Sports

  • Tous en balade avec l’Office du Tourisme de Plombières

    L’Office du Tourisme de la commune de Plombières, en partenariat avec la commune, lance, du 1er juillet au 30 août 2020, le Festival des Balades.

    Chaque semaine, deux balades balisées de la commune seront à découvrir ou à redécouvrir.  Et du 1er au 5 juillet, ce sont les balades du Site minier et du Viaduc qui ouvrent le bal, respectivement de 3 et 6,4 km.

    Avec chaque balade est également proposé un quiz à compléter qui vous permettra de remporter peut-être un prix grâce au tirage au sort hebdomadaire !

    Rendez-vous donc sur la page d’accueil du site internet de la Commune www.plombieres.be dès le 1er juillet !  Vous pourrez y télécharger les itinéraires via un QR-code ainsi qu’une application GPS qui vous guidera pour chaque balade.

  • Muytjens est déjà en piste et sur le podium

    Olivier Muytjens est un pilote ‘privilégié’. Bien avant ses camarades de jeu, le pilote originaire de Moresnet a repris la compétition ce week-end en Allemagne. Avec une pole position sur la grille et un podium à l’arrivée… Ne dites plus VLN mais ‘Nürburgring Langstriecke Serie 2020’… Pour Olivier Muytjens, qui côtoie cette discipline depuis de nombreuses années, cela ne change pas grand-chose. « C’est surtout la situation sanitaire actuelle qui change pas mal de chose pour tout le monde », sourit le Belgo-Brésilien. « Ce sont des conditions particulières inédites pour tous. Le Covid-19 impose en effet des courses à huis clos actuellement. Et il faudra s’y faire car en Allemagne, on a déjà annoncé que les suivantes seront pareilles… Mais au moins, en Allemagne, on peut disputer des courses (rires). Dans les paddocks, seul un nombre très restreint de personnes peut avoir accès à l’enceinte du Nürburgring. Quant aux conditions de travail, n’en parlons pas… Les teams étaient installés dans une Pit-Lane faite de murs en béton installés dans le paddock puisque les box officiels ne pouvaient pas être utilisés pour des raisons d’hygiène. »

    Voilà qui rappelle un peu les courses ‘made in USA’ où les paddocks improvisés pour un weekend sont légions… Un contexte inhabituel qui n’a pourtant pas déstabilisé Olivier Muytjens et ses équipiers. « Notre team aligne 3 voitures cette saison au Ring. La Toyota GT86 Cup d’Alexander Müller et moi-même. Mais aussi une autre Toyota GT86 Cup pour le trio Tom Cloet, Brody et Jacques Derenne et une Porsche Cayman Club Sport pilotée par Jacques Castelein et Kurt Dujardyn. Une voiture dans laquelle des relais sont également prévus pour moi lors de certaines courses. »

    D’EMBLÉE LA POLE

    Lors des essais qualificatifs de ce week-end, Oli a réalisé d’emblée la pole position en catégorie SP3 devant la Subaru BRZ de Tim Schrick et Lucian Garvris. « En course, j’ai pris le départ lors duquel j’ai perdu de suite le bénéfice de cette pole. La Subaru BRZ de Tim ne sera plus délogée et des soucis d’embrayage nous fera encore perdre une place. Mais un podium pour débuter cette saison suffit à notre contentement ce week-end », conclut Oli Muytjens qui retrouvera déjà le Ring dans une quinzaine de jours pour une nouvelle endurance de 4 heures. « Plus précisément pour 2 endurances consécutives en un seul week-end, ce qui est assez rare dans cette compétition. Tout comme rouler devant des tribunes vides. Cela aussi, il faudra s’y faire. Enfin, pas trop longtemps j’espère… »

    Espérons-le aussi pour tous les protagonistes du Nürburgring Langstriecke Serie 2020 qui comptera tout de même 8 courses cette année pour une saison qui se clôturera le 21 novembre. « Avec au bout, je l’espère, ce fameux titre qui nous passe sous le nez depuis trop longtemps. On en a marre des titres de vicechampion. On veut la plus haute marche du podium fin de l’année. »

    La motivation et les objectifs de ‘Speed Oli’ sont on ne peut plus clairs… 

    ERIC TRIPPAERS dans LA MEUSE VERVIERS du 29 juin 2020

  • Des projets à Plombières, Stoumont et Malmedy recevront aussi des subsides

    Capture d’écran 2020-06-27 à 12.05.53.pngLe ministre wallon des Infrastructures sportives a décidé de dégager une enveloppe de 10 millions d’euros. Parmi les projets retenus dans notre région, il y a celui de la construction d’un nouveau bâtiment sur le site du Panorama à Verviers. 642.760 euros ont été octroyés pour ce projet. L’ancien site minier à Plombières, la réfection des terrains de tennis de La Gleize et le changement des cibles pour les archers de Malmedy seront également subsidiés.

    À Plombières, l’aménagement du Parc de l’ancien site minier a obtenu un subside de 189.050 euros. Une très bonne nouvelle pour l’échevin Joseph Austen, qui porte ce projet depuis quelques années déjà.

    « On a prévu d’y aménager des modules de jeu pour les enfants, une piste d’athlétisme, faire un point nœud avec les différentes liaisons RAVeL… », détaille Joseph Austen.

    D'un article de CHARLES BOURY à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 27 juin 2020

  • La 3 étape du Tour de Wallonie, avec départ à Montzen, sera très verviétoise

    Dès le 2 juin, nous vous annoncions en primeur que la commune de Plombières aurait bel et bien un départ d’étape au Tour de Wallonie 2020, malgré le report de l’épreuve au mois d’août et le changement de format (de 5 à 4 étapes). Les étapes ont été officiellement dévoilées ce mardi par les organisateurs, à savoir TRW Organisation, dont l’Olnois Christophe Brandt est l’administrateur délégué. Comme prévu, Plombières accueillera le départ de l’étape du mardi 18 août, l’avant-dernière de l’épreuve. Celle-ci mènera les coureurs à Visé au terme d’un parcours de 192 kilomètres.

    Le lieu de départ sera bel et bien la place communale de Montzen. L’incertitude planait encore concernant une possible boucle que le peloton allait emprunter dans l’entité avant de repasser par la ligne de départ à Montzen. « Il n’y aura pas de retour à Montzen », confie Christophe Brandt, qui a accepté de dévoiler les grandes lignes de cette troisième étape du Tour de Wallonie. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que cette étape sera très verviétoise. Les amateurs régionaux de cyclisme seront gâtés, d’autant que le plateau de ce Tour de Wallonie 2020 s’annonce tout bonnement impressionnant, avec des coureurs comme Philippe Gilbert, Greg Van Avermaet, Caleb Ewan, Oliver Naesen et bien d’autres qui devraient être au départ. Mais revenons-en au tracé de la troisième étape. Concrètement, après Montzen, cap sur Hombourg, Teuven (Fourons), la grande route d’Henri-Chapelle puis retour à Hombourg, avant de prendre la direction de Welkenraedt puis de Dolhain et d’emprunter la côte de Limbourg. Le peloton prendra ensuite la direction de Jalhay puis de Francorchamps. « On prendra ensuite le Rosier à l’envers en venant de Spa, puis l’étape ira vers La Gleize, Rahier, Werbomont, la Vallée de la Lienne, la Vecquée », indique notre interlocuteur. Cap ensuite sur La Reid, Jevoumont, le Mont Theux, Trasenster, la côte d’Olne puis direction Soumagne, Barchon et entrée sur le circuit local à Visé, lieu de l’arrivée.

    Le lendemain, le peloton s’élancera de Blegny pour la dernière étape, mais ne fera pas d’incursion en région verviétoise. Reste aussi à savoir dans quelles conditions pourra être organisé le départ de l’étape à Montzen.

    « On a fait des propositions pour que cela puisse se dérouler sans prendre le moindre risque au niveau sanitaire, mais tout cela doit encore être validé. J’espère d’ailleurs qu’on obtiendra des réponses via le Conseil National de Sécurité de ce mercredi. Si la situation continue à s’améliorer, on espère arriver à une situation plus ou moins normale », reprend Christophe Brandt. « Mais l’accès au village départ, qui serait un peu différent, serait forcément limité. Il faudra y respecter les distanciations sociales, des consignes de sécurité seront rappelées par les speakers et via des panneaux, etc. On espère que ce qu’on a proposé sera accepté. » Bref, à l’heure d’écrire ces lignes, il y a encore pas mal d’incertitudes quant au déroulement de ce départ. L’évolution de la crise sanitaire sera évidemment un facteur clé. 

    O. DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 24 juin 2020

  • Une reprise trois semaines plus tard que d’habitude et une trêve hivernale semblable

    Après la publication des séries définitives la semaine dernière, le Comité provincial a communiqué, ce jeudi, le calendrier de la saison 2020-2021. Après plusieurs mois d’incertitudes liés à la crise du Covid-19, le football provincial retrouve peu à peu un rythme normal. Rendez-vous donc le 6 septembre prochain pour le début des hostilités.

    En P2B, où l’on retrouvera six clubs verviétois, la première journée sera déjà marquée par deux derbys : Aubel B (montant de P3) – Minerois (descendant de P1) et RCS Verviers – Hombourg. De quoi donner le ton d’emblée dans cette série B qui vaudra la peine d’être suivie de près. En série C, Amblève, descendant de P1, lancera sa saison avec la réception de Stavelot. 

    D'un article de MAXIME DEBRA AVEC OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 19 juin 2020

  • Un solide ancrage verviétois au Standard de Liège !

    Saviez-vous, par exemple, que la moitié du Comité exécutif du Standard est composée de Verviétois ? Petit tour d’horizon de ce solide ancrage régional en compagnie d’Olivier Smeets, responsable communication du club liégeois.

    Parmi eux, on trouve le Goétois Pierre Locht, dont nous connaissons l'ascendance hombourgeoise, qui est responsable de l’Académie et membre du Comité exécutif. Présent au Standard depuis 2011, le Goétois Pierre Locht a d’abord occupé la fonction de team manager de l’équipe première pendant plusieurs saisons. Il a ensuite progressivement endossé le rôle de juriste du club.

    « Il allait notamment défendre les joueurs lors de leur passage en Commission à Bruxelles. Ces passages étaient assez médiatisés et il parvenait souvent à de bons résultats pour diminuer les sanctions », explique Olivier Smeets, précisant que depuis lors, Pierre Locht est entré dans le Conseil d’administration du club liégeois.

    « Pierre Locht siège au comité exécutif depuis l’arrivée de Michel Preud’homme il y a deux ans. En même temps que son entrée dans le comité exécutif du club, il a pris la tête de l’Académie Robert Louis Dreyfus, dont il est le directeur. Il gère toute la politique de formation du club en lien avec le département professionnel. C’est un poste clé : le centre de formation, où il y a entre 300 et 350 jeunes, est très important pour le Standard. » Concrètement, il gère une équipe d’une dizaine d’employés à l’Académie et également tous les formateurs, des U8 aux U21. Ceci, sans oublier la section féminine, évidemment.

    Avec Alexandre Grosjean et Pierre Locht, la moitié du comité exécutif du Standard, également composé de Bruno Venanzi et Michel Preud’homme, est issue de la région verviétoise…

    D'un article d'OLIVIER DELFINO à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 17 juin 2020

  • José Masset a signé au RFC Malmundaria

    Capture d’écran 2020-06-10 à 08.03.44.pngJosé Masset évoluera au RFC Malmundaria la saison prochaine et découvrira ainsi, à presque 33 ans (il les aura le 16 septembre, soit une dizaine de jours après la reprise du championnat), la P1.

    Après avoir fait ses débuts en équipe première à La Calamine (Division 3B) lors de la saison 2004-2005, c’est essentiellement en P2 qu’il a fait sa carrière, à Gemmenich, Rocherath et Saint-Vith, avant de vivre 4 saisons en P3D, avec Plombières d’abord puis avec le FC 3 Frontières (résultant de la fusion entre Gemmenich et Plombières).

    Actif depuis 4 saisons au FC 3 Frontières, il y avait rempilé pour une saison avec une clause lui permettant de partir si un club d’un échelon supérieur se manifestait. C’est ce qui s’est produit avec le RFC Malmundaria et il débarque donc au stade Lechat, où la recherche d’un attaquant était la priorité. « C’est un profil qui nous manquait. C’est un garçon qui a vraiment le niveau pour amener un plus à notre équipe. Humainement et sportivement, ce sera un plus pour nous et il ne sera pas dépaysé par rapport au FC 3 Frontières au niveau de la mentalité. Tant en P2 qu’en P3, il a chaque fois marqué. Et il a vraiment envie de venir chez nous. C’est une opportunité sportive pour lui », se réjouit le coach malmédien Selahattin Deniz.

    O. DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 10 juin 202

  • Hombourg et 3 Frontières en Coupe de Belgique

    Le Comité provincial a publié ce vendredi après-midi la liste des 16 équipes provinciales de Liège qualifiées pour la Coupe de Belgique messieurs 2020-2021. Une compétition dont le premier tour aura lieu le weekend des 8 et 9 août.

    Parmi ces 16 équipes, on en retrouve 9 de la région verviétoise, à savoir Hombourg, 3 Frontières, Minerois, Rechain, Elsaute, Aubel A, Aubel B, Ster-Francorchamps B et Spa. On notera au passage le joli doublé du Royal Aubel Football Club, dont les deux équipes sont allées loin dans leur Coupe provinciale respective cette saison. Les sept autres clubs des séries provinciales liégeoises qualifiés pour la Croky Cup sont le FCB Sprimont B, Fize, Blegny B, Sart Tilman, Vaux Chaudfontaine, Huccorgne et Tilleur.

    Trois autres clubs issus de l’arrondissement de Verviers prendront également part à la Croky Cup 20202021, à savoir Raeren-Eynatten et Dison (pensionnaires de D3 Amateurs) ainsi que l’AS Eupen (Division 1A). Comme tous les autres clubs de D1A, Eupen entrera en lice au stade des 16es de finale.

    Cela porte donc à 12 le nombre de clubs régionaux qui participeront à cette compétition nationale la saison prochaine.

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 6 juin 2020

  • Tour de Wallonie : Plombières aura son départ d’étape

    Nous vous en parlions la semaine passée : le Tour de Wallonie a retrouvé une nouvelle date dans le calendrier Capture d’écran 2020-06-03 à 11.49.45.pngcycliste, du 16 au 19 août. Dans la version initiale de l’épreuve qui devait avoir lieu en juillet, Plombières devait accueillir le départ de l’avant-dernière étape vers Soumagne. Mais  la nouvelle mouture ayant été rabotée d’un jour et le parcours n’ayant pas encore été dévoilé, l’incertitude planait concernant Plombières. Finalement, la commune plombimontoise aura bel et bien son départ d’étape, ainsi que nous l’a confirmé Nadine Schyns, l’échevine des sports, ce mardi après-midi. « Le départ aura lieu le mardi 18 août, ce sera pour la troisième étape », dit notre interlocutrice. « De notre côté, la volonté était là et on souhaitait accueillir cette épreuve, qui servira de préparation au Tour de France aussi. Il y aura un beau plateau. »

    Il fallait aussi voir avec les autres organisations potentielles sur la commune à ce moment-là, notamment les kermesses, qui sont toujours conditionnées aux décisions qui seront prises par le Conseil National de Sécurité. Mais tout s’imbrique et Plombières aura bel et bien son départ d’étape lors du prochain Tour de Wallonie.

    Cela représente une excellente nouvelle pour la commune qui, après avoir accueilli l’année passée une arrivée d’étape du Tour de la Province de Liège, franchit une étape supplémentaire. Le lieu de départ est lui aussi déjà connu : ce sera la place communale à Montzen. « C’est l’endroit qui se prête le mieux. »

    Reste à présent à connaître les modalités pratiques de ce départ (huis clos ou pas, notamment) et de la suite de l’étape. Dans la première mouture de l’épreuve, il était en effet question de parcourir une boucle sur le territoire de la commune de Plombières et de repasser par Montzen avant de quitter l’entité. La volonté était bien présente, reste à présent à la confirmer dans la nouvelle version de l’épreuve, que les organisateurs doivent redessiner avec un jour de course en moins. « On attend aussi le prochain Conseil National de Sécurité », reprend Nadine Schyns, bien consciente qu’il reste encore pas mal de questions en suspend à l’heure actuelle pour l’organisation de ce départ. 

    OLIVIER DELFINO dans LA MEUSE VERVIERS du 3 juin 2020

  • Le FC 3 Frontières accepte d’évoluer en P2B

    Versé en P2B avec Hombourg, Aubel B, le RCS Verviers, Minerois et Olne, le FC 3 Frontières a décidé d’accepter la décision du Comité provincial, ainsi que nous vous l’annoncions dès samedi soir sur notre édition digitale : « Nous acceptons bien la série pour la saison prochaine », indique le comité. Pour rappel, Hombourg et Gemmenich (qui a ensuite fusionné avec Plombières pour devenir le FC 3 Frontières) ont déjà évolué de concert en P2B. C’était lors de la saison 2006-2007. 

    O.D. dans LA MEUSE VERVIERS du 2 juin 2020