Prévention

  • La première partie des 310.000 masques est arrivée

    Soulagement pour Michel Fransolet, président de la conférence des bourgmestres des communes de l’arrondissement verviétois, et plusieurs de nos communes. La première partie des 310.000 masques en tissu commandés fin avril est bien arrivée ces jeudi et vendredi. En espérant que ce soit aussi le cas ce mardi 26 mai pour la deuxième partie comme prévu. À la fin du mois d’avril, les différents bourgmestres de notre arrondissement s’étaient réunis au sein de la conférence des bourgmestres afin d’organiser la commande de 310.000 masques en tissu lavables, disposant d’une poche pour y placer un filtre. Mais dans notre édition de ce mardi 19 mai, nous vous annoncions que l’arrivée des masques avait du retard alors qu’il était prévu qu’ils arrivent le vendredi 15 mai dernier. Cela n’a pas été le cas suite à des problèmes logistiques au niveau du transport aérien.

    Michel Fransolet espérait bien pouvoir compter sur la première partie des masques ces mercredi et jeudi. Finalement, les masques ont été distribués jeudi et vendredi. « Les masques sont arrivés à Plombières, Baelen, Jalhay, Stavelot et Theux ce jeudi », commente le président de la conférence des bourgmestres. « Ce vendredi, Malmedy et Waimes ont bien reçu leur commande. C’est une bonne chose même s’il y a encore eu quelques petits couacs, notamment à Trois-Ponts où les masques ne sont pas arrivés pour je ne sais quelle raison. Il y a eu un jour de retard supplémentaire pour certaines communes car il y a eu des soucis à la douane à Bruxelles. Le fournisseur était présent mardi avec son camion mais on ne lui a pas libéré la quantité de masques prévue. »

    LA SUITE DOIT ARRIVER

    Concernant la deuxième partie, Michel Fransolet espère bien pouvoir compter dessus la semaine prochaine comme prévu tout en ne connaissant pas de nouveaux soucis. « Des communes comme Verviers, Dison, Limbourg, Lierneux, Stoumont… doivent encore être livrées », détaille Michel Fransolet. « J’espère vraiment qu’il n’aura pas de nouveaux retards car c’est un travail compliqué et difficile gérer. »

    Pour rappel, les communes pourront offrir deux masques par habitant. Certaines communes, qui avaient anticipé la commande groupée, ont déjà distribué des masques à leurs concitoyens.

    Au niveau des 310.000 masques, 44.000 sont prévus pour des enfants et le reste pour des adultes. 

    C.B. dans LA MEUSE VERVIERS du 23 mai 2020.

  • Coronavirus : Phase 2 maintenue, passage en phase fédérale et mesures additionnelles

    Communiqué de Madame la Première Ministre, Sophie Wilmès

    Comme annoncé le 10 mars dernier, l’évolution de la propagation du coronavirus est évaluée au jour le jour. En effet, la situation sanitaire d’hier n’est pas celle d’aujourd’hui ni celle de demain. Suite aux derniers développements, le Conseil National de Sécurité (CNS) s’est réuni le jeudi 12 mars à la demande de la Première ministre et en concertation avec les Ministres-présidents. Cette réunion  du CNS a eu lieu dans la foulée de réunions des groupes d’experts du Risk Assessment Group et du Risk Management Group. 

    Il a été décidé de renforcer le dispositif existant par des mesures additionnelles de distanciation sociale, dans le même objectif d’endiguer la propagation de l’épidémie. Ces mesures sont proportionnelles et orientées vers un maximum d’efficacité. D’un point de vue opérationnel, nous passons en phase fédérale de gestion de crise, ce qui veut dire que toutes les décisions seront prises dans la cadre d’une cellule de gestion composée notamment de la Première ministre, des ministres compétents et des ministres- présidents. Cette phase assure une meilleure coordination et information sur les mesures prises par les différentes entités. Les mesures annoncées sont d’application sur l’ensemble du territoire national.

    Tous les niveaux de pouvoir partagent la même volonté de mener une action, une communication et une application cohérentes des mesures décidées. Nous souhaitons qu’une même décision soit appliquée partout de la même manière. L’objectif prioritaire étant la préservation de la santé publique.

    Ces mesures seront d’application à partir de vendredi minuit jusqu’au 3 avril inclus. Comme précédemment, l’évolution de la situation continuera à être évaluée au jour le jour.

    Concernant les écoles :

    • Concernant les écoles, les leçons sont suspendues. Il sera organisé une garde d’enfant au moins pour les enfants du personnel médical et de soins de santé et des départements d’autorité (sécurité publique). Pour les enfants dont il n’est pas possible d’assurer une garde autre que par les personnes âgées, les parents pourront aussi trouver une solution dans les écoles.
    • Les crèches restent ouvertes.
    • Dans le cas des hautes écoles et universités, il est recommandé de développer des modules de cours à distance. Ces écoles ne sont donc pas fermées mais invitées à mettre en place des alternatives aux cours traditionnels en amphithéâtre ou en endroit confiné ; 

    Concernant les commerces et les activités dites récréatives (sportives, culturelles, folkloriques, etc) : 

    • Toutes ces activités sont annulées, peu importe leur taille et leur caractère public ou privé. 
    • Entre autres, les discothèques, cafés et restaurants sont fermés ;
    • Les hôtels restent ouverts sauf leur éventuel restaurant ;
    • La livraison à domicile et le drive-in sont permis ; 
    • Les commerces restent ouverts toute la semaine sauf le weekend ;
    • Les magasins d’alimentation et les pharmacies restent quant à eux ouverts normalement (weekend compris). Néanmoins, il leur est recommandé d’augmenter les mesures d’hygiène sur base des recommandations déjà formulées.

    Concernant le travail : 

    • Le travail doit se poursuivre dans la mesure du possible mais le télétravail doit être privilégié et, si nécessaire renforcé.

    Concernant les transports en commun : 

    • Les transports en commun circulent normalement mais il est demandé de se limiter aux déplacements indispensables. Les horaires décalés permettront de ne pas congestionner les transports en commun.

    A noter que ces mesures viennent s’ajouter à celles formulées précédemment. Nous restons en phase 2 renforcée.

    Lire la suite

  • Deux radars fixes sur nos routes régionales

    Cette année, la Région wallonne a financé l’installation de 69 radars sur son territoire. L’année prochaine, ce chiffre sera porté à 156. À lui seul, le Hainaut devrait accueillir 68 dispositifs. Boîtiers fixes, radars tronçon, radars feux de signalisation… il y en aura pour tous les goûts. Mais pas seulement  au Hainaut...

    IMG_0390.jpg

    Et même deux dans notre région.

    D'une double page de YANNICK HALLET à lire dans LA MEUSE du 19 décembre 2019.

    Pour rappel, un lidar est placé actuellement à Hombourg, rue du Cheval Blanc.

  • 12 communes sur 20 sans cellule de sécurité

    L’organisation de ces réunions visant à prévenir la radicalisation est pourtant obligatoire depuis septembre.

    Chaque commune devrait en avoir une et pourtant, en région verviétoise, au 1 er janvier 2019, 12 communes sur 20 n’avaient pas encore mis sur pied de cellule de sécurité intégrale locale (CSIL-R). Gênant alors que ces cellules servent à prévenir le radicalisme et sont imposées par le fédéral aux communes depuis le mois de septembre 2018. Le point en région verviétoise.

    D'une page de V.M.& F.DE H. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 5 février 2019.

  • Résultats des contrôles routiers de la police du Pays de Herve

    Lorsqu'elle a tiré son bilan 2017 de la sécurité et de la criminalité, la zone de police du Pays de Herve s'inquiétait de la recrudescence de la conduite sous influence d'alcool. En effet, 9% des personnes contrôlées en 2017 conduisaient avec un taux d'alcoolémie supérieur aux valeurs légales alors que la prévalence européenne est de 3.5% (source: VIAS). Même si cette proportion plus élevée peut s'expliquer par des contrôles plus pertinents en termes de moments et de lieux, maintenant que l'on sait que le belge est champion du monde  de la consommation d'alcool, cela n'augure rien de bon pour la sécurité sur nos routes.

    Ainsi, des contrôles ont été menés la nuit de samedi à dimanche (du 21 au 22/04) à Thimister-Clermont, Herve et Welkenraedt.

    338 conducteurs ont été contrôlés. 15 d'entre eux conduisaient sous l'influence d'alcool soit 4.4%.

    Ce qui est interpellant c'est que plus de la moitié (8) des conducteurs contrôlés positifs avait un taux supérieur à 0.64 mg/lae (mg par litre d'air expiré - limite légale: 0.22 mg/lae) soit un taux,plus communément connu, atteignant les 1.5 g/litre de sang (limite légale: 0.5 g/l). 

    Ces conducteurs indélicats ont vu leur permis de conduire retiré sur le champ pour une période de 15 jours en plus d'une amende salée.

    Sachez qu’en matière d’amende, les tarifs ont été revus à la hausse. S’il s’agit d’une première infraction, l’amende s’élève à :

    •         taux >0.22<0.35 mg/lae : Min. 179 €
    •         taux >0.35 mg/lae : Min. 420 € et jusqu’à 1.260 €

    Ces tarifs peuvent être majorés en cas de récidive. Dans ces cas, le montant de l’amende est fixé par le Tribunal de police.

  • Vincent Bastin : « ça a sauvé des vies »

    Chez les pompiers de la zone 4, le colonel Vincent Bastin souligne qu’assurer la sécurité sur le territoire communal est une compétence du bourgmestre. Il ajoute qu’un arrêté royal a prévu des exigences pour les bâtiments 5117D23E-237C-4EB5-A454-5CFC680BB7AF.jpegconstruits après 1994. Par contre pour les bâtiments antérieurs, rien n’était prévu et d’une commune à l’autre, les exigences variaient. Avant 2009, les pompiers de Verviers ont été confrontés, dans des conditions délicates, à des incendies d’immeubles, souvent des maisons de maître, transformés en logements multiples. Alors, des mesures ont été coulées dans un règlement communal de mise en sécurité comprenant des normes plus contraignantes selon le nombre de logements et des niveaux, par exemple. Avec pour les plus gros, l’exigence d’un compartimentage, d’exutoires de fumée... Des recours ont alors été introduits, mais le Conseil d’État a estimé que ces exigences n’étaient pas disproportionnées par rapport au risque, rappelle Vincent Bastin. Et depuis, ce règlement est appliqué. Pas à la tête du quartier, ni à celle du propriétaire, insiste-t-il. « Mais il y a des quartiers où cela s’applique plus que dans d’autres », en raison de la structure de l’habitat existant. Cependant, à terme, tous devraient finir par faire l’objet de contrôles.

    Lire la suite

  • BE-Alert : Plombières n'y est pas (encore?)

    Un service vital à offrir au plus vite.

    Un éditorial de Christian Carpentier à lire dans LA MEUSE du 7 décembre 2017.

  • Nouvel appel à vigilance pour les propriétaires de BMW à Plombières

    Cette nuit un nouveau vol de BMW à eu lieu rue de Rémersdael à Plombières... le véhicule était garé à rue.

    Nous préconisons toujours l'utilisation d'une canne anti vol et/ou l'installation d'une alarme efficace et pourquoi pas d'une puce gps.... Si vous possédez un garage, garez y votre véhicule.

    Les protections pour vous prémunir de ce genre de mauvaise surprise au petit matin ne manquent pas sur la marché, que ce soit dans les centres auto, via votre garage, ou via internet.

    Nous rappelons toujours :

    Agissements suspects = appel 101 direct (pas le matin lorsque les faits datent de la nuit svp).

  • "Les jeunes et l'alcool" : un projet d'éducation permanente au collège Notre-Dame de Gemmenich

    On le sait, l’alcool peut-être un véritable fléau. Et les conséquences sur les jeunes sont parfois dramatiques. S’il est difficile de le faire comprendre aux adolescents, ils restent pourtant très sensibles au débat! Exemple avec ce projet d’éducation permanente mené par une dizaine de 6em du collége Notre-Dame de Gemmenich. Un projet intitulé « les jeunes et l’alcool »

    Reportage sur TéléVesdre

    Capture d’écran 2017-05-05 à 17.49.31.png

  • Un conseil de votre police

    Avis aux plombimontois : Vague de vols et tentatives de vols de BMW

    Plusieurs faits commis de nuit ont été constatés ces derniers jours sur Gemmenich, Moresnet, Montzen...si vous possédez une BMW ancien modèle série 3 ou série 1 la vigilance est de mise, surtout si vous la garez dans une allée de garage facilement accessible (pas de barrière fermée).

    Soyez donc attentif et évitez de laisser dans votre voiture la commande à distance de votre garage ainsi que tout autre objet de valeur. 

    Et enfin, petit rappel : Agissement suspect = appel direct 101

    Conseil pour les propriétaires : utilisez un système de sécurité entre le frein à main et le levier de vitesse, une alarme sonore efficace, un traceur GPS ...de multiples protections existent sur le marché.