Emploi

  • Il veut nettoyer les tombes

    Le décès d’un être cher n’est jamais simple à gérer sur le plan émotionnel. Et pour peu qu’il s’agisse d’un membre rapproché, il faut en plus organiser ses funérailles dans un contexte difficile. Et après ? Il faut entretenir la sépulture. Bien souvent, au bout d’un certain temps, le nettoyage des tombes se fait moins régulier voire ne se fait plus du tout, pour diverses raisons.
    Il arrive que certaines personnes ne soient tout simplement plus capables d’effectuer ce travail. Parce qu’elles vivent trop loin, qu’elles sont trop âgées, incapables de se déplacer. .. Partant de ce constant, Ludovic Monnard a décidé de proposer ses services afin de nettoyer et fleurir les tombes. «Avec le confinement, je me suis demandé comment je pourrais aider les gens. J’ai donc eu cette idée », explique ce facteur de Welkenraedt qui travaille comme indépendant complémentaire dans les pompes funèbres. « Dans le milieu des pompes funèbres, je me
    suis renseigné et j’ai vu que deux entreprises existaient mais personne ne les connaissait. On m’a dit que c’était une bonne idée de faire ça », expose-t-il. Souvenirs en beauté, c’est le nom de son entreprise, propose diverses formules, allant de la simple pose de fleurs sur la tombe au nettoyage occasionnel et même mensuel combiné au fleurissement. Autant de formules que de cas existants, finalement. «Je compte environ lh ou lh30 par tombe», pré-cise-t-il.
    Pour les fleurs, il s’est associé avec une fleuriste de Hodi-mont, Flodartia. «Je la connais bien et je lui ai demandé pour qu’on bosse ensemble. On a décidé de proposer dix bouquets. Un nombre limité qui permet aux clients de choisir plus facilement et à la fleuriste de travailler plus efficacement aussi », explique Ludovic Monnard. Actuellement, c’est dans les cimetières de la région verviétoise que Ludovic Monnard compte travailler. «Plombières, Montzen, Hombourg, Verviers, Welkenraedt, Henri-Chapelle, Dison, Pepinster, Stembert, Dolhain, Limbourg, Goé sont les cimetières que je connais le mieux avec mon boulot. Mais cette liste n’est pas exhaustive. J’espère me développer et aller dans d’autres cimetières», présente-t-il. 
    J.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 31 juillet 2020

  • Cinq centres de distribution bPost iront à Lontzen

    Welkenraedt, Plombières, Baelen, Limbourg et Jalhay sont concernés par ce déménagement

    Nouveau jeu de dominos chez bPost. Avec un regroupement en vue dans l’East Belgium Park, sur le territoire de Lontzen, qui devrait être entamé en juin, avec la venue des postiers d’Eupen et Raeren dans de nouveaux bâtiments du centre de distribution implantés sur une parcelle que bPost a acquise. D’autres devraient suivre au même endroit dans le courant de l’année.

    Sont concernés Welkenraedt, Plombières, Baelen, Limbourg et Jalhay. Dans le cas de ce bureau, selon Michel Reiter, permanent CGSP, 8 agents seraient concernés par un déménagement vers Lontzen.

    Par ailleurs, précise-t-on chez bPost, un service Masspost sera proposé aux grands déposants (plus de vingt colis) sur le site de l’East Belgium Park.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 11 février 2020.

  • Nouveau bras de fer entre Codéart et le ministre De Croo

    La bataille qui oppose, depuis 2 ans, l’État fédéral et Codéart, une ASBL plombimontoise spécialisée dans la conception de machines adaptées et simples à utiliser pour les paysans des pays en voie de développement, n’est pas encore terminée. Si l’ASBL, plus que trentenaire, n’obtient pas rapidement son agrément d’Organisation Non-Gouvernementale (ONG), elle risque de disparaître. Son avenir devrait être scellé d’ici une dizaine de jours après l’introduction d’une demande de suspension en extrême urgence devant le Conseil d’État.

    Un article de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 13 avril 2019

     

  • Demandeurs d’emploi inoccupés : - 21,8 % à Plombières

    Depuis 2015, les taux ont chuté. Mais les exclusions du chômage expliquent en bonne partie ces chiffres.

    Une embellie dans les chiffres des demandeurs d’emploi inoccupés, en région verviétoise, comme ailleurs en Wallonie. Mais tout n’est pas rose pour autant : il y a davantage d’exclus du chômage, notamment.

    D'un article d'YVES BASTIN à la lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 janvier 2019.

  • Formation RECHERCHE ACTIVE D'EMPLOI

    Dans le cadre de son Plan de Cohésion Sociale, l'administration communale de Plombières a le plaisir de proposer une formation "Recherche Active d'Emploi".

    Séances d'information le 26.09 & le 10.10

    Ancienne Maison communale de Montzen (Place communale 7 - 4850 Montzen)

    Le Plan de Cohésion Sociale, en collaboration avec le Centre Edit et le Forem, ont le plaisir de vous proposer un module court en recherche active d’emploi.

    Pour qui ?

    Demandeurs d’emploi, chômeurs complets indemnisés ou en stage d’attente, disposant d’une bonne compréhension de la langue française et d’un projet professionnel clair et réaliste.

    Contenu des ateliers  –  Module court

    • (re)Travail du CV et de la lettre de motivation ;
    • Recherche d’offres d’emploi par différents canaux ;
    • Recherche de listes d’entreprises adaptées au projet professionnel ;
    • Relance par téléphone ;
    • Entretien d’embauche et simulation ;
    • Aperçu des tests de recrutement ;
    • Recherche active et concrète d’emploi (par mail et courrier) ;
    • Entretiens individuels,…

    Quand ?

    Du 7 novembre au 13 décembre 2018. 45h au total réparties sur 6 semaines.

    Où ?

    Les locaux du Plan de Cohésion Sociale : Place Communale 7 – 4850 Montzen.

    Comment ?

    Un groupe de 6 à 8 personnes sera constitué sur base d’un entretien préalable avec tous les candidats potentiels. Pour vous inscrire, vous pouvez contacter le Plan de Cohésion Sociale de la commune de Plombières au 087/33.96.64 ou par mail pcsplombieres@gmail.com. Vous pouvez également directement vous inscrire aux séances d'information auprès de votre conseiller Forem dans votre Maison de l'emploi.