Football

  • Une reprise trois semaines plus tard que d’habitude et une trêve hivernale semblable

    Après la publication des séries définitives la semaine dernière, le Comité provincial a communiqué, ce jeudi, le calendrier de la saison 2020-2021. Après plusieurs mois d’incertitudes liés à la crise du Covid-19, le football provincial retrouve peu à peu un rythme normal. Rendez-vous donc le 6 septembre prochain pour le début des hostilités.

    En P2B, où l’on retrouvera six clubs verviétois, la première journée sera déjà marquée par deux derbys : Aubel B (montant de P3) – Minerois (descendant de P1) et RCS Verviers – Hombourg. De quoi donner le ton d’emblée dans cette série B qui vaudra la peine d’être suivie de près. En série C, Amblève, descendant de P1, lancera sa saison avec la réception de Stavelot. 

    D'un article de MAXIME DEBRA AVEC OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 19 juin 2020

  • Un solide ancrage verviétois au Standard de Liège !

    Saviez-vous, par exemple, que la moitié du Comité exécutif du Standard est composée de Verviétois ? Petit tour d’horizon de ce solide ancrage régional en compagnie d’Olivier Smeets, responsable communication du club liégeois.

    Parmi eux, on trouve le Goétois Pierre Locht, dont nous connaissons l'ascendance hombourgeoise, qui est responsable de l’Académie et membre du Comité exécutif. Présent au Standard depuis 2011, le Goétois Pierre Locht a d’abord occupé la fonction de team manager de l’équipe première pendant plusieurs saisons. Il a ensuite progressivement endossé le rôle de juriste du club.

    « Il allait notamment défendre les joueurs lors de leur passage en Commission à Bruxelles. Ces passages étaient assez médiatisés et il parvenait souvent à de bons résultats pour diminuer les sanctions », explique Olivier Smeets, précisant que depuis lors, Pierre Locht est entré dans le Conseil d’administration du club liégeois.

    « Pierre Locht siège au comité exécutif depuis l’arrivée de Michel Preud’homme il y a deux ans. En même temps que son entrée dans le comité exécutif du club, il a pris la tête de l’Académie Robert Louis Dreyfus, dont il est le directeur. Il gère toute la politique de formation du club en lien avec le département professionnel. C’est un poste clé : le centre de formation, où il y a entre 300 et 350 jeunes, est très important pour le Standard. » Concrètement, il gère une équipe d’une dizaine d’employés à l’Académie et également tous les formateurs, des U8 aux U21. Ceci, sans oublier la section féminine, évidemment.

    Avec Alexandre Grosjean et Pierre Locht, la moitié du comité exécutif du Standard, également composé de Bruno Venanzi et Michel Preud’homme, est issue de la région verviétoise…

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 17 juin 2020

  • José Masset a signé au RFC Malmundaria

    Capture d’écran 2020-06-10 à 08.03.44.pngJosé Masset évoluera au RFC Malmundaria la saison prochaine et découvrira ainsi, à presque 33 ans (il les aura le 16 septembre, soit une dizaine de jours après la reprise du championnat), la P1.

    Après avoir fait ses débuts en équipe première à La Calamine (Division 3B) lors de la saison 2004-2005, c’est essentiellement en P2 qu’il a fait sa carrière, à Gemmenich, Rocherath et Saint-Vith, avant de vivre 4 saisons en P3D, avec Plombières d’abord puis avec le FC 3 Frontières (résultant de la fusion entre Gemmenich et Plombières).

    Actif depuis 4 saisons au FC 3 Frontières, il y avait rempilé pour une saison avec une clause lui permettant de partir si un club d’un échelon supérieur se manifestait. C’est ce qui s’est produit avec le RFC Malmundaria et il débarque donc au stade Lechat, où la recherche d’un attaquant était la priorité. « C’est un profil qui nous manquait. C’est un garçon qui a vraiment le niveau pour amener un plus à notre équipe. Humainement et sportivement, ce sera un plus pour nous et il ne sera pas dépaysé par rapport au FC 3 Frontières au niveau de la mentalité. Tant en P2 qu’en P3, il a chaque fois marqué. Et il a vraiment envie de venir chez nous. C’est une opportunité sportive pour lui », se réjouit le coach malmédien Selahattin Deniz.

    O. DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 10 juin 202

  • Hombourg et 3 Frontières en Coupe de Belgique

    Le Comité provincial a publié ce vendredi après-midi la liste des 16 équipes provinciales de Liège qualifiées pour la Coupe de Belgique messieurs 2020-2021. Une compétition dont le premier tour aura lieu le weekend des 8 et 9 août.

    Parmi ces 16 équipes, on en retrouve 9 de la région verviétoise, à savoir Hombourg, 3 Frontières, Minerois, Rechain, Elsaute, Aubel A, Aubel B, Ster-Francorchamps B et Spa. On notera au passage le joli doublé du Royal Aubel Football Club, dont les deux équipes sont allées loin dans leur Coupe provinciale respective cette saison. Les sept autres clubs des séries provinciales liégeoises qualifiés pour la Croky Cup sont le FCB Sprimont B, Fize, Blegny B, Sart Tilman, Vaux Chaudfontaine, Huccorgne et Tilleur.

    Trois autres clubs issus de l’arrondissement de Verviers prendront également part à la Croky Cup 20202021, à savoir Raeren-Eynatten et Dison (pensionnaires de D3 Amateurs) ainsi que l’AS Eupen (Division 1A). Comme tous les autres clubs de D1A, Eupen entrera en lice au stade des 16es de finale.

    Cela porte donc à 12 le nombre de clubs régionaux qui participeront à cette compétition nationale la saison prochaine.

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 6 juin 2020

  • Le FC 3 Frontières accepte d’évoluer en P2B

    Versé en P2B avec Hombourg, Aubel B, le RCS Verviers, Minerois et Olne, le FC 3 Frontières a décidé d’accepter la décision du Comité provincial, ainsi que nous vous l’annoncions dès samedi soir sur notre édition digitale : « Nous acceptons bien la série pour la saison prochaine », indique le comité. Pour rappel, Hombourg et Gemmenich (qui a ensuite fusionné avec Plombières pour devenir le FC 3 Frontières) ont déjà évolué de concert en P2B. C’était lors de la saison 2006-2007. 

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 2 juin 2020

  • Trois-Frontières l’a mauvaise, Hombourg fait avec

    Après avoir terminé à une très belle quatrième place la saison passée en série C, Hombourg devrait figurer dans la série B la saison prochaine. Entraîneur du club, Xavier Stassen semblait assez serein après avoir appris cette nouvelle. « Je n’ai pas de réaction particulière pour être honnête. On préfère ne pas faire de vagues dans ce cas-là. J’espère juste que Monsieur Collard-Bovy prendra bien note que nous ne sommes pas amusés comme certains la saison passée à rentrer dans des batailles juridiques et à nous rendre jusqu’à Namur pour bloquer le championnat. »

    Grand rival de Hombourg, Trois Frontières ne partage pas le même point de vue. Pour Geoffrey Foguenne, qui va faire son retour au club, ces séries n’ont aucun sens et sont l’issue de copinages : « Je ne vais pas me faire des amis mais on voit que les amitiés et les copinages ont encore fonctionné. Il me semble que Monsieur Spirlet a beaucoup à dire dans la région » affirme-t-il, un peu agacé, « Il y a trois semaines, il avait dit dans la presse qu’il trouvait normal que Trois Frontières et Hombourg aillent en 2B et c’est ce qui s’est passé. C’est bizarre. Je ne comprends pas, il n’y a aucune logique dans ce qui a été fait. On ne va pas s’éterniser là-dessus mais je ne pensais pas que Monsieur Spirlet avait autant de pouvoir. »

    De quoi demander, pour le 3 juin au plus tard, un changement de série, comme c’est permis par le Comité provincial en cas d’accord avec un autre club ? Pour Foguenne, cela s’annonce très compliqué : « Le problème, c’est que tous ceux qui sont en série C sont contents d’être là. Il faudrait trouver quelqu’un susceptible de vouloir changer mais personne ne l’est. À mon avis, on va l’avoir dans l’os. »

    Aubel B (où David Malta n’y voit pas de problème), Minerois (qui avait été champion en P2B lors de la saison 2018-2019), le CS Verviers (qui avait demandé à évoluer en 2B) et Olne (qui y était déjà la saison passée) sont les autres clubs de l’arrondissement qui joueront en P2B la saison prochaine.

    Lire la suite

  • « Un des plus grands moments de ma carrière »

    Capture d’écran 2020-05-19 à 08.28.15.pngJean-Marie Houben a été l’un des artisans du succès de Liège en finale de la Coupe en 1990.

    Il y a 30 ans jour pour jour, le 19 mai 1990, le FC Liège décrochait ce qui reste à ce jour sa seule et unique Coupe de Belgique. Parmi les acteurs de ce match historique disputé à Bruxelles face à Ekeren, il y a le Hervien Jean-Marie Houben. Ce jour-là, il avait été impliqué plus ou moins directement dans les deux buts liégeois et il avait aussi provoqué un penalty. L’actuel Responsable Technique de la Formation des Jeunes à Aubel se souvient parfaitement de ce match, mais aussi de la fête mémorable qui a suivi.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 19 mai 2020

  • Décès de Julien, joueur de l’AC Hombourg

    Tout le village de Hombourg pleure la disparition inopinée de ce jeune âgé de 14 ans.

    Julien Bergmann avait 14 ans. Ce 28 avril, le défenseur de l’AC Hombourg est décédé tragiquement. Tout un village est en deuil.

    En 2015, les responsables de l’AC Hombourg ont vu débarquer un jeune garçon plein d’entrain en la personne de Julien Bergmann. Depuis qu’il a 10 ans, chaque week-end, le Plombimontois enfile la vareuse orange et bleu pour faire gagner son équipe. Mais l’adolescent âgé de 14 ans est malheureusement décédé ce mardi. Les membres de son club et les habitants de son village sont sous le choc.

    « C’est le deuxième jeune que l’on perd en quelques mois », regrette le responsable des jeunes de Hombourg, Tony Schmitz, faisant référence à Charles Johnen qui avait disparu début mars en rentrant d’une soirée à Liège. Sa dépouille avait été retrouvée dans la Meuse quelque temps plus tard.

    Tant Charles Johnen que Julien Bergmann étaient très actifs dans la jeunesse de leur commune. Ils étaient des membres bien connus de leur patro respectif. « C’est vraiment dramatique. Les jeunes d’Hombourg sont vraiment très marqués. On est tous sous le choc. C’est un peu la panade actuellement », ajoute le responsable des jeunes de l’AC Hombourg.

    Son entraîneur se souvient de lui non sans une certaine émotion. « Je le coache depuis cette saison. Début d’année, il a fallu choisir un capitaine. J’en ai pris deux et Julien était l’un d’entre-eux », se rappelle Olivier Beckers encore sonné par la nouvelle. « Pour moi, un capitaine doit être exemplaire, doit avoir une excellente relation avec ses coéquipiers et son entraîneur. Tout cela, Julien l’avait. Je dois bien dire que la relation était privilégiée avec lui. Et puis de par sa position en défense centrale, il avait une certaine autorité sur l’équipe. »

    

    Pour son mentor, Julien avait un esprit réellement positif. « Il n’avait jamais un mot méchant. Il avait tout simplement une excellente éducation. Il était vraiment un exemple pour ses coéquipiers. Pour moi il n’avait aucun défaut à part celui d’être trop gentil avec ses adversaires. Il avait un physique imposant mais ne s’en servait jamais pour faire mal aux autres. » Tant du côté du patro de Montzen que du collège Notre Dame de Gemmenich, on pleure cette disparition.

    « Nous sommes tous bouleversés et consternés. Le PMS de l’école se tient à la disposition de tout un chacun », a fait savoir l’institution sur les réseaux sociaux. Les élèves peuvent joindre ces personnes s’ils veulent parler ou être écouté.

    A.R. dans LA MEUSE VERVIERS du 30 avril 2020

    Lire la suite

  • Mathieu Kessels est décédé

    Capture d’écran 2020-04-17 à 07.55.38.pngMathieu Kessels, le correspondant qualifié du RFC Welkenraedt, est décédé ce jeudi, le jour de ses 66 ans, suite à une chute.

    Le club l’a annoncé hier en fin de soirée via sa page Facebook. « C’est avec une immense douleur et une incommensurable tristesse que nous devons vous annoncer le décès de notre ami et comitard Mathieu Kessels, survenu ce jour… Il n’y a pas de mot, un grand vide déjà. » Les hommages se sont succédés via les réseaux sociaux pour cet architecte qui était du CS Welkenraedt où il était arrivé en 1982 et en était devenu le CQ un an plus tard. Auparavant, Mmates, comme il était surnommé, avait joué en réserves à Hombourg. Le CS a fusionné avec l’Alliance pour devenir le RFC Welkenraedt dont il était aussi le CQ et qui doit bientôt inaugurer ses nouvelles installations. Welkenraedt perd un grand dirigeant qui n’hésitait pas à mettre la main à la pâte quand le besoin s’en faisait sentir à la buvette ou encore aux entrées.

    À son épouse, ses trois enfants et à ses proches, La Meuse Verviers présente ses plus sincères condoléances.

  • MAXIME BARTHOLOMÉ (HERVE) À HOMBOURG

    Hombourg vient de finaliser un nouveau (et dernier) transfert. Ainsi, Maxime Bartholomé (médian) passe de Herve à Hombourg.