Plombières

  • Décision reportée pour Herve... Hombourg et Trois Frontières

    Chaque saison, c’est le même scénario qui se répète durant le mois de juin. Tous les clubs, de la P1 à la P4, scrutent attentivement les différentes séries proposées par le comité provincial afin de planifier leur saison à venir. Et comme on ne peut pas faire que des heureux dans ce type de projection, les réclamations tombent très rapidement avant d’être débattues.

    Dans le gros dossier du jour, Herve, finalement rejoint dans sa proposition par Battice, a demandé son passage de la série 2B vers la 2C estimant logique que le comité provincial assume un accord verbal pris lors de la réunion de la saison précédente. Convié à faire le chemin inverse, Hombourg et Trois Frontières n’ont finalement pas accepté d’effectuer le chemin inverse estimant qu’ils n’avaient pas à faire les frais d’accords antérieurs les plaçant dans une situation inconfortable. Conscient du problème, le comité provincial a donc décidé de reporter les débats à la semaine prochaine en présence d’autres clubs des deux séries espérant dénicher deux volontaires. Dans le cas contraire, une décision sera prise sachant qu’une tournante entre les deux séries sera d’application dès la saison 2020-2021.

  • La grosse artillerie pour faire revenir le saumon

    Le saumon remontera-t-il bientôt jusque dans la Gueule, à Plombières, La Calamine, Raeren et Lontzen ? La volonté est en tout cas de lui tracer la voie, en lui facilitant autant que possible la tâche.

    La source de la Gueule se trouve à Lichtenbusch, d’où cet affluent de la Meuse serpente via Eynatten, La Calamine, Plombières et Sippenaeken pour atteindre le Limbourg néerlandais avant de venir gonfler les eaux de la Meuse au nord de Maastricht. Un projet prévoit d’essayer de réintroduire le saumon dans son bassin. Y participent les communes belges de Raeren, La Calamine et Plombières, ainsi que Lontzen, pour ses ruisseaux se jetant dans la Gueule.

    MONTÉES À PLOMBIÈRES ET LA CALAMINECapture d’écran 2019-06-11 à 09.40.51.png

    Côté belge, la balle est dans le camp plombimontois. L’échevin de l’Environnement, Joseph Austen, souligne que sur le territoire communal, il faudrait aménager deux montées.

    La première se situerait à Plombières, sur le site calaminaire, à la sortie de ce que l’on nomme la grotte. Une deuxième serait installée environ deux kilomètres et demi plus haut, sur le site d’un bief qui alimentait la roue à aube du moulin Schyns.

    D'une page d'YVES BASTIN à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 11 juin 2019.

  • Inauguration de l'îlot du parking d'éco-voiturage à Plombières

    Le Conseil communal des Enfants inaugurera, le jeudi 13 juin 2019 dès 19h00, l'îlot que ses membres ont aménagé au parking d'éco-voiturage, dans le Site minier de Plombières.  Cet aménagement a été supervisé par le jardinier de la Commune.  Cette inauguration intervient également dans le cadre du "printemps sans pesticide", sous la houlette de la conseillère en environnement de Plombières, Madame Laetitia Timmermans.

    Après l'inauguration, c'est-à-dire vers 19h45, le CCE clôturera l'année à la salle du Conseil de l'Administration communale en présentant le bilan de l'année et en proposant un verre de l'amitié à toutes les personnes présentes.

     

  • Les arrivées et les départs aux Trois Frontières

    Entraîneur : Fabrice Burdziak.

    Arrivées : Thomas Amata (Elsaute), Victor Beckers (Elsaute), Amin Musaev (La Calamine), Cyril Nicolaije (La Calamine), Alessandro Sangiovanni (Elsaute), Yohan Thys (Melen) / Fabrice Welter (T2).

    Départs : Jordan Habets (arrêt reste à disposition), Axel Kasprzak (Rocherath), Knott Dany (Lontzen), David Lejoly (?), Marvin Loozen (Aubel), Kevin Schreiber (arrêt), Hamza Chatibi (?) / Joao Lomma (T2 – arrêt).

    Reprise : 23 juillet.

  • Réaction du propriétaire

    Comme la loi l'y oblige, LA MEUSE VERVIERS publie le droit de réponse que lui a envoyé Emmanuel Paquot, suite à l’article publié Capture d’écran 2019-05-09 à 08.08.37.pngdans La Meuse Verviers le 3 mai dernier intitulé « Il faut retrouver un logement à Jean, 83 ans ».

    M. Paquot termine sa réaction en ces termes: " Quand mad Peiffer mène pendant 2 ans une enquête sur mes propriétés, qu’elle aille alors jusqu’au bout dans son explication. Je tiens donc que le chapitre ‘’le propriétaire réagit’’ soit ainsi complété. Il n'y avait donc pas de problème de salubrité pour ces logement n° 20A10 et n°.20. ».

    La rédaction de LA MEUSE VERVIERS répond point par point aux arguments développés par M. Paquot.

    Un article à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 9 mai 2019.

  • Angel Cortès va vivre sa 2e finale de Coupe

    Les U21 de l’AS Eupen disputeront, ce samedi à 15 heures, la finale de la Coupe de Belgique à domicile face à Genk. À la tête de l’équipe eupenoise, on retrouve Angel Cortès, qui a notamment officié sur le banc de Plombières et de Franchimont par le passé. Pour la petite histoire, c’est déjà lui qui coachait les espoirs eupenois lors de leur première finale de Coupe il y a quatre ans…

    Capture d’écran 2019-05-08 à 08.22.13.png« J’ai eu quelques belles étapes durant ma carrière d’entraîneur, comme Franchimont (deux montées) et avant cela Plombières, où on est aussi monté deux fois », se remémore Angel Cortès, passé ensuite à l’Espanola et à Mouland (P1 limbourgeoise) avant de rejoindre Eupen. Du haut ses 61 ans, il est toujours aussi passionné, mais il entrevoit tout doucement la fin de son parcours footballistique. « Je crois que je vais encore faire un an ou l’autre et puis je tenterai d’autres aventures. J’ai accompli mon rêve d’aller suivre les cours UEFA Pro, que j’ai terminés à 60 ans. Je voulais montrer à tout le monde qu’on peut accomplir son rêve à n’importe quel âge. Peut-être qu’après le foot, il y aura autre chose. J’ai encore envie d’apprendre. »

    D'une page d'OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 8 mai 2019.

  • Sart a écarté le FC Trois-Frontières aux tirs au but.

    « On a livré une bonne première mi-temps et on aurait mérité de mener au score, mais on ne l’a pas fait. On l’a regretté en deuxième période avec leur premier but magnifique, même si pour moi, le ballon était sorti sur le centre. Mais il fallait le mettre. On a su avoir une réaction très rapide et mener directement 2-1, puis on a subi. C’est notre point faible : dans les moments difficiles, on a du mal à relever la tête et à aller de l’avant. Est ensuite venue la séance des tirs au but. Sur l’ensemble du match, vu les occasions, on mérite de passer », développe Romain Schyns, le portier sartois, qui a stoppé l’envoi de Gaël Jungblut alors que son équipe menait 4-3 dans la série des tirs au but. Un arrêt décisif suivi du but inscrit par Guillaume Custinne.

    « J’espère que la finale, ce sera contre mon frère Jérémy, qui évolue à Elsaute », disait encore notre interlocuteur samedi soir, alors que le duel entre Elsaute et Franchimont avait lieu le dimanche après-midi. Finalement, ce sont les Theutois qui se dresseront sur la route des Sartois ce jeudi soir. « On voulait passer un tour et rejouer à domicile. »

    D'un article d'OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 7 mai 2019.

  • Décès de Madame Anna LOUSBERG, veuve de Monsieur Jean ROCKS

    Capture d’écran 2019-05-04 à 15.09.21.pngLa famille annonce le décès de Madame Anna LOUSBERG, veuve de Monsieur Jean ROCKS, née à Montzen le 27 janvier 1937 et décédée à Moresnet le 3 mai 2019.
    La défunte repose en son domicile, « Résidence Service La Colombe» via le parking du Regina, rue du Calvaire 3/20 à 4850 Moresnet, où la famille recevra les visites dimanche, lundi et mardi de 17 à 19 heures.
    La veillée de prières aura lieu en l'église paroissiale de Plombières le mardi 7 mai à 19 heures 30.
    La liturgie des funérailles, suivie de l'incinération, sera célébrée en l'église Notre-Dame de l'Assomption à Plombières, le mercredi 8 mai 2019 à 10 heures 30.
    La dispersion des cendres aura lieu au cimetière de Plombières dans l'intimité familiale.
    La messe de quarantaine aura lieu en l'église paroissiale de Plombières le samedi 22 juin 2019 à 19 heures.

    Faire-part.

  • Il faut retrouver un logement à Jean, 83 ans

    Le propriétaire de l’octogénaire a décidé de ne pas renouveler son bail ; il risque de se retrouver à la rue.

    Cornelius Kalthof se mobilise depuis plusieurs mois pour venir en aide à Jean, 83 ans, un de ses anciens voisins lorsqu’il habitait Boffereth à Plombières. Si l’octogénaire est en difficulté, c’est parce qu’il doit d’urgence trouver un nouveau logement. Son propriétaire a décidé, il y a quelques mois, de ne pas renouveler le bail de la maison qu’il occupait depuis 67 ans.

    D'une page de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 3 mai 2019.

  • Les résultats contrastés de P4G

    P4G

    Welkenraedt B - Tr. Frontières B : 1 - 6

    Stavelot B - Hombourg B : 5 - 1