Pompiers

  • Les zones de secours VHP et WAL pourraient n’en former plus qu’une

    Il se chuchote que les zones de secours Vesdre, Hoëgne & Plateau (zone 4) et Warche, Amblève et Lienne (zone 5) auraient pour projet de fusionner. Le sujet a été évoqué lors de plusieurs réunions mais rien n’est encore décidé. Une fusion entre les deux zones présenterait certains avantages considérables.

    Cela fait déjà un bout de temps que les zones de secours Vesdre, Hoëgne & Plateau (qui couvre les communes d’Aubel, Baelen, Blegny, Dalhem, Dison, Herve, Jalhay, Limbourg, Olne, Pepinster, Plombières, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Thimister, Trooz, Verviers et Welkenraedt) et Warche, Amblève et Lienne (Trois-Ponts, Stavelot, Malmedy, Lierneux, Aywaille et Waimes) collaborent sur diverses thématiques. Cela permet d’être plus efficace lors des interventions urgentes.

    À bonne source, nous avons appris qu’une fusion entre les deux zones de secours de la région verviétoise était envisagée. Si ce n’est pas pour tout de suite, les autorités compétentes planche dessus pour plusieurs raisons.

  • La zone investit pour la santé des pompiers

    Afin d’éviter que ses hommes rentrent d’intervention avec des vêtements contaminés par les fumées et les particules qui restent dessus et sur la peau, la zone VHP a investi dans du matériel de décontamination. Elle a lancé ce lundi un véhicule « Refit » qui permet d’améliorer la procédure de décontamination post-incendie. En gros, chaque homme échangera son matériel sale contre du propre avant de rentrer à la caserne. Avec ce dispositif, la zone a pour objectif de préserver au maximum la santé et la sécurité de son personnel.

    Des pyjamas pour les pompiers

    La Zone Vesdre Hoëgne & Plateau a procédé à un autre investissement important pour tous les hommes.
     
    En effet, elle vient de distribuer récemment à l’ensemble de son personnel des sous-vêtements feu «pyjamas» afin de limiter la contamination croisée (contamination en cascade des véhicules, des casernes, des habitations privées... ). « Les hommes devront les porter pour toutes les interventions de type incendie», détaille le Major Quentin Grégoire. « On a décidé d’investir dans ces pyjamas car ils pourront directement être lavés dans des laveries aménagées dans tous les postes, y compris les postes volontaires. Les 350 volontaires et les 100 pompiers professionnels en seront équipés. Les volontaires auront un deuxième exemplaire à domicile en cas d’appel nocturne. Avant, les pompiers volontaires qui venaient par exemple de leur travail partaient en jeans lors des interventions. Ils ramenaient donc des particules de fumée. Avec ces pyjamas, cela permettra d’éviter de revenir avec des vêtements sales car ceux qui auront servi à des hommes pour les interventions seront directement enlevés et nettoyer dans les laveries. »
     
    Il s’agit d’un investissement conséquent de 140.000 euros pour la zone VHP. 
     
    D'une page de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 9 novembre 2020
  • La déflagration s’est produite dans un garage

    Une explosion a ravagé, dimanche après-midi, une habitation de la rue Steenteveld à Plombières. Selon les premières informations, la déflagration s’est produite au niveau du garage où se trouvaient, entre autres, un tracteur tondeuse et une voiture. S’il n’y a heureusement pas de blessé, les dégâts matériels sont importants puis qu’à certains endroits, le sol s’est soulevé. Les habitants des lieux vont être relogés.

  • Plus d’un million d’euros de boni pour la zone VHP

    Capture d’écran 2020-06-22 à 08.13.14.pngLa zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau (qui couvre les communes d’Aubel, Baelen, Blegny, Dalhem, Dison, Herve, Jalhay, Limbourg, Olne, Pepinster, Plombières, Soumagne, Spa, Sprimont, Theux, Thimister-Clermont, Trooz, Verviers et Welkenraedt) a présenté ce vendredi le compte 2019. Un compte extraordinairement bon puisqu’il est boni de 1.240.000 euros. Il s’explique par une diminution des dépenses en frais de personnel. « La zone fonctionnant avec de nombreux volontaires, en cas de calamités, les prestations augmentent fort. En 2019, nous avons eu moins de prestations » explique le major et commandant de zone Quentin Grégoire.

    Plusieurs bourgmestres ont évidemment manifesté leur volonté de voir ce montant conservé pour l’année prochaine et soustrait aux différentes communes de la zone au moment du calcul de la dotation à verser. Pour l’instant, ce boni a surtout été mis en fonds de réserve le temps d’avoir une sérieuse discussion sur son affectation.

    -55 % D’INTERVENTIONS

    Il se pourrait que la clôture du compte de l’année en cours réserve également une bonne surprise au vu de la chute vertigineuse du nombre d’interventions pompiers durant la crise du Covid-19. « On était à 45 % d’interventions par rapport à la même période l’an passé » détaille Quentin Grégoire. Une situation qui a permis d’amortir les coûts liés au coronavirus. « Au début de la crise ça a été un peu tendu parce qu’on était face au risque de manque de matériel. On a dû en acheter et on a essayé de faire ça en commun pour avoir des ristournes. A priori, il ne devrait pas y avoir énormément de surcoût vu l’activité opérationnelle qui a été très réduite. » 

    V.M. dans LA MEUSE VERVIERS du 22 juin 2020

  • Les pompiers saluent le personnel soignant

    Ils sont aussi en 1re ligne au niveau de l’ambulance, mais les interventions classiques ont baissé de moitié.Capture d’écran 2020-04-06 à 09.26.11.png

    Après avoir rendu hommage au personnel soignant la semaine dernière en manifestant notamment leur soutien devant les services d’urgences du CHR et de la clinique SteElisabeth à Verviers, les pompiers de la zone VHP ont remis le couvert samedi soir devant les casernes de la zone. Bonne nouvelle, ils constatent aussi un fléchissement des appels à l’ambulance Covid-19.

    « L’ensemble des postes de la zone VHP, soit Battice, Herve, Limbourg, Pepinster, Plombières, Spa, Theux, Verviers et Welkenraedt ont marqué leur soutien au personnel médical dans sa globalité en allumant à 20 h feux bleus et sirènes des véhicules devant les postes respectifs », devait préciser le commandant de la zone Vesdre, Hoëgne & Plateau, Quentin Grégoire.

    D'un article de FREDDY HAUGLUSTAINE à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 6 avril 2020

  • Le feu dans une tour de séchage

    Les pompiers de la zone Vesdre-Hoëgne & Plateau était en intervention ce lundi après-midi rue de Rémersdael à Hombourg dans la commune de Plombières pour un incendie.

    Le feu s’est déclaré dans une tour de séchage dans une usine.

    L’intervention était compliquée et peu banale car les pompiers ont dû démonter une partie de la tour en question pour parvenir à l’éteindre, ce qui ne rendait pas l’opération des plus simples.

     

    22 hommes ont été mobilisés sur place pour venir à bout du brasier. Le feu a été maîtrisé sans victime.

  • La réponse des mayeurs « parias »

    On écrivait déjà ce mercredi que les bourgmestres de Baelen, Olne, Pepinster et Plombières n’étaient pas contents concernant l’annonce PS-MR, non concertée, d’un accord sur le financement de la zone de secours VHP.
    Ce mercredi en début d’après-midi, ils ont envoyé un communiqué de presse commun pour développer leur position. «Les bourgmestres des communes de Baelen, Olne, Pepinster et Plombières ont appris par voie de presse ce mardi 11 février 2020 l’existence d’un accord politique qui aurait été approuvé par les Bourgmestres apparentés au MR et au PS de quinze communes membres de la zone de secours Vesdre-Hoëgne-Plateau. Tout d’abord, nous nous étonnons que le débat relatif aux répartitions des dotations communales se soit réalisé dans la discrétion au sein de cénacles officieux et non au sein de l’organe officiel qu’est le conseil de zone. Il faut préciser que nous n’avons ja-
    mais été contactés, associés ou informés de ces débats à quelque moment et de quelque manière que ce soit. Il serait d’ailleurs intéressant de vérifier si chacun des bourgmestres MR et PS était au courant de cet accord. »
    « INACCEPTABLE »
    « Nous constatons que, dans l’accord présenté qui n’engage que les bourgmestres MR et PS, la ville de Venders verrait sa contribution diminuer de près d’un million d’euros en 2021 au détriment des autres communes dont les contributions financières augmenteraient en moyenne de 13,42 %, ce qui est inacceptable.
    Aussi, en l’état actuel des choses, nous ne marquons pas notre accord sur la clé de répartition proposée par le MR et le PS applicable à partir de 2021. »
    Un communiqué signé conjointement par Maurice Fyon, Philippe Godin, Cédric Halin et Marie Stassen.

  • Les mayeurs « parias » se rebiffent

    Les bourgmestres de Baelen, Olne, Pepinster et Plombières ne sont pas contents. Lundi, ils ont découvert dans la presse l’accord PS-MR concernant le financement de la zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau (VHP). Un deal négocié sans concertation avec eux. Ils ont donc décidé d’adopter une position commune qu’ils dévoileront prochainement ensemble.

    D'un article d'AURÉLIE FRANSOLET à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 12 février 2020/

  • Pompiers de Plombières à Dolembreux où 7 bovins périssent dans un incendie

    Un violent incendie s’est déclaré vendredi dernier vers 23h50 dans une ferme de Dolembreux (Sprimont) Hautgné, 6.

    C’est un voisin qui a appelé les pompiers.

    Le feu a pris dans une étable qui a été totalement détruite par les flammes. Le corps de logis a pu être préservé ainsi qu’un atelier. Les pompiers de la zone VesdreHoëgne et Plateau sont intervenus rapidement.

    « Ils ont été secondés par les pompiers de Liège dans le cadre de l’aide adéquate la plus rapide. Il y avait des pompiers du poste avancé du Sart-Tilman qui ont été les premiers sur place, des pompiers du poste d'Ans et des casernes de Theux, Plombières, Pépinster et Limbourg. Au total, vers minuit, il y avait sur place deux autopompes, deux auto-échelles, trois citernes et deux véhicules officiers avec une trentaine de pompiers », détaille Quentin Grégoire, major des pompiers de la zone Vesdre-Hoëgne et Plateau.

    Le bilan est lourd : sept bovins, des génisses, ont été tués dans la première étable en feu en raison de la présence d’une lourde barrière et six autres ont pu être sauvés par le fermier dans la seconde étable qui a aussi été détruite par les flammes. Les deux hangars sont totalement inutilisables. Deux machines ont également été détruites. Les pompiers ont lutté contre le feu jusqu’à 5h du matin ce samedi.

    « Au début, nous avons connu des difficultés d’approvisionnement en eau et puis les citernes sont arrivées. Il y a eu aussi un véhicule de ravitaillement de Plombières pour fournir des boissons chaudes aux pompiers qui travaillaient durant la nuit glaciale et pour fournir des masques respiratoires en cas de besoin », ajoute le major des pompiers, Quentin Grégoire.

    La cause de l’incendie pourrait être un problème technique dans le moteur du tracteur qui était dans le hangar et qui a été détruit. Le vétérinaire de « L’Animal Rescue Team », Philippe Schutters, s’est rendu sur les lieux pour s’occuper des bovins sauvés qui n’ont pas été intoxiqués par les fumées

  • « Je veux moderniser la fédération des pompiers »

    Le 12 novembre 2019, l’assemblée générale de la Fédération royale des corps de sapeurs-pompiers belges a élu son nouveau président. C’est le lieutenant Frédéric Lex, issu de la zone de secours Vesdre, Hoëgne & Plateau qui remplace depuis ce 1er janvier le président sortant, le major Quentin Grégoire, lui aussi issu de notre zone de secours. Frédéric Lex nous a parlé de ses futurs projets en tant que nouveau président.

    Une page d'OCÉANE GASPAR à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 2 janvier 2020.