Politique

  • Une centaine de logements rénovés

    Nos Cités, anciennement Nosbau, se voit, elle aussi, attribuer un subside de 3.502.500 euros qui servira à la Capture d’écran 2020-07-17 à 08.02.16.pngrénovation d’une centaine de logements. « Ils sont principalement situés sur le territoire des communes de Plombières et Welkenraedt, où nous comptons le plus grand nombre de logements », explique Lambert Demonceau, le bourgmestre de Thimister et président du conseil d’administration de Nos Cités. « Ces travaux de grande ampleur s’étaleront sur plusieurs années mais pour l’automne, nous rentrerons une liste avec les logements à rénover », indique le président qui souligne que « cela fera probablement du bien au secteur et aux entreprises qui souffre actuellement de la crise du coronavirus ».

    Outre la relance économique, c’est au portefeuille des locataires que ces rénovations devraient faire du bien. « Si notre parc est encore en relativement bon état, beaucoup de logements ont été construits dans les années 70-80, lorsque les questions de consommation énergétique ne se posaient pas encore. Il est primordial pour nous d’entretenir le bâti existant avant d’envisager d’autres projets novateurs », conclut Lambert Demonceau.

    D'une page de FRANÇOISE PEIFFER à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 17 juillet 2020

  • Conseil communal du 8 juillet 2020

    La prochaine séance du conseil communal qui se tiendra dans la salie culturelle de l'asbl communale « Sports et Culture », rue César Franck, 163 à 4851 Gemmenich, le mercredi 8 juillet 2020 à 20 heures. 
     
    Le public est autorisé à assister à la séance du conseil communal, dans le strict respect des mesures de distance physique d'application pendant cette période de crise sanitaire.
    Le port du masque est vivement recommandé, tant pour les mandataires que pour le public.
     
    ORDRE DU JOUR
    SEANCE PUBLIQUE
    Préambule : Modification temporaire du lieu de réunion du Conseil communal.
    1) Circulation routière - Projet d'arrêté ministériel portant limitation de la vitesse à 70 km/h à Hombourg, rue du Cheval blanc, entre les bornes kilométriques 19.400 et 20.100 - Avis.
    2) Enseignement - Organisation de l'enseignement primaire sur base du capital-période pour l'année scolaire 2020-2021.
    3) Enseignement - Organisation de l'enseignement maternel pour la période allant du 01.09.2020 au 30.09.2020.
    4) Patrimoine - Vente de bois communaux - Destination de la coupe ordinaire de l'exercice 2021.
    5) Patrimoine - Vente d'un module préfabriqué - Mode de passation et conditions de la vente.
    6) Cours d'eau - Approbation du Programme d'Actions sur les Rivières par une approche Intégrée et Sectorisée (P.A.R.I.S.) et des Plans de Gestion des Risques d'inondation (P.G.R.I.).
    7) Jeunesse - Accueil temps libre (ATL) - Convention entre l'Office de la Naissance et de l'Enfance et la Commune de Plombières.
    8) Sports - Acquisition de podiums pour le hall sportif - Mode de passation et conditions du marché.
    9) Energie - Mise en place d'un monitoring énergétique et développement d'une plate-forme pour le projet « Smart Heating Connection » - Mode de passation et conditions du marché.
    10) Voirie communale - Travaux de rénovation de voiries communales pour l'année 2020 - Mode de passation et conditions du marché.
    11) Voirie communale - Plan d'investissement communal 2019-3 - Amélioration d'un tronçon de la rue de la Chapelle à Moresnet - Mode de passation et conditions du marché.
    12) Bâtiments communaux - Remplacement de cinq citernes - Mode de passation et conditions du marché.
    13) Informatique - Acquisition de matériel informatique pour l'Administration communale - Marché de fournitures - Mode de passation et conditions du marché.
    14) Personnel communal - Statuts administratif et pécuniaire du personnel communal - Modification.
    15) Cultes - Modification budgétaire n°1 pour l'exercice 2020 de la Fabrique d'église de Gemmenich.
    16) Propositions étrangères à l'ordre du jour, inscrites à la demande des membres du Conseil communal 
    17) Correspondance et communications.
    18) Procès-verbal de la séance publique du 25.06.2020.
     

    Lire la suite

  • Un projet inédit de permaculture

    L’OCP et le groupe @ctions, aux commandes à Plombières n’ont jamais caché leur volonté de faire de la commune une contrée plus verte où la consommation durable et la réduction des déchets seraient des priorités. Ils le prouvent une fois encore avec un projet inédit en matière de maraîchage.

    10.000M2 en PRÊT

    La commune de Plombières va prochainement lancer un appel à candidatures. Elle est à la recherche de personnes intéressées par un vaste projet de maraîchage. En pratique, les autorités ont décidé de mettre à disposition, à titre de prêt, une parcelle d’environ 10.000m2 qui se situe à l’arrière de l’école de Montzen. « Nous avons trouvé un système de contrat de prêt d’une durée de 9 ans, ce qui nous permet d’éviter le bail à ferme qui est plus contraignant », explique l’échevin Joseph Austen. Ce prêt ne se fera évidemment pas sans condition. La parcelle devra par exemple être cultivée en permaculture et devra avoir une vocation éducative pour les élèves de l’école qui se trouve juste à côté. Pour permettre à l’exploitant de la parcelle de s’y retrouver financièrement, la commune envisage la création d’un petit marché où seraient vendus les fruits et légumes produits.

    VENTE À LA SORTIE DE L’ÉCOLE

    « La vente de produits frais, récoltés sur cette parcelle, pourrait ainsi être organisée à la sortie de l’école ou durant le week-end », détaille Joseph Austen, qui espère que des candidats se manifesteront.

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 27 juin 2020

     

  • Des projets à Plombières, Stoumont et Malmedy recevront aussi des subsides

    Capture d’écran 2020-06-27 à 12.05.53.pngLe ministre wallon des Infrastructures sportives a décidé de dégager une enveloppe de 10 millions d’euros. Parmi les projets retenus dans notre région, il y a celui de la construction d’un nouveau bâtiment sur le site du Panorama à Verviers. 642.760 euros ont été octroyés pour ce projet. L’ancien site minier à Plombières, la réfection des terrains de tennis de La Gleize et le changement des cibles pour les archers de Malmedy seront également subsidiés.

    À Plombières, l’aménagement du Parc de l’ancien site minier a obtenu un subside de 189.050 euros. Une très bonne nouvelle pour l’échevin Joseph Austen, qui porte ce projet depuis quelques années déjà.

    « On a prévu d’y aménager des modules de jeu pour les enfants, une piste d’athlétisme, faire un point nœud avec les différentes liaisons RAVeL… », détaille Joseph Austen.

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 27 juin 2020

  • Moins de taxes pour les commerces

    La crise du Covid-19 aura un effet sur les recettes fiscales à Spa et à Plombières. Pas seulement parce que les commerçants ont enregistré des recettes bien moindres, mais aussi parce qu’il a été décidé de supprimer et de réduire certaines taxes pour cette année 2020.

    En terres plombimontoises, les élus ont également pris des mesures d’allégement fiscal. Les taxes sur les gîtes et chambres d’hôtes, les spectacles ou encore sur les terrains de golf seront réduites de 20 %. La taxe réclamée aux exploitants de manège sera elle aussi rabotée de 25 %. La majorité qui rappelle qu’il n’y a pas de taxe spécifique sur le monde économique, prévoit une réduction de ses recettes de l’ordre 23.000 € en 2020. 

    D'un article de O.G ET F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 27 juin 2020

  • L’Office du Tourisme de Pombières présent aux Trois Bornes

    L’Office du Tourisme de la commune de Plombières a signé ce jeudi 25 juin 2020 un contrat de bail pour la location, durant la saison touristique, d’un local situé sur le site des Trois Bornes à Gemmenich.  Le contrat débutera le 1er juillet 2020, pour se terminer le 2 novembre de cette même année.

    Ce haut lieu touristique, qui voit drainer chaque année plusieurs centaines de milliers de touristes néerlandais, car il représente le point culminant de leur pays, est une porte ouverte sur la Belgique, et plus particulièrement la commune de Plombières. Celle-ci compte attirer les visiteurs des Trois Bornes sur notre territoire.  Les hôtesses d’accueil de Plombières vont donc dorénavant pouvoir promouvoir, auprès de ce large public, les atouts de notre commune, tels que ses hébergements, ses cafés et restaurants, ainsi que toutes les activités organisées par le Service Tourisme de la commune de Plombières.  C’est d’ailleurs déjà le cas dès la semaine prochaine, avec le Festival des balades qui proposera chaque semaine des balades sélectionnées et agrémentées par un quizz accessible à tous, petits et grands !

  • Plus d’un million d’euros de boni pour la zone VHP

    Capture d’écran 2020-06-22 à 08.13.14.pngLa zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau (qui couvre les communes d’Aubel, Baelen, Blegny, Dalhem, Dison, Herve, Jalhay, Limbourg, Olne, Pepinster, Plombières, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Thimister-Clermont, Trooz, Verviers et Welkenraedt) a présenté ce vendredi le compte 2019. Un compte extraordinairement bon puisqu’il est boni de 1.240.000 euros. Il s’explique par une diminution des dépenses en frais de personnel. « La zone fonctionnant avec de nombreux volontaires, en cas de calamités, les prestations augmentent fort. En 2019, nous avons eu moins de prestations » explique le major et commandant de zone Quentin Grégoire.

    Plusieurs bourgmestres ont évidemment manifesté leur volonté de voir ce montant conservé pour l’année prochaine et soustrait aux différentes communes de la zone au moment du calcul de la dotation à verser. Pour l’instant, ce boni a surtout été mis en fonds de réserve le temps d’avoir une sérieuse discussion sur son affectation.

    -55 % D’INTERVENTIONS

    Il se pourrait que la clôture du compte de l’année en cours réserve également une bonne surprise au vu de la chute vertigineuse du nombre d’interventions pompiers durant la crise du Covid-19. « On était à 45 % d’interventions par rapport à la même période l’an passé » détaille Quentin Grégoire. Une situation qui a permis d’amortir les coûts liés au coronavirus. « Au début de la crise ça a été un peu tendu parce qu’on était face au risque de manque de matériel. On a dû en acheter et on a essayé de faire ça en commun pour avoir des ristournes. A priori, il ne devrait pas y avoir énormément de surcoût vu l’activité opérationnelle qui a été très réduite. » 

    V.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 22 juin 2020

  • Conseil communal du 25 juin 2020

    La prochaine séance du conseil communal qui se tiendra dans la salle culturelle de l'asbl communale « Sports et Culture », rue César Franck, 163 à 4851 Gemmenich, le jeudi 25 juin 2020 à 20h15.
    Le public est autorisé à assister à la séance du conseil communal, dans le strict respect des mesures de distance physique d'application pendant cette période de crise sanitaire.
    Le port du masque est vivement recommandé, tant pour les mandataires que pour le public.
     
    Les points suivants seront à l'ordre du jour: 
    Préambule : Modification temporaire du lieu de réunion du Conseil communal.
    1. Gouvernance - Rapport de rémunération des mandataires communaux - Exercice 2019.
    2. Bâtiments communaux - Construction d'une nouvelle école à Hombourg - Mode de passation et conditions du marché.
    3. Patrimoine - Location d'un local situé sous la cour de l'ancienne école située Kallotenhof, 3.
    4. Patrimoine - Location à titre de prêt à usage de parcelles privées communales en vue d'y installer un projet de permaculture/maraîchage.
    5. Epuration - Accord cadre pour les essais géotechniques, les essais géophysiques, les prélèvements et analyses de sol des projets d'assainissement et des projets communaux - Adhésion à la centrale d'achat de l'A.I.D.E.
    6. Personnes handicapées - Création d'un conseil consultatif des personnes handicapées.
    7. Finances - Octroi d'un subside extraordinaire remboursable à l'A.S.B.L. Sports et Culture -Confirmation.
    8. Finances - Mesures d'allègement fiscal.
    9. Cultes - Compte annuel de la Fabrique d'église de Montzen - Exercice 2019.
    10. C.P.A.S. - Comptes annuels du C.P.A.S. de Plombières - Exercice 2019.
    11. C.P.A.S. - Modification du statut administratif.
    12. Propositions étrangères à l'ordre du jour, inscrites à la demande des membres du Conseil communal (L1122-24 al. 3) - Délai 5 jours francs + note explicative.
    13. Correspondance et communications.
    14. Procès-verbal de la séance publique du 28.05.2020 - Adoption.

  • Des urnes pour les masques superflus

    Avec les dons, la commune souhaite équiper les mouvements de jeunesse

    Capture d’écran 2020-06-02 à 08.29.42.pngLes masques commandés par la conférence des bourgmestres vont être livrés prochainement à Plombières. De nombreux citoyens étant déjà équipés, certains risquent de ne pas utiliser les masques fournis par la commune. Pour éviter que ces protections ne terminent à la poubelle ou dans un tiroir, des urnes visant à récupérer les masques superflus sont installées dans les boulangeries du village.

    Comme on pouvait s’en douter, lors du conseil communal de Plombières, on a reparlé du coronavirus et des différentes mesures prises pour endiguer sa propagation. Le port du masque en fait partie. En terres plombimontoises, comme ailleurs, les citoyens ont déjà reçu les précieux sésames. Alors que des couturières locales se sont mises à l’ouvrage il y a plusieurs semaines déjà, ces masques arrivent un peu tard, alors que beaucoup de citoyens sont déjà équipés.

    « Avec la conférence des bourgmestres, on a décidé de faire une commande commune. Il aurait été utopique de croire qu’on allait éviter la propagation du virus en ne fournissant en masques que les habitants de la commune. Ca a pris un peu de temps mais on couvre plus largement l’arrondissement », a expliqué la bourgmestre Marie Stassen qui reconnaît que pour certains Plombimontois déjà équipés ses masques peuvent être superflus. « Des urnes vont être placées dans les boulangeries de nos villages et les citoyens qui estiment qu’ils n’ont pas besoin de ces masques fournis par la commune pourront les y déposer. Avec les dons de masques, on espère pouvoir par exemple équiper les mouvements de jeunesse et les camps qui ne sont pas forcément munis de machines à lessiver» détaille la bourgmestre.

    Autre sujet discuté, la provenance de ces masques livrés par la société welkenraedtoise Starsmade mais fabriqués au Pakistan.

    QUESTION ÉTHIQUE

    « On s’est immédiatement assurés qu’il n’y avait pas d’enfant qui travaillait dans ces entreprises mais il faut savoir que tout de suite après l’annonce du confinement, la commune a acheté du tissus et des couturières locales se sont mises, bénévolement, au travail. Entre 30 et 45 minutes étaient nécessaires à la confection d’un masque. Si on voulait en distribuer deux à tous les habitants, il en fallait 22.000 ! On ne pouvait pas demander à ces gens de coudre autant de masques bénévolement. La question éthique s’est posée mais si on veut produire des choses en Belgique, il faut accepter de payer le juste prix », conclut Marie Stassen. 

    FRANÇOISE PEIFFER dans LA MEUSE VERVIERS du 2 juin 2020

  • Une cellule bien-être suite à la mort de 2 jeunes

    En six semaines, la commune de Plombières a dû faire face au décès tragique de deux de ses jeunes habitants. Le Capture d’écran 2020-05-30 à 08.25.03.png22 mars, le corps sans vie de Charles Johnen était retrouvé dans la Meuse à Liège. Quelques semaines plus tard, un adolescent mettait fin à ses jours.

    Déjà particulièrement pénibles à vivre, ces séparations ont été rendues encore plus éprouvantes par le confinement. Ni les familles, ni les amis de ces deux jeunes n’ont pu leur rendre hommage comme ils l’auraient souhaité. « On a pris conscience que le confinement rendait ces périodes de deuil compliquées. Les jeunes avaient besoin d’échanger et de vivre ensemble leurs émotions. Malheureusement, les mesures liées à la crise sanitaire rendaient cela impossible », a indiqué la bourgmestre Marie Stassen. Consciente d’un besoin, la commune a décidé de mettre en place une cellule bien-être. « Avec le soutien du service d’aide aux victimes de la police du Pays de Herve, nous avons réuni, en vidéoconférence, tous les acteurs de la jeunesse ainsi qu’une quinzaine de personnes, essentiellement des jeunes de nos villages. Ils avaient besoin de s’exprimer par rapport à la situation vécue », ajoute la bourgmestre. Marie Stassen espère que ce groupe va pouvoir s’étendre et aborder d’autres thématiques relatives à la jeunesse comme par exemple les dépendances ou encore le harcèlement.

    La majorité ne se soucie pas uniquement du bien-être des jeunes puisqu’elle souhaite accompagner la population tout au long du déconfinement mais aussi lorsque la vie reprendra son cours normal. « Avec le plan de cohésion sociale, nous publions quotidiennement sur le site de la commune “le petit journal du (dé)confiné”, qui dispense des trucs et astuces pour vivre au mieux cette période particulière. Au mois de juin, nous avons également planifié une réunion pour voir de quelles manières nous pourrons accompagner la population après ce confinement qui va sans doute laisser des traces chez nombre de nos concitoyens », conclut la bourgmestre. 

    F.P. dans LA MEUSE VERVIERS du 30 mai 2020