Plombières - Page 2

  • Baltus, meilleur défenseur-buteur de P2B

    Baltus, meilleur défenseur-buteur de P2B

    Avec quatre buts en championnat, certes tous inscrits sur penalty, l’Aubelois Antoine Baltus (Hombourg) demeure le meilleur défenseur de la série en termes de buts. « Je n’ai pas encore raté un seul penalty sur ces deux saisons à Hombourg », se félicite-t-il. Tireur attitré des phases arrêtées hombourgeoises, grâce auxquelles il a aussi délivré trois assists cette saison, l’arrière gauche de 25 ans est très content de son début de saison.

    « Ce n’était pas parti de la meilleure façon », tempère Antoine. « Je m’étais blessé en Coupe contre Rechain. J’ai manqué le match contre Sint-Job et je n’ai pas été repris contre Mons ni Vaux. Mais j’ai de nouveau reçu ma chance grâce au système de tournante mis en place. J’en suis déjà au double de mon total de buts de l’an dernier. C’est mon meilleur début de saison en termes de statistiques. Je n’avais pas été épargné par les blessures, notamment quand j’étais à Aubel. J’alternais entre P1 et P3. Nous concernant, je ne pensais peut-être pas qu’on ferait un si bon départ mais ça ne m’étonne pas. On avait déjà bien terminé l’an dernier, je pense qu’on aurait joué le tour final mais le Covid a cassé notre élan. Ici, on s’est très bien renforcés via Schwontzen, Beckers ou encore Duthoo. Le noyau est plus compétitif que l’an dernier. » 

    J.G. dans LA MEUSE VERVIERS du 14 octobre 2020

  • Par rapport à 2018, les accidents ont augmenté de 5,77% en région verviétoise

    Statbel, l’office belge de statistique, vient de sortir les chiffres des accidents de la route avec au moins un blessé pour l’année 2019. Et ils ne sont pas des meilleurs pour l’arrondissement verviétois. On y a constaté 34 accidents en plus qu’en 2018 soit une augmentation de 5,77 %. L’augmentation n’est pas démesurée, mais elle est réelle, et à Limbourg on fait même un bond inexpliqué de 110%.

    Plus 5,77 % d’accidents en 2019 en région verviétoise. Une augmentation qui doit être mise en perspective. Dans plusieurs communes où l’on connaît une croissance en 2019 (Pepinster, Plombières et Verviers notamment), on remarque que l’année 2018 était « exceptionnelle ». Sur ces trois communes, on n’avait jamais enregistré si peu d’accidents depuis plusieurs années et l’année 2019 s’inscrit finalement dans la ligne de 2016 et 2017.

    D'une page de LOÏC MANGUETTE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 13 octobre 2020

  • Décès de Monsieur Mathieu Otten, veuf de Joséphine Kever et de Hubertine Kever

    20040320_019 Mathieu Otten.jpgLa famille annonce le décès de Monsieur Mathieu Otten, veuf de Joséphine Kever et de Hubertine Kever, né à Hombourg le 26 août 1930 et décédé le 11 octobre 2020.

     

    Lire la suite

  • Ethiopie, berceau de l’humanité - par Hubert Ernst

    Conférence le jeudi 22 octobre dès 19h30 au Cercle de Montzen (rue Hubert Denis 24 4850 Montzen)

    Hubert Ernst est originaire de Montzen. Après une carrière d’enseignant au Collège Notre-Dame de Gemmenich, celui-ci a décidé de profiter de sa retraite en voyageant de par le monde. L’une de ses destinations les plus marquantes a été l’Ethiopie. Ce pays est connu pour être le berceau de l’histoire de l’humanité. Au travers de son voyage, Hubert Ernst vous parlera de ce magnifique pays, de son histoire, sa culture ou encore ses habitants. Au cours de son périple, il a pu découvrir bon nombre de vestiges, monuments mais aussi un accueil particulièrement chaleureux de la part de ses habitants.

     

    Inscription obligatoire auprès de l’ASBL Espace Culture. Pour des raisons d’ordre sanitaire, le port du masque est obligatoire et la participation est limitée à 50 personnes. Contact : 087/339664 0476/980015 espacecultureasbl@gmail.com



  • Les résultats du week-end

    P2B

    HOMBOURG - WARSAGE : 4-1

    Les buts : 45e Martin (1-0), 65e Schwontzen (2-0), 68e/pén. Baltus (3-0), 83e Degueldre (4-0), 85e/pén. Mascolo (4-1).

    Hombourg : T. Beckers, Schnackers, Degueldre, Dorthu, Baltus, Duthoo (81e Monie), Martin, Hick, Bayard, Bauwens (76e T. Beckers), Meunier (52e Schwontzen).

    Warsage : Dehecq, Schonbroodt, Crenier (46e Mascolo), Vanderbeck, Scherpereel, Hungs, Longaretti (71e Jeunehomme), De Iuliis, Renauld (15e Heydens), Mbazoa, Nelissen.

    Cartes jaunes : Meunier, Mbazoa, Hungs, Longaretti, Heydens, Schonbroodt, Duthoo,

    Carte rouge : 40e Nelissen (2 jaunes)

    Arbitre : M. Wassink.

    OLNE - TROIS-FRONTIÈRES : REMIS

    P4G

    Hombourg B-Faymonv. B : remis

  • Décès de Madame Alice LAHAYE, veuve de Monsieur Roger STASSEN

    Capture d’écran 2020-10-13 à 08.26.42.pngLa famille annonce le décès de Madame Alice LAHAYE, veuve de Monsieur Roger STASSEN, née à Saint-Jean-Sart le 3 mars 1923 et décédée à Montzen le 11 octobre 2020.

    Lire la suite

  • Les matchs du week-end

    P2B

    Olne - Tr. Frontières  (samedi à 19 h 00)

    Hombourg A - Warsage A (dimanche à 15 h 00)

    P4G

    Hombourg B - Faymonville B (dimanche à 15 h 00)

  • Plombières cartonne

    Commune

     

    Nombre de contaminations au cours des deux dernières semaines

    Nombre de contaminations par 100.000 habitants

    Aubel

      12

    283

    Dalhem

     

    22

    293

    Fourons

     

    11

    263

    Plombières

     

    81

    769

    Visé

     

    73

    407

    Plus d’informations : https://www.info-coronavirus.be/fr/ar

  • Après la Flèche Wallonne et L-B-L, Paris-Tours pour Kevin Van Melsen

    Invité surprise au départ de la Flèche Wallonne mercredi dernier, le Hombourgeois Kevin Van Melsen (Circus - Wanty Gobert) a enchaîné quatre jours plus tard avec Liège-Bastogne-Liège, où il a accompli son travail d’équipier pour le Hervien Loïc Vliegen jusqu’aux environs de Mont-leSoie. Preuve que les sensations étaient bonnes et que sa blessure encourue à Isbergues appartient au passé, il fait aussi partie de la sélection pour Paris-Tours, qui aura lieu ce dimanche.

    « Ça va mieux. J’ai participé à la Flèche Wallonne et à LiègeBastogne-Liège, ce qui n’était pas prévu à la base, et j’ai accompli ma part de boulot. Dimanche, sur Liège-Bastogne-Liège, j’ai bien bossé. Je savais que l’enchaînement Wanne – Stockeu – Haute-Levée serait compliqué. En outre, il y avait énormément de vent et il ne fallait pas que Loïc Vliegen y soit confronté. Lorsqu’il a connu son ennui mécanique avant Mont-le-Soie, j’ai travaillé pour le ramener dans le peloton », indique le Hombourgeois du team Circus Wanty Gobert, qui n’a pas rallié l’arrivée à Liège, mais se dit satisfait de ses bonnes sensations sur la bécane.

    Le voilà donc prêt à enchaîner ce dimanche avec Paris-Tours, une ‘classique des feuilles mortes’ qui ne figurait initialement pas à son programme, contrairement à l’Amstel Gold Race, finalement annulée par les organisateurs néerlandais. « Les sélections ont été faites cette semaine et ont dû être remaniées, sachant aussi qu’il y a Gand-Wevelgem en même temps. Personnellement, je suis donc passé de l’Amstel à Paris-Tours, une épreuve à laquelle je n’ai pas encore participé depuis que c’est le nouveau parcours avec les chemins de terre. On verra bien… Mon rôle ? Je ne sais pas encore trop ce que l’équipe attendra de moi, qu’il s’agisse d’intégrer une échappée ou de travailler pour les leaders et les protéger, sachant aussi qu’on n’aura pas que la carte de Loïc Vliegen à jouer. On aura aussi Aimé De Gendt, qui avait fait un bon résultat en 2019. On verra aussi où en seront les sensations », reprend le sympathique cycliste hombourgeois.

    CE DEVRAIT ÊTRE SA DER’ EN 2020

    Quid de la suite, sachant qu’il y a encore quelques courses et non des moindres au calendrier ? « Je suis réserviste pour le Tour des Flandres et le Grand Prix de l’Escaut et je dois donc me tenir prêt, mais théoriquement, Paris-Tours sera ma dernière course de l’année », reprend Kevin Van Melsen, ravi de voir sa formation actuelle accéder, sauf retournement de situation, l’année prochaine au WorldTour, soit le plus haut niveau mondial, avec l’assurance de prendre part à toutes les plus grandes courses cyclistes du monde. « J’ai commencé dans cette structure en 2009 et quand je vois tout ce que Jean-François Bourlart a fait comme travail, c’est juste extraordinaire ! Sa force à lui, c’est qu’il y est allé étape par étape et cela lui permet d’atteindre le sommet mondial. C’est une juste récompense pour tout son travail. En tant que coureur, même si je ne suis pas encore fixé pour l’année prochaine, ce serait un niveau supérieur, avec beaucoup de grandes courses qui vont s’ajouter. Si j’en ai l’opportunité, je préfère rester dans cette structure, c’est ma première équipe pro et c’est là que j’ai fait toute ma carrière. Finir là serait d’ailleurs super, mais je ne me fixe pas de date sur ce plan-là. » 

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 9 octobre 2020

     

     

  • La zone investit pour la santé des pompiers

    Afin d’éviter que ses hommes rentrent d’intervention avec des vêtements contaminés par les fumées et les particules qui restent dessus et sur la peau, la zone VHP a investi dans du matériel de décontamination. Elle a lancé ce lundi un véhicule « Refit » qui permet d’améliorer la procédure de décontamination post-incendie. En gros, chaque homme échangera son matériel sale contre du propre avant de rentrer à la caserne. Avec ce dispositif, la zone a pour objectif de préserver au maximum la santé et la sécurité de son personnel.

    Des pyjamas pour les pompiers

    La Zone Vesdre Hoëgne & Plateau a procédé à un autre investissement important pour tous les hommes.
     
    En effet, elle vient de distribuer récemment à l’ensemble de son personnel des sous-vêtements feu «pyjamas» afin de limiter la contamination croisée (contamination en cascade des véhicules, des casernes, des habitations privées... ). « Les hommes devront les porter pour toutes les interventions de type incendie», détaille le Major Quentin Grégoire. « On a décidé d’investir dans ces pyjamas car ils pourront directement être lavés dans des laveries aménagées dans tous les postes, y compris les postes volontaires. Les 350 volontaires et les 100 pompiers professionnels en seront équipés. Les volontaires auront un deuxième exemplaire à domicile en cas d’appel nocturne. Avant, les pompiers volontaires qui venaient par exemple de leur travail partaient en jeans lors des interventions. Ils ramenaient donc des particules de fumée. Avec ces pyjamas, cela permettra d’éviter de revenir avec des vêtements sales car ceux qui auront servi à des hommes pour les interventions seront directement enlevés et nettoyer dans les laveries. »
     
    Il s’agit d’un investissement conséquent de 140.000 euros pour la zone VHP. 
     
    D'une page de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 9 novembre 2020