Sports

  • Hombourg toujours sur son petit nuage

    L’équipe a remporté 80 % de ses matchs officiels depuis fin août et ne cesse d’impressionner

    Après un beau parcours en Coupe de Belgique, les Hombourgeois ont réalisé un démarrage parfait en P2B, s’imposant lors des deux premières journées de championnat.

    On aurait pu craindre que l’avant-saison couplée à ce périple en Croky Cup ne pèse trop dans les jambes des Hombourgeois. Il n’en est rien. Vaux-Chaudfontaine et Saive l’ont constaté en tombant face à une muraille orange très solide.

    « On est sur un petit nuage, oui, mais on ne doit jamais le rester trop longtemps », estime l’attaquant de 24 ans, Thomas Bauwens. « On sait tous qu’en Coupe, il y a une certaine magie et souvent un ‘Petit Poucet’ qui peut se dégager. Après Mons, on a su remettre les pieds sur terre. On est une bande de potes qui ne se prend pas trop la tête et qui possède des entraîneurs arrivant à nous calmer. »

    Les échos rapportés de leurs deux rencontres en championnat décrivent un Hombourg « à dix derrière » mais disposant d’« une intelligence et un courage au-dessus de la moyenne ».

    « On joue avec nos armes », répond Thomas, qui a connu la P2B avec Warsage.

    « En match, j’ai vu directement ce dont à quoi je m’attendais. Mais la série est nouvelle pour le club. Vaux et Saive étaient des inconnues. Offensivement, on a su mettre les goals qu’il fallait. Contre

    Saive, on a été très solide défensivement. On se doutait qu’ils avaient une équipe assez technique et qui jouait bien football, on n’allait pas s’engager vers l’avant. On est là avant tout pour gagner, pas pour proposer du football et se prendre cinq goals derrière. Chez nous, tout le monde travaille pour tout le monde. Il n’y a pas de clans comme j’ai pu connaître dans d’autres clubs. »Capture d’écran 2020-09-23 à 08.20.05.png

    Pour Thomas Bauwens, auteur de deux buts en Coupe, il y a aussi un autre élément à mettre en évidence.

    « Ceux qui n’ont pas joué en Coupe de Belgique se montrent. Il y a un système de tournante qui a été instauré, les choix sont difficiles à faire. Il n’y en a pas un moins fort que l’autre. Ce week-end, quand on voit que notre capitaine Schnackers est sur le banc tout comme Meunier ou Hick qui étaient titulaires, on se dit que personne n’est à l’abri. Puis, le danger peut venir de partout. On a déjà trois défenseurs qui ont marqué. » Ce dimanche face à HoutainMilanello, bien qu’il n’ait raté aucun match depuis la reprise, Bauwens sera cette fois absent.

    « Je pars en week-end avec ma copine pour mon anniversaire. Xavier (Stassen) m’a permis d’y aller car il estimait que je le méritais, pour soi-disant ‘raviver la flamme’ dans mon couple (rires). Je n’en ai pas du tout besoin, tout se passe bien mais c’est ça qui est bien dans ce groupe, on peut se charrier, c’est toujours bon enfant ! » -

    JOACHIM GILLES dans LA MEUSE VERVIERS du 23 septembre 2020

  • Tasset et Vliegen au National, Van Melsen incertain

    Capture d’écran 2020-09-22 à 08.57.10.pngPlace ce mardi au championnat de Belgique de cyclisme destiné aux élites. Chez Circus-Wanty Gobert, le Hervien Loïc Vliegen sera de la partie. L’incertitude est par contre de mise pour le Hombourgeois Kevin Van Melsen, ainsi que l’a communiqué son équipe ce lundi. « La participation de Kevin Van Melsen, tombé lourdement au GP d’Isbergues ce dimanche et touché au genou et au dos, est incertaine. »

  • Isbergues : chute pour Van Melsen

    Le week-end cycliste avait bien commencé pour les Liégeois, avec le succès de Tom Paquot sur la course de côtes deCapture d’écran 2020-09-21 à 09.44.44.png Vresse-sur-Semois, vendredi. L’Espoir braivois, qui a enchaîné avec une 42 e place ce dimanche au GP d’Isbergues remporté au sprint massif par Nacer Bouhanni, n’a pourtant pas réussi à inspirer les autres provinciaux présents dans les Hauts-de-France, à savoir ses coéquipiers Tasset (52e), Venner et Fontaine (abandons), ainsi que le Hombourgeois Kevin Van Melsen, qui a chuté et souffre de contusions.

    D'un article de M.S. à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 21 septembre 2020

  • Hombourg est décidément sur son petit nuage

    SAIVE - HOMBOURG: 1-3

    Les buts: 16e /pen. Baltus (0-1), 19e Lemaire (1-1), 83 e Dorthu (1-2), 90e Baltus (1-3).

    Saive: Sequenzia, Deffet, Bodson, Lemaire, Vandebosch, Gbegnon, Piccoli, M. Valenti (75e Raposo), Klein, Lespes (43e Grassagliata), Tshite.

    Hombourg: Stassen, Dehon (27e Schnackers), Beckers (58e Duthoo), Meunier, Bauwens, Baltus, Potoms, Martin, Hick, Dorthu, Bayard (68e Degueldre).

    Cartes jaunes: Vandebosch, Schnackers, Bauwens, Deffet.

    Carte rouge: 89e Bodson (2CJ)

    Arbitre: M. Leroy.

  • TROIS-FRONTIÈRES - TROOZ REPORTÉ

    Après Houtain-Milanello, c’est au tour du FC Trois-Frontières. Un joueur de l’équipe première a été testé positif au Covid-19 durant la semaine. Le match contre Trooz devant se dérouler samedi soir a été reporté.

  • Les matchs du week-end

    P2B

    Tr. Frontières - RFC Trooz A (samedi à 19 h 30)

    Saive A - Hombourg A (dimanche à 15 h 00)

    P4G

    GW Amel B - Hombourg B (dimanche à 15 h 00)

  • Hombourg gagne malgré la fatigue

    Avec la Coupe dans les jambes, Hombourg a pataugé contre Vaux mais s’en est finalement sorti.

    « On était à plat physiquement », explique le coach hombourgeois Xavier Stassen. « Paradoxalement, on met notre 1 er but sur notre 1 ère occasion, et on doit même faire le break. Quand on redémarre la 2 e période, Vaux avait la maîtrise. Malgré une première rouge, on a tenu. On n’était pas nécessairement là pour faire le jeu mais on a opté pour un football efficace. Je leur ai donné l’égalisation sur un plateau car je me plante sur un dégagement mais leur joueur la met à côté au point de penalty. »

    « Hombourg a beaucoup balancé et est souvent resté à 10 derrière », raconte le T1 de Vaux, Fabrice Dejardin. « Ils ne sortaient pas puis partaient en contres. On leur donne un penalty et on rate une très grosse occasion à la fin. Notre prestation était correcte mais pas suffisante, on prend des goals de « carnaval ». » -

    J.G. dans LA MEUSE VERVIERS du 18 septembre 2020

    Lire la suite

  • Saccaro et Gatez ont limité la casse à Olne et Trois-Frontières

    Les deux gardiens se sont distingués.

    Capture d’écran 2020-09-16 à 07.59.18.pngLeurs équipes respectives se sont inclinées mais les deux keepers ont été salués par les entraîneurs de leurs adversaires.

    Pour Olnois et Plombimontois, le bilan est peu reluisant bien que leurs revers à l’extérieur se soient limités à 2-1. Mais leurs portiers ont été les éclairs dans la grisaille. Gaspard Raia, T1 de MCS Liège, a salué la prestation du gardien de Trois-Frontières, Jonathan Gatez.

    D'un article de JOACHIM GILLES à lire dans LA MEUSE VERVIERS du 16 septembre 2020

  • M.C.S. LIÈGE - TROIS-FRONTIÈRES : 2-1

    Les buts : 24 e Pirnay (0-1), 35 e Ben Abdeslam (1-1), 43 e Palleschi (2-1). 2 M.C.S.

    Liège : Afkir, Di Crescenzo, Dioum, Trubia, Schurgers, Asrar, Ben Abdeslam, El Garrouji (87 e Raia), Conrad, Sferrazza (75 e Colombi), Palleschi (80 e Amrani).

    Trois-Frontières : Gatez, Collinet, Renardy (77 e Couvreur), Sangiovanni, Pirnay, Cornet, Amata, Guillemin (46e Carlier), Leisten, Nicolaje, Salimou.

    Cartes jaunes : Ben Abdeslam, Nicolaje, Sferrazza, Di Crescenzo, Amrani, Leisten.

    Arbitre : M. Deckers.

  • Hombourg sort avec les honneurs aux tirs buts face à Mons

    « Ce qui est sûr, c’est qu’on a tout donné »

    Que dire du parcours en Coupe de Belgique de Hombourg? La magie de la Coupe de Belgique a failli s’opérer encore une fois ce dimanche. Face à la D3 amateurs de la Renaissance Mons 44, Hombourg s’est incliné de justesse aux tirs au but. Auteurs d’une très bonne première mi-temps, les ‘Oranges’ menaient pourtant à la mi-temps.
    Le keeper-coach Xavier Stassen était « fier » de son équipe :
    « Nous avons joué avec nos armes et si la Coupe nous a bien appris quelque chose, c’est de ne laisser aucun espace. Les équipes de Division 3 ACFF essaient toujours de trouver la latéralité et en première mi-temps, nous les avons très bien bloqués. Je pense que nous avons eu deux occasions sur la rencontre et par bonheur, la deuxième était au fond grâce à une belle action collective. En seconde période, nous avons souffert, mais pendant plus d’une demi-heure, nous avons résisté aux nombreux assauts montois. En fait, nous avons joué le match parfait. Mon regret personnel est de ne pas avoir sorti le premier penalty, mais je suis très fier du groupe.

    Notre belle histoire prend fin, mais même si nous sommes éliminés, c’était une après-midi magique », affirme le gardien, auteur de multiples arrêts décisifs.
    Grand fan de foot depuis tout petit, Stassen a réalisé un de ses rêves : jouer au stade Tondreau, ancien pensionnaire de D1, où il était déjà venu avec Aubel il y a deux ans.
    « C’était incroyable, plus d’une centaine de supporters avaient fait le déplacement pour venir nous voir ici à l’Albert. Les supporters de Mons ont mis une ambiance incroyable tout au long du match. À notre niveau, jouer dans ce genre d’ambiance, c’est rare et unique. Par le passé, je venais voir jouer des gars comme Alessandro Cordaro et aujourd’hui, j’ai joué contre lui. C’est un gars très classe et très doué. Je n’ai pas de mots pour décrire l’après-midi de rêve vécue aujourd’hui. On a profité pendant 90 minutes et ce qui est sûr, c’est qu’on a tout donné. Cela fait un an que nous avons relancé quelque chose de chouette autour de ce club. » 

    CHARLY MERCIER dans LA MEUSE VERVIERS du 14 septembre 2020

     

    Lire la suite