Théâtre

  • Vendredi 25 et samedi 26 octobre : Représentations théâtrales en patois

    Der Theaterverein "Der Lösteje Vörhang" Moresent spält vör öch "De liek ess vut"

    Préventes disponibles auprès d'Yvette Cremer - rue du Village 65 à Moresnet de 8h à 12h.

     

    Les trois représentations se déroulent à 20h.

  • Une semaine à travers le Pays de Herve

    La légèreté, la simplicité, la lenteur, la rencontre, le partage tels sont les mots qui définissent le mieux le projet « La Marche des simples ». Et "Racines" s'inscrit dans la tournée "La Marche des simples".

    Reprenons pas à pas et dans le désordre !

    LA MARCHE DES SIMPLES

    Pendant 7 jours sur les chemins de l'été, de ce 26 août au 1er septembre, une femme marche de village en village. A chaque étape, elle donnera son spectacle "Racines". Ainsi, chaque soir à 20h, elle posera son sac à dos et son accordéon au pied d'un arbre, dans un coin de jardin ou dans une grange. La nuit résonnera alors des rires et des interrogations des personnes présentes...

    QUI EST LA FEMME QUI MARCHE?

    Cette femme qui marche, c’est Chantal Dejardin qui, depuis 28 ans, cumule les casquettes de conteuse, accordéoniste et auteure. Elle conte pour les belles, les idiots, les utopistes, les riches, les pauvres, les malins, les idiots, les syndicalistes, les scouts, les nains de jardin, les princes charmants, ceux qui ont un chapeau, celles qui n’ont pas de manteau. Elle conte dans les jardins, les grottes, les prisons, les châteaux, les maisons, les bois, les salles de spectacles, les écoles, sur les places et dans la rue.

    Elle conte des histoires éternelles et sans âges, des contes de toujours, des faux mensonges et de vraies vérités.

    RACINES, LE SPECTACLE

    Racine vient du mot "radical. Organe généralement souterrain des plantes vasculaires qui les fixe au sol et assure leur ravitaillement en eau et en sels minéraux. Les histoires traditionnelles, éternelles et sans âge sont des racines. Elles nous nourrissent, nous abreuvent, nous fixent dans la terre, nous relient au très profond pour nous élancer dans les très hauts sommets du ciel.

    Ce spectacle qui allie contes traditionnels du monde entier, musique et chants est accessible à partir de 8 ans. Les adultes peuvent être accompagnés d'un enfant. Après la représentation, le public est invité à discuter du contenu du spectacle, de la vie, du monde, du présent, de l'avenir.

    Info : 0479/ 49.51.45.

    Paf : libre.

    VENDREDI 30/08 à 20 heures au Château Beusdael à Plombières

  • On parle de Moresnet au Festival d'Avignon

    Comme nous l'avons annoncé ici, le Théâtre Episcène présentera la pièce de théâtre "Zinc" au Festival d'Avignon.

    Sur scène, Patrick Donnay qui porte le récit, Michel Bellier qui signe l'adaptation et joue le partenaire clownesque du narrateur et Paolo Cafiero qui accompagne le tout à la guitare tout en intervenant régulièrement pour donner son avis en italien de manière savoureuse.
    La bonne idée de cette adaptation est de se poser dès le départ, et tout au long du spectacle, la question de savoir comment faire vivre sur scène ce récit foisonnant mêlant l'intime et l'Histoire sur près de deux siècles.
    Et cela fonctionne parfaitement.
    On est captivé par l'histoire de cet homme changeant constamment de pays et de nationalité sans jamais bouger de chez lui. Et par l'incroyable destinée de ce petit bout de terre coincé entre Prusse et Pays-Bas qui deviendra un territoire indépendant, Moresnet neutre, pendant un siècle et doit sa renommée à un formidable gisement de zinc. Bondissant d'une époque à l'autre, d'une histoire à l'autre, les trois complices nous entraînent dans un voyage qui nous en apprend énormément sur notre histoire et, au-delà, sur l'absurdité des frontières. (J.-M. W. dans LE SOIR de ce jour)

    Lire la suite

  • Une création inédite sur Moresnet au festival d’Avignon

    Capture d’écran 2019-05-10 à 12.45.56.pngPour la deuxième année consécutive, le théâtre Episcène, fondé par la Thimistérienne Jeannine Horrion et le Hervien Patrick Donnay, participera au festival d’Avignon en France. Et les deux fondateurs ont vu les choses en grand avec pas moins de neuf spectacles à l’affiche entre le 5 et le 28 juillet.

    Fondé par Jeannine Horrion, de Thimister, et Patrick Donnay, de Herve, le Théâtre Episcène, a présenté sa programmation Festival OFF d’Avignon 2019. Inaugurée à Avignon l’année passée, cette scène belge proposera à nouveau de nombreuses représentations lors de ce festival qui se déroulera du 5 au 28 juillet.

    Neuf spectacles seront à l’affiche, soit un total de 190 représentations. Onze lectures sont également prévues.

    Lire la suite

  • Ces vendredi 5 et samedi 6 avril

    1. J'ai rien compris ! de Pascal NOWACKI
    En avant-première, dans une pièce en un acte, le retour des anciens...
    Prenez trois fugitives (Carole STASSEN. Françoise LONGTON. Claire STASSEN), ajoutez quelques religieuses névrosées (Nadine NIX, Aurélie DOBBELSTEIN. Manon NIX), une Américaine enceinte et sans papiers (Vinciane CHARLIER), un inspecteur de police proche de la retraite (Benoît CORMANN) et son jeune collègue aussi fougueux qu'incompétent (Frédéric LONGTON). Saupoudrez d'un zeste d’agriculteur (Paul SCHMIT) converti aux cultures « parallèles ». Mélangez le tout et finissez par un homme à tout faire pas très malin (Sébastien HEINS).
    Voilà la recette d'un cocktail explosif, de bonne humeur et franches rigolades.

     

    Capture d’écran 2019-04-03 à 11.00.47.png

    2. Miaou-Miaou d'Elodie CHAMBON
    En seconde partie, par les jeunes de la J.R.C. :
    La maison de retraite pour pépé Louis « C'est non »! Odile, son aide à domicile, invente un subterfuge pour lui permettre de rester chez lui et tout cela dans le dos de son fils unique. Seulement voilà, ils ne pouvaient pas prévoir que la belle-fille débarquerait dans la maison, en compagnie de son jeune amant, dans l'intention d’y louer des chambres d'hôtes ! Le pauvre pépé devra se cacher tantôt sous son lit, tantôt dans le placard pour ne pas être vu et assistera, bien malgré lui, aux ébats amoureux de sa bru... Sans parler de sa « cancane » de voisine, d’une Marna martiniquaise, d'un moine bègue, et bien d'autres, qu'il verra tour à tour débarquer dans son logis.
    Pépé arrivera-t-il à retrouver la paix chez lui ?

    Capture d’écran 2019-04-03 à 10.56.07.png

    Capture d’écran 2019-04-03 à 10.55.56.png

  • Théâtre : Oublié et noyé le 13 avril

    Menée dans le cadre du projet euPrevent « Communes amies des seniors », l’objectif de cette activité est de briser les tabous et donc vous permettre de comprendre et de percevoir l’impact de la démence et la dépression liée à l’âge sur les familles. Ainsi donc, durant la représentation qui durera +/- 1h, vous serez confronté aux aspects insaisissables et indescriptibles de la démence et de la dépression liée à l’âge. La pièce sera suivie d’un moment d’échange des réactions, des réflexions, des anecdotes,... tant avec les participants qu’avec les acteurs.

    Attention, la représentation est limitée à 25 participants maximum. Pour réserver, vous pouvez nous contacter aux coordonnées ci-dessous. Trois représentations sont prévues : 11h, 12h30 et 14h. Veuillez préciser l’heure à laquelle vous souhaiteriez prendre part lors de votre réservation. La réservation préalable est obligatoire pour cette activité théâtre.

     

  • Au bal masqué ! Olé ! Olé !

    Quand on entre dans le cabinet de Bérénice de Saint-Kérouan  (BSK pour les intimes), la sulfureuse ministre du Redressement, on peut s’attendre à tout.

    A tout, mais certainement pas à voir son petit ami jouer les bonnes espagnoles, sa mère venue à Paris en tracteur, assommer pour le compte un acteur porno sur le retour ou encore un garde du corps dépressif s’enfuir devant un paysan affecté par des accès brusques de sommeil et passionné de valse musette, le tout dans un appartement de fonction qu’on a obtenu à la condition formelle de l’occuper seule.

    Ce n’est là qu’une partie de ce que devra affronter Estelle avant de pouvoir enfin aller au bal masqué.                       

    Rendez-vous au Cercle paroissial, rue Hubert Denis, 24, à Montzen

    DIMANCHE 13 JANVIER 2019 à 14 h, VENDREDI 18 et SAMEDI  19 JANVIER 2019 à 20 h

    Lire la suite

  • Théâtre au CND Gemmenich

    Les jeunes talents de rhéto du CND Gemmenich vous présentent « Echauffements climatiques" le samedi 24 mars et le dimanche 25 mars.
    Ça ressemble à la vie dans un immeuble liégeois dans moins de 10 ans, Géraldine s’est reconvertie en écolo chevronnée via un master en développement durable. Pour ce faire, elle choisit un petit immeuble familial à Liège qu’elle décide de convertir et transformer en habitat modèle, économe en énergie. Récupération d’eau de pluie, implantation d’une éolienne,… tout est envisagé tandis que les habitants de l’immeuble accueillent la jeune reconvertie avec un enthousiasme très mitigé. Car la douche froide le matin, le compost dans la cour, c’est sympa à lire dans le journal mais chez soi c’est une autre affaire. Dans cette comédie burlesque, bourrée d’humour, on rit, on se dit aussi qu’après tout c’est comme ça qu’on devra vivre bientôt ensemble.
     
    Infos et réservations : 087/78.52.97

  • Theater op Plat

    Pièce de théâtre en dialecte à Hombourg : toujours un bon moment !!

  • UNE PIECE INEDITE POUR LA 20ème SAISON DU HOMERGER THEATER GROUP

    Les groupes théâtraux en dialecte foisonnent dans la commune de Plombières et rencontrent toujours un indéniable succès auprès du public local tant parmi les locuteurs du patois local que parmi ceux qui ne le parlent plus mais y ont tellement été baignés par les générations antérieures qu'ils en comprennent l'essentiel.
    Parmi ces groupes théâtraux, un de ceux qui rencontrent incontestablement le plus de succès est le Homerger Theater Group car il est le seul obligé d'assurer 4 représentations pour satisfaire son nombreux public.
    Ce groupe s'est créé en avril 1997 à l'initiative de deux acteurs chevronnés de la localité de Hombourg, MM. Louis Hanen et François Charlier, qui ont tous deux débuté sur les planches dans la troupe de la JRC de leur jeunesse (années 1960) puis ils sont passés à Plombières aux "Blieberger Theater Vrönde" et, suite à la dissolution de cette troupe, ils en ont fondé une à Hombourg: le " Homerger Theater Group" qui a rencontré dès sa première représentation un grand succès avec une adaptation d'une pièce qui avait fait les beaux jours de la troupe en patois de Plombières.

    2EEF97AA-DD7A-4E84-8C17-CB4448191E75.jpeg
    Les succès se sont ensuite enchaînés à chaque représentation grâce à la verve et au talent des acteurs locaux et notamment d'une actrice hors pair, qui, même si elle s'en défend et refuse qu'en en parle, reste depuis le début de la troupe un véritable phénomène de scène, Edith Dodémont.
    Avec quelques autres dévoués, elle et feu son époux Léon Renardy furent pendant toutes ces années des chevilles ouvrières de la troupe. Suite à la maladie de ce dernier, la troupe ne s'est pas produite en 2016 (elle ne s'était pas produite en 1999 non plus suite à un accident) et c'est donc en février 2018 que la troupe fête sa 20ème saison de prestation.

    Pour cette occasion, la pièce jouée "Här Pastuer es krank...än noo da?" est une oeuvre inédite issue de l'imagination d'un duo local composé de Edith Dodémont pour le patois et ses expressions truculentes dont elle a le secret tandis que Marie-Rose Charlier-Royen a fait l'écriture, elle qui est une ancienne de la Dramatique Henri Pirenne d'Elsaute (qui jouait en wallon à l'époque) mais hombourgeoise depuis son mariage et désormais bien rodée au patois hombourgeois aussi.

    La pièce est sensée se dérouler au café du village dans les années 1970, avant les fusions de communes avec des personnages d'époque mais imaginaires : garde-champêtre, "klatchwiever" (commères)... Edith joue le rôle de "Tréske Peket" gouvernante du curé...
    Jamais la troupe n'a réuni autant d'acteurs sur scène( une vingtaine dont des enfants. )et sera dédiée à Léon Renardy qui nous a quitté voici un an.


    Les 4 représentations ont lieu les samedi 17 , vendredi 23 et samedi 24 février à 20h à la salle St Joseph ainsi que le dimanche 18 février à 14h . Les préventes à 6€ peuvent être réservées chez Edith Dodémont, rue du Cheval blanc 30 tous les jours sauf le dimanche de 9 à 12h - tél. 087 315822.