Dans les environs

  • Dérapage d'un cortège nuptial

    Samedi un cortège d'invités se rendant à une salle de fêtes pour un mariage turc à Vaals a dérapé. Au moins deux blessés ont été conduits à l'hôpital. Les festivités ont pu avoir lieu, mais hier des citoyens ont interrogé une commission du conseil communal de Vaals au sujet de ces débordements qui ne seraient pas exceptionnels.

  • Le courrier de Plombières viendra de Lontzen

    Quatre mail centers devraient se partager d’ici peu l’approvisionnement des boîtes aux lettres de l’arrondissement. Outre via les Plenesses (Thimister), on devrait bientôt approvisionner certaines de nos communes au départ de Sprimont et de Saint-Vith, qui se partageront le sud de l’arrondissement de Verviers. Et un quatrième centre névralgique est venu s’ajouter à la liste : Lontzen, d’où l’on alimentera entre autres les boîtes de Welkenraedt et Plombières.

    Ça bouge quant à la gestion du courrier à l’est de la province. On avait déjà, à Thimister-Clermont, la plate-forme des Plenesses installée depuis 2012. Laquelle continuera à couvrir les communes de Limbourg, Thimister-Clermont, Herve, Dison, Baelen, Aubel, Pepinster et Verviers. Mais au Pays de Herve et au nord de l’arrondissement, on évoque la construction d’une seconde plate-forme, à Lontzen. Le bureau exécutif de la SPI, qui gère l’East Belgium Park, a donné son aval. Il est question d’un terrain de 14.500 m 2 pour ce centre de distribution, où le courrier serait trié avant que les facteurs l’emportent pour leurs tournées. Selon la porte-parole de Bpost, Barbara Van Speybroeck, « La demande de permis d’urbanisme est introduite », pour un bâtiment d’une superficie de 3.000 m 2 (un peu moins d’un demi-terrain de football).

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 mars 2019.

  • Alfred Lecerf s’est éteint : « Durant ses mandats, Lontzen a évolué »

    Il a été bourgmestre de la commune pendant 24 ans et a siégé au Parlement germanophone.

    Alfred Lecerf, l’ancien bourgmestre de Lontzen, est décédé ce jeudi à l’âge de 70 ans, a indiqué vendredi Patrick Thévissen, l’actuel maïeur, qui lui a succédé le 3 décembre dernier. Il avait siégé à la tête de la ville durant 24 ans. Un registre de condoléances sera présent samedi à la commune.

    C’est une figure marquante de la communauté germanophone qui nous quitte. Alfred Lecerf qui avait été à l’homme fort de Lontzen Capture d’écran 2019-02-09 à 08.02.51.pngdurant 24 ans n’est plus. Alfred Lecerf, apparenté CDH, ne s’était pas présenté aux dernières élections avec la liste Union.

    Celui qui fut conseiller communal pour la première fois en 1989 a d’abord siégé sur les bancs de l’opposition avant de devenir bourgmestre en 1995. Il a également siégé des années durant au parlement de la communauté germanophone. Il s’est éteint à l’âge de 70 ans, à l’hôpital d’Eupen où il avait été admis mardi.

    Roger Franssen, qui a travaillé à ses côtés durant ces 24 années conserve d’Alfred Lecerf le souvenir d’une personne enga-

    gée et qui aimait particulièrement sa commune.

    « Durant ses quatre mandats, notre commune a évolué et s’est modernisée. Alfred a toujours eu à cœur le souci du bilinguisme qui fait partie de la richesse de notre région », explique Roger Franssen, encore ému par la disparition du septuagénaire.

    « Quand on a travaillé quotidiennement ensemble durant autant d’années, que l’on a assisté à plus de 300 conseils communaux, à plus de 1.000 réunions de collège et à plusieurs milliers de rendez-vous, un lien se crée », avoue son collaborateur de longue date.

    UN BOURGMESTRE CHANTEUR

    Nul doute que celui qui était connu dans la région pour son amour du carnaval et qui a animé des années durant le jeudi des femmes manquera à ses concitoyens. Pendant plus de 30 ans, il a animé des soirées avec son orchestre « The Goldfingers ». Il a aussi fait partie d’une chorale durant 30 ans également.

    Pour les citoyens qui souhaitent rendre hommage à l’ancien bourgmestre, un registre de condoléances sera accessible ce samedi à la commune de 10h à 12h et de 14h à 16h et en début de semaine durant les heures d’ouverture de l’administration, indique Patrick Thévissen, l’actuel bourgmestre.

    Les modalités des funérailles d’Alfred Lecerf ne sont pas encore connues. 

    BELGA - dans LA MEUSE VERVIERS du 9 février 2019.

  • Alfred Lecerf, l’ancien bourgmestre de Lontzen, est décédé ce jeudi

    A la tête de la petite commune germanophone durant 24 ans, avec la liste Union, Alfred Lecerf ne s’était pas présenté aux dernières élections. Celui qui fut conseiller communal pour la première fois en 1989 a d’abord siégé sur les bancs de l’opposition avant de devenir bourgmestre en 1995. Il s’est éteint à l’âge de 70 ans à l’hôpital d’Eupen, où il avait été admis mardi.

  • Huit mois après son départ, Égide Sebastian ne suit plus La Calamine

    L’annonce faite fin février de son retrait du club de foot de La Calamine au terme de la saison 20172018 avait fait l’effet d’une bombe dans le milieu du foot régional. Huit mois après son dernier match en tant que président du club germanophone, nous sommes allés prendre des nouvelles d’Égide Sebastian. Il avait annoncé qu’il ne mettrait plus ni un pied ni un euro à Kelmis et il a tenu parole. Sans aucun regret…

    Une page d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 27 décembre 2018.

  • Projet de poubelles connectées

    Les poubelles publiques débordantes attirent à leur pied une foule d’autres déchets. C’est contre ce triste spectacle qu’entend lutter l’asbl Be WaPP.

    « Tout n’est hélas pas prévisible en matière de propreté publique. Des événements surviennent de manière impromptue, comme une fête d’étudiants ou une belle météo… Pas facile, pour les communes, d’allier efficacité et bonne gestion », résume Benoît BASTIEN, Responsable de l’asbl Be WaPP.

    500 CAPTEURS PLACÉS

    C’est pourquoi depuis septembre, quatre communes testent le système des poubelles connectées. Il s’agit de La Calamine, Namur, Juprelle et Les-Bons-Villers. 500 capteurs ont été placés dans ces communes depuis septembre. Elles répondent à des configurations différentes : La Calamine pour le milieu semi-urbain, Namur pour le milieu urbain, Juprelle et Les-Bons-Villers pour les zones rurales.

    Les capteurs fonctionnant à l’énergie solaire sont capables de détecter les niveaux de remplissage et de prévenir la commune dès que le niveau atteint les 75 %, ou que la poubelle est endommagée. Mieux : ces poubelles sont couplées à un système de cartographie qui génère un itinéraire optimisé de ramassage. La commune connaît ainsi à tout moment le taux de remplissage de ses poubelles et leur état.

    Elle peut dès lors adapter sa fréquence de ramassage à la réalité du terrain, organiser différemment ses tournées, modifier le nombre, la capacité et l’emplacement de certaines poubelles, voire remplacer certaines poubelles endommagées.

    Les conclusions sont attendues pour septembre 2019.

    En cas de validation par les agents de terrain, une mise en œuvre à plus grande échelle et dans d’autres communes sera alors envisagée. 

    A.R. dans LA MEUSE VERVIERS du 27 novembre 2018.

  • Un Verviétois avait dérobé… deux chapiteaux !

    Le 24 mars 2017, c’est la stupéfaction la plus totale qui attendait les ouvriers de la firme Schreiber de Lontzen, venus démonter deux chapiteaux installés la veille pour une soi-disant fête sur le terrain du FC Hellas à Dison : les deux chapiteaux, de 6 mètres sur 15, ainsi que la matériel de chauffage, s’étaient volatilisés ! Pour la firme propriétaire des chapiteaux, le préjudice était évidemment important, entre 15 et 20.000 euros.

    Heureusement, grâce à un travail efficace mené en collaboration par les zones de police Vesdre et de Stavelot-Malmedy, le matériel était retrouvé une semaine plus tard dans un village de la région malmédienne. Il était entreposé chez un particulier, un certain T., qui justement travaille pour une firme de location de gîtes et de salles pour mariage.

    L’enquête permet d’établir que ce T. a eu des contacts avec Christopher Papadopoulos (28 ans) de Verviers, l’homme qui avait loué les chapiteaux à la firme Schreiber. Et ce dernier finit par avouer qu’il est bien à l’origine de ce vol pour le moins original, disant avoir eu l’intention de revendre les chapiteaux à la firme malmédienne.

    IL A AVOUÉ SANS PROBLÈME

    Christopher a été poursuivi pour ce vol et abus de confiance devant le tribunal correctionnel, où il reconnaissait tout sans problème. Il expliquait qu’il avait monté cette opération dans le but de revendre les chapiteaux à la firme malmédienne, car il était en difficulté Capture d’écran 2018-11-27 à 07.35.58.pngfinancière.

    Le ministère public réclamait 15 mois de prison, ferme, car il se trouve que ce Papadopoulos a déjà été condamné en 2009 à une lourde peine : 5 ans de prison ! Pour deux faits crapuleux. Le premier, c’est lorsqu’il avait surgi avec deux autres complices cagoulés et armés chez un homme de 47 ans, le 10 octobre 2008.

    En exigeant de l’argent sous la menace de le tuer, et en le rossant copieusement, pour lui dérober une somme de 4.000 euros !

    Neuf jours plus tard, trois individus surgissent dans le restaurant la Bergerie à Andrimont et menacent le personnel ainsi que les quelques clients encore présents en les forçant à se coucher à terre.

    Après avoir tiré un coup de feu dans une porte dans le but d’effrayer les personnes, ils dérobent deux bagues et un pendentif à une cliente, ainsi que le fonds de caisse, peu important. Le tireur n’était autre que Papadopoulos.

    Son avocat Me Uerlings avait plaidé une peine de travail, puisqu’il n’a plus droit à un sursis.

    Le tribunal l’a suivi : la peine est de 250 h de travail, ou 15 mois de prison. 

    LUC BRUNCLAIR dans LA MEUSE VERVIERS du 27 novembre 2018.

  • Marco Ier proclamé Prince carnaval

    Plus important carnaval de l’Est de la Belgique, le KeNeHeMo (Kelmis, Neu-Moresnet, Hergenrath et Moresnet) a officiellement été lancé ce samedi 3 novembre avec la 69 e proclamation du Prince Carnaval 2019, à La Calamine. C’est Marco Ier qui a été proclamé Prince Carnaval, il est âgé de seulement 24 ans. Les festivités se poursuivront jusqu’en mars prochain avec le Rosenmontag (lundi des Roses) le lundi 4 en apothéose. Le carnaval KeNeHeMo (qui regroupe les entités de La Calamine, Neu-Moresnet, Hergenrath et Moresnet) existe depuis plus de 145 ans. Depuis 1950, 69 Princes Carnaval se sont succédé durant la période de ce carnaval de tradition rhénane. Ce samedi 3 novembre, c’est Marco Ier (Marco Reul) qui a été proclamé Prince Carnaval et qui succède donc à Kroll 1er . A ses côtés se trouvent les Pages Laura Wetzels et Sally Thaeter, ainsi que le joyeux Bouffon Jérôme Poth et le Trésorier Marvin Debougnoux.

    « Le Comité du Carnaval de la Calamine se réjouit sur les bons moments à venir avec cette Suite et leur souhaite à tous une très belle session », précise-t-il dans un communiqué.

    Si la proclamation du 69e Prince Carnaval marque le coup d’envoi de ce carnaval, d’autres dates importantes figurent au menu d’un programme copieux et varié. La véritable ouverture du KeNeHeMo sera donnée lors du Küschespektakel (Spectacle du Cochon) le dimanche 11 novembre. Cet événement est un des plus importants de la session. Les bénéfices de cette 31e édition seront reversés à des œuvres caritatives.

  • Lancement du carnaval rhénan

    Plus important carnaval de l’Est de la Belgique, le KeNeHeMo (Kelmis, Neu-Moresnet, Hergenrath et Moresnet) sera officiellement lancé ce samedi 3 novembre avec la 69 e proclamation du Prince Carnaval 2019, à La Calamine. Les festivités se poursuivront jusqu’en mars avec le Rosenmontag le lundi 4 en apothéose. Le carnaval KeNeHeMo existe depuis plus de 145 ans. Depuis 1950, 69 Princes Carnaval se sont succédé. Le Prince 2019 succédera à Kroll 1er . Il devra se montrer proche des spectateurs, entouré de deux pages. Cette proclamation est l’occasion unique pour les spectateurs de voir tous les grands noms du KeNeHeMo en une soirée. 

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 3 novembre 2018

  • Trop lourd, les voleurs abandonnent le coffre

    Ce mercredi soir, vers 19 h 30, des voleurs se sont introduits dans une habitation de la rue Stöck à Lontzen. Ils ont très rapidement déguerpi quand l’alarme s’est déclenchée. Ils ont bien tenté de prendre la fuite avec le coffre-fort de la maison, mais ce dernier était trop lourd… Dès lors, les monte-en-l’air l’ont abandonné dans un champ. La police de la zone Vesdre-Gueule et des collègues de la zone de police voisine ont recherché les hommes, sans succès. Les voleurs avaient cassé la porte arrière de la maison pour rentrer dans l’habitation.