Moblité

  • Des échaliers pour réhabiliter la voirie douce

    A trois reprises (1987-92, 2005-2008 et depuis quelques mois pour la 3ème fournée) le service des travaux de la commune de Plombières a réalisé en régie des échaliers pour compléter le maillage des chemins et sentiers de promenade de la commune afin de réhabiliter des sentiers ou de remettre en état des échaliers défectueux.  Elle met ainsi à profit les talents de ferronnerie qui se trouvent au sein du personnel communal pour réaliser un travail de qualité.

    La plupart du temps  la commune met ces échaliers à disposition des S.I. locaux et de l’Office du Tourisme de la Commune de Plombières (OTCP)  et c’est l’agent  du R.SI 3 Frontières qui travaille pour  l’entretien des promenades des S.I. locaux et de l’OTCP  qui assure généralement  le placement  des échaliers.

    Ainsi depuis ce 22 juin le sentier 101 qui relie la rue Gulpen (à 500 m du carrefour de La Bach) à la Hees (croisement avec le chemin de Kheer) a été réhabilité par le placement d’échaliers. Le sentier a été préalablement déplacé par le conseil communal en utilisant désormais pour sa partie la plus proche de la Gulpen l’assiette du chemin privé existant à cet endroit et permettant un passage aisé de la Gulpe. Ensuite le tracé retrouve son tracé ancestral pour aboutir en face du chemin de Kheer.

    PLB image004.jpg


    Un autre réalisation analogue a été réalisée récemment à Langhaag-Moresnet (juste derrière le terrain de football de Plombières pour relier Gom à la vallée de la Gueule (ligne 39) .

    La commune de Plombières met désormais à disposition des promeneurs deux types d’échaliers : ceux en « V » traditionnels lorsque l’échalier se trouve en bordure de route et est bien visible. Par contre, lorsque le point d’aboutissement est moins visible au fond d’une prairie, ce sont des échaliers dotés d’un portique plus repérable qui sont placés .

  • Sans permis et sans contrôle technique

    Vendredi en début d’après-midi, la police de la zone Vesdre-Gueule a arrêté un drôle de personnage, du côté de La Calamine.

    L’homme, un habitant de Plombières âgé de 36 ans, conduisait un véhicule pour lequel le contrôle technique n’était plus valable depuis plus d’un an.

    Pire, le conducteur est toujours interdit de conduire et circulait donc sans permis.

    La police a dressé plusieurs procès-verbaux à l’encontre du conducteur.

  • Trois projets de mobilité douce subsidiés

    La Province de Liège vient d’octroyer un montant global de 1.150.000 € à 8 projets de mobilité douce, sur proposition de Liège Europe Métropole. Cinq communes en bénéficieront.

    Un de ces projets concerne la création d’une connexion cyclable et piétonne avec le Mémorial Américain dit de Henri-Chapelle à Hombouig (Plombières) et du village de Henri-Chapelle (Welkenraedt) au départ du RAVEL Ligne 38 depuis Aubel. Il s’agit de la réalisation d’un cheminement en site propre sur toute la longueur de la rue du Mémorial Américain. Vu la longueur totale (5 km), il est proposé de phaser le projet en deux temps. La première phase couvrirait la liaison entre le RAVEL Ligne 38 et le Mémorial Américain, la deuxième phase entre le Mémorial Américain et le village de Henri-Chapelle, ouvrant la connexion sur les réseaux cyclo-piétons de l’Ostbelgien.

    Le tracé permet de rejoindre en cheminement cyclo-piéton propre et sécurisé le Mémorial Américain, haut-lieu touristique et patrimonial du Plateau de Herve, actuellement joignable exclusivement en voiture. De plus, il permet une connexion entre les communes de Plombières, Aubel et Welkenraedt en sécurisant une voirie accidentogène, particulièrement peu propice aux cheminements cyclable et piéton.

  • Déviations à Moresnet-Chapelle

    Ces 11 et 12 juin 2020 auront lieu des travaux à Moresnet-Chapelle.
    La route sera déviée dans les deux sens.

  • Trois gros projets RAVeL se profilent

    Objectif : terminer à l’été 2021

    Le ministre Ecolo Philippe Henry veut booster la mobilité douce. Et cela devrait se traduire par la concrétisation de trois projets dans les mois qui viennent, explique François Leruth, coordinateur du RAVeL au SPW. Des dossiers étudiés par les ingénieurs de la Direction des routes de Verviers du Service Public de Wallonie.

    Capture d’écran 2020-03-20 à 08.50.31.pngPremier volet : la prolongation du réseau de la Ligne 38 en direction des Trois Bornes.

    La volonté est de poursuivre l’aménagement du RAVeL, avec asphaltage sur une bande et maintien d’une piste souple sur une autre partie, entre Aubel, Hombourg et Plombières. Ici, les travaux devraient débuter cette année encore, probablement après l’été.

    Dans la foulée, au plus tard au printemps 2021, il est prévu d’enchaîner avec la ligne 39, de Plombières à Gemmenich et enfin aux Trois bornes, dans le cadre d’un projet où sont aussi associés la commune de Plombières et les fonds Interreg européens.

    Pour les vacances d’été 2021, on devrait ainsi pouvoir gaiement pédaler sur un RAVeL complet entre Liège et Aix, grâce à une douzaine de kilomètres supplémentaires rendus facilement accessibles. Ces travaux seraient mis à profit par la Province de Liège pour étendre son réseau points nœuds.

    D'un article d'YVES BASTIN dans LA MEUSE VERVIERS du 20 mars 2020.

  • GEMMENICH | LIMITATION SUITE AUX MESURES COVID-19 | LIGNE 396

    A partir du 20/03/2020 pour une durée indéterminée

    En raison des mesures prises par le Gouvernement Belge, les autobus seront limités au territoire Belge et le terminus s’effectuera à l’arrêt “GEMMENICH Place Peckham“, à partir de ce vendredi 20 mars et ce, pour une durée indéterminée.

    Les arrêts aux Pays-Bas ne seront plus desservis jusqu'à nouvel ordre.

    Les arrêts “GEMMENICH Aux Trois Bornes“, “GEMMENICH Ancienne gare“, “GEMMENICH Chemin du Duc“ et “GEMMENICH Frontière“ seront reportés à l’arrêt “ GEMMENICH Place Peckham“ vers Eupen.

  • Deux radars fixes sur nos routes régionales

    Cette année, la Région wallonne a financé l’installation de 69 radars sur son territoire. L’année prochaine, ce chiffre sera porté à 156. À lui seul, le Hainaut devrait accueillir 68 dispositifs. Boîtiers fixes, radars tronçon, radars feux de signalisation… il y en aura pour tous les goûts. Mais pas seulement  au Hainaut...

    IMG_0390.jpg

    Et même deux dans notre région.

    D'une double page de YANNICK HALLET à lire dans LA MEUSE du 19 décembre 2019.

    Pour rappel, un lidar est placé actuellement à Hombourg, rue du Cheval Blanc.

  • Le lidar installé rue du Cheval Blanc à Hombourg

    Capture d’écran 2019-12-12 à 09.50.51.pngSi vous vous rendez à Hombourg, vous ne pouvez pas le rater. Un lidar a été installé ce mercredi 11 décembre en matinée dans la commune, le long de la rue de Cheval Blanc. Vous êtes en agglomération sur place, la vitesse est donc limitée à 50km/h. Prudence donc et surtout, levez le pied!

    Pour rappel, un autre lidar est installé avenue Reine Astrid, à Spa.

  • SUBSIDES OCTROYÉS PAR LIÈGE EUROPE MÉTROPOLE

    Quatre des cinq projets concernant l’arrondissement de Verviers ont été retenus pour l’octroi de subsides par Liège Europe Métropole, mardi soir. Devraient en profiter les communes de Stoumont, Jalhay, Aubel, Plombières et Welkenraedt ainsi que Malmedy et Waimes, avec un pont suspendu surplombant la Warche qui promet de provoquer un afflux de touristes.

    Avec un accent spécial mis sur la mobilité douce… et des subsides globaux, pour l’arrondissement de Verviers, de 595.000 € pour un total provincial de 2.650.000 €, soit proportionnellement une part du gâteau correspondant au poids démographique verviétois.

    Le quatrième projet retenu concerne l'étude pour une voie lente route du Cimetière américain, à Aubel. Aubel, Plombières et Welkenraedt sont directement intéressés par le troisième projet retenu : celui d’une connexion cyclable et piétonne entre HenriChapelle et Aubel, le long de la route du cimetière américain, sur la crête. Le subside de 50.000 € viserait, dans ce cas, à étudier un projet concret. Néanmoins, Liège Europe Métropole pourrait octroyer d’autres coups de pouce pour la suite du dossier. Dans l’état actuel du dossier, on évoque une dépense de l’ordre de 1.238.000 €. 

    D'un page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 28 novembre 2019

  • Inauguration du pré-RAVeL Welkenraedt-Montzen

    Bonne nouvelle pour les amateurs de balades entre Welkenraedt et Montzen. En effet, le pré-RAVeL reliant la gare de Welkenraedt à la rue de Birken à Montzen a été inauguré ce mercredi après-midi. Pour rappel, il était en travaux depuis septembre 2017.

    Ce mercredi après-midi, le préRAVeL reliant la gare de Welkenraedt à la rue de Birken à Montzen a été inauguré. Une très bonne nouvelle pour les Welkenraedtois et les Plombimontois qui étaient réunis cette après-midi.Capture d’écran 2019-11-07 à 09.21.18.png

    Et quoi de mieux pour inaugurer le pré-RAVel que de réaliser une petite balade à vélo ? Les cyclistes ont donc pu tester en primeur la liaison réservée aux usagers non motorisés entre la rue du Château de Ruyff à Welkenraedt et la rue de Birken à Montzen.

    EN TRAVAUX DEPUIS SEPTEMBRE 2017

    « Depuis plusieurs années, la Commune de Welkenraedt s’applique à développer une politique nouvelle en matière de mobilité. Une attention particulière est portée aux usagers doux que sont les piétons, les cyclistes et les cavaliers mais aussi aux infrastructures qui leur sont dédiées. Il est dès lors possible, au départ de la gare de Welkenraedt, de rejoindre le territoire de Plombières et son réseau RAVeL étoffé, via un cheminement sûr et en site propre.

    Ce sont ainsi près de 6 kilomètres qui ont été agencés. Sur ce total de 6 kilomètres, le tronçon inauguré ce jour représente 3,650 kilomètres », expliquait le bourgmestre de Welkenraedt, Jean-Luc Nix.

    Depuis le mois de septembre 2017, la société Marcel Baguette n’a cessé de s’affairer le long de la ligne de chemin de fer n o 39 pour arriver au résultat actuel. Une bonne nouvelle donc pour les amateurs de vélo et de balades ! 

    O.G. dans LA MEUSE VERVIERS du 7 novembre 2019