les deux dernières étapes se terminent au sprint, ce n’était pas possible de faire la différence. C’est dommage, car j’avais les moyens de faire mieux. Mais il me reste deux belles années chez Circus-Wanty Gobert-Tormans. Après mes années en World Tour chez BMC où je n’avais pas souvent l’occasion de jouer ma carte, j’ai pu grandir chez Circus-Wanty Gobert-Tormans. Je veux continuer à progresser et apprendre dans ce rôle de leader, en rapportant encore de beaux résultats. »

    BRILLER SUR LES CLASSIQUES

    Et de fixer ses objectifs pour la suite de la saison.

    « Je veux désormais prolonger sur ma lancée jusqu’aux classiques, avec l’Amstel Gold Race, la Flèche Brabançonne, Liège-Bastogne-Liège ou le Tour des Flandres en point de mire. C’est sur ces classiques que je veux briller à l’avenir ».

    Le Hombourgeois Kevin Van Melsen, équipier de Loïc Vliegen, chez Wanty-Gobert, a terminé ce Tour de Wallonie à la 103e place, à 24’48 d’Arnaud Demare.

  • Kevin Van Melsen à la maison

    Ce mardi, la troisième étape du Tour de Wallonie partira de Montzen et arrivera à Visé. C’est quasiment tout ce que l’on sait puisque l’épreuve se déroule à huis clos. Il n’y aura donc pas de public admis sur le site de départ. Et sur le parcours, seuls les riverains ont le droit de regarder passer la course tout en portant un masque. Un parcours qui reste plus ou moins secret puisque l’on sait qu’il empruntera quelques côtes ardennaises.

    Pour Kevin Van Melsen, ce départ de Montzen n’aura sans doute pas la même saveur puisqu’il ne pourra pas rencontrer ses supporters. Comme son équipier Loïc Vliegen chez Wanty-Gobert, il est le régional de cette étape où il jouera, comme il le fait souvent, son rôle d’équipier. Au terme de la deuxième étape, il est à la 130e place du classement général, à 5’34 de Cadel Evans. Quant à Vliegen, il est 22e à 16 secondes du leader.

  • Van Melsen abandonne, Vallée et son équipe 16e dans CLM par équipe

    Le Hombourgeois Kevin Van Melsen (Circus Wanty Gobert) a été contraint à l’abandon ce jeudi au Mont Ventoux Dénivelé Challenge, tandis que le Thimistérien Boris Vallée et son équipe (Bingoal – WallonieBruxelles) ont pris la 16e place du contre-la-montre par équipes qui ouvrait ce jeudi soir le Tour de Tchéquie (2.1).

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 7 août 2020