Cyclisme

  • PAS DE TOUR DE FRANCE EN 2020 POUR LOÏC VLIE- GEN NI KEVIN VAN MELSEN

    Le verdict est tombé ce mardi : l’équipe belge Circus – Wanty Gobert, qui a perdu son leader français Guillaume Martin cet hiver, n’ira pas au Tour de France cet été, contrairement aux trois dernières éditions. Les deux invitations ont été octroyées aux équipes françaises Arkea-Samsic (Nairo Quintana) et B&B Hotels-Vital Concept.
    Cette décision a des répercussions immédiates pour nos deux régionaux du team Circus – Wanty Gobert : le Hombourgeois Kevin Van Melsen ne participera pas à son deuxième Tour de France cet été et le Hervien Loïc Vliegen ne découvrira pas encore la Grande Boucle en 2020. L’équipe wallonne a par contre reçu une invitation pour le Critérium du Dauphiné en juin.

  • Kevin Van Melsen a découvert la folie de la Grande Boucle, s’effaçant derrière son leader Guillaume Martin

    Lontzen, extrême est du pays. Dans la lumineuse maison investie par la famille Van Melsen il y a quelques mois, la vie suit agréablement son cours, alors que le soleil hivernal lèche le toit des habitations éparpillées dans ce quartier paisible. Kevin rentre à peine de l’entraînement, sur des routes qu’il connaît par cœur. Le premier stage hivernal, avec son beau-frère Thomas Degand, lui a permis de couvrir un petit millier de kilomètres sous le soleil espagnol, la seconde session de travail sur la Costa Blanca, avec l’ensemble de l’équipe Circus Wanty Gobert cette fois, se profile déjà. 2020, sa douzième saison dans le peloton pro, est en chantier, le coureur originaire de Hombourg y assumera comme toujours ses missions d’équipier. Ingrates mais essentielles. Parfois frustrantes mais ô combien importantes pour l’équilibre d’un groupe, pour la réussite d’un projet. « Gregario » dans la plus noble acception du terme, fiable, inoxydable, Kevin Van Melsen retournera à ses tâches altruistes. Tirer des bouts droits en tête de peloton pour faire fondre les écarts, emmener les sprints, protéger les leaders des coups durs et du vent qui martyrise, distribuer les bidons lorsque les gosiers se dessèchent : un travail de fourmi qui fait du cyclisme le plus collectif des sports individuels.

    D'une page d'ERIC CLOVIO dans LA MEUSE VERVIERS du 2 janvier 2020.

  • « Le Tour de France, c’est un aboutissement »

    Le Hombourgeois Kevin Van Melsen a pris part à la Grande Boucle cet été. Une expérience extraordinaire.Capture d’écran 2019-12-30 à 09.58.16.png

    Premier cycliste régional à prendre part au Tour de France depuis 10 ans (le dernier, c’était le Stoumontois Sébastien Rosseler en 2009), le Hombourgeois Kevin Van Melsen (Wanty-Gobert) a marqué l’année 2019 de son empreinte en région verviétoise. Il revient avec nous sur ce qui restera assurément l’un des temps forts de sa carrière.

    D'une page d'OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 30 décembre 2019.

  • Quand Kevin Van Melsen s’essaye au handbike

    Kevin Van Melsen, cycliste pro chez WantyGobert, a découvert le Tour de France cette année. De son côté, Jean-François Deberg est vice-champion du monde de handbike, l’une des disciplines du paracyclisme. Bref, le Hombourgeois et le Baelenois ont tous les deux atteint le sommet de leur discipline cette année. Nous les avons réunis le temps d’un reportage durant lequel Kevin Van Melsen s’est essayé au handbike sur le site de la Gileppe.

    « Du handbike, je n’en ai jamais fait et cela n’a pas l’air si évident », dit Kevin Van Melsen en découvrant la machine de Jean-François Deberg, le Baelenois vice-champion du monde de handbike. « C’est tout en carbone, ça ? C’est vraiment bas, en fait. Il n’y a qu’un seul frein ? », interroge encore le cycliste hombourgeois, qui s’apprête à essayer le handbike pour la première fois.

    Pour cet essai, le cycliste pro du team Wanty-Gobert, qui a pris part au Tour de France 2019, bénéficie des conseils avisés de Jean-François Deberg.

    UN REPORTAGE D’OLIVIER DELFINO sur une page de LA MEUSE VERVIERS du 28 décembre 2019.

  • Margot Parmentier aux Mondiaux de Vélo Trial

    Par la grâce d'un partenariat UCI signé avec une province chinoise, les championnats du monde de VTT trial ont lieu de ce jeudi jusqu'à dimanche à Chengdu. Ce pour la troisième fois consécutive. Deux demoiselles de l'est de la province (Margot Parmentier, 17 ans, de Hombourg et Maurine Sintzen, 16 ans, de Malmedy) y participent. Aux derniers championnats d'Europe, elles ont terminé respectivement 16e et 15e. Leurs classements mondiaux UCI: 13 et 11.

    On notera qu'un troisième provincial sera de la partie avec l'Aqualien Romain Léonard chez les juniors. L'an passé, pour sa première année dans cette catégorie, il avait terminé 5e de ces mondiaux.

  • Inauguration du pré-RAVeL reliant Welkenraedt à Montzen

    Afin de célébrer la fin des travaux, l’Administration communale de Welkenraedt a le plaisir de vous inviter à l'inauguration de la liaison Welkenraedt-Montzen.

     

    Enfourchez votre vélo et filez découvrir le parcours...

     

    Au programme du 6 novembre :

    - 14h30 : balade à vélo de 12 km à la découverte du pré-RAVeL

    Le départ et le retour sont prévus place de la Gare

    Bienvenue à tous, adultes et enfants

    - 16h : inauguration officielle en présence des autorités communales en la salle du Conseil

  • Kevin van Melsen au Tour d'Allemagne

    Le Thimistérien Boris Vallée pointe, après le contre-la-montre individuel de ce jeudi après-midi, 13e du classement général du Tour du Poitou-Charentes qui se referme ce vendredi à Poitiers.

    Son coéquipier Kévin Van Melsen dispute lui le Tour d’Allemagne qui s’est ouvert ce jeudi.

  • Le champion de Belgique s'impose à Plombières

    La kermesse de Plombières, disputée ce samedi, a souri au champion de Belgique des Elites-sans-contrat Rutger Wouters. Christophe Mosbeux prend lui la 5e place, à plus d’une minute et demi du vainqueur du jour.

  • Kevin van Melsen en Norvège

    Loïc Vliegen et Kevin Van Melsen disputeront l’Arctic Race, dès jeudi au nord de la Norvège.