Hombourg

  • L’Aubel Pure primée à l’international

    C’est une nouvelle belle récompense que vient d’obtenir la brasserie Grain d’Orge, installée à Hombourg. Après avoir reçu six médailles lors du concours provincial de bières spéciales voici un gros mois, c’est ici lors d’un concours international que la brasserie s’est fait remarquer.
    L’Aubel Pure, déjà décorée d’une médaille d’or en octobre dernier au concours provincial, décroche cette fois-ci la breloque de bronze dans la catégorie « Bitter» au Brussel Beer Challenge. « C’est l’un des concours les plus relevés qui existe. Le concours reçoit des bières de partout dans le monde. Nous, on n’y participe pas chaque année. Seulement lorsqu’on a des nouveautés intéressantes à présenter», explique Thomas Pleyers, commercial pour la brasserie.
    BIÈRE 100% BELGE
    Cette année, ils avaient l’Immortelle, pour qui les résultats ne sont pas encore connus, et l’Aubel Pure donc, deux de leurs dernières créations. «Recevoir une récompense, ça montre qu’on est sur la bonne voie. C’est une bière qui plaît énormément aux clients depuis qu’on la met en avant. Mais elle plaît aussi dans les concours donc. On en est fiers », insiste Thomas Pleyers. L’Aubel Pure est l’une des dernières venues dans la gamme de Grain d’Orge. « Mais il fallait lui laisser le temps de mûrir un peu. C’est une bière blonde très légère (5%), de type saison,
    avec une belle amertume et une belle sécheresse en bouche », expose Thomas Pleyers. La bière est par ailleurs brassée sans épices, simplement avec des malts et des houblons belges. D’où son nom de «pure». «C’est intéressant de ne travailler qu’avec des produits belges», conclut Thomas Pleyers, qui espère annoncer encore une bonne nouvelle dans les prochains jours lorsque les résultats tomberont pour l’Immortelle.


    LOÏC MANGUETTE dans LA MEUSE VERVIERS du 25 novembre 2020

  • Reprise du Moulin Meyers

    La société "Les Moulins du Val-Dieu" annonce la reprise du Moulin de Hombourg (Moulin Meyers) par une toute nouvelle société baptisée "Les Moulins du Val Dieu". A la tête de cette aventure, quatre passionnés par l’agriculture et l’alimentation qui sont aussi meuniers : Philippe Van Lathem, Benoit Tyberghein, Christian Hick et Benoit Brouwers. Ensemble, ils ont décidé de développer un des derniers moulins artisanal de Wallonie en produisant une farine hautement qualitative, en circuits courts, issue de l'agriculture raisonnée. 

    Un article DE FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 23 novembre 2020

  • Deux drames en moins de trois ans à Plombières

    Ce mercredi matin, le petit village de Gemmenich s’est réveillé en deuil. Un nouveau drame pour la commune de Plombières qui a déjà vécu une importante tragédie il y a presque deux ans et demi, en août 2018. Pour rappel, un triple meurtre avait été commis au restaurant « Le Ramier », au cœur de Moresnet-

    Chapelle, non loin de là. Deux petits villages mais surtout, une seule commune touchée par deux terribles drames en si peu de temps…

    Si l’on ignore encore comment Ghislaine Roemers-Thissen a perdu la vie, les circonstances du triple meurtre de MoresnetChapelle sont encore dans toutes

    les mémoires. En effet, il s’agissait d’un crime passionnel. Michel Gijsens avait ôté la vie à Valérie Leisten, son ex, ainsi qu’à sa maman, Lucie Brandt, avant de mourir lui-même. Une troisième victime, Marcel Moyano, était quant à elle décédée à la suite de ses blessures quelques mois plus tard.

    Tout le monde dans le village savait que la situation avait été plus que tendue entre Valérie Leisten et Michel Gijsens. Le couple s’était séparé un an et demi avant le drame, après environ 20 ans passés ensemble. Depuis octobre 2017, Valérie avait déposé plainte à plusieurs reprises contre son ex.

    En remontant un peu plus loin dans le temps, on peut évidemment aussi évoquer le triple meurtre de Hombourg en 2007.

  • Nos clubs sportifs à l’heure des webshops

    Le commerce en ligne est de plus en plus présent dans notre quotidien et la crise sanitaire mondiale a encore accentué la tendance. Nos clubs sportifs régionaux n’y échappent pas et quelques-uns d’entre eux disposent de leur propre boutique en ligne, principalement via des magasins de sport, mais pas uniquement, en atteste l’initiative lancée par le RFCU La Calamine, avec le brassage de sa propre bière.

    Quand on pense boutique en ligne pour les clubs de sport, on imagine immédiatement que cela s’adresse aux clubs professionnels, comme l’AS Eupen. En ce qui concerne le club germanophone, l’onglet fanshop est en cours d’élaboration. « Le contenu sera bientôt disponible », peut-on lire.

    En réalité, à l’heure où le commerce en ligne est en plein boom, pas mal de clubs amateurs se sont lancés dans le mouvement aussi. Il y a par exemple cette initiative que vient de lancer le RFCU La Calamine, avec le brassage de sa propre bière. Mais il y a aussi le projet initié par le magasin welkenraedtois Francisport à destination de ses clubs partenaires. C’est ainsi que Raeren-Eynatten (D3 ACFF), Aubel (P1), Elsaute (P1), Hombourg (P2B), Sart (P2C) et Goé (P3D) pour ce qui est du football, mais aussi le Royal Hockey Club Verviers (hockey sur gazon) disposent de leur propre boutique en ligne avec des articles personnalisés et personnalisables à leurs couleurs.

    AUSSI VIA PINCKERS TEAMWEAR

    Le magasin Pinckers Teamwear, situé à Gemmenidi et spécialisé dans les vêtements de sport et de travail, propose aussi des webshops pour plusieurs de ses clubs partenaires. Dont le RFCU La Calamine, avec 18 articles disponibles à la vente. Le magasin gère les commandes et propose aussi des livraisons à domicile. Même topo pour le FC 3 Frontières. Au départ du site web du club, il est possible d’accéder à la boutique en ligne, elle aussi gérée par Pinckers Teamwear. Là, ce sont 38 articles qui sont disponibles, dont des gourdes, des bonnets, des sacs et des écharpes pour les supporters.


    D'un article d'OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 18 novembre 2020

  • Nouveaux équipiers pour Kevin Van Melsen

    Après avoir officialisé la prolongation des contrats de Kevin Van Melsen, Pieter Vanspeybroeck et Andrea Pasqualon, l’équipe wallonne Circus - Wanty Gobert (qui accédera pour rappel à l’élite WorldTour la saison prochaine) a conclu de premiers transferts, en provenance de l’équipe CCC (celle-ci cesse ses activités, Circus récupère sa licence). Le grimpeur tchèque Jan Hirt (vainqueur du Tour d’Autriche) et les Allemands Jonas Koch et Georg Zimmermann vont ainsi faire le saut pour renforcer l’effectif de Jean-François Bourlart.

  • Décès de Monsieur Jacques NIX, époux de Madame Monique DODEMONT

    Capture d’écran 2020-10-31 à 08.39.48.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Jacques NIX, époux de Madame Monique DODEMONT, né à VAALS (Pays-Bas) le mercredi 11 juin 1952 et décédé à Eupen le vendredi 30 octobre 2020 à l'âge de 68 ans.

    Lire la suite

  • Kevin Van Melsen rempile : « Un stress en moins »

    Lorsque nous avions fait le point avec lui avant la Flèche Wallonne fin septembre, Kevin Van Melsen nous avait annoncé qu’il avait reçu la confirmation qu’il pouvait rester un an de plus chez Circus – Wanty Gobert, mais que les modalités n’avaient pas encore été discutées. Un mois plus tard, c’est officiel : le Hombourgeois rempile pour une saison dans le team wallon et va donc découvrir avec lui le WorldTour en 2021.

    « On en avait parlé avec JeanFrançois Bourlart (NDLR : le manager général de Circus Wanty Gobert) avant la Flèche Wallonne. Pour lui, c’était OK. Il fallait encore parler des modalités, mais quand il donne sa parole, il la respecte. Je suis content que c’est enfin signé, c’est un stress en moins », signale Kevin Van Melsen, qui rempile donc officiellement pour une saison au sein du team wallon, confirmant l’info de la DH.

    Voici donc le Hombourgeois en route pour une treizième saison dans la structure wallonne, où il a accompli toute sa carrière pro. « Je suis content de continuer l’aventure là où tout a commencé. Et puis, je suis satisfait aussi de passer un palier supplémentaire avec l’accession de l’équipe au WorldTour. Cela, il n’y a pas grand monde qui s’y attendait, car les licences WorldTour, c’est un sacré budget. Mais on a la chance d’avoir une équipe familiale, qui a été construite petit à petit », reprend Kevin Van Melsen, qui n’a pas encore analysé en détail le calendrier de l’année prochaine.

    Mais une chose est claire, Circus -Wanty Gobert sera au départ de toutes les plus grandes courses du monde. « On avait déjà la chance de prendre part à quasiment toutes les grandes courses, mais il y en a qui vont s’ajouter. Et puis, il y aura les trois Grands Tours (NDLR : Italie, France, Espagne). Mon rôle en 2021 sera toujours de travailler pour mes leaders et d’avoir une forme régulière », reprend notre interlocuteur.

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 30 octobre 2020

  • Grand braquet pour le Ravel et les points-nœuds

    Le ministre Philippe Henry annonce un chapelet de chantiers pour favoriser la mobilité douce

    L’année 2021 s’annonce prometteuse pour la mobilité douce dans la région verviétoise : avec plusieurs gros projets qui devraient renforcer le maillage des RAVeL et des points-nœuds. Tout profit pour les touristes, mais aussi pour les utilisateurs au quotidien...

    VERS LES 3 BORNES

    Le dernier tronçon de la ligne 38 entre Aubel, Hombourg, Plombières, Gemmenich et le pied de la route des Trois bornes, point culminant des Pays-Bas, est en cours d’aménagement. Il devrait être opérationnel pour l’été 2021. Il s’agit de pas moins de 12 kilomètres qui induiront des budgets s’ajoutant aux subsides Interreg pour un total de 1,8 million d’ €.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 30 octobre 2020

  • Décès de Monsieur Louis MEENS, époux de Madame Joséphine HAUSMAN

    La famille annonce le décès de Monsieur Louis MEENS, époux de Madame Joséphine HAUSMAN, né le 16 août 1930Capture d’écran 2020-10-27 à 14.54.47.png et décédé le 27 octobre 2020.

    La famille repose au funérarium Radermecker-Spronck à Aubel où la famille recevra les visites mercredi de 18 à 20 heures et jeudi de 17 à 19 heures.

    La veillée de prières aura lieu en l’église paroissiale de Hombourg le jeudi 29 octobre à 19 heures 30.

    La liturgie des funérailles, suivie de l’inhumation au cimetière de Hombourg, sera célébrée en l’église Saint-Brice à Hombourg le vendredi 30 octobre 2020 à 10 heures 30.

    Les personnes désireuses de manifester leur sympathie peuvent verser un don à CODEART ONG sur le compte BE74 5230 4311 9407 avec la mention « En souvenir de Louis Meens ». Codeart soutient les agriculteurs dans les pays pauvres du Sud pour qu'ils puissent vivre dignement de leur travail – www.codeart.org 

    Lire la suite

  • Le juge de paix devrait mettre fin au conflit du chemin du Bois du curé

    Ça polémique à nouveau quant à l’accessibilité des chemins de promenades dans la commune de Plombières. Avec à nouveau les mêmes opposants : d’une part un châtelain du cru, Piet Dassen, et la S.A. Claumat, et d’autre part, la commune de Plombières, appuyée par de nombreux citoyens qui n’ont pas envie qu’on les empêche de se balader dans les chemins traversants les bois du gros propriétaire terrien. Objet du litige : le chemin dit du Bois du Curé situé à proximité du monument des victimes du barbelé allemand, lors de la guerre 14-18. Une procédure avait déjà été lancée au Conseil d’État dès 2012, parce que la commune avait enlevé une entrave à la circulation des promeneurs. En 2015, cette juridiction avait donné raison à la commune, dirigée en ce tempslà par Thierry Wimmer. On devait en recauser ce mois-ci, pour nouvelles plaidoiries en annulation, comme le laissaient augurer les feuilles d’audiences du Conseil d’État. Mais cela tournera court. En effet, pour une question de procédure, la commune a retiré sa décision de faire enlever l’entrave contestée, et le recours déposé par Claumat est donc sans objet désormais, souligne Gautier Beaujean, l’avocat de cette société.

    D'un article d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 23 octobre 2020