Jeunes

  • 150 € pour les jeunes animateurs voulant se former

    Afin d’être un bon animateur de mouvement de jeunesse, il est important de se former. La commune de Plom- bières, où il y a énormément de patros, va bientôt proposer une prime de 150 € aux jeunes à l’issue de leurs formations. Une aide qui devrait les encourager à les suivre.
    Dans chaque village de Plombières, il y a un patro, et pas des moindre. Les patros de Hombourg et Gemmenich font partie des mouvements de jeunesse les plus importants de la région par exemple. Voyant la place cruciale prise par ces mouvements de jeunesse, la commune a décidé de faire un geste afin d’assurer une meilleure qualité encore aux activités. Elle va donner une prime aux personnes qui suivront les formations pour devenir animateurs de stage de vacances. Cette prime sera de 150 € pour toutes les personnes qui terminent ces formations mais aussi celles qui visent les animations de stages d’avoir une meilleure qualité possible pour les jeunes. Ça apporte tout de même un 013C4B15-3624-40CF-9F4A-7984E7DAA9ED.jpeggrand plus », signale l’échevine de la Jeunesse Nadine Schyns.
    DÉJÀ À HERVE
    Une initiative assez rare dans la région. Herve propose le même type d’aide mais celle-ci est moindre, 75 €. « On a lancé ça, il y a sept ou huit ans », signale le bourgmestre Marc Drouguet, lui-même ancien patronné. « La société a évolué de manière évidente. Et l’on doit plus souvent rendre des comptes et prendre ses responsabilités. Les parents demandent en plus à parler à des personnes qui leur donnent des gages de qualités. C’est pourquoi il est important de se former lorsqu’on est dans les mouvements de jeunesse. » Le bourgmestre regrette toutefois que cette aide soit trop méconnue au sein de la commune et qu’un certain nombre de jeunes n’en fasse pas la demande. « Pour autant qu’on ait la preuve que les demandeurs aient suivi et réussi les formations, nous donnons ces 75 € », assure le bourgmestre qui regrette que le bouche-à-oreille entre les membres d’un même mouvement ne soit pas toujours des plus efficaces. « C’est compréhensible car les staffs se renouvellent assez vite, il y a forcément des choses qui se perdent. »
    Du côté de la Fédération Nationale du patro, on félicite ce genre d’initiative communale.
    C’est la preuve que l’on compte sur eux au sein de la commune Ce n’est évidem- ment pas la seule commune qui vient en aide au mouvement de jeunesse. Bien souvent elles les aident en leur prêtant un ca- mion pour partir en camps. Mais aider de cette façon les ani- mateurs à se former, c’est suffisamment rare que pour être souligné. »
    À Verviers, il n’y a pas de prime systématique, ce qui n’empêche pas la Ville d’intervenir ponctuellement. « Sur base de demandes particulières, nous intervenons pour la formation des jeunes animateurs. Comme nous l’avons d’ailleurs fait pour l’Unité Scout de Lambermont qui avait obtenu en 2015, un montant de 350 euros pour une formation de 14 animateurs. Le prix de la formation était de 750 euros, » nous fait savoir l’échevine de la jeunesse Sylvia Belly.
    ADRIEN RENKIN dans LA MEUSE VERVIERS du 20 septembre 2019

  • Hombourg en couleurs pour les 50 ans du Patro

    C’est la folie à Hombourg. Quasiment toutes les habitations du village sont décorées de rouge, de bleu ou de vert. Ce sont les 50 ans du Patro des filles qui sont à l’origine de cette mobilisation sans précédent.

    Le week-end risque d’être festif à Hombourg, sur le territoire de la commune de Plombières. À l’occasion de la reprise du Patro Sainte Maria Goretti, qui fête cette année ses cinquante ans, tout le village se mobilise en vue de la journée du dimanche qui verra renaître Capture d’écran 2019-09-05 à 08.23.10.png
    les jeux interquartiers.

    « À l’occasion du 50 e anniversaire du Patro, on a voulu faire quelque chose de particulier. Si on a l’habitude de fêter la reprise, cette année on fera la fête durant deux jours », se réjouit Marie Hick, présidente du Patron de Hombourg.

    Le mouvement de jeunesse a mis les petits plats dans les grands. « Le village de Hombourg a été divisé en trois quartiers et une couleur a été attribuée à chacun d’eux », explique la jeune femme. Le moins que l’on puisse dire c’est que presque tous les habitants du village, qu’ils soient patronnés ou non, se sont pris au jeu et rivalisent d’inventivité. Résultat des courses, l’ensemble du village est décoré de bleu, vert et rouge. « Comme la plus belle décoration de quartier rapportera des points lors des jeux interquartiers, il y a une vraie surenchère », poursuit la présidente du Patro qui est ravie de voir son village ainsi décoré.

    « Ça a pris une ampleur dingue. Hombourg devient même une destination touristique pour habitants d’autres villages de la commune qui viennent voir les décorations », plaisante Marie Stassen, la bourgmestre.

    Le samedi, au menu des festivités, il y a aura un grand blind test suivi d’une soirée ainsi qu’une exposition photos retraçant les 50 années d’existence du Patro. Après la messe dominicale, le dimanche s’annonce festif et sportif avec le grand retour des jeux interquartiers qui vont voir les Hombourgeois s’affronter, dans la bonne humeur, lors de différentes épreuves.

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 5 septembre 2019

  • Deux régionaux aux Worldskills

    Cocorico ! Deux jeunes issus de l’arrondissement verviétois représenteront la Belgique lors des prochains Worldskills, la compétition, promotrice des métiers manuels, techniques et technologiques, qui rassemble des centaines de jeunes issus d’un peu partout dans le monde. Cette année, ce sont le Pepin Harisson Reale (19 ans) et le Plombimontois Pierre Schyns (21 ans), qui représenteront, en duo, la Belgique dans la catégorie mécatronique.

  • Deuxième édition de "Run and Beer"

    Ce 27 avril, les Jongerechs ont le plaisir de vous inviter à la deuxième édition de leur Run and Beer . Créez un groupe de marcheurs ou coureurs et allez y découvrir ou redécouvrir le village d'Hombourg tout en vous arrêtant pour déguster de délicieuses bières spéciales. 

    * Parcours de 5,2 Km avec 4 stands pour les coureurs ainsi que les marcheurs 
    * Inscription à partir de 17h 
    * Départ entre 17h30 - 18h30
    * Forfait : inscription + 4 bières spéciales ->10€ 
    * Gilet fluo et lampe de poche conseillés 
    * Possibilité de déguster de bons hot-dogs
    * Tickets : 1€30

  • Le Cercle de Hombourg parmi les bénéficiaires

    114.832 € pour la sécurité de nos lieux de camp.

    Le Ministre wallon du Tourisme, René Collin, en collaboration avec l'ASBL « Atouts Camps », a dévoilé ce mardi les 85 lauréats de l’appel à projets, lancé en janvier dernier, permettant aux propriétaires d’endroits de camp, de réaliser les investissements nécessaires garantissant la sécurité, l’hygiène et le confort de nos jeunes.

    « Le nombre d’endroits de camps répondant aux normes de sécurité élémentaires, disposant de sanitaires de qualité et en suffisance, d’infrastructures appropriées, le tout à prix abordable et situé dans un endroit propice à l’accueil de jeunes, est nettement inférieur à la demande », estime le ministre. Au total, 13 lieux de camp de la région verviétoise bénéficieront de subsides de la Région wallonne à hauteur de 114.832 €.

    L’argent versé est destiné à soutenir financièrement les exploitants pour assurer le coût de la mise aux normes de leur bâtiment, encourager les endroits de camp à offrir aux mouvements de jeunesse des locaux appropriés et un équipement de qualité pour les camps et encourager l’accessibilité aux Personnes à Mobilité Réduite.

    Sont ainsi soutenus par la Région : le Petit Fagnard à Jalhay, le Cercle paroissial de Hombourg à Plombières, le Gîte des Scouts à Theux, le Schuss et la Buvette Royale alliance Hautes Fagnes à Waimes, la salle l’Aurore et le RCS Stavelot, le Cercle Saint-Pierre les Villettes, le Florêt en Lienne, la salle l’aurore des Fontaines et le Stade Naveau à Lierneux.

    V.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 5 juillet 2018.

  • De nombreux départs de jeunes engagés en politique

    Un élément ressort déjà pour la campagne électorale qui se profile : de nombreux jeunes politiques se désengagent. Que ce soit temporairement ou définitivement. On pense aux cdH Dimitri Greimers et Céline Gilson qui, la semaine C98F1200-C91F-4FCE-8EEA-3980316E5A81.jpegdernière, ont révélé ne pas briguer de nouveaux mandats communaux, tout comme l’a annoncé ce jeudi Benoît Pitance.
    Mais le phénomène est loin d’être propre au cdH de Verviers. Citons par exemple, Pierre-Yves Vromen (ex-conseiller communal MR Verviers) ou encore Thierry Wimmer (bourgmestre MR de Plombières). On se souviendra aussi, en remontant plus loin, des départs de Catherine Lejeune (MR) et de Melchior Wathelet (cdH).
    S’il y a pour certains d’entre eux des contraintes professionnelles, la tendance dominante, à les entendre, est plutôt un besoin d’autre chose et une envie de se recentrer sur la famille, voire même une certaine forme de désillusion.
    Il n’en reste pas moins que c’est dommage pour la politique communale dans son ensemble qui resterait majoritairement aux mains d’une vieille garde. Car les jeunes, de manière plus générale, sont assez difficiles à attirer en politique. Les scandales politiques et des politiques qui ne leur sont pas favorables ne font pas grand-chose pour attiser un désir d’engagement.

    D’une page d’AURÉLIE FRANSOLET à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 26 janvier 2018

  • Souper Patro à Sippenaeken

    Le souper de Saint-Nicolas permettra aux patronnés de rencontrer Saint-Nicolas qui leur adressera un petit mot. Chaque section passera sur scène: une vidéo de presentation de la section sera diffusée et Saint Nicolas Capture d’écran 2017-11-12 à 12.29.57.pngcommentera leurs comportements, ...
    Les enfants exterieurs au patro auront également la possibilité de s'asseoir sur les genoux de Saint-Nicolas et
    recevoir un petit présent (tout comme les patronnés). Saint-Nicolas amènera également des cadeaux pour le patro en général.
    Les bénéfices du souper permettront d'améliorer le matériel, les activités proposées aux enfants,... Un autre but est également de donner la possibilité aux parents de se rencontrer, aux animés de discuter, et de permettre aux personnes de voir ce qu'est et qui représente le patro de Sippenaeken.

    Yannick Lahaye

    Lire la suite

  • Stage « Ose qui tu es ! » : Comment vivre ses émotions au quotidien ?

    L’ASBL Hum-amitié organise une nouvelle édition du stage « Ose qui tu es ! » pour les enfants de 6 à 13 ans, qui se déroulera du 30 octobre au 1er novembre au gîte du Couvent à Plombières.

    Notre équipe d’animateurs brevetés et de thérapeutes proposeront différentes activités ludiques, pédagogiques, sportives, artistiques et thérapeutiques en vue d’aider les enfants à comprendre leurs émotions pour ensuite mieux les vivre au quotidien. Tous les enfants pourront y trouver de vraies ressources pour mieux vivre leurs colères, leurs tristesses et leurs peurs tout en participant à des activités variées : séances de sophrologie, d’hypnothérapie, de relaxation, d’EFT, d’automassage et de braingym mais également différents jeux, sports, activités théâtrales et bricolages. Petite particularité du stage : il est possible de rester loger sur demande et selon les envies de l’enfant (le jour-même) pour apprendre à mieux vivre avec certaines peurs liées à la séparation.  

    Pour cette nouvelle édition, un nouvel atelier voit le jour et permettra aux enfants de mieux gérer leurs conflits.

    Prix : 75€ (collations et repas compris)
    Infos & Inscriptions : 0489/50.60.74  ou humamitie@gmail.com.

  • Portes ouvertes au Patro de Sippenaeken

    Le patro de Sippenaeken a le plaisir de vous inviter à sa porte ouverte le samedi 2 septembre 2017 en la maison de village de Sippenaeken dès 16h30.
    Des petits quatre-heures et des boissons seront mises en vente à un prix démocratique :)
    Quel est programme?
    De 14h à 16h30 :
    Tous les enfants peuvent venir participer au Patro.
    Il s'agit d'un jeu de relance pour permettre à chacun de découvrir les animateurs de chaque section.
    Entre 16h30-17h15 :
    Un stand d'information sera tenu. Les animateurs seront là pour répondre à toutes vos questions et le local patro sera accessible à tout le monde.
    Dès 17h00 :
    - Présentation du mouvement en général
    - Présentation des animateurs et des sections
    - Explication d'une journée type au patro
    - Explication du camp + explication du thème de camp + diffusion de vidéo du thème
    - ....

  • Les camps : un juteux business communal, mais pas partout!

    Des entités taxent à la nuitée, tandis que le commerce et les loueurs enregistrent de belles rentrées.

    Les camps, sous tente ou toit, c’est une donnée économique non négligeable pour nombre de nos communes. Avec parfois des profits qui font sourciller les mouvements.

    Pour les scouts et les patronés, les taxes, ça existe aussi. Et ça en irrite beaucoup. Dont leurs fédérations, qui s’inquiètent d’une fiscalité les visant et qui ne cesse de s’étendre. Outre les redevances perçues en matière d’immondices, on voit fleurir, ici et là, des taxes de séjour, par tête et jour.

    LE MAÏEUR WIMMER

    Pas de taxe, à Plombières: « un choix politique, pour soutenir les mouvements de jeunesse »

    À Plombières, qui compte une quinzaine d’endroits de camp, la taxe par nuit et personne n’est réclamée que là où des lits ne sont pas mis à disposition. Mais les mouvements de jeunesse en sont exemptés : « C’est un choix politique, pour soutenir les mouvements de jeunesse », plaide le maïeur, Thierry Wimmer.

    D'une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 15 juillet 2017.