Plombières - Page 5

  • Kevin Van Melsen au départ de la Flèche Wallonne

    Le Hombourgeois du team Circus - Wanty Gobert sera le seul régional au départ ce mercredi à Herve

    Ce n’était pas attendu, mais c’est officiel depuis ce mardi : le Hombourgeois Kevin Van Melsen, bien qu’il ne soit pas totalement remis de sa chute encourue à Isbergues il y a un peu plus d’une semaine, sera au départ ce mercredi de la Flèche Wallonne à Herve. Le Hombourgeois du team Circus Wanty Gobert, en l’absence du Hervien Loïc Vliegen et du Thimistérien Boris Vallée, sera le seul régional au départ. On fait le point avec lui sur le présent, mais aussi sur son avenir.

    Un entretien de Kevin Van Melsen avec OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 30 septembre 2020

  • Le choix gagnant de Charly Meessen

    Depuis son retour à Walhorn, Charly Meessen s’épanouit clairement, avec déjà quatre buts depuis le début du championnat. Il est l’un des principaux artisans de l’excellent début de saison des Germanophones.

     

    Décidément, Walhorn ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Les hommes de Daniel Broich ont pris le meilleur sur les Hautes Fagnes dimanche sur le score de 0-3. Ils enchaînent avec une troisième victoire en autant de rencontres. Et comme à chaque sortie depuis le début de la compétition, Charly Meessen a encore fait parler la poudre. L’offensif est l’auteur de deux buts ce week-end, ce qui porte son total à quatre réalisations et lui permet d’être en tête du classement des buteurs à égalité avec Daniel Henkes (Honsfeld).

    Rappelons-le, Charly Meessen n’aurait pas dû porter la vareuse de Walhorn cette saison. En effet, il avait choisi de rejoindre Hombourg avant de se rétracter à la fin août et finalement opter pour un retour à Walhorn où il était encore quelques mois auparavant. « Pour l’instant, je ne suis pas du tout déçu de mon choix », assure-t-il. « Mais je vois que Hombourg a également parfaitement géré le début de saison. Tant mieux pour eux, mais pour ma part, je suis heureux d’être revenu au club. » Pourtant, il ne pensait pas que tout se passerait ainsi. « J’avais une petite appréhension avant de faire mon retour. Certains auraient pu le prendre mal de voir arriver de la concurrence sur la toute fin du mercato. Pourtant, j’ai été très bien accueilli. Au final, c’est comme si je n’étais jamais parti et tout se passe à merveille sur le terrain, puisque je marque quelques buts. »

    PAS L’ÉQUIPE POUR JOUER LE TITRE

    Après trois journées de championnat, le club germanophone occupe seul la première place de la P2C avec un bilan quasi parfait : 3 matchs, 3 victoires, 9 buts inscrits et 3 clean sheets. « On ne s’attendait vraiment pas à ce début de saison. Il faut dire que tout roule pour nous en ce moment et ce sont des points qui ne sont plus à prendre. » Mais le joueur de 27 ans sait que rien n’est joué. « Même si je l’espère, je ne pense pas qu’on va s’éterniser en haut du classement et jouer le titre. Il y a énormément de qualités, mais pas assez d’expérience pour ça. Il faut être réaliste, surtout en P2C. Depuis le début, les équipes qu’on affronte ne nous attendent pas spécialement et ça a aussi joué en notre faveur. »

    Pour avancer cela, il s’appuie sur une expérience personnelle qui le renvoie une nouvelle fois à… Hombourg. « Je me souviens quand on est monté en P1. On a super bien démarré le championnat et on était premier après cinq journées. Finalement, on a fini par descendre en P2 au terme de la saison ! Même ce n’est pas comparable car le niveau de la P1 est tout autre. On n’a joué que trois rencontres et beaucoup de choses peuvent se passer, surtout dans cette série. Néanmoins, on ne boude pas notre plaisir en ce moment. » En tout cas, peu de personnes, et nous les premiers, auraient parié sur ce début de saison du côté de Walhorn. À Charly Meessen et ses coéquipiers de confirmer, et c’est certainement le plus dur.

    ARNO CHANDELLE dans LA MEUSE VERVIERS du 29 septembre 2020

     

  • Décès de Madame Catherine KRÜCKER, veuve de Monsieur Fernand GAZON

    Capture d’écran 2020-09-28 à 10.03.07.pngLa famille annonce le décès de Madame Catherine KRÜCKER, veuve de Monsieur Fernand GAZON, née à Montzen le jeudi 21 avril 1927 et décédée à Verviers le vendredi 25 septembre 2020 à l'âge de 93 ans.

    Lire la suite

  • HOMBOURG - HOUTAIN-MILANELLO : 3-4

    P2B

    Les buts : 3 e Bartholomé (0-1), 8e Houbart (0-2), 28 e et 59 e Levaux (0-3 et 1-4), 36 e Schwontzen (1-3), 85e Schnackers (2-4), 87 e Baltus (3-4).

    Hombourg : X. Stassen, Schnackers, Degueldre, Duthoo (46 e P. Stassen), Schwontzen (61 e Bayard), Meunier, Baltus, Potoms, Martin (46e Martin), Hick, Dorthu.

    Houtain-Milanello : Perazzelli, Bartholomé, Delhalle, Warnotte, Lo Presti, Quitin (46 e Penning), Tiécoura (75e Lahmouzi), Houbart, Carrein, Lucasse, Levaux.

    Cartes jaunes : Schnackers, Dorthu.

    Arbitre : M. Vandermeulen.

  • Conseil communal du 1er octobre 2020

    La prochaine séance du conseil communal de Plombières se tiendra le jeudi 1er octobre 2020 à 20 heures à la salle Culture et Loisirs et elle commencera par la démission d'un conseiller communal.

    Ordre du jour.

  • ‘Speed Oli’ espère enfin monter sur la plus haute marche aux 24H du Nürburgring

    Capture d’écran 2020-09-25 à 08.09.47.pngDéjà habitué du tracé du Nürburgring depuis de nombreuses années, Olivier Muytjens s’attaquera à son 12e double tour d’horloge du célèbre tracé de la Nordschleife ce week-end. Une occasion pour le Germanophone d’enfin monter sur la plus haute marche du podium de la catégorie SP3 dans ces 24 Heures qui lui sourient sans pour autant le consacrer…

    D'un article d'ERIC TRIPPAERS à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 25 septembre 2020

  • Décès de Monsieur Michel LONGTON, époux de Madame Martine HAGELSTEIN

    Capture d’écran 2020-09-24 à 08.19.12.pngLa famille annonce le décès de Monsieur Michel LONGTON, époux de Madame Martine HAGELSTEIN, né à Bolland le mercredi 16 octobre 1957 et décédé à Moresnet le mercredi 23 septembre 2020 à l'âge de 62 ans.

    Le défunt repose au Funérarium HAUSMAN ( Successeur RADERMECKER Fr. et fils) (Welkenraedt) où les visites sont attendues jeudi 24 septembre de 17 à 19 heures 30 et vendredi 25 septembre de 17 à 19 heures.

    La liturgie des funérailles sera célébrée en l’église Saint-Brice de Hombourg le samedi 26 septembre à 10 heures.

    Lire la suite

  • Hombourg toujours sur son petit nuage

    L’équipe a remporté 80 % de ses matchs officiels depuis fin août et ne cesse d’impressionner

    Après un beau parcours en Coupe de Belgique, les Hombourgeois ont réalisé un démarrage parfait en P2B, s’imposant lors des deux premières journées de championnat.

    On aurait pu craindre que l’avant-saison couplée à ce périple en Croky Cup ne pèse trop dans les jambes des Hombourgeois. Il n’en est rien. Vaux-Chaudfontaine et Saive l’ont constaté en tombant face à une muraille orange très solide.

    « On est sur un petit nuage, oui, mais on ne doit jamais le rester trop longtemps », estime l’attaquant de 24 ans, Thomas Bauwens. « On sait tous qu’en Coupe, il y a une certaine magie et souvent un ‘Petit Poucet’ qui peut se dégager. Après Mons, on a su remettre les pieds sur terre. On est une bande de potes qui ne se prend pas trop la tête et qui possède des entraîneurs arrivant à nous calmer. »

    Les échos rapportés de leurs deux rencontres en championnat décrivent un Hombourg « à dix derrière » mais disposant d’« une intelligence et un courage au-dessus de la moyenne ».

    « On joue avec nos armes », répond Thomas, qui a connu la P2B avec Warsage.

    « En match, j’ai vu directement ce dont à quoi je m’attendais. Mais la série est nouvelle pour le club. Vaux et Saive étaient des inconnues. Offensivement, on a su mettre les goals qu’il fallait. Contre

    Saive, on a été très solide défensivement. On se doutait qu’ils avaient une équipe assez technique et qui jouait bien football, on n’allait pas s’engager vers l’avant. On est là avant tout pour gagner, pas pour proposer du football et se prendre cinq goals derrière. Chez nous, tout le monde travaille pour tout le monde. Il n’y a pas de clans comme j’ai pu connaître dans d’autres clubs. »Capture d’écran 2020-09-23 à 08.20.05.png

    Pour Thomas Bauwens, auteur de deux buts en Coupe, il y a aussi un autre élément à mettre en évidence.

    « Ceux qui n’ont pas joué en Coupe de Belgique se montrent. Il y a un système de tournante qui a été instauré, les choix sont difficiles à faire. Il n’y en a pas un moins fort que l’autre. Ce week-end, quand on voit que notre capitaine Schnackers est sur le banc tout comme Meunier ou Hick qui étaient titulaires, on se dit que personne n’est à l’abri. Puis, le danger peut venir de partout. On a déjà trois défenseurs qui ont marqué. » Ce dimanche face à HoutainMilanello, bien qu’il n’ait raté aucun match depuis la reprise, Bauwens sera cette fois absent.

    « Je pars en week-end avec ma copine pour mon anniversaire. Xavier (Stassen) m’a permis d’y aller car il estimait que je le méritais, pour soi-disant ‘raviver la flamme’ dans mon couple (rires). Je n’en ai pas du tout besoin, tout se passe bien mais c’est ça qui est bien dans ce groupe, on peut se charrier, c’est toujours bon enfant ! » -

    JOACHIM GILLES dans LA MEUSE VERVIERS du 23 septembre 2020

  • Un tas de projets se concrétisent à la gare, à Hombourg

    Le projet d’animations lié au passé autour et alentours de la gare de Hombourg est loin d’être enterré. En effet, des projets se bousculent et désormais, l’association Chemin de fer des 3 frontières (CF3F) accumule les projets, de plus en plus variés, et se concrétisant progressivement. Ceci, grâce à une importante mobilisation. En effet, l’ASBL regroupe désormais 246 membres, même s’ils sont actifs à des degrés divers, mais avec des compétences aussi très variées.

    D'une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 23 septembre 2020